AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan

N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
Personnages à privilégier

Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.
soirée chatbox

Retombez en enfance avec nous le 14/12 à partir de 21h !

Partagez | .
 

 High Hopes ft Jacob.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf free will
avatar
Anthea Blackrain
❝ Elf free will ❞
J'ai pour Avatar : Jamie Alexander Double Compte : Cassandre Nealson J'ai rédigé autant de missives : 277 Livres en banque : 1564 Je suis âgé(e) de : 33 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day: Hurricane
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 20:11.


High Hopes
Jacob & Anthea


Quelques jours avant  


"On va lui offrir une occasion en or de pouvoir m’approche. Faites circuler la rumeur comme quoi vous avez attrapé le criminel qui attaquait et tuait ces femmes. Ainsi il se croit à l’abri. Je m’expose sans aucun agent à l’horizon, seule et vulnérable et hop avec un peu de chance vous arrivez à l’arrêter. “
“C’est trop risque madame…suffit d’une erreur et il pourrait vous enlever et vous tuer...”  
“Je prends le risque Jensen. Je veux et je vais servir d’appât pour attirer ce mec pour que vous puissiez le chopper ! Si vous refusez ? Bien. Du coup, je me débrouillerai seule pour l’avoir, dommage s’il me tue, mais au moins je me serais bougée le cul.  "

L’elfe avait fait preuve une très forte détermination. Elle voulait en finir avec cette histoire, avec ou sans eux. Mais il fallait agir. L’elfe commençait presque à faire de l’urticaire à force de côtoyer des agents du gouvernement. Elle leur avait déjà plusieurs fois faussé compagnie mais ils l’avaient toujours retrouvé, parce qu’elle ne cherchait pas à disparaitre et continuer toujours à aller bosser. Sauf que s’il le fallait, elle pourrait le faire sans problème.  C’était pesant cette présence. Elle avait l’impression qu’on la prenait pour une nunuche qui ne pouvait pas se défendre par ses propres moyens. Thea n’en pouvait plus et encore cela ne faisait qu’un mois. Heureusement ils n’étaient pas méchants, mais un peu trop présents à son goût.  Entre le MI6 et le CAA, cela faisait beaucoup trop d’agents qui gravitaient autour d’elle.  

Les faits lui avaient rappeler à une affaire semblable à Reversa. Des femmes droguées, lacérées, violées et qui étaient plus ou moins liées à la Résistance. D’après ses sources, un ange avait été le suspect numéro 1, mais l’affaire avait été bâclée par la police et n’a jamais abouti. Alors qu’un pote flic qui aidait les résistants avaient réussi à enquêter de son côté et avait trouvé la piste qui menait à l’Ange. Mais cet enfoiré était protégé, ils n’avaient pas pu le chopper. Ce malade avait pu s’en tirer, la révélation l’ayant bien aidé. Sauf qu’il avait recommencé et qu’il avait fait d’elle sa cible. Elle l’une des meneuses de l’ancienne Résistance, qui ose encore l’ouvrir et tenir tête aux anges. L’elfe avait dû attirer toute l’attention de ce foutu ange. C'était à la fois flippant et grisant, parce que cela voulait dire qu’elle avait une occasion de se mesurer à lui. Elle ne voulait pas la rater, bon les agents ne seraient pas du même avis. Elle s’en fichait.  

Ne voyant pas d’avancer sur l’enquête du MI6, Anthea avait fini par faire part de ses soupçons à l’agent Morrow. Elle ignorait si les archives de la police de Réversa existaient encore, d’ailleurs peut être que cette affaire avait été effacée des archives. Elle se doutait qu’il restait très peu de traces et de preuves sur cette affaire. Elle avait dû lui expliquer et le convaincre. Par la même occasion, elle avait dû parler, à contre cœur, de son passé de résistante. Du moment, que cela lui permettait d’être tranquille après.  

Anthea avait eu une idée de servir d’appât pour coffrer cet enfoiré. Proposition rejetée en bloc au départ, mais elle les voyait bien hésiter. Ils avaient fini par accepter, pour le plus grand bonheur de l'elfe qui rêvait d'un peu d'action.



Le soir même…  


22 heures 30. Coup d’œil à sa montre qui entourait souvent son poignet. L’elfe était dans les temps, elle finissait de se préparer pour la soirée. Cela faisait une éternité qu’elle n’était pas sortie, enfin un peu plus d’un mois, mais c’était long. Enfin elle allait pouvoir danser, s’amuser et chasser. Certes, elle risquait aussi d’être droguée et tuée. Mais elle préférait ne pas se voir comme une victime traquée, oh non ce soir elle serait l'appât et le chasseur. C'était beaucoup plus excitant.  

Dernière trace de rouge sur ses lèvres, Thea avait choisi une teinte très vive en raccord avec son haut. L’elfe avait opté pour un décolleté carmin mais sans être trop affriolant non plus. Le but était d’attirer l’attention, de séduire mais tout restant pratique en cas de combat. Un jean et des boots complétaient sa tenue.  Dernier coup d’œil dans le miroir, Anthea était satisfaite de l’image renvoyée, c'était sexy mais confortable et pratique. Le maquillage était terminé, plus soutenu qu’en journée mais rien d’extravagant. Elle s’était préparée comme pour une soirée banale, à part qu’elle avait pris deux lames, une dague qui était mis dans sa boots et un cran d’arrêt à sa ceinture. Les agents lui avaient filé une bombe au poivre, gentille attention même si elle aurait préféré un flingue. Elle avait aussi gagné le droit de porter un émetteur et une oreillette. Quelle chance, elle avait presque l’attirail de l’agent secret. Veste enfilée, Thea vérifia qu’elle n’avait rien oublié avant de quitter son appart.


Quelques minutes plus tard, l’elfe arriva dans le club. Il était bondé. Composé d’une foule très hétéroclite, certains étaient déjà ivres, d’autres allaient le devenir ou restaient sobres. Une population qu’elle côtoyait souvent lors de soirée, même si la plupart était pro gouvernement. Elle croisa plusieurs connaissances, avec qui elle discuta quelques minutes. Se faufilant dans la foule, jusqu’au bout du bar, Thea passa commande pour un gin tonic. Rapidement servie, elle put observer la salle tout en sirotant son verre. Bien sur un type l’aborda pour lui faire la conversation, afin clairement pour la draguer. Thea n’avait pas perdu la main pour attirer le chaland. Elle aperçut Morrow.  Savoir qu’il faisait partie de l’opération ne l’étonnait guère. Un sourire taquin apparut sur ses lèvres carmines. Etrangement, elle était contente de le revoir, ce qui était assez déroutant pour elle. Mais il faut dire que la dernière fois, elle s’était bien amusée à le taquiner. Puis leur rencontre était assez atypique. Le sourire destiné à l’agent, avait donné des ailes au dragueur, qui pensait du coup plaire à la donzelle et se rapprocha d’avantage d’elle. Il n’avait peur de rien dis don. !Un regard noir et glacial accueillit ce rapprochement. Il préféra reculer.   

Thea finit son verre. Puis elle se dirigea vers la piste de danse. Au passage, elle effleura l’agent Morrow, pour lui glisser quelques mots. “ Vous devriez danser, ça vous relaxerait !” Un clin d’œil, et Anthea se trouvait au milieu de la piste de danse.  

Était-ce une invitation ? Peut-être ou juste la première pique de la soirée. Il était temps de se déhancher, un appât se devait d’être vif pour attirer son prédateur.



   
Boum
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
avatar
Jacob Morrow
❝ Human for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Matthew Bomer Double Compte : Cassandra Cicéron & Hayden Godwin J'ai rédigé autant de missives : 64 Livres en banque : 460 Je suis âgé(e) de : 35 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
14/20  (14/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 22:50.
Cette enquête m’aura épuisée. Ce n’est pas tant les heures de  travail passées sur le terrain que cette fille que nous protégeons depuis que nous l’avons sauvée in extremis. Elle n’a eu de cesse de semer ses gardes du corps et de se montrer imprudente. J’ai un nombre incessant d’appels de mes collègues se plaignant d’elle et j’ai même dû l’appelée pour lui demander de coopérer un peu mieux que cela ne durerait plus longtemps.  Enfin, cette corvée n’en était pas vraiment une. Je ne l’ai toujours pas expliqué mais j’ai envie de la voir, régulièrement et pourtant, je ne sais pas vraiment ce que je pourrai ressentir à son égard. C’est comme si mon corps, tout entier avait besoin de la voir de la sentir et de la toucher ? Honnêtement, lorsque j’y pense je me fais peur tout seul.

Puis malgré moi, je lui ai à nouveau téléphoné, il y a quelques jours, pour faire le point sur la situation. Et elle m’a littéralement sauté dessus pour que nous l’utilisions comme appât. Autant vous dire que cette option a été refusée en bloc. Heureusement, il était impossible pour moi d’accepter. Peu importe les raisons.  Mais elle m’a alors révélé certaines choses, fait le lien avec une autre affaire, aussi compliquée.Les archives étant incomplètes, je n’ai pu avoir toutes les informations mais j’ai fini par me faire l’avocat du diable et faire en sorte que ma hiérarchie accepte le marché. Néanmoins, je vais devoir faire attention à elle au vue des révélations qu'elle m'a faite.

Nous voilà donc, avec Anthea Blackrain, équipée à la manière d’un agent de terrain, présente sur le terrain et plus ravissante que jamais. Elle dégage une aura féminine et puissance, j’en suis subjugué. A tel point que lorsque je la vois entrer dans les lieux, je ne bouge pas je ne sourcille même pas et l’un de mes collègues se sent obligé de se foutre de moi avec un « Jacob bois un coup ta mâchoire va se décrocher. » Okay dude ! C’est même pas vrai ! Je sais, c’est très enfantin comme réaction mais je ne me reconnais même pas. A croire que dès qu’elle est proche de moi, tout devient flou.

Pour ma part, je suis vêtu d’un costume gris anthracite agrémenté d’une cravate de la même couleur, glissant avec souplesse sur une chemise blanche. Mes cheveux son gominés vers l’arrière et ma main droite porte un verre d’eau à ma bouche alors qu’Anthea se fait visiblement abordée par un homme aux desseins évidents. Je me racle la gorge pour ne pas piper mot mais au fond de moi j’ai envie de me lever et d’aller dégager le type vite fait bien fait. D’autant que nous sommes en plein milieu d’une affaire.  Visiblement, elle sait se débrouiller. Elle me frôle alors sur la piste de danse quand elle décide d’aller se déhancher. «  Anthea, restez dans mon champ de vision. » lui dis-je alors via l’oreillette.

Habituellement, je suis très peu sur le terrain. Ce sont toujours mes talents de Profiler qui sont réquisitionnés mais j’ai cette fois-ci demandé une autorisation spéciale d’être ici, pour l’avoir à l’œil. Et surtout parce que nous sommes dans une boîte de nuit et qu’il y a beaucoup de monde à analyser.  Je me répète surement, mais dans ces moments-là, mon bureau me manque terriblement. Enfin, quoi qu’il en soit, elle semble ne pas m’entendre, alors je me rapproche et lui attrape le bras. Je commence alors à danser avec elle. Et oui, c’est là l’un de mes talents cachés ! Mais je me retrouve aussi très proche de la jeune femme. Ses lèvres sont très attirantes avec cette couleur vive j’imagine d’ailleurs que c’est là un moyen de charmer les hommes en manque d’affection… Bref ressaisis-toi Jacob ! « Anthea ne faites pas l’imbécile sinon je demande l’arrêt de l’opération. » lui dis-je alors avec un sérieux presqu’hypnotisant.

Cependant, mon regard n’est pas plongé vers le sien, non, il scrute les alentours pour voir si quelque chose d’étrange se passe. « Vous avez bien laissé votre verre sur une table ? » je demande à la jeune femme avec qui je danse toujours. Le but étant de laisser un appât pour que la drogue puisse atterrir dedans.  Le reste de l’équipe est également en place mais il y a tellement de monde que voir le moindre geste suspect en devient un jeu de « cherche et trouve » ridicule. Une vraie perte de temps.

Soudain, je me fige. La douleur me transperce. Une douleur si vive qu’elle me donne la nausée. Celui-là, je ne l’ai pas venu venir. Celui-là il va me coûter… Instinctivement ma main se porte à mon flanc droit. Une douleur vive et surtout une énorme tâche de sang vient peindre un nouveau tableau. Je me retiens à Anthea alors que je suis sur le point de faillir mais la mission étant au coeur de mon esprit, de même que la sécurité de la jeune femme, je préviens mes collègues par oreillette et demande à ce u'ils viennent chercher Anthea aussi rapidement que possible après avoir cloisonné la boîte et pris toutes les mesures de sécurité pour que le suspect ne s'échappe pas.

Dès:
 


Dernière édition par Jacob Morrow le Dim 18 Nov - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 581 Livres en banque : 1840
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 22:50.
Le membre 'Jacob Morrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Coup de Pouce de Tat' :
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

High Hopes ft Jacob.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brent - High hopes, when you let it go, go out and start again
» Haiti has high hopes for jobs at new industrial park
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Redcliffe-