AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan

N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
Personnages à privilégier

Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.
soirée chatbox

Retombez en enfance avec nous le 14/12 à partir de 21h !

Partagez | .
 

 To both of us, that should do it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human Alteration is the new thing
avatar
Risa Stroke
❝ Human Alteration is the new thing ❞
J'ai pour Avatar : Emeraude Toubia Double Compte : Nell Astinks | Judd Morrow J'ai rédigé autant de missives : 734 Livres en banque : 1981 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 31 Juil - 23:22.
Le visage fermé, je promène mon regard sur les différentes photos, indications, papiers que j'ai accroché voilà plusieurs jours déjà sur les trois panneaux qui me font face. Par où commencé ? Probablement par le fait qu'on m'ait refilé le bébé une fois de plus alors que les autres séchaient totalement. Appelons Risa à la rescousse, c'est une idée fabuleuse, elle n'a que ça à faire de toute façon après tout, c'est elle la criminologue et puis bon elle fait partie de la police, autant que ce soit utile non ? Ce n'est pas comme si j'avais autre chose à faire hein ? Alors j'ai récupéré les dossiers, j'ai étudié tout en détail, et bien évidemment j'ai remarqué les évidences, celle que tout le monde aurait pu trouver si seulement il s'en était donné les moyens. Mais non, les disparitions ne sont pas assez stimulante, eux préfère les meurtres. Eh bien je leur laisse bien ce plaisir, ces derniers temps j'ai vraiment chopper trop de meurtres à mon goût. Alors je m'étais occupé de tout reprendre à zéro. Les interrogatoires, les scènes de vie. J'ai laissé mon empathie parlé, bien plus que ma bouche. J'ai regardé, écouté, compris. L'amour... C'est l'amour qui régnait en maître dans ces trois maisons, dans ces trois familles. L'amour et l'angoisse de ne jamais revoir leur enfant. La détresse d'un père qui se dit qu'il n'a pas pu sauver son enfant. L'effondrement d'une mère qui n'arrive pas à concevoir qu'on n'en veuille à son enfant. Tout cela et bien plus encore. J'ai tout consigné, toutes les idées, toutes les sensations. J'ai tout posé sur ces tableau et me voilà aujourd'hui à tout regardé pour trouver le lien.

Tout à commencer avec Cassiopé West. Étudiante en fac de droit. Bien sous tout rapport, avec une addiction prononcée aux diverses sucrerie. Belle comme un cœur malgré son léger surpoids. Des formes à faire baver les hommes et une chevelure brune et des yeux bleus magnifiques. Une semaine plus tard, c'était le tour d'Ime Shar. Étudiante en génie biologique. Bien sous tout rapport aussi, avec une addiction prononcée pour les braderies où elle adorait chiné. Magnifique aussi, tout en forme avec des cheveux d'un brun doré et des yeux bleus impressionnant. Et finalement il y a quelque chose Clara Hess. Étudiante en mathématique appliqué. Rien à redire, elle avait une addiction à la course qui lui permettait d'après ses parents à évacuer le stress des cours. Une brune aux yeux bleus avec de magnifique forme. Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver une récurrence. Brune aux yeux bleus, avec des formes voluptueuses et une intelligence hors du commun. Car ces trois filles étaient major de leur promotion jusqu'à leur enlève. Le problème c'est que je ne peux pas me permettre de mettre toutes les brunes aux yeux bleus sous surveillance et que les trois filles ont été enlevé dans des universités bien différentes, ce qui implique de suivre d'autres pistes. Sauf que je suis seule et c'est pour ça que j'ai fini par faire appel à mon limier personnel.

Oh je ne peux pas dire ça ? Pourtant, je suis persuadée que Barry ne m'en voudrait. Barry ? C'est le détective privé avec qui j'ai passé un petit deal. Il s'avère qu'il est plutôt doué dans ce qu'il fait et que j'ai besoin de m'entourer de personne doué vu les boulets que je me trimballe au poste de police ces derniers temps. Au fil du temps, il est devenu mon informateur, parce que grâce à son métier, il sait pas mal de chose et de fil en aiguille, j'ai fini par lui demander de l'aide pour certaines affaires. Des trucs bateaux bien évidemment, mais dont j'avais besoin et que je ne pouvais pas confier à n'importe qui. Il s'est avéré tellement fiable que j'aimerais lui proposer une collaboration officielle. C'est en partie pour ça que je lui ai demandé de me rejoindre au pont suspendu. D'une il n'y a pas grand monde aujourd'hui donc nous serons tranquille pour parler. De deux, j'aime bien cet endroit. J'ai donc récupéré toutes mes notes sur papier dans un carnet et je me suis rendu au pont tranquillement avec l'attestation de mon boss au cas où Barry serait d'accord pour une collaboration. Je me pose donc sur un banc du pont suspendu et n'attend pas longtemps avant de voir mon acolyte détective privé. « Bonjour Barry. Comment ça va depuis la dernière fois ? » J'espère par contre qu'il ne se formalise pas de trop de mon ton froid et de mon visage glacial. Ce n'est pas que je ne veux pas, mais dehors, c'est ma norme et il n'y a qu'avec deux personnes que j'arrive à enlever ce masque. Peut-être qu'un jour, ça se fera avec lui aussi. « Je t'ai appelé parce que j'ai besoin de ton aide. » Je lui tends le dossier. « Lis ça et dit moi si ça t'intéresse de bosser avec moi sur ce coup. » Parce que bien évidemment, il a le droit de choisir, je ne lui impose rien. Mais cette affaire à quelque chose d'étrange et je suis persuadée que l'étrange l'attire autant qu'il m'attire moi.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Aoû - 12:16.
Ce matin là, Jack faisait encore des siennes. J'entendais sa voix dans ma tête, il voulait sortir au grand jour, il voulait que je le laisse "s'exprimer". Mais je sais bien comment ça se passe quand je laisse faire une telle chose. En plus, avec la drogue qu'on nous obligeait à prendre, je ne pouvais pas l'enfermer dans mon ombre donc j'étais obligé de rester toujours calme, je ne pouvais pas m'emporter, je ne pouvais pas critiquer, pas mentir,... Rien de ce qui le ferait venir plus facilement. Il ne restait donc qu'une chose à faire, se concentrer sur le travail. C'est comme ça que j'ai d'abord atterri chez Mme. Crosswords.

Mme. Crosswords, c'est la gentille petite vieille qu'on voit dans tous les feuilletons. Bien sous tous les égards, très solitaire, maniérée, et entourée de chats. Et c'était ça le problème. Il ne passait pas une semaine sans qu'elle s'inquiète sur la disparition de l'un d'eux. "Mr. Thawne, Kitty n'est pas revenu depuis deux heures, je commence à m'inquiéter...". "Mr. Thawne, auriez-vous vu Pudding? Je ne le trouve nul part dans la maison!". J'ai eu le malheur de répondre une fois à un de ses appels, et maintenant je suis la nounou attitrée de ses chats. La plupart du temps, ils ne sont pas bien loin de la maison, ou même parfois dans la maison et elle n'a pas bien cherché. Mais bon, je n'ai pas non plus beaucoup d'affaires en ce moment et ça me fait plaisir de l'aider.

Me voilà donc chez elle, à chercher cette fois après Cookie. En rassemblant le témoignage de Mme. Crosswords et les petites preuves que j'ai trouvé, j'en déduis qu'il ne pouvait être que dans la maison. Je me mis donc à chercher partout dans la maison, une fois encore. Pas dans le placard. Pas au dessus de l'armoire. En dessous du lit? Non. Dans la cave peut-être? Non plus. Après quelques minutes de recherche, je devais bien avouer que le chat s'était bien caché. Et j'avais beau l'appeler, aucune réponse. Mais bon, ce n'était pas un chien non plus. Puis je me rappelais ce que Mme. Crosswords m'avait dit. Des experts étaient venus un peu plus tôt dans la matinée pour examiner de vieux meubles qu'elle voulait vendre dans son grenier. Je me suis donc hâter d'aller au premier et j'ai trouvé l'accès au grenier fermé. Aussitôt que j'ouvrais la trappe au plafond, une masse poilue blanche frôla mon visage et courut dans les escaliers. J'avais cependant eut le temps de l'entendre miauler... Affaire résolue! Le pauvre avait du rester coincé la haut quand les experts étaient partis.

Je redescendis donc pour recevoir - une fois de plus - les éloges de Mme. Crosswords. Franchement, ce n'était rien, mais ça avait le mérite de m'avoir occupé l'esprit. La vielle dame me paya tout de suite et espérait me revoir bientôt... Je commançais à me demander si elle n'appréciait pas tout simplement mes visites... Bref. J'allais devoir trouver autre chose maintenant. Et un SMS tomba pile au bon moment. C'était Risa Stroke. J'avais aidé la criminologue sur plusieurs affaires déjà, rien de bien important, ma participation avait souvent été bien mineure. Mais au fil du temps, on a décidé qu'il valait peut-être mieux rester en contact. Je pouvais l'aider pour ses affaires, elle pouvait m'aider pour les miennes,... Tout le monde était gagnant. Je devais la rejoindre au pont suspendu dans quelques instants. Hé bien le timing était parfait, et en plus je n'étais pas très loin, je me décidai donc d'y aller à pied.

Une fois sur place, j'aperçu Risa qui m'attendait déjà, assise sur un banc. Je m'approchais et pris place à côté d'elle. Elle me salua. Un peu froidement. Mais bon, c'était une habitude, et bien qu'elle aie toujours eu cet air et ce ton glacial, je ne n'en faisait pas toute une histoire. Elle était comme ça, j'avais appris à faire avec.

-Bonjour Risa, dis-je avec un sourire. Ca va bien je te remercie, j'espère que toi aussi.

Elle avait un dossier en main. Il ne fallut pas longtemps avant qu'elle ne demande mon aide.

-Qu'est-ce que je peux faire pour toi?

Elle me tendit le dossier. Je le parcourus vite fait tandis qu'elle me demandait si ça pouvait m'interesser de travailer avec elle sur ce coup la. Des disparitions? Mmmm. C'était plus rare ça. Les évidences relevées par Risa étaient inscrites dans le dossier, brunes, yeux bleus, etc...

-Vous avez déjà des pistes? Des demandes de rançon ou quelque chose? Ou une piste sur la prochaine qui pourrait se faire enlever? Enfin, ce serait bien que ça s'arrête la mais... En tout cas je suis avec toi. Dis moi ce que tu as besoin. J'imagine que je vais devoir suivre une ou deux brunettes...

Je referme alors le dossier et lui sourit. Soudain, je me sens froncer des sourcils. Et quand je le fais, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche. Je rouvre alors le dossier et le parcours vite fait. Je le referme alors une seconde fois, pensif.

-Elles ont toutes des addictions. Tu penses que ça pourrait rentrer en ligne de compte? Je veux dire, peut-être que le fait qu'elles soient toutes brunes aux yeux bleus n'est qu'une coincidence. Ou alors c'est un critère de plus... Personnellement, je pense que ça peut jouer, enfin, on n'est jamais trop prudent.

"Je n'te le fait pas dire!". Tsss... Jack... Jouer les paranoias ne m'aide pas à me débarasser de lui, au contraire. Mais je préfère voir toutes les possibilités. Je passe discrètement mon pouce et mon index sur mes yeux. Ce n'est pas le moment de faire une crise ici, surtout devant elle. Je sais qu'elle découvrirait vite mon secret, et ça pourrait me poser des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human Alteration is the new thing
avatar
Risa Stroke
❝ Human Alteration is the new thing ❞
J'ai pour Avatar : Emeraude Toubia Double Compte : Nell Astinks | Judd Morrow J'ai rédigé autant de missives : 734 Livres en banque : 1981 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
11/20  (11/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 8 Aoû - 13:50.
Je lève la tête à l'instant où les sentiments de ce cher Barry me parvienne. Il n'est pas encore à ma hauteur, mais cela ne m'empêche pas de le ressentir. Si je passais en esprit empathique, je suis certaine que je verrais quelque chose d'étrange. J'ai souvent eu envie de le faire d'ailleurs, mais je n'ai jamais osé. Pour deux raisons en fait : la première je n'ai pas le droit d'utiliser cette partie de mon don en dehors du CAA, la seconde je ne suis pas certaine d'avoir envie de savoir exactement ce qu'il me cache et puis, ce ne serait pas très sympathique de ma part d'analyser les gens de cette façon. Tant qu'il ne me donne pas de raison de me méfier de lui, je ne vais pas pousser l'inspection. « Disons qu'aller est tout relatif vu ce qu'il se passe en ce moment. » C'est vrai après tout, mon petit confort personnel, est au dessus de tout depuis que je suis criminologue. Surtout que depuis cette histoire de sérum pour nous autre altération, il y a de plus en plus de chose qui cloche et ce n'est pas fait pour me plaire. Mais bon en tant qu'agent -forcé mais tout de même- du CAA, je n'ai pas besoin de prendre le sérum. Bon dieu, je n'imagine même pas si je finissais par être séparer de mon empathie. Le monde s'écroulerait, ressentir pour moi, c'est comme respirer. Je me demande comment les altérations accepte cet état de fait. Je secoue la tête et fini par lui tendre le dossier quand il me demande ce qu'il peut faire pour moi. Je dirais bien qu'un don d'ubiquité ne serait pas du luxe, mais je serais encore bien loin de la réalité des choses en fait.

« Des pistes, ce n'est pas ce qui nous manque. Elles sont chacune des tas de personnes qui pourraient leur en vouloir et en même temps, pas tant que ça. Pas de rançon, pas de corps, pas d'indices, pas d'adn. C'est comme si elles s'étaient volatilisées de la surface de la terre. » Ce qui était on ne peut plus étrange, parce qu'on trouvait toujours quelque chose. Mais là... Rien du tout. Comme si quelqu'un les avait forcer à les suivre en les subjuguant. Tiens... ça pourrait être une idée ça. « Pour l'instant nous avons ciblés de nombreuses cibles potentielles et honnêtement, elles sont bien trop nombreuses à mon goût. C'est pour ça que j'ai besoin de tes dons de filatures. » Pour éliminer quelques cibles, pour déterminer si elle pouvait où non être une cible. « J'ai déjà fait un gros tri mais il reste encore de trop nombreuses personnes et honnêtement, on est jamais assez pour quoi que ce soit. Avec ce qu'il se passe en ce moment, c'est tout juste si nos effectifs sont assez pour les trucs habituels. Émeutes, meurtres, et j'en passe. Le commissariat croule sous les plaintes et autres trucs du genre et les inspecteurs sont tous pris par une ou deux enquêtes. » Juste pour dire à quel point on est submergé hein, rien de plus, rien de moins. Parfois, j'ai l'impression de ne plus trop savoir où donner de la tête, c'est tristement flippant. Je secoue la tête prête à reprendre la parole, quand Barry fronce les sourcils et parcours de nouveau le dossier. Un sourire lent et paresseux s'étire dans ma conscience.

Voilà pourquoi j'aime travailler avec lui et pas tous les autres abrutis qu'on peut trouver un peu partout. Il observe tout, en tire des conclusions pertinentes et n'attend pas comme un blaireau qu'on lui balance tout sur un plateau d'argent. Contrairement aux autres, il a quelque chose de particulier et c'est bien agréable honnêtement. « Effectivement, elles ont toutes des addictions et je pense que ça fait partie du profil. Chaque fille doit être brune aux yeux bleus et présenter une addiction à quelque chose. Peu importe l'addiction honnêtement. Je crois que ça n'a pas foncièrement d'importance. » Je souffle doucement alors que je tente de mettre le doigt sur le changement presque imperceptible que j'ai sentis dans ses émotions. Mon visage n'a pas bougé depuis tout à l'heure, mais ça ne m'empêche pas d'être attentive à tout. « De ce que j'ai pus en déduire, ça lui permet d'attraper plus facilement ses victimes. » Je me lève et m'adosse au pont. « On sait toi et moi que la meilleure façon d'éviter que quelqu'un nous enlève, c'est d'être imprévisible. Ne jamais allé au même endroit, ne jamais prendre deux fois la même choses. Les habitudes ont pour conséquences de nous rendre particulièrement vulnérable et leurs addictions les rendaient vulnérable. » Je sors une feuille du second dossier que j'ai embarqué et lui tend. « Cassiopé se rendait toutes les semaines dans la même boutique de confiserie, à la même heure à chaque fois. Ime arrêtait tout chaque fois qu'une brocante, même minime était annoncé, et Clara courrait toujours au parc, aux mêmes horaires. J'ai pris soin de regarder toutes les occurrences. »

C'est ainsi qu'il s'y prend, j'en suis persuadé. Le problème c'est de savoir qui pourrait être sa prochaine cible et surtout où. Bien évidemment, ce sera à Bristol, mais il y avait tellement de monde à Bristol. Je sors une seconde feuille et lui tend. « J'ai enquêté sur toutes les brunes aux yeux bleus de la ville. J'ai retiré celle qui ne correspondait pas au profil, mais j'ai tout de même gardé les noms. Le souci comme tu vois, c'est que ta liste comporte vingt personnes et la mienne vingt-cinq et on ne peut pas avoir d'effectif supplémentaire. » Je plonge mon regard dans celui du détective privé. « J'ai besoin que tu prennes le temps de les filer, de voir si certaines ont des addictions, des habitudes particulières, qu'elle ferait chaque jour, à chaque fois. Ça nous permettra peut-être de savoir qui pourrait être la prochaine victime. » Il ne restait plus qu'un souci. « Barry, on a que cinq jours à partir d'aujourd'hui pour savoir qui pourrait être la prochaine. Le temps presse, j'espère qu'à nous deux, on arrivera à quelque chose de probant. La vie de ces filles sont en danger. » Nan je ne mets pas du tout la pression. « Tu marches toujours ? » Autant en être certaine hein !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 581 Livres en banque : 1840
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 13 Oct - 18:06.
Bonjour!

Ce post n'a pas reçu de réponse depuis 1 mois ou plus longtemps. Si celui-ci est terminé ou à placer en attente, merci de le signaler dans ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

To both of us, that should do it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Rp's-