AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 100 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages!
MAJ de l'été !
We can bring salvation
Découvrez les surprises - Intrigue

Soldes d'été !
- 50% de réduction sur la carte
Venez profiter du comptoir de Bristol jusqu'à la fin du mois !

Partagez | .
 

 Un coup de main ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human Alteration is the new thing
avatar
Risa Stroke
❝ Human Alteration is the new thing ❞
J'ai pour Avatar : Emeraude Toubia J'ai rédigé autant de missives : 435 Livres en banque : 1261 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Aoû - 22:05.
Mon regard se portait sur les membres de la dream team qui me faisait face. Je me demandais quand on ferait de nouvel appel à moi, la réponse est apparue ce matin sous couvert d'un fichu sms pourris qui me demandait bien gentiment -un ordre clair, net, sans bavure- de me rendre immédiatement au quartier du CAA pour une affaire urgente. Je leur aurais bien dis merde vu les affaires que j'avais et qui traînais, mais mon employeur connaissait parfaitement ce qu'il adviendrait si je venais à manquer un de ces petits rendez-vous et croyez-moi celui impliquait nettement plus de souffrance que de plaisir. Nouveau soupir à peine perceptible et me voilà une fois encore sous le regard d'un de ces foutus agents. J'ai tellement envie de leur dire d'aller se faire foutre que je finis par détourner le regard et le porter au loin à travers la vitre. « Stroke, rien ne vous empêche de participer à la conversation. » Je me détourne lentement du spectacle à l'extérieur et fini par poser mon regard sur celui qui m'a interpellé. Dans ma tête, un léger sourire se pose sur mon visage, un sourire qui montre clairement à quel point j'en ai rien à foutre de ce qu'il dit. « Pardonnez-moi, mais c'est toujours la même chose. Aucun de vous ne veut réellement bosser avec moi, tout le monde redoute que je finisse par découvrir je ne sais quelle vérité dans ses sentiments. Ouhhh je sens déjà la paniqué poindre distinctement. Quelqu'un aurait-il quelque chose à cacher dans l'assistance. » Un coup de poing sur la table me fait de nouveau tourner la tête vers le référent. « Cessez cela tout de suite. » Je le regarde sans jamais ciller. Pourquoi avoir peur de toute façon ? « Oui, je sais, je suis un monstre et les montres devraient savoir où se situe leur place. Mais voyez-vous, les vrais monstres, je les vois tous les jours dans mon boulot et étonnamment, ils n'ont pas mon visage. »

Tout le monde se renfrogne alors qu'il me sort sa tirade sur le fait que je ne suis pas un monstre, que je suis au contraire utile... Merci l'outil qu'on peut utiliser à sa guise sans trop se poser de question. Ça donne tellement envie de leur en mettre plein la gueule, et de leur balancer à la tronche tout ce qu'ils ressentent tous autant qu'ils sont que je me tais et je prends le dossier qu'il me tend. J'ouvre sans me soucier des autres qui me regardent comme si j'étais un curieux animal. Ouais, ouais, je sais, personne ne me comprend, même moi je ne me comprends pas, alors laissez tomber d'accord. Je lis tranquillement. « Est-on certain que c'est bien une aberration ? » Il soupire, oui je pose encore ce genre de question. « La dernière fois qu'on m'a dit qu'il s'agissait d'une aberration il s'est avéré qu'il s'agissait d'un humain qui avait commis ce crime. Excusez-moi de ne poser la question. » Il me rappelle alors que la fois d'avant j'avais laissé volontairement filé la trace, un soupir plus tard j'étais en route avec une équipe qui ne connaissait rien à mon don. Ça promettait d'être intéressant. La dernière fois j'avais eu un novice. Aujourd'hui, j'avais le droit non pas à un novice, mais à deux chasseurs entraînés qui me surveillaient étrangement. Leurs sentiments étaient très clairs, aucun d'eux ne me faisaient confiance. Comme si j'en avais quelque chose à faire. Au début, ça m'avait agacé, maintenant, je m'en fichais éperdument. Une fois sur la scène de crime, je leur demandais de se reculer un peu et je me plaçais directement là où se situait le cadavre pour avoir le meilleur angle d'attaque possible. Un léger sourire sur mes lèvres et je laissais l'esprit empathique prendre ma place. Mon ouïe, mon odorat, mon goût et mon toucher diminuèrent drastiquement pour que ma vue soit totalement en alerte.

Le monde disparu alors sous mes yeux, remplacés par des fils de couleur. Je démêlais tout ce que j'avais devant mes yeux, tournais mon regard vers les chasseurs pour m'imprégner de leurs auras et lorsqu'ils eurent un mouvement de recul, je ne pu empêcher un sourire sadique de s'imprimer sur mes lèvres. Je savais d'après mon frère que mes yeux étaient d'un blanc laiteux, plus de pupille, plus de couleur, juste du blanc, un blanc argenté en vérité, comme pour révéler un nouveau monde et c'était à peu près ça. Le monde était remplacé par autre chose. Je finis par démêler les fils divers et variés et arriver à recréer une la trace empathique de ma cible. Maintenant que j'avais la trace, ne restait plus qu'à la suivre, mais la personne semblait réellement loin, c'était comme si la trace s'étirait et me vrillait le crâne. Je laissais tomber toutes les sensations malvenus pour me concentrer et je pris le chemin. Honnêtement, je ne savais pas où j'allais, je n'avais aucune direction en particulier, je ne faisais que suivre cette trace. Comment ? Eh bien compliqué à expliquer, mais dans ma réalité, toutes les personnes possèdent une aura différentes, laissant alors un mélanges de couleurs différents suivant les émotions qu'ils ressentaient, ce qui me permettaient de les suivre sans souci. C'était ce qui faisait de moi un limier très fins, parce que les traces empathiques ne disparaissaient qu'après très très longtemps. Il ne fallait pas se gourer.

J'étais donc tranquillement sur le chemin pour retrouver cette aberration sans aucune envie de la retrouver réellement honnêtement. J'en avais assez qu'on nous persécute, tous autant qu'on était, aberration, altérations. Depuis les purificateurs, notre vie était devenu un enfer pire qu'avec les anges... à croire que tout le monde avait envie de nous éliminer d'une manière ou d'une autre et ça ne me plaisait pas réellement. Tout à ma traque, je ne remarquais pas la foule dans laquelle je me promenais sans jamais toucher qui que ce soit. Je ne remarquais pas plus l'aura vibrante de colère et d'une envie de protection évidente. Je ne remarquais pas les chasseurs qui se fichaient parfaitement des dangers que je courrais, pour eux, j'étais quantité négligeable. Et ce qui devait arriver arriva. Je m'arrêtais alors que je perdais la concentration de mon don. Ce qui ne devait pas être possible. Cela ne faisait pas assez longtemps pour que je sois morte de fatigue. Mes sens revinrent alors en force et avec eux la douleur sur le côté droit de mon ventre. Je finis par porter ma main à l'endroit indiqué et en revenant, je remarquais ma main rougeâtre. Mes genoux flanchèrent alors, ne me portant plus. Les chasseurs tentant de s'approcher de moi alors que la foule s'étirait et se refermait en rond autour de moi. Quelqu'un fini par hurler « Que quelqu'un aille chercher le shaman ! » Un shaman... La douleur se propagea dans mon corps à la vitesse d'un train à grande vitesse et je serrais les dents. Hors de question de montre à quel point ça faisait mal, mais putain que ça faisait mal ! J'espère sincèrement que ce shaman ne soit pas loin, parce qu'à l'allure où je perdais mon sang, l'inconscience me guettait sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un coup de main ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?
» Soirée Coup-de-main 3
» BESOIN D'UN COUP DE (MAIN) PHOTOSHOP.
» Besoin d'un coup de main ? (pv Manon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster-