Le forum fête ses 3 ans de vie, merci à vous ♥

Le forum a besoin de Rédempteurs, Créatures et humains
Toute inscription avant le 31 octobre vous rapportera 500 points!

Profitez-en! ♥
La dernière bataille de faction a mis en avant les Neutrum !

Lisez les derniers bouleversements dans l'édition spéciale du Bristol Herald

Ils t'attendent ♥
pv pv pv pv pv pv
What's going on?
Les attaques d'Imperium se multiplient et les tensions sont bien loin de s'apaiser.

Le Conseil du Renouveau instaure un couvre-feu à 22h00 pour les humains afin de les protéger

 

 Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned

Aller en bas 
AuteurMessage
Edana J. May
But still I Rise
Edana J. May
Avatar : Anna Speckhart
Autres Comptes : Rhea A. Bishop / Gaïa O'Callahan
Missives : 3106
Livres en banque : 4576

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
But still I Rise
MessageSujet: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyLun 29 Mai - 20:56


Edana Joann May
ALTÉRATION | SUPERNO & POTENTIELLE
Avatar: Anna Speckhart par Lux Aeterna
AGE: 30 ans
Date & Lieu de naissance: Tu es née le 31 Octobre 1989 à Glasgow, Écosse
Métier: Directrice Du Verbis Obscura, une Agence de communication et d'événementiel, et d'une agence de détectives privés/aides aux surnaturels en co-gestion avec son oncle, Ezechiel Zolotarev.
Don: Tu es une télépathe. Tu t'immisces et parfois même contrôles les pensées de ceux qui t'entourent. Ton don n'a aucune durée dans le temps si ce n'est la fatigue que tu peux ressentir et les saignements du nez - et si ton utilisation est trop intense, des yeux - lorsque tu te pousses trop loin. Cependant tu es complètement parasitée par la présence de vampires, rendant l'accès aux pensées des autres beaucoup plus difficiles.
Opinions: La Révélation ne t'a pas surprise et tu as même pu t'y préparer. Un jour ou l'autre ton existence et celle des autres Altérations et Aberrations devait être révélée. Mais la chute fut difficile et la séparation avec tes proches le fut tout autant. Ton opinion sur les Aberrations commençait à s'ouvrir, et tu commençais à accepter ce qui était autour de toi sans jugement. Pourtant la Couronne a coupé cet élan, sans savoir qu'Elle ne faisait que de t''attirer davantage dans un soutien sans faille envers les Anomalies. Jugée pour être l'une de ces Altérations, tu fus dans un premier temps sauvée grâce à ton rang, puis enfermée pour avoir aidé ton opposé à fuir. Tu n'auras cessé de détester chaque seconde passée sous le joug de la Couronne et lorsque le Conseil du Renouveau est arrivé, tu as vu là une occasion de pouvoir enfin accéder à la vie paisible que tu souhaites depuis quelques années maintenant. Tu as cependant rejoint les Superno sans attendre, une fois sortie de ta prison pas si dorée, et tu es également entrée en contact avec les Potentiels... Parce qu'il est temps d'accepter qui tu es.
Particularité(s): Tu es née aristocrate, tu mourras aristocrate. Tes titres t'importent plus que ce que tu laisses entendre et toujours tu te battras pour les conserver. Tu as perdu l'usage de ton bras droit, seuls tes doigts t'obéissent encore de temps à autres, lors du mariage du Maire et traîne des cicatrices tout le long de ton dos, ainsi qu'une blessure par belle, sous la poitrine, du côté droit.

CITATION : « C'EST À L'ENDROIT OÙ L'EAU EST LA PLUS PROFONDE QU'ELLE EST LE PLUS CALME.. »



Tell Us Who You Are
Poupée fragile aux allures de femmes de poigne, ton caractère en ferait fuir plus d'un. Tantôt souriante et avenante, tantôt froide et sombre, tu caches toutes tes actions derrière un visage poli et bienveillant. Pourtant, en toi, bout un feu violent, une rage sanguine qui ne cesse de croître de jour en jour. Tu vomis l'injustice, mais la pratique lorsque la situation ne te convient pas. Tu exècres l'être abject mais la noirceur de ton coeur s'agrandit chaque jour davantage, empoisonnant tout ce qui se trouve autour de toi. Tes pupilles bleues cachent à présent parfaitement l'angoisse qui t'étreins les tripes lorsqu'on te sort de tes habitudes et que l'on te force à révéler un peu trop de choses sur toi. Comme ta loyauté, ton attachement trop facile, ta peur de l'abandon. Ô Trésor, moi ta conscience sait tout de toi désormais. On remonte à longtemps toi et moi, et je peux te dire que tout ce qui se cache en ton sein n'est qu'artifice. Toute la vérité se trouve toujours enfouie, blottie au fond de ton être et seuls quelques rares élus peuvent y accéder. Et tu donnerais tout, y compris ta vie, pour qu'ils ne puissent le retourner contre toi. Parce qu'en dehors du mensonge, la trahison est sans doute l'acte que tu abhorres le plus. Mais tu le manies comme personne. Versatile, manipulatrice, tu n'hésites jamais à poignarder celles et ceux qui pourraient se mettre en travers de tes desseins ou de ceux de tes proches. Mais derrière cette façade, cette mascarade de fermeté, se cache un être extrêmement effrayé. Tu ne vis que dans le peur de perdre ceux qui t'approchent. Et lorsque tu es confrontée à celle-ci on peut dire que tu ne le vis pas bien. Composée d'ombre et de lumière, tu te caches de la dernière pour embrasser la première. Le Yin et le Yang ne connaissent aucun équilibre en toi, tant tu pars dans des extrêmes intenses. La vie que tu mènes est tâchée d'embûches et pour toi, tout justifie de les dépasser.

L'ambition. Tu en manquais tellement des années auparavant. Gamine pourrie gâtée, tu te complaisais dans l'oisiveté et la facilité, préférant tenir tête à ta mère et te pavaner derrière tes airs de grande dame. Mais le monde adulte a mis un peu de plomb dans ta cervelle – et dans ton estomac, mais ça ce sera pour ton histoire – et tu es devenu quelque peu plus altruiste mais également intéressée. Tu voulais évoluer dans le monde, le marquer de ta pierre... tout en protégeant les tiens. Tous les tiens. Parce que tu es patriote, dans le fond de ton être. Et si ce sentiment n'est pas visible aux yeux de tous, tu as sacrifié beaucoup pour celui-ci. Y compris une partie de ton innocence.

Certes, tu n'en as jamais eu beaucoup. Celle-ci a été dévorée très jeune, mais une partie de toi continue de flirter avec elle, comme si la courtiser pouvait la faire revenir. Parce que la nostalgie et les regrets font partie de ton être. Tu es tellement plongée dans ton passé que tu ne peux te focaliser sur ton avenir. Et c'est ce qui causera ta perte.

Ou l'a déjà causée peut-être.


This Is Your Story
[Partout où tu as marché, la mort a semé. Née un 31 octobre, qu'attendaient-ils d'autre de ta part ? Le trépas de ton grand-père marqua le jour de ta naissance, dans une ville que tu ne foulerais sans doute plus jamais. Aristocrate. Fille de grande famille. Voila qui définit désormais toute ta vie. Ô douce Edana, combien tout cela te briserait bien des années plus tard. Tu es née à Glasgow, dans des circonstances troubles. Un papa et une maman mariés de force, dont le premier était d'une infidélité sans borne. En même temps que toi naquit un demi frère, qui, à quelques mois près, et s'il avait partagé le même utérus que toi, aurait pu être ton jumeau. Vous découvrirez par la suite que vos dons seraient identiques et que votre complicité pourrait être réelle. Que ton amour pour lui serait profond, mais complexe. Mais ça, ce sera pour la suite. Tu es revenue à Réversa aussi vite, et depuis ne l'a pratiquement jamais quitté. Ton don se développa dès l'enfance, et manipuler l'esprit des autres devint quelque chose que tu ne maîtrisas bientôt pas aisément. Et tu devins alors aux yeux de ta mère, un monstre de pouvoir, qu'elle ne pouvais contrôler. Tu passas alors examens, tu rencontras des psychologues et psychiatres et la seule solution fut de te mettre en présence de vampires, afin de canaliser ce don qui devenait réellement dangereux. Tu pus alors te développer comme une enfant normale, jusqu'au jour où l'on vint t'apprendre la mort de ton père, un soir de tempête. Ce fut la première fois que ton coeur se brisa. Et les morceaux, couplés à la trahison, sont toujours irréparables.

Tu n'avais que onze ans. Une pré-adolescente qui n'avait désormais plus qu'une mère qui ne pouvait la regarder qu'avec mépris et indifférence. Ce furent tes précepteurs et ta grand-mère qui t'élevèrent alors. Tu grandis dans la tension avec cette famille qui ne comprenait pas la personne que tu étais. Ils ne comprenaient pas le respect que tu démontrais autour de toi quand tu ne pouvais l'appliquer à ta propre filiation. Cette énergie que tu dépenser à refuser toute proposition qu'ils te faisaient. Tu devins rebelle, t'enfuyant le soir pour retrouver d'autres jeunes aristocrates et vivre une vie pleine d'aventures. Tu tombas amoureuse. Et tu déchantas. Tu connus la douleur, l'amour, la peine, la déception. De nombreuses fois. Tu rencontras celui que tu crû être ton opposé. À deux deprises. Deux êtres différents, qui marquèrent ton âme au fer rouge. Mais tu n'as jamais tiré de leçon de cela, même aujourd'hui. Tu fus fiancée de force à l'une de tes connaissances de l'époque. Vous aviez des caractères tellement différents que cela n'aurait pas pu marcher. Tu voulais vivre, t'amuser... lui avait déjà cet esprit caractéristique de cette vie aristocratique. Mais vous avez trouvé un terrain d'entente, et essayé. Oh oui, on ne peut pas dire que l'effort n'y étais pas. Pourtant, cela n'a pas marché. Durant plusieurs années, vous vous êtes autorisés de voir qui vous vouliez, flânant là où le vent vous portait toute en discrétion. C'est durant cette période que tu découvris l'abominable vérité. Si Jude, ton presque jumeau, ne t'était pas inconnu, l'autre, lui, débarquait totalement dans ta vie. Et il l'anéantit. Tu aurais voulu une autre relation avec ce demi-frère qui te ressemblais tant. C'était presque comme un miroir. Sauf que ce dernier n'avait aucun sentiment. Et il te laissa tomber comme tous les autres. Mais tu rencontras celui qui ferait définitivement basculer ta vie. La moitié de ton âme. Ce Californien qui prendrait tant de place dans ta vie que tu ne sais plus comment celle-ci était lorsqu'il n'était pas là.


Tu t'amourachas d'un ange, tombas enceinte. Tes fiançailles furent annulées et tu t'engageas avec celui que tu aimais. Et il t'a brisée. En même temps que d'autres. Ces êtres qui ont pris ton corps pour un jouet, qu'ils pourraient fracassé sans le moindre scrupule. Ton propre oncle t'enterras vivante. Te torturas. T'encastras dans un arbre. Ta Némésis te frappa, n'hésitant pas à te tirer à bout portant dessus, t'envoyant dans les ténèbres pour la première fois. Tu survécus et tu sombras pour la première fois. L'amnésie, la douleur, tu feignis tout cela pour fomenter ta vengeance et ta renaissance.   Tu lanças ta première agence de presse et d'événementiel. Ton travail fut dur et laborieux, et connut des hauts et des bas. Mais ton coeur. Oh, chérie, bon sang que ton coeur a souffert tant tu l'as aimé, cet ange aux airs nomades et aux yeux aussi sombres que son âme. Lorsqu'il te quitta, un dossier sur la table. Tu accouchas, ton corps réagissant violemment à l'annonce. Ton enfant...

« Ta gueule. »

La brune passa une main lasse sur son visage, se fixant dans le miroir. Comme si sa mémoire, sa conscience, ou qu'est-ce qu'elle en avait à foutre, avait besoin de lui rappeler tout cela.

Elle savait que son fils était mort. Que sa fille n'était plus à ses côtés non plus. Elle n'avait pas besoin que son cerveau se mette à lui rappeler ce genre de choses. Elle se souvenait de la douleur, de ce sentiment de vide, chaque jour. De ces sentiments d'abandon, de ces moments de doute et de solitude. Sa main activa le robinet pour en tirer de l'eau. Cet endroit lui donnait la gerbe dans le fond. Tout ce renouveau la replongeait dans ce qu'elle avait essayé d'oublier.

La mort de son fils. Ou plutôt sa non vie. Se trouver avec un enfant au lieu de deux. Mère célibataire. Heureusement que son opposé avait été là tout de même. Sa main frôla le dessous de sa poitrine où trônait, comme un rappel constant, la morsure de ce lycan. Comment elle en avait réchappé, cela restait un véritable mystère à ses yeux. Mais la transformation n'avait pas eu lieu, à son plus grand soulagement. La mort de sa mère, en ce jour funeste cependant, marqua à jamais la vie de la jeune femme. Des années de haine vorace envers celle-ci n'avait pas rendu la séparation moins doulureuse. Orpheline. Seule. Voila ce qu'elle était. Et les larmes masquèrent les prunelles saphire. Comme si tous ces moments à Réversa avaient été d'une douleur sans nom. Même elle ne comprenait pas cet attachement qu'elle gardait. Et les années n'avaient rien arrangé. Edana avait souffert, combattu, hurlé, pleuré, enragé, sans pouvoir trouver de moyen d'expression réel.

Et puis elle était devenue maître d'illusion. Maintenir un sourire et une attitude bienveillante alors que tout son être aspirait à la noirceur et au sang. Oh, Bristol qui pensait que le danger ne venait que des Aberrations, se trompait tellement. Au plus profond de son être se trouvait une dualité qu'elle ne parvenait que difficilement à combattre. Cet appel de la violence, profond, tempétueux, qui la poussait aux pires vices. La brune étira un sourire à cette pensée. Parce qu'elle a réussi à cacher son jeu à tous durant tant d'années, que même maintenant personne ne soupçonne les atrocités commises. Et cette sensation reste grisante au fil des ans. Comme si la pensée d'être exposée pour ce qu'elle était réellement la rendait vivante.

La Chute arriva cependant, et ce avec la Révélation. La brune n'avait pas vraiment été étonnée de cela mais le résultat restait le même. La disgrâce sur leur ville, sur leurs noms. On savait désormais, à travers le monde, que la grande dynastie des May était entachée. Oh, Azura devait se retourner dans sa tombe désormais. Celle-ci força Edana à envoyer sa fille dans sa famille en France, afin de la protéger au maximum des retombées possibles. Il était bien entendu inutile qu'elles trinquent ensemble si rien ne le justifiait. Le bruit dans le couloir la fit se retourner, alors qu'elle apercevait son frère dans l'encadrement de la porte. Un sourire se dessina légèrement sur ses lèvres tandis qu'elle détaillait Jude et observait combien il avait changé désormais. Il l'avait accueillie chez lui, lorsque Réversa fut évacuée et rasée, dans ce Manoir qu'il partageait avec ses parents. Oh non, la Chute n'avait pas été catastrophique, si ce n'avait été pour les jours enfermée dans le Ribcage, sans nouvelle de son opposé ou de sa famille.

La télépathe poussa un soupir et laissa retomber le tissus de son chemisier sur son ventre avant de rejoindre Jude et de fermer la porte derrière elle. L'avenir ici, à Bristol, s'annonçait brillant et plein de nouveautés. On lui avait enlevé ses droits et on lui avait posé des chaînes, la délaissant de son trône. Mais la brune était bien décidée à retrouver sa couronne. Et rien ne se mettrait en travers de son chemin.

C'était ce qu'elle pensait en tout cas, avant que ses actions ne la mènent à la folie complète. Quand elle libéra son opposé et devint fugitive. Quand toute sa gloire sombra, pour les beaux yeux de sa moitié d'âme. Alors elle tint autant qu'elle le put, mais elle fut capturée - consciemment - lors d'une émeute en janvier 2019. Durant un an, elle resta dans le Ribcage, prison loin d'être dorée, en compagnie de son cousin. De son séjour, elle gardera un traumatisme profond, une crainte constante qu'elle cherche sans cesse à étouffer. Sa seule sortie fut lors du mariage du Maire, et elle la regretta encore longtemps après, quand, attaquée par un fou furieux, elle perdit l'usage de son bras droit. La boucherie fut intense, la violence fut sans précédent. Des mois de rééducations qui ne servirent à rien, et un retour au Ribcage, voilà ce qui lui servit.

La Terreur ne la toucha pas de trop près, enfermée dans sa tour d'ivoire, mais les effluves des émeutes remontèrent jusqu'à elle. C'est à ce moment qu'elle apprit la vérité sur l'ascendance de sa fille, lorsqu'Eris vint lui avouer qu'Isaïah était le père de cette dernière et que c'était la raison pour laquelle elle l'avait aidée. Sentiment de trahison et de stupidité se mêlant, elle ne prit pas spécialement la chose bien.

L'arrivée du Conseil du Renouveau vit sa libération du Ribcage et son installation avec son Opposé. Elle prit la peine de se renseigner sur le Superno, et surtout les Potentiels et n'a pas hésité très longtemps à les rejoindre. Le temps où l'on restait passif et sans opinion est désormais révolu.


Your Other Half
icon by Vocivus Pseudo & âge:  Edana, 29 ans.
Depuis combien de temps RP-tu?: 15 ans !
Acceptes-tu les blessures in game?: oui
Acceptes-tu que Tata Crown et ses dés bouleverse ton destin?: oui
Comment as-tu connu le forum?:  Fonda, baby! Bah je sais pas, j'ai vu de la lumière et je suis rentrée!
Présence & Rythme RP: 7/7 j ! Sauf soucis !
Un commentaire?: We're back bitcheeeeeeeeees *_*



All of the chaos and all of the lies feeds my brutality. Can anyone wash it all away ?
© Joy & doomdays
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyLun 29 Mai - 21:23

Bienvenue par ici, belle donzelle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Éris Livingstone
Neutrum ad honorem
Éris Livingstone
Avatar : Mila Kunis
Autres Comptes : Kyle A(sshole) Lewis
Missives : 408
Livres en banque : 4758

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue12/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (12/20)
Don:
Songs of the Day:
Neutrum ad honorem
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyMar 30 Mai - 11:31

Popposé !! *met un masque Kylita*

Ceyyyyyy Mouaaaaaaaaah !!! Viens dans mes bras !! Puis fini moi tout ça que je suis puisse voir à quel point t'en veux à l'État xD

Sinon... Bienvenue ô déesse foulant les terres arides et difficiles de Bristol et Puisse le sort t'être favorable Cool XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyMar 30 Mai - 12:19

Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  2077769503

Cey partiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Plein d'années de Réversa à résumer !
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre E. Nealson
Imperium ab iratio
Cassandre E. Nealson
Avatar : Karen Gillan
Autres Comptes : Anthea Blackrain / Ezechiel Zolotarev
Missives : 3202
Livres en banque : 5883
Localisation : Bristol

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
Imperium ab iratio
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyMar 30 Mai - 22:57

Allez au boulooot rock I love you amour licorne
Revenir en haut Aller en bas
Edana J. May
But still I Rise
Edana J. May
Avatar : Anna Speckhart
Autres Comptes : Rhea A. Bishop / Gaïa O'Callahan
Missives : 3106
Livres en banque : 4576

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
But still I Rise
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyMer 31 Mai - 12:33

Je vais m'y mettre, je vais m'y meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeettre! *_*

* câline, ronronne ... et va arrêter là les références au chat, ça devient louche xDDD *

COMMENT TU ME QUOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOTE! *_*

Clarinette: OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII. WE CAN DO IT (bon toi tu l'as déjà fait XDD)

Cassou: ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ♥


All of the chaos and all of the lies feeds my brutality. Can anyone wash it all away ?
© Joy & doomdays
Revenir en haut Aller en bas
The Crown
Heavy is the head - Admin
The Crown
Missives : 1230
Livres en banque : 4313

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue20/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
Heavy is the head - Admin
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyVen 2 Juin - 21:27

Les recommandations du CODECS
Pour que tu puisses vivre en liberté

Votre dossier a été examiné par les agents du Comité Organisationnel Des Dons Et Capacités Surnaturelles. Ceux-ci sont parvenus à la conclusion suivante.


Vous avez été APPROUVEE


Veuillez prendre en compte les recommandation suivantes sous peine d'emprisonnement dans le Ribcage.

Vous n'êtes pas autorisée à utiliser votre don. Vous n'avez pas le droit de participer à la vie politique de cette ville. Si vous dérogez à ces règles, vous serez aussitôt arrêtée et enfermée dans le Ribcage. Vous devez également référer tous les trois mois au CODECS pour le suivi de votre dossier. Si vous ne pouvez vous présenter à votre rendez-vous, veuillez prévenir votre agent au minimum 48h avant la rencontre. Tout manquement à cette rencontre vous vaudra également un emprisonnement dans le Ribcage le temps de la révision de votre dossier.


Revenir en haut Aller en bas
Cassandre E. Nealson
Imperium ab iratio
Cassandre E. Nealson
Avatar : Karen Gillan
Autres Comptes : Anthea Blackrain / Ezechiel Zolotarev
Missives : 3202
Livres en banque : 5883
Localisation : Bristol

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
Imperium ab iratio
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyVen 2 Juin - 21:31

FÉLICITATION
Tu es des nôtres, t'as fini ta fiche comme les autres !


   Le petit guide du nouveau !


   Hey bravo pour ta validation ! Tu as su déjouer les pièges de la fiche et construire un personnage jouable parmi nous ! Donc déjà bravo !  bravo

Je suis curieuse de voir Edou évoluer à Bristol **

   Avant de commencer à arpenter les parties du forum, je t'invite  à ouvrir ta fiche de liens et ta liste de Rp. Une fois ces étapes accomplies, tu as la possibilité d'aller demander un sujet, de voir le récapitulatif des personnages présents sur le forum et aussi de poster des annonces pour des pistes de personnage.

   Viens jeter un coup d’œil au Comptoir de Bristol qui t'expliquera comment avoir des points et surtout comment les utiliser pour faire évoluer ton personnage ! C'est également là que tu pourras faire tes demandes de rang personnalisé et de création de lieu(x).

   Tu pourras Flooder à volonté par ici et créer ton forumspring .

   Le staff est à ta disposition en cas de besoin !   amour licorne

   Enfin, le plus important :  Amuse-toi bien   rock

   




I won't let you get me down
Revenir en haut Aller en bas
Edana J. May
But still I Rise
Edana J. May
Avatar : Anna Speckhart
Autres Comptes : Rhea A. Bishop / Gaïa O'Callahan
Missives : 3106
Livres en banque : 4576

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
But still I Rise
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyVen 2 Juin - 22:04

MWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA :coeeur:


All of the chaos and all of the lies feeds my brutality. Can anyone wash it all away ?
© Joy & doomdays
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre E. Nealson
Imperium ab iratio
Cassandre E. Nealson
Avatar : Karen Gillan
Autres Comptes : Anthea Blackrain / Ezechiel Zolotarev
Missives : 3202
Livres en banque : 5883
Localisation : Bristol

Feuille de personnage
Citoyenneté:
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Left_bar_bleue4/20Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty_bar_bleue  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
Imperium ab iratio
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  EmptyLun 6 Avr - 21:02

Mais Edana aussi n'a pas eu de bol dans sa vie !

Keupine de karma moisie nemu

C'est tout bon ! et fais attention aux belles ! Neutral





I won't let you get me down
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned    Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Edana ♦ We Are The Dying, We Are The Damned
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: You Need A Company :: Face Your Demon :: Fiches Validées-
Sauter vers: