AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan

N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
Personnages à privilégier

Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.

Partagez | .
 

 High Hopes ft Jacob.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf free will
Anthea Blackrain
Anthea Blackrain
❝ Elf free will ❞
J'ai pour Avatar : Jamie Alexander Double Compte : Cassandre Nealson / Ezechiel Zolotarev J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 991 Je suis âgé(e) de : 33 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day: Hurricane
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 20:11.


High Hopes
Jacob & Anthea


Quelques jours avant  


"On va lui offrir une occasion en or de pouvoir m’approche. Faites circuler la rumeur comme quoi vous avez attrapé le criminel qui attaquait et tuait ces femmes. Ainsi il se croit à l’abri. Je m’expose sans aucun agent à l’horizon, seule et vulnérable et hop avec un peu de chance vous arrivez à l’arrêter. “
“C’est trop risque madame…suffit d’une erreur et il pourrait vous enlever et vous tuer...”  
“Je prends le risque Jensen. Je veux et je vais servir d’appât pour attirer ce mec pour que vous puissiez le chopper ! Si vous refusez ? Bien. Du coup, je me débrouillerai seule pour l’avoir, dommage s’il me tue, mais au moins je me serais bougée le cul.  "

L’elfe avait fait preuve une très forte détermination. Elle voulait en finir avec cette histoire, avec ou sans eux. Mais il fallait agir. L’elfe commençait presque à faire de l’urticaire à force de côtoyer des agents du gouvernement. Elle leur avait déjà plusieurs fois faussé compagnie mais ils l’avaient toujours retrouvé, parce qu’elle ne cherchait pas à disparaitre et continuer toujours à aller bosser. Sauf que s’il le fallait, elle pourrait le faire sans problème.  C’était pesant cette présence. Elle avait l’impression qu’on la prenait pour une nunuche qui ne pouvait pas se défendre par ses propres moyens. Thea n’en pouvait plus et encore cela ne faisait qu’un mois. Heureusement ils n’étaient pas méchants, mais un peu trop présents à son goût.  Entre le MI6 et le CAA, cela faisait beaucoup trop d’agents qui gravitaient autour d’elle.  

Les faits lui avaient rappeler à une affaire semblable à Reversa. Des femmes droguées, lacérées, violées et qui étaient plus ou moins liées à la Résistance. D’après ses sources, un ange avait été le suspect numéro 1, mais l’affaire avait été bâclée par la police et n’a jamais abouti. Alors qu’un pote flic qui aidait les résistants avaient réussi à enquêter de son côté et avait trouvé la piste qui menait à l’Ange. Mais cet enfoiré était protégé, ils n’avaient pas pu le chopper. Ce malade avait pu s’en tirer, la révélation l’ayant bien aidé. Sauf qu’il avait recommencé et qu’il avait fait d’elle sa cible. Elle l’une des meneuses de l’ancienne Résistance, qui ose encore l’ouvrir et tenir tête aux anges. L’elfe avait dû attirer toute l’attention de ce foutu ange. C'était à la fois flippant et grisant, parce que cela voulait dire qu’elle avait une occasion de se mesurer à lui. Elle ne voulait pas la rater, bon les agents ne seraient pas du même avis. Elle s’en fichait.  

Ne voyant pas d’avancer sur l’enquête du MI6, Anthea avait fini par faire part de ses soupçons à l’agent Morrow. Elle ignorait si les archives de la police de Réversa existaient encore, d’ailleurs peut être que cette affaire avait été effacée des archives. Elle se doutait qu’il restait très peu de traces et de preuves sur cette affaire. Elle avait dû lui expliquer et le convaincre. Par la même occasion, elle avait dû parler, à contre cœur, de son passé de résistante. Du moment, que cela lui permettait d’être tranquille après.  

Anthea avait eu une idée de servir d’appât pour coffrer cet enfoiré. Proposition rejetée en bloc au départ, mais elle les voyait bien hésiter. Ils avaient fini par accepter, pour le plus grand bonheur de l'elfe qui rêvait d'un peu d'action.



Le soir même…  


22 heures 30. Coup d’œil à sa montre qui entourait souvent son poignet. L’elfe était dans les temps, elle finissait de se préparer pour la soirée. Cela faisait une éternité qu’elle n’était pas sortie, enfin un peu plus d’un mois, mais c’était long. Enfin elle allait pouvoir danser, s’amuser et chasser. Certes, elle risquait aussi d’être droguée et tuée. Mais elle préférait ne pas se voir comme une victime traquée, oh non ce soir elle serait l'appât et le chasseur. C'était beaucoup plus excitant.  

Dernière trace de rouge sur ses lèvres, Thea avait choisi une teinte très vive en raccord avec son haut. L’elfe avait opté pour un décolleté carmin mais sans être trop affriolant non plus. Le but était d’attirer l’attention, de séduire mais tout restant pratique en cas de combat. Un jean et des boots complétaient sa tenue.  Dernier coup d’œil dans le miroir, Anthea était satisfaite de l’image renvoyée, c'était sexy mais confortable et pratique. Le maquillage était terminé, plus soutenu qu’en journée mais rien d’extravagant. Elle s’était préparée comme pour une soirée banale, à part qu’elle avait pris deux lames, une dague qui était mis dans sa boots et un cran d’arrêt à sa ceinture. Les agents lui avaient filé une bombe au poivre, gentille attention même si elle aurait préféré un flingue. Elle avait aussi gagné le droit de porter un émetteur et une oreillette. Quelle chance, elle avait presque l’attirail de l’agent secret. Veste enfilée, Thea vérifia qu’elle n’avait rien oublié avant de quitter son appart.


Quelques minutes plus tard, l’elfe arriva dans le club. Il était bondé. Composé d’une foule très hétéroclite, certains étaient déjà ivres, d’autres allaient le devenir ou restaient sobres. Une population qu’elle côtoyait souvent lors de soirée, même si la plupart était pro gouvernement. Elle croisa plusieurs connaissances, avec qui elle discuta quelques minutes. Se faufilant dans la foule, jusqu’au bout du bar, Thea passa commande pour un gin tonic. Rapidement servie, elle put observer la salle tout en sirotant son verre. Bien sur un type l’aborda pour lui faire la conversation, afin clairement pour la draguer. Thea n’avait pas perdu la main pour attirer le chaland. Elle aperçut Morrow.  Savoir qu’il faisait partie de l’opération ne l’étonnait guère. Un sourire taquin apparut sur ses lèvres carmines. Etrangement, elle était contente de le revoir, ce qui était assez déroutant pour elle. Mais il faut dire que la dernière fois, elle s’était bien amusée à le taquiner. Puis leur rencontre était assez atypique. Le sourire destiné à l’agent, avait donné des ailes au dragueur, qui pensait du coup plaire à la donzelle et se rapprocha d’avantage d’elle. Il n’avait peur de rien dis don. !Un regard noir et glacial accueillit ce rapprochement. Il préféra reculer.   

Thea finit son verre. Puis elle se dirigea vers la piste de danse. Au passage, elle effleura l’agent Morrow, pour lui glisser quelques mots. “ Vous devriez danser, ça vous relaxerait !” Un clin d’œil, et Anthea se trouvait au milieu de la piste de danse.  

Était-ce une invitation ? Peut-être ou juste la première pique de la soirée. Il était temps de se déhancher, un appât se devait d’être vif pour attirer son prédateur.



   
Boum
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
Jacob Morrow
Jacob Morrow
❝ Human for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Matthew Bomer Double Compte : Cassandra Cicéron & Hayden Godwin J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 585 Je suis âgé(e) de : 35 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
14/20  (14/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 22:50.
Cette enquête m’aura épuisée. Ce n’est pas tant les heures de  travail passées sur le terrain que cette fille que nous protégeons depuis que nous l’avons sauvée in extremis. Elle n’a eu de cesse de semer ses gardes du corps et de se montrer imprudente. J’ai un nombre incessant d’appels de mes collègues se plaignant d’elle et j’ai même dû l’appelée pour lui demander de coopérer un peu mieux que cela ne durerait plus longtemps.  Enfin, cette corvée n’en était pas vraiment une. Je ne l’ai toujours pas expliqué mais j’ai envie de la voir, régulièrement et pourtant, je ne sais pas vraiment ce que je pourrai ressentir à son égard. C’est comme si mon corps, tout entier avait besoin de la voir de la sentir et de la toucher ? Honnêtement, lorsque j’y pense je me fais peur tout seul.

Puis malgré moi, je lui ai à nouveau téléphoné, il y a quelques jours, pour faire le point sur la situation. Et elle m’a littéralement sauté dessus pour que nous l’utilisions comme appât. Autant vous dire que cette option a été refusée en bloc. Heureusement, il était impossible pour moi d’accepter. Peu importe les raisons.  Mais elle m’a alors révélé certaines choses, fait le lien avec une autre affaire, aussi compliquée.Les archives étant incomplètes, je n’ai pu avoir toutes les informations mais j’ai fini par me faire l’avocat du diable et faire en sorte que ma hiérarchie accepte le marché. Néanmoins, je vais devoir faire attention à elle au vue des révélations qu'elle m'a faite.

Nous voilà donc, avec Anthea Blackrain, équipée à la manière d’un agent de terrain, présente sur le terrain et plus ravissante que jamais. Elle dégage une aura féminine et puissance, j’en suis subjugué. A tel point que lorsque je la vois entrer dans les lieux, je ne bouge pas je ne sourcille même pas et l’un de mes collègues se sent obligé de se foutre de moi avec un « Jacob bois un coup ta mâchoire va se décrocher. » Okay dude ! C’est même pas vrai ! Je sais, c’est très enfantin comme réaction mais je ne me reconnais même pas. A croire que dès qu’elle est proche de moi, tout devient flou.

Pour ma part, je suis vêtu d’un costume gris anthracite agrémenté d’une cravate de la même couleur, glissant avec souplesse sur une chemise blanche. Mes cheveux son gominés vers l’arrière et ma main droite porte un verre d’eau à ma bouche alors qu’Anthea se fait visiblement abordée par un homme aux desseins évidents. Je me racle la gorge pour ne pas piper mot mais au fond de moi j’ai envie de me lever et d’aller dégager le type vite fait bien fait. D’autant que nous sommes en plein milieu d’une affaire.  Visiblement, elle sait se débrouiller. Elle me frôle alors sur la piste de danse quand elle décide d’aller se déhancher. «  Anthea, restez dans mon champ de vision. » lui dis-je alors via l’oreillette.

Habituellement, je suis très peu sur le terrain. Ce sont toujours mes talents de Profiler qui sont réquisitionnés mais j’ai cette fois-ci demandé une autorisation spéciale d’être ici, pour l’avoir à l’œil. Et surtout parce que nous sommes dans une boîte de nuit et qu’il y a beaucoup de monde à analyser.  Je me répète surement, mais dans ces moments-là, mon bureau me manque terriblement. Enfin, quoi qu’il en soit, elle semble ne pas m’entendre, alors je me rapproche et lui attrape le bras. Je commence alors à danser avec elle. Et oui, c’est là l’un de mes talents cachés ! Mais je me retrouve aussi très proche de la jeune femme. Ses lèvres sont très attirantes avec cette couleur vive j’imagine d’ailleurs que c’est là un moyen de charmer les hommes en manque d’affection… Bref ressaisis-toi Jacob ! « Anthea ne faites pas l’imbécile sinon je demande l’arrêt de l’opération. » lui dis-je alors avec un sérieux presqu’hypnotisant.

Cependant, mon regard n’est pas plongé vers le sien, non, il scrute les alentours pour voir si quelque chose d’étrange se passe. « Vous avez bien laissé votre verre sur une table ? » je demande à la jeune femme avec qui je danse toujours. Le but étant de laisser un appât pour que la drogue puisse atterrir dedans.  Le reste de l’équipe est également en place mais il y a tellement de monde que voir le moindre geste suspect en devient un jeu de « cherche et trouve » ridicule. Une vraie perte de temps.

Soudain, je me fige. La douleur me transperce. Une douleur si vive qu’elle me donne la nausée. Celui-là, je ne l’ai pas venu venir. Celui-là il va me coûter… Instinctivement ma main se porte à mon flanc droit. Une douleur vive et surtout une énorme tâche de sang vient peindre un nouveau tableau. Je me retiens à Anthea alors que je suis sur le point de faillir mais la mission étant au coeur de mon esprit, de même que la sécurité de la jeune femme, je préviens mes collègues par oreillette et demande à ce u'ils viennent chercher Anthea aussi rapidement que possible après avoir cloisonné la boîte et pris toutes les mesures de sécurité pour que le suspect ne s'échappe pas.

Dès:
 


Dernière édition par Jacob Morrow le Dim 18 Nov - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
The Crown
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 672 Livres en banque : 2581
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 22:50.
Le membre 'Jacob Morrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Coup de Pouce de Tat' :
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf free will
Anthea Blackrain
Anthea Blackrain
❝ Elf free will ❞
J'ai pour Avatar : Jamie Alexander Double Compte : Cassandre Nealson / Ezechiel Zolotarev J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 991 Je suis âgé(e) de : 33 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day: Hurricane
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 20 Déc - 22:49.


High Hopes
Jacob & Anthea


Dans cette boite, dans cette la foule, l’elfe ressentait l’envie de s’amuser, d’oublier toute la tension de ces dernières semaines. La musique la poussait à danser et à se déhancher. Sauf que malheureusement elle n’était pas là pour passer du bon temps, mais plutôt pour essayer d’attraper celui qui en voulait à sa peau. Et comble du bonheur, elle devait se farcir des mecs du MI6. Mais elle espérait en être débarrassé après la fin de l’enquête.    

Thea se dirigea vers la piste de danse pour servir d’appât et se dandiner au rythme de la musique. Un sourire s’étira sur les lèvres de la jeune femme à la remarque de l’agent Morrow. Elle n’allait pas rester dans un coin à jouer les potiches. D’une ce n’était pas du tout son genre et de deux, s’il voulait attraper le tordu, il fallait qu’elle se montre. En plus si elle pouvait danser aussi, autant en profiter. Elle fut légèrement étonnée de voir l’agent danser avec elle.

“ Je ne fais pas l’imbécile, je danse.” répondit elle avec défi. Il n'était pas très fun Morrow. “Bien sûr, je ne suis pas sénile au point d’oublier le but de la mission.”répondit elle cassante. Elle voulait que ce truc se termine, elle voulait tellement que cette protection à la noix cesse. Alors elle dansait avec Morrow, tout en gardant un œil sur les personnes qui les entouraient. La foule était nombreuse, presque un peu trop compact. Mais il était trop tard pour faire marche arrière.  

L’elfe eut une étrange sensation soudaine sur le flanc droit comme si on venait de la poignarder. Sa main se porta à l’endroit de la douleur, mais il n’y avait rien. Elle n’eut pas le temps de se pencher plus sur la question, puisque l’agent semblait faillir. C’était lui qui était blessé. L’elfe l’entoura de son bras pour le soutenir et porta son autre main sur son torse.“Pourquoi vous n'avez pas mis votre protection d’agent secret ?” demanda t’elle tout en essayant de capter le responsable dans la foule. “C’est surtout vous qu’on doit évacuer, appuye dessus ”


Pour l’instant personne autour d’eux ne semblait avoir remarquer la blessure de l’agent. Une bonne chose, puisque la vue du sang pouvait faire paniquer les gens. Ce n’était pas vraiment le moment. Soutenant Jacob, Anthea l’extirpait de la piste de danse pour un endroit moins bondé. “ Vous tenez le choc ?” l’examinant avec plus d’attention. En tout cas, il ne s’était toujours effondré, l’elfe trouvait que c’était un bon signe.  Elle observa la salle, à la recherche d’un agent pour prendre la relève pour Morrow. Au lieu de ça, elle vit l’angelot la narguait près d’un boitier d’alarme à incendie. “Oh bordel, il va dé...”
elle n’eut pas le temps de finir que le signal sonore retentit. Le bruit était horrible, mais le pire était à venir. La foule qui commençait à paniquer. En plus, ils étaient dans le couloir qui menait à une des sorties de secours.  


Chance :  Ils échappent de justesse à la foule.
Malchance : Ils sont "écrasés" à cause du mouvement de la foule.



   
Boum


Dernière édition par Anthea Blackrain le Jeu 20 Déc - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
The Crown
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 672 Livres en banque : 2581
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 20 Déc - 22:49.
Le membre 'Anthea Blackrain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Compromis (6 à 10)' :
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
Jacob Morrow
Jacob Morrow
❝ Human for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Matthew Bomer Double Compte : Cassandra Cicéron & Hayden Godwin J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 585 Je suis âgé(e) de : 35 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
14/20  (14/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 31 Déc - 12:09.
Cette femme va me rendre dingue. A croire qu’elle n’a aucune notion de sécurité et qu’elle ne pense pas aux officiers qui essayent de lui sauver son magnifique popotin ! S’il lui arrive quelque chose pendant l’opération, il y aura des suspensions et voire pire, cela peut dégénérer pour d’autres personnes. Je préfère largement prendre une balle à sa place étant donné les possibles conséquences. Cela dit, je comprends qu'elle souhaite s’amuser lorsque l’on entend les musiques jouées depuis que nous sommes arrivés. Même moi je me laisse happer dans la foule et danse au rythme des notes jouées avec Anthea. C’est assez sympathique si l’on ôte l’objet de notre venue en ces lieux. Malgré tout je ne peux m’empêcher de vérifier que tout est en place pour la suite. J’observe également alentours pour vérifier tout mouvement suspect. Mes collègues sont également placés aux quatre coins de la pièce pour quadriller l’endroit.

Mais personne ne semble voir ce qu’il vient d’arriver. Personne ne m’a prévenu, personne n‘a réagi… Un couteau s’est planté dans mon flanc. Un coup pour blesser plus qu’un coup pour tuer. Un coup pour prévenir plus qu’un coup pour toucher. Malgré tout, ce coup fait mal, très mal. Il fait couler le sang également. Je regarde Anthea tout en me soutenant à elle. Sa question est légitime, mais sous un costard il est compliqué d’avoir un gilet intégral. Celui que j’ai est fin et protège surtout mes organes vitaux. « Suivez le type qui vient de me heurter. Utilisez les caméras ! » je demande alors au reste de l’équipe. Ils sauront se coordonner. Pour ma part, je dois sortir de là et trouver un bandage.

Anthea a le bon réflexe de nous diriger vers une sortie de secours. Il y a moins de monde par-là généralement. « Oui, oui ça va, ça pique un peu c’est tout ! » je réponds tendu par la situation. Mon regard scrute les alentours pendant que l’une de mes mains appuie sur la plaie. Ma chemise est ruinée. Mais ça on s‘en tape profondément, e que je remarque c’est que la jeune femme possède le comportement d’un agent de terrain et c’est très suspect.

D’ailleurs lorsqu’elle jure, mon regard se dirige sur le même point qu’elle cible. Le suspect. Directement, dans l’oreillette, je dirige les gars vers l’endroit pour qu’ils prennent en charge la traque. Quant à nous, nous sommes oppressés par la foule et Anthea se retrouve coincée entre le mur et moi qui tente d’éviter qu’elle se fasse piétiner tout en me retenant au mur. Quel enfoiré ! Il sait très bien ce qu’il fait, mais surtout il est passé à un cran supérieur. « Il se sent acculé, c’est pour ça qu’il a sorti le couteau et maintenant ça… » je chuchote. Et alors que nos visages se retrouvent à à peine quelques centimètres l’un de l’autre je me sens complètement électrifié. J’ai envie de comprendre. Quoi ? Bonne question. Et surtout je veux la sauver. Je veux pouvoir planter à nouveau mon regard dans ces yeux azurs en dehors de ces murs, en dehors de cette situation. « Acceptez un dîner après tout ça s’il vous plaît ? » je lui demande alors. Mots sortis de nulle part qui me surprennent moi-même.

Soudain je me fais un peu plus bousculer et je suis plaqué contre la jeune femme, la douleur de mon flanc se réveillant de plus belle. Je pose le sommet de mon crâne contre le mur au-dessus de son épaule. La nausée monte. Je grimace et respire profondément pour essayer de reprendre consistance.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf free will
Anthea Blackrain
Anthea Blackrain
❝ Elf free will ❞
J'ai pour Avatar : Jamie Alexander Double Compte : Cassandre Nealson / Ezechiel Zolotarev J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 991 Je suis âgé(e) de : 33 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day: Hurricane
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 20 Jan - 0:00.
 
High Hopes
Jacob & Anthea




L’action de la soirée fait courir l’adrénaline dans son corps, c’était grisant, excitant. L’elfe se sentait revivre. Seule ombre au tableau, la traque de ce malade qui l’a pris pour cible.  Mais elle ferait tout pour les aider à le choper. Elle était persuadée d’avoir les cartes en main. Son jeu s’effondra quand l’agent du MI6 fut touché. La douleur qu’elle ressentit la troubla profondément. Mais préférant l’ignorait, elle porta son soutien à Morrow.  

Anthea tenta de les écarter de la foule, histoire que l’agent se remette de sa blessure. Le sang masculin poissait sous sa main, alors qu’elle faisait pression sur la blessure. Une des bases de secourisme qui lui servait de temps à autre. La sortie de secours semblait être un bon plan. Sauf que le salopiaud d’ange y avait songé aussi. Déclencher l’alarme incendie provoquerait la panique. C’était logique et attendu. L’enfoiré espérait ainsi sauver sa peau. Si Morrow n’était pas blessé, elle se serait lancée à sa poursuite. Mais étrangement, elle ne se sentait pas de l’abandonner ici face à la foule déchainée.  

Parce que cela n’avait pas loupé. La panique montait dans les usagers de la boite. Et ils se trouvaient sur le chemin de troupeau d’humanoïdes affolés. Thea fulminait de ne rien pouvoir faire. Mais il fallait déjà rester en vie et résistait à la pression de la foule. La proximité de la présence de l’agent était particulière. Presque troublante. Ses mirettes plongèrent dans les siennes et s’ouvrirent d’étonnement quand elle entendit la question surprenante. Le mec qui avait été gêné par la voir presque nue et voilà qu’il l’invitait à un rencard en pleine opération et qu’il perdait son sang.  

“ Sérieux ? Vous pensez que c’est le moment, là ?”
répondit elle du tac au tac. Elle n’avait même pas réfléchi à la question en elle-même, bien que ça lui retournait un peu le cerveau. La foule s’intensifia soudainement.  

L’elfe sentait le corps de l’homme plaqué contre elle. Ils n’avaient jamais été aussi proches. Ses mains continuaient de le soutenir tout en le gardant contre elle. Etrangement elle arrivait à sentir son malaise et presque sa douleur. Elle approcha ses lèvres de son oreille, sans grande peine, vu de leur proximité. “ Si tu me gerbes dessus, ça ruinera toutes tes chances” disait-elle mi sérieuse mi amusée. Elle savait que ce n’était pas évident pour lui, alors. Elle reprit “ Respire et essaye d’oublier la douleur, focalise-toi sur une chose apaisante.”  le ton formel avait été happé par la proximité. L’elfe essaye de l’aider, comme elle pouvait et surtout pour l’éviter de lui vomir dessus, ce qui serait vraiment rédhibitoire. Elle sentait le sang humidifié ses fringues. Sa tenue allait être bonne à jeter.

Heureusement l’endroit n’était pas immense et il existait au moins deux sorties de secours. Donc la foule commençait à s’espacer. La pression se fit moins forte. Chouette ils allaient pouvoir sortir de là et enfin savoir si le type avait été appréhendé.  

“ L’air frais te fera du bien. Si tu te sens de marcher.”  c’était à lui de voir, mais elle initia le mouvement. Elle héla un agent qui passait par là. “ Il a besoin d’air et de soin.”
A deux, ils arriveraient plus facilement à l’escorter jusqu’à la sortie. Il y avait un peuple à la sortie dont des secouristes. Logique.  

Avant qu’ils ne sortent, l’elfe questionna l’agent. “ Alors vous l’avez eu ?”

Chance  : Oui le suspect a été grièvement blessé suite à son interpellation.  
Malchance: Non ils n’ont pas encore mis la main sur lui, d’ailleurs il est toujours là à guetter une occasion de passer à l’attaque.



   
Boum


Dernière édition par Anthea Blackrain le Dim 20 Jan - 0:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
The Crown
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 672 Livres en banque : 2581
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 20 Jan - 0:00.
Le membre 'Anthea Blackrain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Compromis (6 à 10)' :
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
Jacob Morrow
Jacob Morrow
❝ Human for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Matthew Bomer Double Compte : Cassandra Cicéron & Hayden Godwin J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 585 Je suis âgé(e) de : 35 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
14/20  (14/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 27 Jan - 22:58.
La soirée tourne mal. Si j’avais imaginé qu’on ne durerait pas longtemps avant que tout cela ne devienne qu’un fiasco, je n’aurais surement pas cautionné qu’on engage la chasse à l’homme. Mais nous y sommes, nous y restons et nous allons jusqu’au bout ! Ainsi, plaqué contre un mur avec Anthea aussi proche de moi c’est une toute autre pensée qui vient à moi alors que les gens autour de nous paniquent et me donnent la sensation de tournis. A moins que ce soit la blessure. Surement même.  J’ai même envie de vomir. Oui autant dire que mon état général n’est pas à ravir et que je ne suis pas sûre de sortir d’ici entier. C’est eut être la raison pour laquelle mon esprit divague et invite ma partenaire d’un soir plutôt que de penser concrètement à une tactique pour nous sortir de là et chopper le suspect qui se joue de nous.

Ce que je note c’est cette proximité soudaine et son tutoiement. Elle me rembarre de penser à un dîner dans un tel moment mais cela semble tout de même amener une certaine « intimité » entre nous. Je note le changement de comportement, mais plus encore ce qu’elle me murmure à l’oreille. Comment sait-elle que j’ai envie de vomir ? C’est étrange. Lit-elle dans les pensées ? Si j’essayais de voir en pensant à quelque chose de si salace qu’elle ne pourrait que réagir… Non, rien. Bon ? « Je vais donc ravaler mon vomi s’il s’approche trop de la sortie. » dis-je avec un sourire grimace, résultante de la douleur perçante à mon flanc.  Elle me suggère alors de me focaliser sur une chose apaisante et deux images se superposent alors : celle de mon jumeau et celle de la femme qui me fait face. Perturbant. Etrange. Mais son odeur, sa proximité, son regard, sa voix, tout en moi s’émeut de sa présence. Je respire un bon coup et j’expire tout aussi longuement.

Voilà alors que je me fais escorter dehors par Anthea et un collègue. La douleur se calme grâce à la jeune femme mais je ne vais pas courir un marathon demain c’est clair ! A peine un pied dehors qu’un agent prend les premiers soins en charge. Anthea demande si le suspect a été appréhendé. En vainn. J’utilise alors l’oreillette pour demander à un collègue s’il le voit à l’écran de surveillance. " Oui il est sur la mezzanine en train de manipuler des armes..." dit alors le collègue. Je presse donc les soins et je rejoins Anthea. "Tu veux toujours faire partie de ceux qui vont arrêter ce pourrit? On l'a encerclé... il est resté à l'intérieur sur la mezzanine.."

Cette ois-ci, sur le bandage que ma fait mon collègue je dépose un gilet de sécurité qui me couvre complètement. Je prends mon arme et suit les instructions de notre chef de terrain... Et oui, techniquement je suis loin d'être un agent de terrain... La situation est disons particulière.



Pile : oui le suspect est visible sur les écrans
Face : il ne l'est pas et pire il s'est enfuit


Dernière édition par Jacob Morrow le Dim 27 Jan - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
The Crown
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 672 Livres en banque : 2581
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 27 Jan - 22:58.
Le membre 'Jacob Morrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Coup de Pouce de Tat' :
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

High Hopes ft Jacob.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brent - High hopes, when you let it go, go out and start again
» Haiti has high hopes for jobs at new industrial park
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Redcliffe-