AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
MAJ d'Halloween : découvrez les nouveautés
Personnages à privilégier
Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.

Missions Horrifiques
Les inscriptions sont ouvertes !
Ici

Partagez | .
 

 Not the reunion I imagined | Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 441 Livres en banque : 2095
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 20 Avr - 5:13.
Aidan & Alec not the reunion I imaginedCes derniers jours, pas mal de choses s'étaient passées dans la vie d'Aidan, notamment une. Il avait rencontré quelqu'un qui avait déjà une place très importante dans sa vie. Il ne se l'expliquait pas, mais il se sentait plus proche de cette personne que de quiconque et il avait envie de passer plus de temps avec elle. Avec lui. Pourtant, ça n'avait rien à voir avec l'amour ou un truc du genre. C'était un lien totalement différent. Depuis ce fameux soir, Aidan tentait de déterminer ce que c'était, mais il avait bien du mal à mettre des mots sur tout ça. Quoiqu'il en soit, ce soir-là, il avait fait une bonne action et il avait sauvé quelqu'un d'une mort certaine. Il ne se doutait pas encore que cet acte allait lui causer bien des soucis. Il était tard et il rentrait du bar où il travaillait. Il avait pour habitude de passer par le parc. La nuit, c'était calme, désert. Bref, c'était parfait. Perdu dans ses pensées, Aidan en fut toutefois bientôt tiré par une présence hostile à quelques pas de lui. Il se figea et reconnut aussitôt la silhouette en face de lui. Le vampire qu'il avait interrompu lors de son "repas" du soir. Oui, il avait réussi à le maîtriser, du moins, juste assez pour pouvoir s'enfuir avec le pauvre innocent qui avait failli y laisser la vie. A présent, ce crétin semblait vouloir se venger. Pourquoi ? N'avaient-ils pas déjà assez de problèmes ? Devaient-ils en plus se battre entre eux, plutôt que de se soutenir ?

Leur vision des choses différait trop. Aidan était trop gentil, il n'avait rien à voir avec ces prédateurs assoiffés de sang qui se fichaient bien de tuer ou de faire du mal. Bon sang. Aidan était même incapable de tuer un vampire hostile comme celui qui lui faisait face. Nul doute que ça causerait sa perte un jour. Bien entendu, le brun tenta de discuter, de raisonner l'autre...mais ce dernier semblait s'en ficher totalement. Il avait manifestement succombé à la bête qui était en lui et émit un grognement bestial avant de se jeter sur Aidan. S'en suivit un combat féroce, totalement différent de la dernière fois où Aidan l'avait pris au dépourvu. Cette fois, ce crétin était préparé et il ne comptait pas se laisser faire. Il devait être plus vieux qu'Aidan vu sa force et son expérience manifeste au combat. Merde. Le jeune vampire tint bon, mais il savait qu'il ne pourrait pas continuer comme ça indéfiniment. Il se retrouvait à terre bien plus souvent que l'autre, il était blessé et n'avait même pas le temps de cicatriser car l'autre le frappait sans relâche. Il finit par sortir un poignard et réussit à blesser Aidan, manquant d'ailleurs son cœur de peu. Il le projeta ensuite contre un lampadaire à quelques mètres de là. La violence de l'impact détruisit littéralement le lampadaire et provoqua un boucan pas possible qui résonna dans tout le parc. Aidan était sonné, mais tenta de se relever lorsque l'autre revint à la charge, l'attrapant par le col et le projetant cette fois contre un arbre. Ce dernier ne se brisa pas, mais il subit un violent choc.

Toujours sonné, Aidan tenta toutefois de trouver quelque chose pour se défendre. Sa vitesse et sa force ne suffisaient manifestement pas et s'il ne faisait rien, il finirait par y rester vu comment l'autre s'acharnait sur lui. Il repéra une branche au sol. Une branche pointue. Elle semblait parfaite, elle semblait l'avoir attendu sagement à cet endroit. Avant que l'autre vampire ne l'ait rejoint, Aidan se saisit de la branche et, à bout de forces, tenta de la planter dans le cœur de l'autre. A ce stade, c'était vraiment une question de vie ou de mort. Malheureusement, l'autre fut une nouvelle fois plus rapide et planta son satané poignard dans l'épaule d'Aidan. Aidan lâcha un cri et sans même savoir comment, planta la branche dans le cœur de l'autre vampire qui s'écroula instantanément. Le jeune vampire était à bout de forces, il était toujours sonné, blessé, il saignait et clairement, il n'avait pas du tout l'impression d'être un être surnaturel, tant il se sentait misérable. Il ne parvenait même plus à bouger. Alors, il resta là, au pied de cet arbre, attendant que ça passe. Oui...que ça passe. Car il finirait bien par reprendre assez de forces pour partir, non ? Bordel...il avait finalement tué quelqu'un. Il était vraiment incorrigible. Il avait failli crever et était toujours en danger, exposé comme ça, et il pensait d'abord à cet enfoiré à qui il venait d'ôter la vie.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 15:18.
Aidan & Alec not the reunion I imagined
Tu avais toujours préféré la nuit au jour, tu avais toujours préféré le silence, le calme nocturne à l'agitation diurne, et les choses ne s'étaient clairement pas arrangées depuis que tu étais revenu ici, la nuit au moins il n'y avait personne pour essayer de communiquer avec toi, personne pour te harceler de messages et de questions auxquelles tu ne voulais pas donner de réponses, la nuit au moins tes parents ne risquaient pas de débarquer pour vérifier si tu n'avais besoin de rien, si tu étais encore en vie, te parlant comme à une petite chose fragile, comme à quelqu'un d'à moitié fou ou qui risquait d'exploser à tout moment, c'était au choix, la nuit au moins ton ex ne risquait pas de te harceler de messages pour te demander si tu comptais rentrer un jour, la nuit au moins ton patron ne risquait pas de te demander où en était cet article qui attendait depuis des mois et qui reposait toujours aussi incomplet, toujours aussi insatisfaisant sur ton bureau, la nuit c'était juste toi, et toi seul, pas de responsabilités et c'était tout ce qu'il y avait de plus apaisant et tout ce dont tu avais besoin pour le moment.
Prenant machinalement le chemin du parc, tu finis tout simplement par t'asseoir sur un banc, les yeux rivés vers le ciel, sans nuages, juste les étoiles et la lune, c'était une belle soirée, tu étais toujours sidéré devant autant de beauté.
Un vague sourire aux lèvres, tu sortis ton téléphone de ta poche, tu savais que ce que tu faisais était inutile à présent mais tu avais fini par simplement t'y habituer, au début les messages que tu lui envoyais étaient plus des appels à revenir à la maison, des supplications, puis les jours, les semaines, les mois, les années même étaient passés et ils s'étaient transformés en une sorte de journal intime, un endroit où tu confiais toutes tes pensées, tout ce que tu ressentais, tu savais que tu n'aurais plus jamais de réponse, qu'il avait dû changer de numéro de téléphone depuis le temps, que peut-être même un pauvre malheureux recevait chaque jour tes messages sans oser te dire d'arrêter mais tu continuais, tu te disais que si tu finissais par le retrouver et tu finirais par le retrouver tu en étais persuadé, tu pourrais ainsi lui montrer les centaines de messages, tu pourrais lui montrer que tu n'avais jamais oublié, jamais renoncé, tu ne savais pas pourtant que l'heure venait de sonner de le retrouver.

Ce fut un grand bruit qui te sortit brutalement de tes pensées, te faisant sursauter violemment, alors que tes yeux déjà habitués à l'obscurité virent un lampadaire vaciller...Les lampadaires ne faisaient pas de bruit et ne s'écroulaient pas en théorie, pas sans que quelque chose ne leur rentre dedans du moins, ou quelqu'un, de très fort.

« Merde.. »

Ce fut tout ce que tu réussis à articuler en comprenant les ennuis dans lesquels tu risquais de te fourrer en restant ici et pourtant ce que tu fis fut pire encore, ta curiosité habituelle te forçant à t'approcher pour voir ce qu'il se passait, essayant de garder tes distances pour rester en sécurité.
Tu te figeas en voyant la scène qui se jouait devant tes yeux, deux hommes étaient en train de se battre, et l'un d'entre eux n'étaient clairement pas un être humain, pour le second tu n'aurais pas su dire tant il se faisait malmener...Tu ne pouvais pas intervenir pourtant, si tu ne savais pas la nature du second, tu ne savais que trop bien la tienne, tu n'étais jamais qu'un être humain, et si contre un autre humain tu étais relativement capable de te dépendre et encore, tout dépendait de ton degré d'alcoolémie, étrangement tu devenais souvent plus doué après quelques verres de whisky, face à quelqu'un, quelque chose comme ça, tu savais pertinemment  que tu n'aurais aucune chance, hésitant un instant à appeler de l'aide lorsque celui qui paraissait le plus jeune des deux réussit à planter une branche dans le cœur de l'autre, te faisant pousser une exclamation de surprise que tu étouffas tant bien que mal en plaquant ta main contre ta bouche, te frappant mentalement et t'ordonnant d'aller vérifier si tout allait bien, s'il n'avait besoin de rien au lieu de jouer les voyeurs dans ta cachette.

« Tout va bien ? »


Ta voix avait résonnée dans le parc alors que tu t'approchais doucement de la personne qui ne bougeait plus, adossé contre un arbre, la personne, l'inconnu dont les traits devenaient plus nets, étrangement familiers à mesure que tu approchais, jusqu'à ce que ton cerveau fasse enfin les connexions nécessaires, tes yeux s'écarquillant sous le choc, ce n'était pas possible, c'était probablement une hallucination, ou peut être juste quelqu'un qui lui ressemblait, ça ne pouvait pas être lui, pas dans ce parc où tu allais pourtant presque tous les soirs, ça ne pouvait pas être si simple, ça ne pouvait pas être...

« Aidan ? »


Le prénom s'était échappé de tes lèvres malgré toi, teinté d'émotion, sonnant comme une question même si ça n'en était pas réellement une, il avait disparu depuis longtemps mais pas suffisamment pour que tu ne puisses plus le reconnaître, à dire vrai il était même identique, comme sur les photos que tu avais gardées si précieusement toutes ces années, trop terrifié à l'idée de l'oublier, d'oublier son visage, d'oublier qui il avait été...
Tu le regardais fixement, à quelques mètres seulement de lui sans oser approcher plus, comme si tu avais peur qu'il s'en aille à nouveau, comme si tu avais peur de le voir s'évaporer en fumée si tu approchais, comme si tu avais peur d'halluciner, d'être devenu fou comme ils te le prédisaient, complètement sous le choc, incapable de penser de manière rationnelle

« C'est vraiment toi ? »


Les larmes te brûlaient déjà les yeux, et si c'était lui, alors, qu'est-ce que ça signifiait ?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 441 Livres en banque : 2095
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 18 Mai - 3:26.
Aidan & Alec not the reunion I imaginedAidan avait mal, vraiment mal. Mais il n'avait pas eu le temps de réfléchir sur le moment. C'était lui ou l'autre et l'autre n'avait certainement pas fait partie des rares vampires avec des scrupules, ceux qui rêvaient bêtement d'être acceptés par la société, de pouvoir vivre sans crainte. Comme Aidan. Idéaliste ? Sans aucun doute. D'où le fait qu'il s'en voulait énormément d'avoir tué cet autre vampire, même s'il tentait de se convaincre qu'il n'avait pas eu le choix. A présent, il était dans de beaux draps. L'autre avait failli avoir raison de lui et maintenant, le jeune vampire en payait le prix fort. Il avait déjà été blessé, mais jamais comme ça. Jamais au point d'être presque incapable de bouger. Il avait perdu pas mal de sang et il savait pertinemment qu'il allait devoir se nourrir pour pouvoir se régénérer. Et du coup, il avait peur. Peur de perdre le contrôle devant le premier humain qui croiserait sa route, peur de faire une autre victime, sans le vouloir. S'il venait à tuer un humain, il ne s'en remettrait sans doute jamais... déjà qu'il avait failli le faire il n'y a pas si longtemps si Joren n'était pas intervenu. Il avait beau se montrer fort, faire preuve d'une volonté de fer, il n'en restait pas moins un tout jeune vampire, encore sujet à ses pulsions de temps à autre. Bordel...Comment allait-il se sortir de là ? Il allait bien devoir bouger avant le lever du soleil. Il lui restait quelques heures, mais vu son état, il ne savait même pas s'il parviendrait à se mettre à l'abri. On lui avait dit que son bon cœur le perdrait un jour. Ce jour serait-il arrivé ?

Soudain, il entendit des pas se rapprocher, il entendit aussi un cœur qui battait. Merde. Un humain. Aidan tenta de se redresser contre l'arbre où il se trouvait et grimaça avant de se figer. Cet homme... Il l'avait reconnu bien avant que ce dernier n'en ait fait de même. Alec... ? Non, ce n'était pas possible. Ce ne pouvait pas être son frère. C'était impossible. Et pourtant. Pourtant, cet humain en face de lui, le visage exprimant l'état de choc dans lequel il devait se trouver, cet humain était bel et bien son frère. Ce frère qui lui avait tant manqué toutes ces années. Ce frère qu'Aidan n'avait jamais osé recontacter par peur de sa réaction et par peur de ce que le vampire pourrait lui faire. Quelle ironie. "Ne...n'approche pas..." Il avait murmuré ces mots et n'était pas certain qu'Alec les ait entendus. Et même s'il les avait entendus, il semblait s'en ficher puisqu'il se mit à se rapprocher de lui. Aidan sentait qu'il perdait pied. Il avait faim. Il était affamé, même. Son instinct lui sommait de se nourrir pour guérir ses blessures et étancher sa soif. Il secoua la tête et ferma les yeux, tentant de garder le contrôle. "Va-t-en..." Il tenta de se redresser car si Alec ne voulait pas s'en aller, Aidan le ferait. Sauf qu'il n'y parvint pas. Il réussit bel et bien à se relever, appuyé contre l'arbre, mais son regard était rivé sur le cou de son frère. Là où pulsait cette veine bien visible.

Et puis, sans même avoir réalisé qu'il avait finalement refermé la distance qui les séparait encore, il se retrouva juste en face de lui. Son regard avait changé, ce n'était plus le gentil Aidan. C'était juste le vampire assoiffé qui vint planter ses crocs dans le cou d'Alec pour s'abreuver de son sang, ce liquide si vital pour l'un comme pour l'autre. C'était bon. C'était délicieux, même. Et peu à peu, les blessures commencèrent à se refermer...jusqu'à ce qu'Aidan retrouve ses esprits et réalise ce qu'il était en train de faire. Horrifié, il retira ses crocs et recula rapidement, mettant plusieurs mètres de distance entre eux. Il n'avait pas encore repris toutes ses forces, mais assez pour s'enfuir. En était-il vraiment capable. Il s'essuya le menton et la bouche d'un revers de main, toujours horrifié par ce qu'il venait de faire. Certes, il n'avait pas vidé Alec de son sang, il n'en avait même pas pris tant que ça puisque le jeune homme tenait toujours debout. Mais sans doute devait-il avoir la tête qui tournait un peu. "Je...Je ne voulais pas...Je..." Bordel. Bordel ! Ce n'était certainement pas comme ça qu'il avait prévu de revenir dans la vie de son frère ! "Ne t'approche pas. S'il te plaît." Pourtant, au fond de lui, il se sentit soudain comme le petit garçon qui avait besoin d'être consolé et rassuré par son grand frère. Ce petit garçon qui avait besoin d'un câlin de son aîné. Quelle ironie. Comme si Alec allait vouloir le prendre dans ses bras après ça. "Pardonne-moi..." Peut-être devrait-il essayer de tout lui faire oublier.. mais il n'avait jamais tenté l'expérience avant, il ne savait même pas s'il était capable de le faire. Le voilà donc qui restait planté là comme un, espérant sans doute il ne savait quoi au lieu de disparaître. Oui, disparaître... ça aurait été la chose la plus sensée à faire.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 22 Mai - 6:09.
Aidan & Alec not the reunion I imagined

Ces retrouvailles, tu en avais rêvé depuis si longtemps, tu les avais imaginées, fantasmées tant de fois que tu avais envisagé presque toutes les manières possibles de se retrouver, presque toutes les manières possibles de réagir, tu pensais être prêt après toutes ces années à tout sacrifier pour lui, pour le retrouver et pourtant à présent, maintenant que le moment tant attendu semblait être venu tu te retrouvais là, figé comme un idiot à quelques mètres à peine de lui, les yeux écarquillés, le choc devant se refléter sur ton visage. Tu n'arrivais tout simplement pas à y croire, secrètement tu avais fini par te convaincre que ton petit frère avait changé de pays, de continent, qu'il était parti très loin, que ça expliquait pourquoi tu n'arrivais pas à retrouver sa trace, pourquoi chaque piste dans sa direction était un échec, pourquoi tu les collectionnais depuis tout ce temps, alors le retrouver dans ta ville natale, le retrouver dans le parc où tu te rendais pourtant chaque soir ? C'était trop improbable et trop insoutenable également, te dire qu'il avait probablement été juste sous tes yeux tout ce temps sans que tu ne sois pourtant capable de le voir, tu ne voulais pas y croire, tu refusais cette vérité là, c'était probablement juste une hallucination, il allait probablement disparaître dans peu de temps, s'évaporer, tu étais probablement juste devenu aussi fou que ce qu'on te prédisait depuis déjà des mois, des années...Et pourtant, lorsque tu prononças son prénom, lorsque tu lui demandas si c'était vraiment lui, il releva la tête vers toi, ses yeux croisèrent les tiens et il n'y eut plus aucun doute, c'était lui, il était réel même si tu n'avais pas la moindre idée de ce que tout cela pouvait bien signifier, quelle personne voulant disparaître restait dans la même ville ? Depuis quand avait-il ce talent pour brouiller les pistes qui remontaient à lui ? Pourquoi avait-il des ennuis avec les vampires ? Etait-il encore humain même ? Tu ne comprenais plus rien, le choc avait laissé place à la confusion, une confusion telle que tu ne réussis pas à entendre son premier avertissement, pas plus que le second, une confusion telle, un tel besoin d'avoir des réponses à tes questions que tu ne réalisais même pas que ton corps avait décidé d'agir contre ta propre volonté...N'approche pas...Et tu approchais un peu plus, flirtant de trop près avec le danger...Va-t-en...Et tu t'approchais toujours plus, le pire étant que même avec le recul, même si tu avais su à cet instant précis la suite des événements, ce qui allait se passer pour toi, tu doutais fortement que tu aurais eu envie de fuir pour autant, tu l'avais attendu si longtemps que tu doutais que même l'apocalypse elle-même aurait eu la capacité de mettre fin à ce moment.

Soudain, sans te laisser le temps de comprendre ce qu'il se passait exactement, ton frère s'était relevé, refermant le peu de distance qui vous séparait encore, avant de se rapprocher et de planter brusquement ses crocs dans ton cou...Ses crocs...La bonne nouvelle était que tu avais au moins la réponse à une de tes questions, à moins d'être devenu extrêmement bizarre il n'était de toute évidence plus vraiment humain, la mauvaise était que tu risquais très probablement de mourir s'il ne s'arrêtait pas à temps, et si mourir ne te dérangeait pas vraiment, pas plus que mourir vidé de ton sang non plus, il fallait bien mourir de quelque chose après tout, tu ne voulais pas que ce soit lui qui le fasse, tu connaissais trop bien ton frère, du moins s'il n'avait pas changé, il ne serait jamais capable de vivre en se sentant responsable de ta mort...Tu savais que tu aurais probablement dû avoir peur pour toi mais si à cet instant très précis tu priais, c'était pour lui, pour ne pas qu'il ait à vivre avec une culpabilité qu'il ne méritait pas, prières qui furent exaucées car au bout d'un moment, que tu serais bien incapable de chiffrer, il finit pas se reculer.
L'expression sur son visage, la manière qu'il avait d'essayer de s'expliquer, de s'excuser te brisaient le cœur, tu ne t'étais pas trompé au moins, il n'avait pas changé et à en juger par la culpabilité qu'il éprouvait déjà il n'aurait pas pu supporter de te tuer, tu avais juste envie de le prendre dans tes bras pour le rassurer mais tu savais que ce n'était pas la chose à faire, pas maintenant alors qu'il te suppliait presque de ne pas approcher, tu savais que tu pouvais réussir à le calmer sans avoir à le toucher.

« Aidan calme toi, regarde moi, c'est rien, je vais bien »

Et c'était vrai, tu allais bien, tu avais peut-être la tête qui tournait un peu mais rien de dramatique, rien de mortel, tu saurais parfaitement t'en remettre, c'était loin d'être la première de tes priorités.

«Mais toi ça va aller ? »


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 441 Livres en banque : 2095
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 13 Juin - 4:36.
Aidan & Alec not the reunion I imaginedL'espace d'un instant, plus rien ne comptait, plus rien à part ce liquide chaud qui coulait au fond de sa gorge et qui quittait le corps de cet humain en même temps. Cet humain... ce n'était pas n'importe quel humain. C'était son frère. Son grand frère. Lorsqu'il réalisa ce qu'il était en train de faire, Aidan le lâcha subitement et se recula, tout en demandant à Alec de ne pas s'approcher. Il était effondré, désespéré par ce qui venait de se passer. Comment avait-il pu ? Comment avait-il pu attaquer son frère de la sorte ? Il n'osait pas le regarder, rongé par la culpabilité. Au fond, il aurait dû se réjouir au moins un peu d'avoir été capable d'arrêter à temps, mais c'était impossible. Il avait mordu son frère. Il avait bu son sang, il avait failli le tuer. Cette réalisation le hanterait sans doute à tout jamais. Ou du moins pendant un bout de temps. Il aurait dû partir, s'enfuir, mais il fut incapable de bouger. Voilà trois ans qu'il avait disparu de la vie de sa famille et de ses proches en général. Trois ans durant lesquels ils avaient dû vivre dans l'angoisse, dans l'incertitude. Oui, il en était parfaitement conscient. Mais s'il s'était tenu éloigné, c'était pour leur bien. Pour éviter une situation pareille, justement. Ouais, ça avait été très utile, apparemment. Tous ses efforts réduits à néant en quelques instants à peine. Il avait peur. Il appréhendait la réaction de son frère. Et s'il le détestait à présent ? S'il lui demandait de disparaître de sa vie ? S'il le traitait de monstre ? Au fond, il savait que c'était idiot. Ce n'était pas du tout dans la nature d'Alec. Mais après tout, les choses pouvaient avoir changé ces dernières années.

La voix d'Alec finit par briser le court silence qui s'était installé et Aidan leva les yeux vers lui, croisant ce regard qu'il avait cru ne jamais revoir. Pourquoi Alec était-il aussi calme ? Pourquoi n'arborait-il aucune expression d'horreur ? Qu'il se calme ? Quoi ? Le vampire avait du mal à en croire ses oreilles. Il venait d'agresser son frère et ce crétin lui demandait de se calmer avant de lui demander si ça irait ? C'était le monde à l'envers. Certes, il avait été blessé tout à l'heure, mais il n'allait pas en mourir. Alors qu'Alec aurait pu y rester. "Qu'est-ce que tu racontes ? C'est à moi de te demander ça !" Il avait quelque peu élevé la voix. Ce comportement était tellement incompréhensible et totalement irrationnel. Mais Aidan aurait-il réagi différemment si les rôles avaient été inversés ? Sans doute que non...Ils étaient pareils de ce côté-là. "Pourquoi tu restes là ? Pourquoi tu ne t'enfuis pas ?" Il connaissait la réponse, mais il avait quand même éprouvé le besoin de le demander. Il finit par marmonner un crétin à l'attention d'Alec. Puis, il fut soudain submergé par tout un tas d'émotions et de sentiments. C'était son grand frère. L'une des personnes les plus importantes de sa vie, l'une des personnes dont il avait été le plus proche.

Il sentit les larmes lui monter aux yeux alors qu'il s'avançait à nouveau vers son aîné. Il ne dit rien, il n'y avait pas besoin de mots, de toute façon. L'instant d'après, il se retrouva dans les bras d'Alec, sanglotant tel un gamin. Au fond, c'était sans doute ce qu'il était. Un gamin à qui son grand frère avait cruellement manqué. "J'aurais pu te tuer..." Il parvint à articuler ces mots entre deux sanglots. Bon sang, ce qu'il était pathétique. Il ignorait combien de temps il était resté comme ça, mais il finit par se détacher, s'essuyant les yeux d'un revers de la main, avant d'observer Alec. Il n'avait pas vraiment changé. "Je suis tellement désolé. Pour tout." Il ne faisait évidemment pas seulement allusion à ce soir, mais à ces trois dernières années. Oui, il s'en voulait, mais il aurait été incapable de retourner auprès de sa famille comme si de rien n'était après sa transformation. "Pourquoi tu n'as pas l'air plus surpris que ça ?" C'était vrai, ça. Alec venait de découvrir que son petit frère était un vampire et il semblait étonnamment calme. Trop calme.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Not the reunion I imagined | Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» alec ▲ the show must go on.
» Pierre Slack à la Reunion[Ajouté]
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Rp's-