AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan

N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
Personnages à privilégier

Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.
soirée chatbox

Retombez en enfance avec nous le 14/12 à partir de 21h !

Partagez | .
 

 Retrouvailles surnaturelles (PV Hayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Jena O'Donnell
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Katherine Langford J'ai rédigé autant de missives : 47 Livres en banque : 285 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 20 Juil - 19:02.
Il était quoi, minuit ? Je vérifiais l’heure sur mon téléphone portable. Mouais … Mon père devait probablement avoir le nez collé sur son ordinateur, la porte du bureau entrouverte. Quant à ma mère, elle dormait à poing fermé depuis plusieurs heures déjà. L’avantage d’une grande demeure, c’est qu’on paraît insignifiant et que se faufiler en douce était d’une simplicité affligeante. Je meurs de faim. Si je ne me barre pas d’ici, je risque de m’en prendre à mes parents ou au personnel … non, je n’ai pas envie d’être un monstre. Je culpabilise déjà assez d’être un vampire.

J’attrapais un sweat à capuche et remontait la tirette jusqu’au menton. Non pas que j’étais frileuse ou quoi, mais si on pouvait éviter de me reconnaître dans la rue, c’était mieux. Jeff m’avait dit à plusieurs reprises qu’il fallait que je reste discrète. Surtout quand je partais me nourrir. Les aberrations n’étaient pas bien vues à Bristol depuis un certain temps et me retrouver au Ribcage me foutait les boules … j’avoue que parfois, j’aimerai passer le Rituel pour redevenir humaine. Mais au fond de moi, j’ai peur. Peur que leur Rituel ne fonctionne pas, que je me trouve plus morte que je ne le suis déjà. Au moins, en étant vampire, je bénéficie d’avantages que je n’avais pas avant. J’y prends goût, même si je dois avouer que me nourrir de sang me dégoute.

Je traverse la rue la tête sous la capuche, la tête rentrée dans les épaules. J’ai l’air d’une junkie qui cherche sa dope au coin de la rue. Putain ça craint … moi qui rêvait d’être journaliste, faire de grandes études et pourquoi pas un jour me retrouver devant l’écran … voilà que je devais faire profil bas. Surtout qu’on ne me capte pas. La voix de Jeff résonnait dans mes oreilles sans cesse. Peut-être que c’était la faim qui me rendait folle ? Vite … je cours jusque dans la forêt, mon terrain de chasse favori. Tu parles. Je donnerai n’importe quoi pour du sang humain. Mais bon, visiblement soit Jeff m’a oublié cette semaine, soit il est en pénurie de poches. Je l’ai harcelé de messages, mais il ne me répond pas. J’espère qu’il ne lui ai rien arrivé de grave. S’il venait à disparaître je pense que je me sentirais vraiment seule et démunie.

J’avance dans les fougères et les hautes herbes dans un silence de mort. La nuit est calme et noire. On n’y voit pas grand chose, mais grâce à mon ouïe développée j’ai la chance de repérer le gibier facilement. Un lapin … là bas ! Tous mes sens se mettent aux aguets. Je traque le pauvre animal comme une meurtrière. La soif et la faim me rendent complètement dingue. Je ne me reconnais plus. En fait, c’est comme si je n’existais plus le temps de quelques minutes. Le temps d’attraper l’animal de mes doigts et de planter mes crocs dans sa jugulaire. Le lapin pousse un petit cri aigu et rapidement, sombre dans l’oubli. Je suis presque rassasiée lorsque quelque chose retient mon attention. Je jette le corps inerte du lapin dans l’herbe comme un vulgaire torchon. Mon visage est couvert de sang, mon sweat à capuche aussi. Putain j’en ai foutu partout …

Je plisse les yeux et remarque un homme posé contre un arbre. La lueur blafarde de la lune me permet de mieux distinguer de qui il s’agit. Non … ce n’est pas possible. Est-ce bien … Hayden ? J’ai l’impression qui lui ai arrivé un truc. C’est évident. Il n’est pas humain. Je l’aurai tout de suite senti.

« Hayden ? »

Je m’approchais avec précaution. Je le connaissais brièvement … enfin non, pas vraiment, mais j’aimais me raccrocher à l’idée qu’on ne se connaissait que de vue. J’étais trop fière pour accepter le fait qu’on soit sorti ensemble, qu’on ai couché ensemble et qu’il m’ait jeté comme une vieille chaussette. Bon en même temps, j’avais pas été tendre avec lui non plus. J’crois qu’en réalité, on ne savait pas trop ce qu’on voulait mutuellement. M’enfin, j’ai du mal à accepter le fait qu’on puisse me jeter. Alors croire qu’on s’était fréquenté vite fait, ça me plaisait bien.

« Ca va ? Qu’est-ce que tu fais … ici ? »

En m’approchant je comprenais que ma question était stupide. Il n’avait pas l’air d’aller bien. En plus de ça, il était presque nu comme un verre, couvert de boue. Qu’est-ce qu’il avait foutu ? Si Jeff était là, il m’aurait dit de me tailler. Mais je ne pouvais pas. Ma curiosité et mon altruisme m’obligeait à prendre en compte que mon ami avait peut être un soucis. J’étais plus qu’à deux mètres de lui, tout au plus, à moitié dans la pénombre.

« C’est moi … Jena. »


Dernière édition par Jena O'Donnell le Sam 4 Aoû - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Hayden Godwin
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai pour Avatar : Daniel Sharman J'ai rédigé autant de missives : 92 Livres en banque : 1046 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 25 Juil - 23:43.
Ces derniers temps, il m’est arrivé pas mal de choses ces dernières semaines et grâce à Nell j’ai plutôt bien avancé. J’ai retrouvé mon appartement et un semblant d’identité. Bon je dois bien admettre qu’il s’agit là du côté positif de la situation. Car à côté de cela, l’appartement était complètement vidé de tout papier ou souvenirs et sur internet, il est impossible de trouver quoi que ce soit sur moi – comme si je n’existais pas. La conclusion que l’on a eu avec Nell a alors été identique : j’ai été effacé de la société par le gouvernement. Pourquoi ? Telle est la question.

J’ai alors décidé, ce soir, comme ce n’est plus la pleine lune, de me rendre au milieu de la forêt pour réfléchir. J’aime beaucoup la nuit. Je m’y sens à l’aise. C’est comme si le temps se mettait en suspension et me permettait d’avoir le temps de réfléchir. J’ai pris avec moi mon carnet - vous savez celui que j’ai volé dans la voiture de touristes alors que j’attendais Nell – où j’ai noté tous les détails et tous les souvenirs qui me sont revenus depuis mon réveil. Il y a environ une dizaine de pages remplies, sans compter celles qui recensent les tatouages gravés sur ma peau. Je me demande vraiment si tout cela va me mener quelque part, mais il faut que je cherche, il faut que j’enquête ! Je n’ai pas le choix, je dois récupérer ma vie et pouvoir avancer sans regarder sans cesse par-dessus mon épaule ou encore craindre pour la vie de Nell. D’ailleurs, elle aussi est un grand mystère à mes yeux. Je ne sais absolument pas celui que j’étais avant tout ça et j’ai peut être laissé une famille derrière moi, mais je ne peux nier l’attirance que j’éprouve pour cette fille si spéciale. Sa présence m’apaise d’une manière que je ne comprends pas, pourtant, je le prends comme ça vient.

Cela fait de longues minutes que j’observe mon carnet à la lumière d’une lampe torche lorsque j’entends des bruits de pas s’approcher de moi. Moon ouïe me met en alerte. Je ne bouge pas, j’éteins la torche et je laisse la personne passer son chemin… Ou pas.

« Oui ? » je réponds tout en m’interrogeant. De toute évidence, où cette jeune femme me connaît ou bien elle me confond avec une autre personne ? Je décide d’attendre la suite. J’ai juste oublié que j’étais toujours nu parce que je me sens juste mieux ainsi, surtout quand la pleine lune n’est pas loin. Et dans le noir, avec mes tatouages, on pourrait croire que je suis couvert de boue. Autant dire que je ne dois pas lui donner une image très reluisante. Mais pourquoi ça m’inquiète ?

« Euh oui ça va et vous ? Je suis désolé mais si vous me connaissez ce n’est pas mon cas… du moins j’ai perdu la mémoire… »

On va aller droit au but cela ne sert à rien de tergiverser. En revanche si cette Jena me connaît réellement elle pourra sans doute m’aider à en apprendre plus sur mon passé et sur la raison de tout ça. En attendant, par respect pour la jeune femme, je me rhabille discrètement. Merci l’obscurité.

Néanmoins, en bougeant,je ne peux que distinguer une odeur étrange provenant de Jena… mon nez se fronce, automatiquement… et un grondement raisonne dans ma poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Jena O'Donnell
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Katherine Langford J'ai rédigé autant de missives : 47 Livres en banque : 285 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 27 Juil - 9:26.
Je m’arrêtais soudainement lorsqu’il avoua avoir perdu la mémoire. C’était une blague n’est-ce pas ? Je le laissais se rhabiller tranquillement, même si au fond de moi quelque chose m’intriguait. Hayden ne se rappelait pas de qui j’étais, alors qu’il avait reconnu son nom. C’était plutôt étrange. Nos échanges intimes n’avaient pas eu beaucoup de sens pour moi. Quand Bryan a disparu de ma vie à cause d’un satané vampire, j’ai essayé de passer à autre chose. J’allais de soirée en soirée et c’est là que je suis tombée sur Hayden. Il était plus âgé que moi, avait un charme certain et il n’a fallut que quelques verres pour qu’on s’adonne à tous les deux.

J’aurai voulu que les choses se passent autrement. J’aurai voulu que ma peine disparaisse dans les bras de cet homme, qu’il soit celui qui refasse battre mon cœur et oublier cette envie de vengeance qui germait peu à peu en moi. Mais rien. Malgré les bons moments partagés ensemble, Hayden n’avait pas réussi à me faire oublier. La peine était trop grande et la souffrance trop profonde. Bryan restait mon unique amour et j’avais l’impression de bafouer sa mémoire en couchant avec un autre type. Je me dégoutais … et c’est pour cela que j’avais mis un terme à notre relation assez rapidement. Mais je ne doutais absolument pas qu’il m’oublierait totalement. C’était légèrement insultant.

Je nettoyais mon visage du sang de lapin du revers de ma manche. Mon chemisier était dans un état lamentable, alors je décidais de rester dans l’ombre un moment. Je n’avais pas l’intention de l’effrayer avec mes vêtements tâchés de sang.

« T’es sérieux là ? C’est une métaphore pour me dire que tu n’es pas content de me voir ? Sache que c’est légèrement insultant de ta part … m’enfin je comprendrais bien. Je n’ai pas été honnête et sincère avec toi. J’aurai du te dire dès le début que Bryan comptait encore pour moi. On aurait jamais du franchir la limite. C’était une erreur … »

Pourtant au fond je n’avais regretté aucun moment passé dans ses bras. Je m’étais sentie en sécurité, rassurée et protégée. Mais à chaque fois que je rentrais chez moi, seule, délaissant la chaleur corporel d’Hayden, j’avais eu cette vague impression d’être une moins que rien. Que de là haut, Bryan me jugeait d’un regard foudroyant.

« Je me sentais coupable par rapport à Bryan. Je ne pouvais pas commencer une nouvelle relation après sa mort. C’était bien trop tôt … »

Je m’approchais un peu plus, croisant les bras sur ma poitrine, camouflant ainsi les traces de sang. Hayden apparaissait enfin dans la lumière lunaire qui se dégageait de l’épais feuillage des arbres environnants. En croisant son regard, je ne pu m’empêcher d’étirer un sourire faiblard sur mes lèvres.

« T’as vraiment pas l’air de comprendre de quoi je parle hein ? Hayden … nous sommes sortis ensemble … toi et moi. » lançais-je sur un ton plus soutenu comme si je parlais à un simple d’esprit.

Puis, je remarquais quelque chose d’étrange. Quelque chose que je n’avais encore jamais vu en lui. Il était maintenant habillé, mais ses avants bras étaient couverts de tatouages. Quand avait-il eu le temps d’en faire autant ? Arquant un sourcil circonspect, j’attrapais sa main droite, le forçant à dévoiler une parte de cet art si incompréhensible à mon sens. Je n’étais vraiment pas fan des tatouages, alors s’il en avait eu par le passé, je l’aurai sans doute remarqué.

« C’est nouveau ça. Tu n’avais pas de tatouages avant … »


Dernière édition par Jena O'Donnell le Sam 4 Aoû - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Hayden Godwin
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai pour Avatar : Daniel Sharman J'ai rédigé autant de missives : 92 Livres en banque : 1046 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 31 Juil - 10:16.
Si je m’attendais à ça tiens ! J’avoue ne plus me souvenir de rien et voilà que je me fais enchaîner par un discours auquel je ne comprends pas un mot. Assurément, nous nous étions connus avant mon amnésie mais elle ne semblait pas me croire. En revanche comme ce que j’ai dit est vrai, je la regarde avec un air surement un peu ahuri et interrogateur à la fois. Et puis elle pue le sang, franchement… Mais je garde cette réflexion pour moi car vu sa réaction concernant mon amnésie si je lui dis qu’elle sent mauvais en plus je risque d’en prendre plein mon grade. Non pas que j’ai peur d’une femme mais plutôt de ma réaction retour. En effet, j'ai découvert il y a peu que je suis un lycan et cela explique notamment ma force assez surnaturelle… Alors autant ne pas la tester sur un individu dans un moment de colère, n’est-ce pas ?

J’enfile alors mon pantalon et voilà qu’après son discours sur Bryan et sur la manière dont elle m’a visiblement repoussé, elle s’avance vers moi et comprends enfin …

« Je te l’ai dit j’ai perdu la mémoire. Je me souviens de quelques éléments uniquement grâce à une amie qui m’aide à trouver des réponses et à ça… » j’ajoute en montrant mon corps couvert de tatouages.

J’enfile alors mon t-shirt et elle me prend la main. Son toucher m’est familier et c’est ainsi que je comprends qu’elle me dit la vérité.

« Euh oui, ça fait partie de la surprise amnésie. C’était, je suppose la cerise sur le gâteau ! Si tu veux tout savoir, il y a quelques semaines je me suis réveillé nu au milieu de la forêt couvert de ces tatouages et sans aucun souvenir… Une fille m’a trouvé et m’a aidé à résoudre certaines énigmes. On a ainsi découvert mon nom : Hayden Godwin, qui est gravé dans la peau de mes poignets regardes… » et je lui montre l’intérieur de mes poignets. Sur l’un mon prénom, sur l’autre mon nom. « Il y a également le nom et prénom de ma sœur décédée. Et sur internet nous avons trouvé mon adresse mais étrangement tout le reste a été effacé. J’ai été effacé. Je ne te mens pas Jena, je ne me souviens pas de toi. Maintenant, il y a peut-être l’un de ces tatouages qui est un rappel de ce que nous avons eu. Je ne sais pas. »

Voilà, j’espère l’avoir apaisée en lui donnant le plus d’éléments possible. En revanche, son odeur m’incommode de plus en plus. Etre un lycan a certains avantages mais l’odorat peut parfois être un calvaire.

« Par contre, je suis désolé, mais tu sens le sang Jena. » c’est une affirmation un peu brutale mais c’est également une réalité à laquelle je ne peux pas échapper alors autant le lui dire. Je n’ai pas totalement conscience du monde qui nous entoure, mais j’ai la fâcheuse impression que comme moi, elle n’est pas totalement humaine.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Jena O'Donnell
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Katherine Langford J'ai rédigé autant de missives : 47 Livres en banque : 285 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 4 Aoû - 13:28.
Il disait avoir perdu la mémoire, qu’il s’était réveillé nu au beau milieu de la forêt, le corps recouvert de tatouages. Cette révélation me laissa pantoise. J’avais presque l’impression de vivre un thriller un peu tiré par les cheveux. Ca m’effrayait presque en fait. Je secouais la tête essayant de comprendre exactement ce qu’Hayden venait de me dire. Maintenant que j’étais un vampire, j’avais tout intérêt à bien décortiquer les informations qu’on me donnait. D’être beaucoup plus méfiante qu’avant. Mais j’avoue que je ne savais pas trop quoi dire. J’avais presque envie de croire qu’il s’agissait là d’un vulgaire mensonge, histoire de m’éloigner. Après tout notre relation fut assez brève et la fin plutôt brutale.

J’avais eu tort de m’être laissée emporté par les sentiments. J’avais eu tort de succomber à son charme et d’avoir cru que j’aurai pu oublier Bryan aussi facilement. C’était absurde. Après tout, Bryan avait disparu à cause d’un Nocturne qui n’avait pas su se contrôler et j’avais été sauvé par un Nocturne qui avait cru bien faire. C’était une pure erreur. Je devrais être morte à l’heure actuelle … alors l’histoire de l’amnésie pouvait tenir la route. Bristol était tombée dans le chaos depuis la grande révélation, alors je devais m’attendre à tout.

Je considérais Hayden avec un air désolé. Ca ne devait pas être évident d’avoir tout perdu jusqu’à son identité. Ses souvenirs semblaient revenir par brides, mais ne plus connaître son passé, sa véritable nature, ses proches… ça devait être perturbant et il devait probablement se sentir plus seul que jamais.

« Je suis désolée pour toi Hayden … »

Passant une mèche rebelle derrière l’oreille je constatais un air de dégoût s’afficher sur son visage. Il reniflait tel un chien une odeur qui semblait le déranger. Mon chemisier était couvert du sang du lapin que j’avais tué quelques minutes plus tôt. Il finit par m’avouer que cette odeur le dérangeait. C’était plutôt étonnant … arquant un sourcil j’essayais de comprendre ce qui pouvait bien clocher chez Hayden. Mais il faisait bien trop sombre pour que je puisse déceler quoique ce soit.

« Ha oui heum … désolée. J’ai … je suis tombée dans la forêt et j’ai saigné du nez. Mon chemisier est couvert de sang. Mais je n’ai rien pour me changer comme tu peux le constater. »

Indiquant le périmètre de verdure qui nous entourait, je lui montrais que je n’avais ni affaire de rechange, ni sac à main. Il était tard et c’était plutôt étonnant de se retrouver ici, tous les deux.

« Du coup j’imagine que tes tatouages ne t’ont rien dévoilé sur ce qui t’es arrivé. Je veux dire … on ne devient pas amnésique du jour au lendemain comme ça. Il t’est forcément arrivé quelque chose de grave. Et tous ces tatouages, le fait qu’on ait effacé ta vie. C’est vraiment curieux cette histoire. Qui voudrait que tu disparaisses ? Tu es plutôt un type sans histoires … »

Et là je me rendais compte que je ne le connaissais pas si bien que ça. La surface de son corps, son souffle, son sourire, oui. Mais son travail, ses passions, ses goûts … non. Je savais pour sa sœur décédée. Il m’en avait vaguement parlé après une nuit plutôt épuisante, mais je me rendais compte que notre relation n’avait été qu’une histoire de coucherie. Rien de plus.

« Ou peut-être pas … Toutes les options sont possibles depuis l’apparition des Nocturnes, du CAA et du CODECS à Bristol. Cette ville s’est transformée en un véritable cirque. Je pense qu’il faut vraiment élargir son champ de vision et émettre toutes les hypothèses possibles si tu veux reprendre le cours de ta vie d’avant. »

Je baissais les yeux légèrement gêné, puis je m’écarta d’Hayden.

« Mais notre relation … tu peux l’oublier. Ca n’avait pas grand intérêt de toute façon. »

Ca me faisait mal au cœur de l’avouer. Mais lui apprendre qu’on s’était rencontré en soirée, qu’on avait sympathisé, couchés ensemble et essayé d’entreprendre une relation basée sur le mensonge et un échec inévitable, ça n’avait aucun sens pour lui. Du moins, ça ne lui permettrait pas de se reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Hayden Godwin
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai pour Avatar : Daniel Sharman J'ai rédigé autant de missives : 92 Livres en banque : 1046 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 8 Aoû - 22:16.
Je ne sais vraiment pas qui elle est et pour le coup qu’elle elle me connaisse me paraît très frustrant. Car j’aimerais avoir ses souvenirs me concernant mais cela n’est pas possible. De plus si j’en crois ce qu’elle dit elle n’a été qu’une conquête. Etais-je l’un de ces hommes qui enchaîne les filles sur des courtes périodes ? Vu mon physique, il est clair que j’aurais pu… sans me vanter… mais j’espère vraiment pas, du moins, aujourd’hui, je ne suis plus le même sur ce point-là c’est certain. Et d’ailleurs sans que je ne comprenne pour quoi ni même que je m’en rende compte sur le coup mon esprit se tourne vers Nell. Ahem… je reviens à la réalité. Jena. Et elle m’exprime sa compassion même si je ne suis pas à même de la comprendre pour le moment. Je me contente donc de hocher la tête.

De plus, elle sent le sang et quand elle me parle de son nez je souris. « Ca sent le sang de lapin pas le sang humain. » Bah oui, j’ai un flaire de lycan ça aide. « Ne t’inquiète pas je peux supporter en revanche je me demande pourquoi tu as l’odeur d’un lapin fraîchement tué sur toi, et qui plus est son sang sur ton chemisier. » je peux paraître un peu idiot mais je n’ai pas encore tous les tenants et aboutissants du monde dans lequel je me suis réveillé amnésique mais je n’ai pas non plus tous les automatismes. « Cela dit si tu veux te laver, il y a la rivière qui passe pas loin. »

Je souris suite à toutes ses questions concernant mon amnésie et mes tatouages. « Si seulement je savais. Il est évident que l’acte était prémédité puisque j’ai des tatouages qui représentent ma vie sur tout le corps. Maintenant dans quel but et qui ? Je n’ai pas de réponse. Chaque jour j’enquête dans ce but unique de trouver qui je suis et pourquoi je suis dans une telle situation. » Je réponds simplement. Je ne vais pas lui mentir. Après tout, je ne sais pas grand-chose. « Là est la question. Est-ce que je veux retrouver ma vie d’avant ? J’étais peut être un abruti de première…colérique, violent, poivrot… Je veux pas forcément être celui que j’étais mais juste comprendre celui que je suis…tu comprends ? »

Vu que l’on a été ensemble peut être sait-elle que la colère était mon moteur avant, ou alors on ne s’est pas assez connus et j’étais un autre homme pendant nos moments. Bizarrement, je penche plutôt sur cette option au vue de ce qu’elle me dit. C’est quand même bête que pour la première fois, l’espoir d’en apprendre plus se trouve juste devant moi mais notre relation n’a pas été assez poussée pour que je découvre des détails utiles. En revanche « Ne dévalorise pas ce que nous avons eu quoi que ce soit. Enfin je veux dire que nous ne devrions pas regretter notre passé. Il fait partit de nous, de ce que nous sommes aujourd’hui. » Quel discours de vieux franchement ! Je me demande si j’aurais pu dire la même chose avant .

« Mais sinon, qu’est-ce que tu entends par le fait que cette ville se soit transformée en véritable cirque ? Et par Nocturnes tu entends bien vampires et lycans n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 581 Livres en banque : 1840
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 13 Oct - 18:09.
Bonjour!

Ce post n'a pas reçu de réponse depuis 1 mois ou plus longtemps. Si celui-ci est terminé ou à placer en attente, merci de le signaler dans ce sujet .
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Jena O'Donnell
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Katherine Langford J'ai rédigé autant de missives : 47 Livres en banque : 285 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 3 Nov - 21:13.
L’odeur du sang le dérangeait à ce point ? Il avouait sans crainte d’être un lycan … bon sang, je ne pensais pas qu’Hayden était aussi peu vigilant. Savait-il ce que Bristol était devenue ? Oui je l’espère … Peut-être qu’il avait senti que j’étais comme lui ; une Nocturne. C’est vrai qu’on arrive à sentir ce genre de choses entre nous. Mais j’sais pas, j’aurai pas eu l’audace d’avouer aussi sereinement ma nouvelle nature. Je lui adressais un sourire en coin, presque gênée, puis regardais l’état de mon chemisier. Ouaip … j’aurai du faire plus attention. Que diront mes parents s’ils tombent sur ce vêtement couvert de sang ? Au pire j’inventerai un mensonge comme j’ai l’habitude de le faire depuis ma transformation. En vrai ça me tuait de devoir cacher la vérité à mon père. C’est un homme influant en ville, il connaît du beau monde et l’argent lui a toujours permis de passer outre les règles. Alors je pourrai peut-être lui dire la vérité ? Mais est-ce qu’un mortel pourrai comprendre ? Je n’avais pas assez confiance en lui. Peut-être qu’humaine j’aurai balancé la chose aveuglément, mais depuis ma transformation j’ai vu trop de choses obscures, trop de trahisons et les conséquences néfastes qui vont avec la naïveté. Je tendis l’oreille. Effectivement, une petite rivière coulait pas loin de nous. Mais je déclinais l’offre d’Hayden. Mouiller mon chemisier ne servirait à rien.

Je me rapprochais de lui pour mieux cerner les tatouages qui enveloppaient son corps. C’était fou. Chaque détail que l’on pouvait voir dans tous ces dessins et ces lettres. Sa peau était couverte d’une encre noire qui visiblement représentait sa vie. Qui aurait pu faire ça ?! La ville était devenue complètement dingue depuis la grande révélation, mais pleins de petits mystères venaient se rajouter à la grande sentence. Car oui, je voyais tout ça d’un œil plutôt pessimiste, voire de l’ordre d’une malédiction. Avant d’être vampire, je vivais une vie tranquille. Un bel amour avec un jeune homme qui a maintenant rejoint l’au-delà. J’ai longtemps hésité à redevenir humaine, passer le Rituel. Mais depuis que je suis vampire, je ne ressens plus la tristesse qui m’avait tant anéantie lors de la mort de Bryan.

« Je comprends … Tu dois te poser un tas de questions et c’est légitime. Parfois il est plus sage de ne pas décortiquer dans les moindres détails sa vie d’avant. Mais en connaître le fil conducteur qui t’a mené jusqu’à … cette situation. »

La vie de Nocturne n’était vraiment pas évidente. Alors avoir ce grand point d’interrogation au dessus de la tête ne devait pas être une mince affaire. Je me trouvais à côté de lui, n’arrivant pas à détacher mon regard de sa silhouette. Les souvenirs de nos échanges langoureux et de nos embrassades me revenaient en pleine face. C’était à la fois émouvant et à la fois déconcertant. Je n’avais pas aimé Hayden et lui même n’avait probablement éprouvé aucune affection à mon égard. Juste du désir charnel, rien de plus. Et moi, je cherchais à oublier, à éponger mon chagrin. Même si nos ébats n’avaient eu rien de marquant dans ma vie sentimentale, je me rappelais avec précision qu’Hayden était un bon coup. Ca me faisait sourire et mon âme de vampire se réjouirait presque de relancer les débats. Mais il était lycan dorénavant je ne pense pas que deux êtres opposés puissent avoir ne serai-ce qu’un échange de baiser. Bref, je m’égare …

« Je ne regrette rien. »

Je croisais les bras, puis regardais la lune à travers le feuillage épais des arbres. La nuit me convenait. J’y trouvais un apaisement, une quiétude presque familière. En fait, je me ressourçais pleinement.

« Bristol est devenu un cirque … regarde nous. Nous sommes des monstres traqués par les membres du CODECs ou du CAA. Tu veux vivre une vie sans devoir te cacher ? N’y penses même pas. Les Nocturnes sont envoyés dans des camps. Des camps où tout est opaque. »

Je me retournai vers lui à présent, plongeant mon regard dans le sien.

« Je n’ai pas choisie d’être un vampire. Ca s’est imposé à moi. Mais je ne voudrais pour rien au monde passer le Rituel. Pour retrouver la fille que j’étais avant ? Faible et meurtrie par le décès de son petit ami ? Non merci. On ne sait même pas combien de personnes sont sorties indemne du Rituel … ils veulent notre peau. Jamais nous n’obtiendrons un semblant de liberté. Ils finiront par tous nous anéantir. »

Je fréquentai un groupe de vampire qui se réfugiait dans les sous-sols d’une église. Ils parlaient d’une sorte d’organisation pour renverser la tendance. Je savais que ce n’était qu’une idée … mais à force de vivre comme des fugitifs, les idées deviennent parfois des actes.

« J’ai entendu des vampires dire qu’ils étaient prêts à transformer des humains juste pour agrandir nos rangs. Pour renverser la tendance et faire de Bristol la première ville Nocturne … voilà pourquoi je dis que cette ville devient un cirque. Car personne ne gère rien. Car l’homme n’est pas capable d’accepter son prochain et car nos sommes, toi et moi, des créatures dangereuses pour les mortels. »

Oui … j’assumais totalement ce que je venais de dire. Un vampire végétarien, vous avez déjà vu ça ? J’ai tué des humains et je continuerai d’en tuer. C’est ma nature et c’est plus fort que moi … j’ai essayer, mais boire du sang de lapin ne comble pas la faim.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Hayden Godwin
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai pour Avatar : Daniel Sharman J'ai rédigé autant de missives : 92 Livres en banque : 1046 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 11 Déc - 21:51.
Certaines rencontres bouleversent plus le quotidien que l’on pourrait l’imaginer. En l’occurrence, tomber sur cette jeune vampire accessoirement ex-petite amie, risque de m’en apprendre un peu plus sur ce passé qui fait tant défaut à mes souvenirs. Malgré l’enthousiasme naissant à cette idée je ressens comme un malaise. Une partie est due à sa condition l’autre à quelque chose de plus profond. J’imagine que sa présence réveille une certaine partie de moi, une partie enfouie avec les souvenirs du passé. Une partie qui sait ce qu’il s’est passé entre elle et moi.

Je soupire finalement pour essayer de détendre mon corps sous tension. Comme à l’affût d’un danger imminent. Jena n’est assurément pas un danger, elle ne laisse rien paraître et je peux entendre les battements de son cœur. Cependant, de mon côté il y a toujours cette colère profonde qui traverse mes veines à chaque respiration.

« Au-delà des questions, il y a toutes ces zones d’ombres, cette colère permanente que je dois contrôler, la peur de faire confiance aux autres ou de m’attacher, car si je m’attache rien ne me dit que les personnes qui me seront chères seront en sécurité à mes côtés, cette peur de voir le gouvernement arriver du jour au lendemain pour m’embarquer en enfer… Bref, je veux savoir qui je suis pour savoir dans quel camps je suis censé être et ce qui m’est arrivé. »

Mon discours est déjà plus agressif, plus déterminé qu’il ne l’était au début de cette rencontre fortuite. Comme si la présence de Jena me rappelait un moment où je n’étais pas le même. D’ailleurs, un grognement de frustration sort de ma bouche sans que je ne puisse le contrôler.

« Tant mieux. De mon côté je ne me souviens pas donc je ne saurais te dire. Mais celui que je suis aujourd’hui ne regrette pas. » j’ajoute avec un sourire. Et vu la silhouette de la jeune femme qui me détaille depuis tout à l’heure, je pense que même s’il n’y a pas eu le moindre sentiment entre nous, nos rapports charnels devaient être intenses. Et soyons honnêtes, parfois c’est ce dont nous avons besoin – juste un rapport charnel.

En revanche, ce qui est certain c’est qu’aujourd’hui je suis beaucoup moins dans le charnel. Je n’ai pas le temps et mon esprit est occupé… ailleurs. Nell comble toutes mes pensées sentimentales et c’est déjà bien prenant. De plus, tant que je n’aurais pas un minimum de réponses je ne me vois pas m’investir auprès de trop de monde. Même si pour le moment je le fais un peu malgré moi.

« Je sais » répondis-je pour le panorama qu’elle me peint de Bristol. J’ai toutes les notions de base nécessaire et je traîne beaucoup dans la rue pour glaner la moindre petite information qui pourrait m’aider. En revanche je ne comprends pas bien son souhait de rester vampire. Quelle vie ! Tu ne peux sortir que la nuit alors adieu la moitié de ta vie sociale. L’homme n’est-il pas fait pour vivre parmi les siens et interagir avec eux ?

Ce que je ne savais pas par contre c’étaient les projets de ces vampires avec lesquels elle semble passer un bout de temps. C’est une terrible idée ! Ce n’est pas de cette manière que nous gagnerons quoi que ce soit ! « Non il ne faut pas faire ça ! Déjà parce que vampires ou lycans, nous avons été des humains avant, peut être que beaucoup auraient réagi comme le gouvernement avant d’être transformés et parce que transformer plus d’humains ne va faire que grandir la peur des hommes à notre égard. Cela risque même de lancer les gouvernements à nos trousses. Et s’ils lâchaient juste une bombe sur nos têtes pour tous nous tuer ? Non assurément ce n’est pas la solution et il faut que tu les raisonnes ! » je dépeins un tableau apocalyptique mais honnêtement avec ce que j’ai vu et entendu rien ne pourrait m’étonner, même pas voir une bombe décimer Bristol du jour au lendemain.

Je prends me rapproche alors de Jena et prend son visage entre mes deux mains. Sa peau est terriblement froide et la mienne chaude. Nous sommes de réels opposés tout en étant tous les deux considérés comme des nocturnes. « Il y a de l’espoir si nous nous battons intelligemment. D’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles surnaturelles (PV Hayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster-