AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan

N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
Personnages à privilégier

Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.
soirée chatbox

Retombez en enfance avec nous le 14/12 à partir de 21h !

Partagez | .
 

 Some Day My Prince Will Come... A Vampire ?! Really ?! [Pv Aidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human free will
avatar
Alina Kane
❝ Human free will ❞
J'ai pour Avatar : Alina Kovalenko J'ai rédigé autant de missives : 102 Livres en banque : 543
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 31 Aoû - 21:44.

Aidan & Alina // Some Day My Prince Will Come

Je regarde Oxymore sauter et courir partout, pendant que je fait défiler inlassablement les offres d’emploi sur internet. Oxymore, c’est le petit chaton que j’ai trouvé et recueilli, il y a… Trois ou quatre jours. D’après le vétérinaire, il a environ deux mois, et il est en très bonne santé. Un peu turbulent, mais bon, je ne peux pas lui en vouloir tellement il est mignon. Je ne regrette vraiment pas sa compagnie. La réhumanisation n’est pas simple, alors le faire avec un petit chaton c’est forcément mieux. Et pour ce qui est des offres d’emploi… Rien qui m’a donné des étoiles dans les yeux pour le moment… Je ne sais pas ce que je veux faire… J’aurai bien aimé me consacrer au patinage artistique, mais ce n’est malheureusement pas possible. Il va vraiment falloir trouver autre chose. Mais je n’ai pas encore trouvé quoi, et tant que l’héritage et mes petits revenus de pet-sitting me suffisent, je ne veux pas choisir quelque chose par dépit.

Oxymore vient marcher sur le clavier de l’ordinateur, avant d’aller devant sa gamelle de croquettes, vide, et de miauler. Je rigole, message bien passé. Je regarde l’heure. Oulà, moi aussi il va falloir que je mange, je n’avais pas vu qu’il était si tard.Je me lève, sers les croquettes au chat, puis ouvre le frigo. Merde… J’avais les courses à faire. C’est vide de chez vide… Bon, bah, pas le choix. J’attrape mon téléphone et appelle la pizzeria pour passer commande. J’évite de sortir la nuit depuis que je suis redevenue humaine, mais pas le choix pour cette fois. Et puis je ne veux pas non plus m’arrêter de vivre. Je ne suis pas redevenue humaine pour rester cloîtrée chez moi. Je ferai attention. Surtout qu’avec les nouvelles législations du gouvernement, les aberrations doivent être plus discrètes… Bon, de toute façon je ne suis pas très loin de la pizzeria.

Je me prépare, et je sors, sac sur l’épaule. Je fais plusieurs mètres avant d’entendre des rires derrière moi. Je me retourne discrètement et remarque deux hommes. J’accélère un peu plus le pas, et crois entendre qu’ils accélèrent aussi. Je n’ai pas le temps de me mettre à courir, l’un deux m’a déjà attrapé le bras. Je crie de surprise, leur demandant ce qu’ils veulent. Ce ne sont pas des vampires, pas de canines. Il me maintient fermement, mais je sens encore mon poignet. Donc pas de lycan non plus. De simples humains certainement. D’après leurs propos, ils cherchent de l’argent. Ils me prennent mon sac. J’ai bien envie de ne pas me laisser faire, mais franchement, que puis-je faire face à deux hommes ?! Je leur donne mon sac. Ils auraient pu en rester là, mais ce n’est pas le cas… L’un deux commence à me plaquer contre un mur. J’hurle, avant qu’il ne mette sa main devant ma bouche, m’obstruant en même temps à moitié les narines. J’ai du mal à respirer… Première sortie de nuit, et déjà la dernière ? Non, hors de question. Il faut que je me dégage. Je tente de lui mordre la main, tout en lui envoyant un coup de genou dans l’entrejambe. Il crie de douleur à son tour, mais l’autre me maintient toujours. L’homme que j’ai frappé me gifle. Si personne n’arrive, je ne sais pas comment m’en sortir...
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 473 Livres en banque : 2282 Je suis âgé(e) de : 28
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 2 Sep - 4:16.
Le soleil s’était couché et Aidan pouvait donc enfin sortir sans risque. Enfin…sans risque de se changer en torche, du moins. Parce que le risque était partout. Il en avait conscience et pourtant, il ne se voyait pas rester enfermé à longueur de temps. Il n’allait pas s’arrêter de vivre parce que cette ville détestait les vampires. Il lui suffisait d’être prudent et jusqu’ici, ça lui avait plutôt bien réussi. Ce soir, il ne travaillait pas, mais il avait tout de même envie de sortir de la maison qu’il partageait avec Joren, son meilleur ami. Ce gars était une perle. Aidan ne savait pas où il en serait sans lui. Il lui avait certainement sauvé la vie de bien des façons. Un jour, il allait devoir le remercier en bonne et due forme. Pour l’heure, il déambulait simplement en ville en faisant attention à rester dans l’ombre, à ne pas attirer l’attention. Il ne savait même pas où il allait, il voulait simplement se dégourdir les jambes après avoir passé la journée à dormir, puis à jouer à la console. Bref, ça avait été une journée des plus banales. Banales quand on oubliait ce qui se passait dehors. Les événements récents le mettaient assez hors de lui. Il se sentait tellement frustré et impuissant face à cette situation totalement injuste. Pourquoi tout le monde ne pouvait pas juste vivre en paix ? Il n’y avait pas que de mauvais vampires ou lycans…c’était comme chez les humains. Il y avait des bons et des mauvais. Malheureusement, il savait aussi qu’il ne pouvait pas faire grand-chose.

Alors qu’il marchait tranquillement, il fut alerté par des voix. Surtout une. Une voix féminine qui hurlait littéralement. Pas besoin d’être devin pour savoir que cette femme était en danger. Il distingua des voix masculines, mesquines, moqueuses. Aidan serra les poings. Ce n’était pas la première fois qu’il était témoin de ce genre d’attitude. Le pire ? Ces types étaient humains. De simples humains. Les mêmes humains que cette ville protégeait contre les gens comme Aidan… Bien sûr, le vampire ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. Il s’en voudrait longtemps s’il passait juste son chemin – malgré le risque qu’il encourait en intervenant. Il y penserait après. Il parcourut rapidement la distance qui le séparait de la jeune femme en détresse. Il vit un homme à moitié au sol, gémissant de douleur, et un second tenant effectivement une fille, la giflant même. C’était quoi, ce délire ? Comment pouvait-on s’en prendre à quelqu’un de la sorte ? Aidan sentit la colère monter en lui, mais il se fit violence pour ne pas se laisser submerger. Ce serait très mauvais. Car même si ces sales types mériteraient clairement de ne plus jamais se relever, le jeune vampire s’était juré de ne jamais tuer personne. Sinon, il ne vaudrait pas mieux que ces ordures. « Lâche-la ! » Il se posta derrière l’homme qui tenait toujours la fille et attendit qu’il se retourne. Lorsqu’il vit Aidan, il se mit à rire à gorge déployée. Il était vrai qu’en voyant le jeune homme, on ne se méfiait pas forcément de lui. Il n’avait pas un gabarit très impressionnant. N’ajoutant rien, Aidan l’attrapa par la gorge et le souleva sans mal. « Tu trouves ça drôle ? » Le type tenta de se débattre, mais rien n’y fit. Finalement, Aidan le lâcha en le balançant sur son pote.

Les deux ne semblaient plus du tout avoir envie de faire les malins puisqu’il se relevèrent en vitesse avant de prendre leurs jambes à leur cou. Repérant un sac à main un peu plus loin, Aidan en déduisit qu’il appartenait à la jeune femme. Il le ramassa avant de le lui tendre. « Ça va ? Ils ne vous ont pas fait mal ? » Outre la gifle que la pauvre avait reçue, bien sûr. Il ne sentait pas de sang, elle n’était donc pas blessée. C’était déjà ça. Il était arrivé à temps. « Vous devriez aller voir la police. Ces types méritent d’être derrière les barreaux. » Il pourrait encore les rattraper et les livrer lui-même à la police, mais c’était trop risqué pour lui. Et puis, il était bien plus inquiet pour cette jeune femme à l’heure actuelle et avec la frousse qu’il avait foutue à ces types, ils ne recommenceraient sans doute pas de si tôt. Du moins, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human free will
avatar
Alina Kane
❝ Human free will ❞
J'ai pour Avatar : Alina Kovalenko J'ai rédigé autant de missives : 102 Livres en banque : 543
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 5 Sep - 13:49.

Aidan & Alina // Some Day My Prince Will Come

Mauvaise rencontre dans la nuit de Bristol. Quelques semaines dehors, en tant que humaine à nouveau, et me voilà déjà attaquée… Et même pas par des créatures. Comme quoi, je déteste les aberrations pour leur nature dangereuse, mais les hommes peuvent être aussi dangereux finalement… “Homo homini lupus est” comme disaient les latins… Et ils avaient tout à fait raison. Nous n’avons pas besoin de lycan, ou de vampire, pour nous entre-tuer… C’est pour cette raison que les vampires et lycan mordus devraient tous passer le Rituel. Nous n’avons pas besoin d’un danger supplémentaire, lorsque celui-ci peut être éviter…

Les deux hommes me volent mon sac, mais ne souhaitent pas en rester là. L’un d’eux me plaque contre un mur, couvrant ma bouche et mon nez de sa main. J’étouffe, je dois réagir, faire quelque chose. J’essaie de lui mordre la main, tout en lui envoyant un coup de genou bien placé… Il hurle de douleur en se reculant, et se tenant l’entrejambe. Je souris, contente de moi, mais son acolyte n’est pas du même avis malheureusement. Il me maintient toujours fermement, et me gifle assez violemment. J’ai la tête qui tourne, je mets un petit moment à apercevoir la silhouette venant à notre rencontre. Je l’entends ordonner à l’homme de me lâcher tandis que moi, je reprends doucement mes esprits. Ma joue est en feu, mais ça va. J’entends alors mon agresseur rigoler en se tournant vers l’homme nouvellement arrivé. Je lève les yeux pour voir à qui nous avons à faire. Il est vrai que comme ça, le jeune homme n’est pas très impressionnant. Mais je comprends tout de suite lorsque je le vois soulever l’homme si facilement. Et même si j’avais eu le moindre doute, il n’y en a certainement plus aucun lorsqu’il ouvre la bouche pour répondre à mon agresseur. Ces canines, cette force… Il a fallu que je tombe sur un vampire… C’est bien ma veine… Je suis pétrifiée, ne sachant pas comment réagir. Je sais que courir ne sert à rien. Malheureusement, je connais les vampires mieux que personne… Je sais que s’il a décidé de se nourrir de mon sang, je ne pourrais rien y faire… Je recule autant que possible contre le mur, alors qu’il envoie valser l’homme sur l’autre, et les regarde partir en courant.

J’observe, sans un mot. Ne sait-on jamais, s’il pouvait m’oublier… Je suis étonnée qu’il les ai laissé partir sans en faire son quatre heure… Un vampire avec un semblant de coeur ? Je suis sceptique. Je le suis encore plus lorsque je le vois ramasser mon sac à main et venir me le rendre. La main tremblante, je récupère mon bien. Il me demande alors si je vais bien, s’ils ne m’ont pas fait de mal. J’en reste bouche bée. C’est quoi ce vampire ? Pourtant je n’ai pas rêvé, c’est bien un vampire… Je ne réponds pas, alors il enchaine en m’informant que je devrais aller voir la police pour porter plainte contre ces types. Je devrais mais… Je les ai presque déjà oublié. Je fronce les sourcils. Essaie-t-il de me tendre un piège ? Est-il du genre à préférer chasser ses proies plutôt que de les cueillir contre un mur ? Je prends finalement la parole, de ma voix suave.

“Vous allez m’attaquer si je vous tourne le dos ? Si vous êtes décidé à me tuer, il faudra le faire ici, parce que je ne bougerai pas.”

Autant que les choses soient claires. C’est un vampire, il veut forcément mon sang… Mais je ne lui ferai pas le plaisir de courir devant lui. J’ai été vampire, je sais qu’un humain qui court n’a aucune chance. Dans tous les cas, ça ne sert à rien. Mais cet homme m’intrigue. Il n’a pas le regard du vampire assoiffé. Il ne semble pas prêt à bondir. Mais j’ai du mal à croire qu’il m'ait sauvé juste par bonté d’âme...
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 473 Livres en banque : 2282 Je suis âgé(e) de : 28
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 6 Sep - 0:22.

Intervenir avait été limite un réflexe pour Aidan. Il ne pouvait tout simplement pas faire comme si de rien n’était quand quelqu’un avait besoin d’aide. Ce n’était pas lui. Et sur le coup, il se fichait pas mal de dévoiler sa véritable nature. Il n’avait pas le choix, de toute façon. Il espérait seulement que ça ne lui retomberait pas dessus un jour ou l’autre. Quoiqu’il en soit, il avait réussi à faire fuir les agresseurs, ce qui n’avait pas été bien difficile. Et même s’il avait envie de vraiment les faire souffrir, de leur faire payer ce qu’ils avaient fait et ce qu’ils s’apprêtaient à faire à cette fille, il n’en fit rien. Il ne voulait pas devenir l’un de ces vampires qu’il détestait tant, ceux en grande partie responsables des persécutions dont ils étaient tous victimes. Aidan était un peu naïf car au fond de lui, il espérait toujours pouvoir faire changer les humains d’avis, pouvoir leur faire comprendre que tous les vampires n’étaient pas méchants. Mais évidemment, malgré sa naïveté, il savait que ce n’était probablement pas près d’arriver. Alors que les agresseurs s’enfuyaient, Aidan alla ramasser le sac de la jeune femme. Il sentait son appréhension et même s’il n’avait pas eu de sens aiguisés, il aurait vu qu’elle était mal à l’aise, qu’elle avait peur et qu’elle se demandait sans doute si elle allait servir de repas à un vampire. Aidan se sentit un peu peiné, mais il savait aussi qu’il ne pouvait pas en vouloir à cette fille. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était lui montrer qu’il ne lui voulait aucun mal.

Finalement, elle s’adressa à lui, sur la défensive, craintive, lui demandant s’il comptait la tuer. Une nouvelle fois, il se sentit peiné et il en afficha d’ailleurs l’expression l’espace de quelques secondes. Aidan n’avait jamais été doué pour cacher ses émotions et ça n’avait pas changé depuis qu’il était un vampire. « Non. Pourquoi je ferais ça ? Je ne vous ai pas aidée pour vous faire du mal ensuite. » Peut-être devrait-il s’en aller, mais il ne pouvait pas s’y résoudre. Et si les agresseurs revenaient pour s’en prendre une nouvelle fois à elle ? Ou pire, si un autre vampire arrivait ? « Je sais que vous n’avez aucune raison de me faire confiance, mais je veux juste vous aider. » Il se doutait bien que peu importe ce qu’il dirait, il aurait bien du mal à convaincre son interlocutrice, vu ce qu’elle dégageait. Toujours cette crainte, cette appréhension, ce doute. C’était frustrant, mais Aidan était patient. « Vous alliez où ? Je pourrais peut-être vous accompagner pour m’assurer qu’on ne vous importune plus ? » Sérieux ? Elle était déjà méfiante de base et il lui proposait simplement de l’accompagner ? Ça paraîtrait suspect aux yeux de n’importe qui, il en avait conscience. Pourtant, en ce qui le concernait, c’était vraiment une proposition innocente, sans la moindre arrière-pensée.

« Je comprends votre méfiance. Mais je ne vous veux vraiment aucun mal. Et puis…si ça peut vous rassurer, j’ai mangé tout à l’heure. » Il esquissa un petit sourire avant de se dire que la jeune femme n’apprécierait peut-être pas forcément cette tentative d’humour. « Je m’appelle Aidan. Voilà. Vous avez mon nom si vous avez l’intention de me dénoncer. Mais j’espère que vous ne le ferez pas, évidemment. » Bon sang. Ce qu’il pouvait être idiot ! En attendant, il regarda autour de lui, scrutant les alentours, aux aguets. Il voulait s’assurer qu’il n’y avait plus aucun danger dans les parages. Fort heureusement, les agresseurs semblaient bel et bien partis loin.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human free will
avatar
Alina Kane
❝ Human free will ❞
J'ai pour Avatar : Alina Kovalenko J'ai rédigé autant de missives : 102 Livres en banque : 543
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 6 Sep - 22:01.

Aidan & Alina // Some Day My Prince Will Come

Ce n’est pas possible. Je n’y crois pas. C’est quoi ce vampire ? Un nocturne avec un semblant de coeur et d’âme ? Non, c’est impossible. Cela cache forcément quelque chose. Pourquoi m’a-t-il sauvée ? Pour pouvoir mieux me courir après ? Et il n’a même pas bouffé les deux autres connards de tout à l’heure… Pourquoi ?! N’importe quel vampire aurait laissé aller sa colère contre eux, les aurait déchiqueter… Enfin bref. Etre un vampire quoi… Je ne sais pas vraiment ce qu’il cache mais je m’attends à tout. Je reprends mon sac en tremblant, sentant ma fin de vie proche. Je lui demande alors s’il va m’attaquer lorsque je lui tournerai le dos, et le prévient que je ne bougerai pas d’ici, donc que s’il veut faire de moi son repas, qu’il le fasse maintenant. Je remarque évidemment sa réaction peinée, qui me trouble encore plus. Il ne compte vraiment pas se nourrir sur moi ? Je ne comprends pas. J’ai été comme lui. Je ressentais cette faim insatiable et incontrôlable. Comment fait-il ? Je n’arrivais pas à me contrôler. Comment fait-il pour ne pas être dans cet état second, que je connaissais tant ? Il semble tellement calme… Je fronce les sourcils à ses paroles.

“Parce que ce n’est pas dans les habitudes des vampires de faire dans le sentimental... “

Il ajoute qu’il souhaite juste m’aider… Ce vampire m’intrigue décidément de plus en plus. Etrangement, sans vraiment m’y attendre, je sens que la peur a laissée place à la curiosité. Je vais peut-être le regretter, en baissant ma garde. Mais il a su attiser ma curiosité, et il va falloir que je lui pose certaines questions… Il a finalement l’air si humain dans ses actes. Pourquoi n’a-t-il pas passé le Rituel ? Sa nouvelle question me surprend. Il me demande où est-ce que j’allais, me proposant de m’accompagner pour garantir ma sécurité. Je le regarde, intriguée. J’allais où déjà ? Ah oui merde ! Ma pizza… C’est vrai que maintenant que j’y repense, mon ventre me fait sentir qu’il a faim, lui… Je regarde l’heure. Est-ce qu’il est trop tard ? Je ne pense pas… Il doit voir une hésitation sur mon visage, car il m’assure qu’il ne me veut vraiment aucun mal. Puis il ajoute qu’il a déjà mangé aujourd’hui… Je relève vivement la tête vers lui, le teint certainement devenu blême. Je me souviens de mes anciens repas aussi… Et ça me donne envie de gerber…

“J’allais chercher une pizza… Mais j’ai plus faim, merci…”

Je fais des gros yeux. Un trait d’humour aussi ? Pas que. En fait, ça m’a vraiment coupé l’appétit ce truc… Il aurait pu s’abstenir…

“Mais bon, vu qu’elle a été commandée, et qu’elle m’attend certainement, je vais quand même aller la chercher… Ce sera parfait pour demain…”

Il se présente, étonnamment, mais en m’informant qu’il espérait que je ne le dénonce pas. C’est vrai, je pourrais. Je vais certainement y réfléchir d’ailleurs. Parce que bon, ça reste un vampire… Même s’il ne semble vraiment pas vouloir m’attaquer ce soir, il fera d’autres victimes. Je ne me présente pas en retour.

“Pourquoi ne pas passer le Rituel dans ce cas ? Il n’y aurait plus de dénonciation possible… Et il y aurait moins de morts…”
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 473 Livres en banque : 2282 Je suis âgé(e) de : 28
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 3 Oct - 2:54.
Ce n’était pas la première fois qu’Aidan volait ainsi au secours de quelqu’un. Ce ne serait probablement pas la dernière fois non plus, vu tout ce qui se passait actuellement. Bien sûr, il comprenait la méfiance de la jeune femme, surtout avec tout ce qu’on disait au sujet des vampires, il ne le prit donc pas personnellement. Il aurait tout aussi bien pu repartir, mais il ne se voyait vraiment pas s’en aller en la laissant là, toute seule, risquant à nouveau de se faire attaquer et par peut-être pire que les humains de tout à l’heure. Oui, cette jeune femme avait vraiment l’air surprise par l’attitude d’Aidan, pensant qu’il allait l’attaquer. C’était ridicule. Il haussa les épaules aux paroles de son interlocutrice. « Si vous le dites. Vous savez, vous ne devriez pas généraliser. On n’est pas tous pareils. » Mais depuis qu’il était un vampire et depuis que toute cette merde avait commencé, avait-il déjà rencontré un autre vampire comme lui ? Un vampire voulant juste aider et mener sa petite vie tranquillement ? Peut-être un ou deux, il n’en était pas sûr. Ce dont il était sûr, toutefois, c’était que ça ne courait pas les rues et que les vampires qui adoraient tuer étaient bien plus nombreux et que c’était à cause d’eux qu’ils étaient tous dans cette situation. « Je pourrais vous surprendre, vous savez. » Il esquissa un petit sourire en coin. Il était clair que le brun n’avait pas grand-chose à voir avec l’image qu’on se faisait généralement d’un vampire.

Finalement, il lui demanda où elle allait, désirant l’accompagner, afin d’être sûr qu’elle ne risquait plus rien. Une pizza… Aidan se souvenait qu’il adorait ça avant. Parfois, il se sentait un peu nostalgique de toutes ces choses humaines, surtout de la bonne bouffe. Mais on ne pouvait pas tout avoir. Néanmoins, il se rendit vite compte qu’il avait fait une gaffe avec sa tentative d’humour. Son meilleur ami en aurait ri, mais il avait un sens de l’humour particulier, de toute façon. « Désolé… Les blagues et moi, ça fait deux. » Il se frotta l’arrière du crâne, légèrement embarrassé. Non, vraiment. Il n’avait pas du tout l’air d’un vampire sanguinaire et agressif. « Bon choix. Ce serait dommage de gâcher de la nourriture. »
Il savait qu’il prenait un risque en se présentant, mais tant pis. Il voulait prouver à cette inconnue qu’il était sincère. Mais pourquoi ? Pourquoi était-ce aussi important pour lui ? A vrai dire, il n’en avait aucune idée. Le Rituel. Bien sûr qu’il fallait qu’elle le mentionne. Que répondre à ça ? Il était vrai que s’il acceptait de le passer, il serait tranquille. Il n’aurait plus à se cacher, il n’aurait plus besoin d’avoir peur d’être enfermé, il n’aurait plus à subir la colère et la haine des habitants de la ville, il pourrait à nouveau voir le soleil et même manger des pizzas. Oui, les avantages étaient nombreux. Et pourtant… Il garda le silence un moment, tandis qu’ils commençaient à se diriger vers la sortie du parc. Il réfléchissait toujours à quoi dire.

« Si j’avais passé le Rituel, je n’aurais pas pu vous aider comme je viens de le faire. Je n’ai jamais été quelqu’un de bien robuste. Ces types n’auraient fait qu’une bouchée de moi. » Il laissa échapper un petit rire, tentant de minimiser la situation. « Je ne leur fais pas confiance. Qu’est-ce qui me dit que ce soi-disant Rituel n’est pas juste un piège destiné à tous nous tuer ? » Il ne se doutait évidemment pas une seule seconde qu’il se trouvait en compagnie de quelqu’un ayant passé le Rituel et ayant donc survécu. « J’ai…envie d’aider. Même si je n’aurais sans doute jamais aucune reconnaissance. Et je ne pourrais jamais le faire en étant humain. Pas comme ça. » Voilà sa principale raison. Il ne se prenait pas pour une sorte de héros, il n’en aurait jamais la prétention. Mais si sa condition pouvait lui permettre de faire quelque chose de bien, alors il le ferait. « Moins de morts… ? Je n’ai jamais tué personne. Libre à vous de me croire ou pas, mais je n’ai pas pour habitude de mentir. » Il avait failli tuer quelqu’un, oui. A deux reprises. Mais à chaque fois, il avait réussi à éviter le pire. Grâce à quelqu’un d’autre. Peut-être que s’il avait été seul, ça ne se serait pas passé comme ça… mais il évitait d’y penser car il culpabilisait déjà assez d’avoir mordu cet humain, derrière le bar de Joren, quelques semaines plus tôt. « Alors ? Vous n’allez pas me donner votre nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human free will
avatar
Alina Kane
❝ Human free will ❞
J'ai pour Avatar : Alina Kovalenko J'ai rédigé autant de missives : 102 Livres en banque : 543
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 24 Oct - 16:36.

Aidan & Alina // Some Day My Prince Will Come

Ce vampire n’est pas comme tous ceux que je connais, et il m’intrigue vraiment à présent. La curiosité a pris la place de la peur. Je vais peut-être le regretter par la suite, mais j’ai vraiment l’impression que je peux le croire. Il ne fait pas agressif, je ne vois pas une once de méchanceté en lui. Il parait même offensé lorsque j’aborde l’image des vampires. En même temps, il faut dire ce qu’il est… Les vampires sont loin d’être des enfants de coeur normalement… Alors certes, il sort peut-être du lot, mais il est normal qu’une humaine se méfie. Une humaine ancienne vampire en plus. Je sais d’autant plus de quoi sont capables ces êtres sanguinaires. Mais je ne vois pas cette lueur dans ses yeux. Il m’indique que tous les vampires ne sont pas à mettre dans le même panier, et que lui pourrait me surprendre. Remettant mon sac sur mon épaule, j’esquisse un sourire discret. A vrai dire, il m’a déjà surpris, mais je n’en dis rien.

Il me demande alors où j’allais avant de me faire agresser, me proposant de m’accompagner pour ne pas que la mauvaise aventure se réitère. Je me souviens tout à coup que j’allais chercher ma pizza. Manque de chance sa petite blague sur son dernier repas m’a coupé l’appétit… Je lui fais remarquer, mais je décide d’aller quand même chercher la pizza, pour en faire mon repas du lendemain. A mon grand étonnement il s’excuse pour sa blague de mauvais goût, avec une tête vraiment gênée. Franchement, il n’aurait pas des canines surdimensionnées, je ne me douterai pas du tout être en présence d’un vampire… Il se présente. Aidan. Il me demande de ne pas le dénoncer, ce à quoi je ne réponds rien. Je ne peux rien garantir. J’ai tout de même décider de lutter contre les aberrations… Certes il n’a pas l’air dangereux mais… Je ne sais vraiment pas comment réagir face à une situation comme celle là en fait. Enfin de toute façon, avec juste un prénom, je suppose que je n’irai pas bien loin. Alors que nous commençons à marcher en direction de la petite pizzeria, je lui demande pourquoi il n’a pas passé le Rituel. Cela règlerait bien des soucis pourtant…

Il ne répond pas. Du moins, pas avant un petit moment qui me semble durer une éternité, alors que nous marchons donc en silence. Je n’ose pas surenchérir. Je marche à ses côtés, pas trop près tout de même, et me demande toujours si je n’ai pas rêvé sur ses canines. A le voir comme ça, silencieux, réfléchissant, je pourrais presque jurer que c’est un humain lambda… Un peu pâle, certes. Il se met finalement à répondre à ma question à propos du Rituel, après un long moment. Sa réponse me déconcerte. Je n’avais jamais vu ça de cette façon. J’en viens à me poser une question. Et si j’avais pu me contrôler, comme lui, est-ce que j’aurai mieux vécue ma condition de vampire ? Est-ce que j’aurai souhaité redevenir humaine ? Ce qu’il dit est tout à fait vrai… Ma vitesse vampirique me manque, mais la force était une des qualités regrettées aussi… Je comprends son point de vue. Mais il ajoute qu’il ne fait pas confiance au gouvernement, ni au Rituel. Il a peur du Rituel, il pense que ça pourrait être un piège destiné à tuer toutes les aberrations. Dans un sens, c’est un peu vrai… Mais des humains en ressortent plus vivant que jamais… Puis-je vraiment lui dire tout ça ? Lui dire que je l’ai vécu, qu’il n’a rien à craindre ?! Je… Non. Je me tais. Je le laisse finir de parler, tout en hochant la tête en signe de compréhension. Je prendrai la parole une fois qu’il aura fini de se confier. Il a envie d’aider, comme ce soir. Finalement, je ne résiste pas, je prends la parole.

“Je comprends vos motivations… Mais je suis sûre que vous pourriez faire la même chose en étant humain, avec un peu d’entrainement. Pour le Rituel, j’ai lu un article super intéressant dans le journal l’autre jour. Une ancienne vampire ritualisée, justement, qui raconte comment cela se passe, et pour quelles raisons elle a choisi de le passer. Et, apparemment, elle est toujours en vie, et bien humaine d’après ses dires ! Je ne sais plus, une certaine… Alaina, Aline, ou quelque chose comme ça…”

Il m’avoue ensuite qu’il n’a jamais tué personne. J’écarquille les yeux, parce que je le crois, même si ça me parait impossible. Comment fait-il ? Même avec toute la volonté du monde de ne faire de mal à personne, je n’y étais pas parvenu…

“Vous m’intriguez… Comment faites-vous pour ne pas tuer ? Enfin, je ne suis pas vampire, mais je suppose que c’est plutôt difficile, non ? Comment vous résistez ? Un vampire végétarien ?”

Il me demande mon nom. Je rigole doucement.

“Ahah ! Il faudra encore attendre un peu pour ça ! Vous pouvez toujours essayer de le deviner si vous le souhaitez. Bon courage.”
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 473 Livres en banque : 2282 Je suis âgé(e) de : 28
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Nov - 20:24.

Evidemment, il sentait la méfiance de la jeune femme, c’était totalement compréhensible. Après tout, ce n’était pas comme si les vampires avaient bonne réputation par ici. Il pouvait déjà s’estimer heureux qu’elle accepte de lui parler et surtout qu’elle ne se soit pas mise à crier pour alerter tout le voisinage. Là, ça aurait clairement été très embêtant. Peut-être qu’au fond, elle était un peu intriguée par lui finalement. Peut-être qu’elle avait réalisé qu’il était sincère. Il n’en savait rien, mais peu importe au fond. Tant qu’il ne se retrouvait pas enfermé sans voir compris ce qui se passait, tout irait bien.
Il ne la connaissait pas et pourtant, elle était l’une des premières personnes à qui il se confiait au sujet du Rituel. Elle avait posé la question, certes, mais rien ne l’avait obligé à répondre. Pourtant, il l’avait fait. Sans doute avait-il envie que quelqu’un comprenne son point de vue, peut-être avait-il aussi indirectement envie et besoin d’être rassuré, sous quelque forme que ce soit. Il avait mis du temps à répondre car il avait voulu réfléchir sérieusement à la question. Une fois qu’il eut donné ses explications, la jeune femme répondit, déclarant qu’elle comprenait ses raisons, mais elle enchaîna en lui parlant d’un article qui parlait d’une ancienne vampire ayant passé le Rituel. Aidan était assez surpris. Il lisait le journal régulièrement, mais il n’avait pas encore dû feuilleter celui qui contenait cet article. « Vraiment ? « C’était très intéressant et intriguant, mais il n’en restait pas moins dubitatif. Après tout, il était facile d’inventer des histoires, d’inventer cette fille et ses propos. Par le passé, Aidan s’était souvent montré trop naïf, il l’était toujours sur certains points, mais il était devenu bien plus méfiant depuis sa transformation et tout ce qui se passait en ville. « J’y jetterai un œil, alors… »

Ça lui rappelait ses études, son ancien rêve…il avait dû abandonner pas mal de choses et parfois, il souhaitait juste pouvoir retrouver une vie normale. Mais après tout ce qu’il avait vécu, après tout ce dont il avait été témoin…en serait-il seulement encore capable ?
Encore une fois, la conversation prit une tournure assez surprenante lorsqu’Aidan déclara n’avoir jamais tué personne. La jeune femme semblait vraiment étonnée et lorsqu’elle prit la parole, Aidan eut brièvement l’impression qu’elle savait de quoi elle parlait. Mais peut-être n’était-ce que ça… une impression. « Je n’ai jamais vraiment parlé de ça à personne…C’est étrange. » Même Joren ignorait à quel point c’était difficile tous les jours. Il avait certes été témoin d’un lâcher prise de la part du vampire et c’était sans doute grâce à lui qu’Aidan n’avait pas tué cet homme… et peut-être se doutait-il de la difficulté de la situation, mais ils n’en avaient jamais vraiment parlé ouvertement. Son meilleur ami lui procurait ce dont il avait besoin et ça s’arrêtait là. Ils se faisaient confiance, pas besoin de poser mille questions ou d’en parler pendant des heures. « Bien sûr que c’est difficile. C’est une lutte quotidienne et parfois, ça hante mes pensées. Mais je… » Il marqua un court temps d’arrêt. En fait c’était assez difficile à expliquer. « Quand j’ai compris ce que j’étais devenu, je me suis juré de ne jamais devenir un monstre, de ne jamais devenir l’un de ces vampires qui ne pensaient qu’à tuer. Je voulais rester moi-même et faire du mal aux autres m’a toujours insupporté. » Il haussa les épaules. Peut-être avait-il une volonté plus forte que d’autres. « Je n’aime pas le terme de vampire végétarien. Ça ne veut rien dire. Je suppose que ça signifie que ledit vampire se nourrit juste de sang animalier…mais où est le végétarien dans tout ça ? Un animal reste un être vivant. Non…je… » Il hésita. Devait-il vraiment tout lui dire ? Quelque chose en elle lui inspirait confiance, mais peut-être ne devait-il pas trop se livrer. « J’ai mes petits secrets. » Il esquissa un petit sourire en coin avant de changer de sujet.

Ce n’était pas très juste qu’elle connaisse son nom, mais qu’il ne connaisse pas le sien ! Il fronça les sourcils. Il avait bien quelques doutes quant à ce qu’elle avait dit tout à l’heure, mais… ce n’était que des doutes. Si ça se trouvait, il se trompait sur toute la ligne. Alors pour l’heure, il préférait ne rien dire à ce sujet. Du coup…il observa un instant la jeune femme avant de sortir ce qui serait certainement une grosse connerie. « Ariel ! Sous l'océan, sous l'océan, Doudou, c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. »  Sérieusement, Aidan ? Venait-il vraiment de chanter ça juste parce que son interlocutrice était rousse ? Bah quoi ? En tant que fan de Disney, il s’était presque senti obligé ! Même si la jeune femme allait sans doute le prendre pour un fou, maintenant. « Désolé… Je n’ai pas pu m’en empêcher. » Il se mit à rire doucement à sa propre connerie. Quel idiot !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human free will
avatar
Alina Kane
❝ Human free will ❞
J'ai pour Avatar : Alina Kovalenko J'ai rédigé autant de missives : 102 Livres en banque : 543
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 26 Nov - 21:02.

Aidan & Alina // Some Day My Prince Will Come

Quel vampire fascinant. Si seulement je m’attendais à faire une rencontre comme celle-ci avant de sortir, tout à l’heure… Au final, je crois bien qu’il n’y a plus aucune crainte en moi, étrangement. Il a réussi à me donner confiance en lui, et même plus. Il m’intrigue, et me fais me poser des questions. Questions qui ne m’étaient jamais venues à l’esprit avant vu comment je déteste les vampires. Et si, moi aussi j’avais eu cette volonté de fer, et si j’avais pu rester vampire, m’accepter en tant que tel, ne pas causer la mort, aurais-je voulu redevenir humaine ? Aurais-je pu vivre comme ça éternellement ? Je ne saurais même pas répondre à ça. Je n’en ai aucune idée. Je l’admire pour cette force mentale que je n’ai pas eu à l’époque. Il me dit qu’il regardera l’article. Je hoche la tête sans rien ajouter de plus. Faut-il vraiment qu’il passe le Rituel au final ? Oui, il sera moins traqué par la suite. Mais effectivement, il risque de beaucoup y perdre dans un sens… Je m’étais juré de traquer les aberrations, mais c’est impossible avec lui. Je ne peux pas le dénoncer. Il m’a sauvée…

Je lui demande plus d’explications sur la façon dont il parvient à ne pas tuer, et je comprends que vraiment tout vient de sa force mentale de ne pas vouloir faire de mal. Il ajoute qu’il a ses petits secrets, en rigolant. Je souris, sans chercher à savoir ce que c’est. Pas pour le moment, du moins, bien que cela m’intrigue aussi. Comme tout ce qu’il dégage. Je comprends son point de vue sur le végétarisme. Je n’étais pas végétarienne avant de devenir vampire. Mais je crois que j’ai finalement fait l’analogisme entre le sang humain et la chair animale, et j’en suis venue à complètement me détourner de la viande. Alors oui, mais non. J’ai mal choisi mes mots. Un vampire végétarien, je suis d’accord, ça n’existe pas.

Nous changeons finalement de sujet lorsqu’il me demande mon prénom, après s’être présenté. Je souris tout en lui avouant qu’il faudra encore attendre pour que je me dévoile, mais qu’il peut toujours tenter de deviner s’il le désire. Je sens son regard sur moi, alors que nous arrivons presque à hauteur de la pizzeria. Il prend soudain la parole, lançant un “Ariel !” suivi de la fameuse chanson de Sébastien, dans la Petite Sirène. Evidemment que je connais, Disney c’est toute mon enfance. Ne m’attendant vraiment pas à cette réaction de sa part, j’explose de rire. Il s’excuse, avec un petit rire. Je le regarde un instant, ne pouvant m’empêcher de penser qu’il est sacrément mignon… Mais je chasse vite cette pensée. C’est un vampire. Plus humain que certains humains, oui, mais… Non.

“Tout ça parce que je suis rousse ?! Ah bah bravo !” Je rigole à nouveau, avant de poursuivre. “Tu peux m’appeler Ariel si ça te fait plaisir, mais non, ce n’est pas mon nom.”

Je viens de le tutoyer… Comme ça, sans réfléchir, sans même vraiment m’en rendre compte sur le coup. Je sens mes joues rougir de mon erreur, mais je ne dis rien pour autant. Nous voilà devant la pizzeria. Je lui montre.

“C’est ici… Je reviens.”

Je l’abandonne un instant, afin d’aller récupérer mon bien si précieux, tant attendu. Je pense qu’il est mieux qu’il reste à l’extérieur. Ses canines sont un peu trop visibles… Je ressors peu de temps après, ma boite à pizza dans la main. Je lui souris.

“Je t’en aurais bien proposé une part, mais pas sûre que tu l’apprécies…” Je frissonne un court instant, remontant un peu mon écharpe. “Eric m’abandonne ici, ou il fait aussi le retour avec moi ?” Petit clin d’oeil à nouveau à la Petite Sirène, même si techniquement, dans le dessin animé, c’est la sirène qui sauve le prince, et non l’inverse…
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Some Day My Prince Will Come... A Vampire ?! Really ?! [Pv Aidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Harbourside-