AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 100 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages!
MAJ d'avril
Kill your scarlings before they kill you
Découvrez les nouveautés - Intrigue

Partagez | .
 

 You're like a big sis' to me ft. Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 67 Livres en banque : 889 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 21:31.
Est-ce que je peux vraiment dire que Cassandra était ma baby-sitter ? Oui. Même si elle était plus une amie de la famille, elle m’a quand même gardé avec mon frère jumeau, ça reste du baby-sitting. Gratuit probablement. Ou pas. Je connais ma mère, elle aurait insisté pour lui donner quelque chose en retour. Mais connaissant Cassandra, elle aurait peut-être refusé. Je vois très bien la scène : chacune insistant. Qui aurait gagné ? Ma mère. Elle est très persuasive. La seule personne qu’elle n’arrive pas à cerner c’est sûrement moi. Je suis trop têtu. En revanche, mon père est très convaincant. Incroyable qu’il n’arrive pas à me convaincre d’intégrer les CODECS. Je crois qu’il n’a pas vraiment essayé. M’enfin.

Revoir Cassandra fait un bien fou. C’est un peu comme si je revivais dans ce passé, à l’époque où mon frère était encore vivant tout en sachant qu’il ne l’est pas. C’est étrange mais j’aime ça. C’est une personne que j’ai connu hors de ma famille. Je me sens moins seul. Et puis, j’adore Cassandra. Je crois que je la considérais comme un membre de la famille. Je la voyais plus souvent que mes sœurs donc je pense que c’est normal que je l’aie prise pour telle. Oui, je pense que je peux dire qu’elle était plus une grande-sœur qu’une nounou. Ça m’aurait fait bizarre de rester en contact avec ma nounou alors que c’est plus naturel avec une sœur. Et ça ne me fait pas bizarre de la revoir. Puis, entre Elfes qui ont survécu à l’incendie, le peu d’Elfes qui ne travaillent pas avec eux, il est normal que l’on s’entraide et que l’on se fréquente.

J’ai été agréablement surpris lorsque Cassandra m’a contacté pour que l’on se voit hors de son Ranch. D’habitude, je lui rend visite là-bas. C’est cool qu’elle veuille sortir hors de chez elle. Je suis sûr que ça peut lui faire du bien et peut-être à moi aussi qui sait ? Entre les cours, le boulot, chez mon frère et chez mon meilleur ami, je ne sors pas beaucoup non plus. La peur de perdre quelqu’un que je viens de rencontrer j’imagine. Enfin bref, on s’est donné rendez-vous dans le parc de la ville et je suis actuellement en train de rejoindre ce lieu prêt à revoir Cassandra. Ouais, ça ne peut que me faire du bien de sortir prendre l’air et voir quelqu’un d’autre que mon frère ou mon meilleur ami. Ils seraient fier de moi, je suis sûr. Moi je le suis en tout cas. Et je suis fier aussi de Cassandra. Incroyable que l’on soit des Elfes qui ne sortent pas beaucoup. Bon, pour Cassy, elle a un Ranch donc elle a de la nature près d’elle. Pour ma part, je n’ai que des plantes et les chats des voisins. Voilà pourquoi il est mieux pour moi que je sorte vraiment et ne pas seulement aller à la fac, au boulot et autre. Il m’arrive d’aller dans ce parc avec mon frère lorsqu’on se fait des journées entre nous. Mais aller au parc avec quelqu’un d’autre que lui, c’est cool aussi. Peut-être même mieux. Et j’ai vraiment cette impression de vivre dans le passé. J’ai tous ces flash-backs nostalgiques qui ressortent lorsque je suis avec elle. Je ne vis dans le passé. Enfin, j’essaye de ne pas le faire. Le passé était la meilleure époque de ma vie. Je n’ai que 22 ans et j’ai déjà l’impression d’avoir vécu plusieurs vies. C’était une époque où j’étais heureux, j’en suis sûr. J’étais distant avec mon frère, par jalousie mais il était vivant. Et le monde surnaturel se portait bien. Ce n’était pas la paix, mais c’était cool. Je rêvais d’avoir une vie d’Elfe normal, j’aurai surement eu un petit ami au lycée et il serait devenu mon mari actuellement. J’aurai repris contact avec mon frère et on serait redevenu le duo le plus infernal qui soit. J’aimerais bien vivre dans le passé, mais je me réveille tous les matins sans mon frère jumeau, c’est difficile pour moi de faire cela lorsque la réalité me met K.O. chaque matin et chaque soir. Alors, je prends chaque souvenir paisible que l’on m’offre et Cassandra m’en donne plein sans qu’elle le sache. Voilà pourquoi j’aime être avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 1125 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 22:24.
Zach, c’est mon petit chouchou que j’ai gardé un nombre incalculable de fois lorsque nous étions encore un clan vivant au sein de la forêt. Nos mères étaient amies aussi nous nous rendions service entre familles. La mère de Zach a toujours voulu me rémunérer pour l’aider que je lui donnais mais j’ai toujours refusé. Alors je me suis bien souvent retrouvée avec un nombre incalculable de cookies à déguster. Cela profitait à toute la famille bien évidemment. Mais ça lui faisait plaisir et moi je préférais qu’il en soit ainsi car il m’était impossible d’accepter une rémunération pour passer du temps avec un gosse que je considérais comme mon petit frère. On se voyait tellement souvent qu’il n’aurait pu en être autrement.

Quoi qu’il en soit, ce fut un choc quand je l’ai retrouvé après la Révélation. Moi qui le pensais disparu avec la plupart de notre peuple durant le Grand Incendie. Pour moi cette période représente surement l’épreuve la plus difficile de ma vie et y repenser m’arrache le cœur. De nombreuses personnes ont disparu de ma vie ce jour où ou ont été portées disparues. Pourtant, retrouver Zach et parler du bon vieux temps fait naître une jolie nostalgie en moi avec cette impression, cela dit, d’avoir vécu plusieurs vies depuis.

L’une d’elle, d’ailleurs, m’empêche de me fondre dans la masse en ville ou encore d’être touchée par les autres au risque de devenir complètement hystérique ou tétanisée. Mais j’ai décidé, depuis ma discussion avec Blérim, qu’il était temps pour moi d’aller de l’avant et de lutter contre mes peurs afin de pouvoir aider les autres et plus particulièrement ceux qui sont appelés des Aberrations ou des Altérations. Je souhaite les aider à avoir une meilleure vie, une vie pour laquelle ils n’auraient pas besoin de se retourner de peur à tous les coins de rue.

Mais affronter ses peurs n’a rien de facile. En effet, j’ai proposé à Zach de nous retrouver dans le parc de la ville, ce qui sous-entend pour moi croiser plus de monde que je ne peux le tolérer sans être soumise à un immense stress. Et pourtant, je me lance. Arrivée au parc, il y a peu de monde et j’en suis contente. Je m’assure toutefois de rester aussi loin que possible des quelques passants que je croise histoire de ne pas provoquer de frayeurs ou d’attirer les regards. J’attends alors Zach sur un banc, isolé ans le parc. Je lui envoie d’ailleurs un message lui indiquant le chemin à prendre pour me trouver.

Au bout de quelques minutes je vois sa silhouette au loin. Je lève alors la main pour lui faire signe et j’affiche un grand et immense sourire, même si au fond, mon estomac est si noué que je serais incapable d’avaler quoi que ce soit.

« Zach ! Comment vas-tu ? »je lui demande joyeuse de le voir.

Malgré tout, j’ai gardé une certaine innocence et surtout mon optimisme. Je vois toujours le bon côté en chaque être quitte à devoir laisser tomber au bout d’un moment si ladite personne n’a finalement rien à sauver.

« Je vois qu’on est deux à avoir fait un effort ! » j’ajoute toujours avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 67 Livres en banque : 889 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 23:47.
Je reçois le message de Cassandra lorsque j’entre dans le parc. Je ne suis pas en retard, je suis rassuré. Je n’ai jamais été quelqu’un qui aimait être à l’heure, mais savoir Cassandra toute seule dehors à m’attendre, ne me rassure pas trop, je ne veux pas qu’elle s’inquiète et panique. C’est pourquoi, je presse le pas lorsque je reçois son message et je réponds en même temps pour lui dire que je suis là, juste pour qu’elle ne s’inquiète pas. Dans son message, elle me disait où la trouver et je crois savoir à peu près où elle est. Je n’aimerais ne pas prendre trop de temps, je ne veux vraiment pas qu’elle panique ou s’inquiète. Certes, il y a peu de monde aujourd’hui, mais tout de même. J’ignore pourquoi elle ne veut que très rarement sortir de chez elle, je n’ai jamais osé lui poser la question. J’imagine que la raison ne doit pas être joyeuse. Elle doit être la même que la mienne. Peut-être qu’un jour elle en parlera et ça me donnera aussi envie d’en parler. Je sais me contenter de ce qu’elle me donne, sa présence et ses paroles rassurantes me suffisent, les souvenirs qu’on a partagés aussi.

Je la retrouve assise sur un banc et elle me fait signe. Bon, elle n’a pas l’air d’avoir attendu trop longtemps. Elle a l’air même plutôt bien. Je souris en retour du grand sourire qu’elle me fait. Cette jeune femme est vraiment belle. Si j’aimais les femmes, je pense que j’en serais tombé amoureux. Peut-être que Zech l’était. Enfin, amoureux comme peut l’être un garçon de l’âge qu’on avait lorsqu’elle nous gardait. C’est lorsque que je suis près d’elle qu’elle me salut. « Hey ! Je vais bien et toi ? » Je ne peux qu’aller bien lorsqu’elle est de si bonne humeur. Elle est une dose de bonne humeur a elle toute seule. Je dirais même qu’elle est une marmite. Je m’assoie à ses côtés sur le banc mais j’évite d’être trop près. Avec le temps, j’ai compris que le contact ce n’était pas non plus son truc. Je ne me souviens plus si à l’époque, elle nous faisait des câlins. Mais je sais pertinemment que je ne réclamais jamais de câlins, mais Zech oui. Il était calme, adorable et c’était toujours moi qui l’entraîner à faire des bêtises. Il faisait des dessins à tous le monde pendant que je préférais jouer au foot ou à manger lorsqu’il n’était pas l’heure de manger. Je jouais aussi à embêter mon frère, à lui voler ses crayons pour dessiner sur son si beau dessin (aussi beau dessin qu’un enfant de douze ans peut faire), quoique, il savait bien dessiner. Il aurait été dans une école d’art à coup sûr. C’est exactement ce genre de nostalgie que je retrouve tout le temps avec Cassandra.

Elle rajoute qu’elle remarque que moi aussi j’ai dû faire un effort. J’ai dû lui confier une fois ou deux que je sortais peu de chez moi, en tout cas, jamais sans mon frère ou mon meilleur ami. « Et oui. Mais ça ne peut que nous faire du bien, j’en suis sûr. » Je ne vois pas le mal que ça pourrait nous faire. Deux Elfes dans un parc, on est dans notre élément. Bon, pas autant que l’on peut être dans une forêt, mais il y a assez d’arbre et d’animaux.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 1125 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Avr - 23:37.
J’essaye de ne pas le montrer mais je tremble tout de même un peu d’être aussi exposée. J’ai l’impression qu’ils vont me retrouver et me tomber dessus. Finalement, je me rends compte que depuis toutes ces années je vie dans la peur d’être retrouvée, enfermée, torturée, tuée.  Je me rends compte aussi que j’aimerais tellement lâcher prise et être à nouveau moi-même. Heureusement, j’au su poser un masque sur mes douleurs et encore aujourd’hui, face à Zach je sais être de bonne humeur, souriante et pleine d’entrain.  Il m’a toujours connu ainsi de toute manière alors un changement lui aurait surement fait un choc. J’essaye d’être fidèle au souvenir qu’il a de moi. Bien que je ne puisse plus lui offrir autant de câlins qu’avant. Remarquez c’était surtout son jumeau qui en était friand. Il m’en réclamait tout le temps.

« Ca peut aller. Je lutte pour ma sortie. » je lui avoue alors. De toute manière, il sait que je suis agoraphobe donc autant ne pas lui cacher que je stress à l’idée de me retrouver dans ce monde plein de gens. «  Mais en réalité, en sortant, je viens de réaliser que j’ai surtout peur d’être à découvert si tu vois ce que je veux dire ». Encore qu’il ne peut pas tout savoir car je ne lui ai jamais parlé de l’homme qui a abusé de moi. Si jamais je devais tomber sur lui à nouveau je ne sais pas vraiment comment je réagirais je dois bien l’avouer.

Je remarque toutefois que lui aussi fait des efforts et je suppose qu’au fond, il a du mal à voir d’autres lieux pour a peu près les mêmes raisons que moi. Il doit aussi avoir peur de s’attacher à d’autres personnes de peur de les voir partir d’une manière ou d’une autre.

« En tout cas ne m’en veux pas si je me mets littéralement à paniquer, c’est bien la première fois depuis bien longtemps que je sors du ranch et de la forêt. »

Décider de changer les choses ne se fait pas du jour au lendemain, on doit passer par certaines étapes, mais il est compliqué de lutter contre ses peurs. L’idée, serait de se focaliser sur autre chose, mais quoi donc ? Zach ? C’est déjà ce que je fais mais ce n’est pas encore suffisant, preuve que la peur est toujours plus forte que moi.

« Et si tu me racontais comment se passent tes études, si tu as fait de nouvelles rencontres etc ? »

Et si j’ai le courage je te parlerai de moi, de celle que je suis devenue et que tu as retrouvé après la Révélation. Je te conterai mon histoire pour que tu comprennes parce que ça aussi ça fait partie de moi et de ma thérapie.  Je regarde alors au loin où je vois un clan de coureurs se rapprocher dangereusement de nous. C’est pas possible, on ne va pas me laisser m’habituer lentement mais surement, faut qu’on me foute directement dans la mouise !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 67 Livres en banque : 889 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Avr - 0:49.
Autant Cassandra vient de réaliser qu’elle a peur d’être à découvert, autant pour ma part, je réalise que j’aime pas être dehors car chez moi, je me sens en sécurité, je ne fais pas attention aux créatures qui sont traqués dehors. C’est un autre monde chez moi, plus réconfortant. Je peux faire l’autruche pendant un temps. Mais sinon, je ne vois pas trop ce qu’elle veut dire. Si elle a peur d’être à découvert, c’est qu’elle veut être caché mais de quoi ? De qui ? Mais serait-ce la raison pour laquelle elle reste au Ranch ? Si elle veut rester cacher dans son Ranch alors oui, je peux comprendre qu’elle se sente à découvert. On est dans un endroit public et même s’il y a peu de monde, n’importe qui peut la croiser. Je hoche simplement la tête à ce qu’elle dit, comprenant ce qu’elle veut dire avec le peu que je sais sur elle.

Et j’ai de nouveau le droit à un autre indice sur elle. Elle pourrait paniquer ? Mince, comme s’appelle la peur de la foule déjà ? Mais, ça doit être sa peur. Cependant, je suis très loin d’être psychologue donc je n’ai aucune idée comment elle aurait pu avoir cette peur car, il me semble qu’avant, elle n’avait pas cette peur, mais je me trompe peut-être. « Il n’y a pas de soucis. Si tu as peur de la foule, je comprends beaucoup mieux pourquoi tu préfères rester au Ranch. » Je préfère ne pas lui demander depuis quand elle a cette peur et comment elle l’a eu. Je suis sûr qu’en lui donnant son temps, elle finira par me donner des pièces du puzzle petit à petit et ça me va. Je suis peut-être curieux mais pas au point de vouloir savoir son sombre secret. Bon, il n’est peut-être pas sombre mais j’ai très bien compris qu’elle n’en parlerait pas aussi bien.

Cool, on change de sujet, les études. Bon, je ne pense pas être l’élève le plus studieux donc les études ne sont pas si faciles pour moi. Je rame un peu d’ailleurs, mais ce n’est pas un problème si grave. Mais ça reste un problème et me plaindre, ce n’est pas vraiment mon truc. « Les études se passent normalement. Et non, je n’ai toujours pas fait de rencontre à la fac. » J’ai mon meilleur ami et ça me suffit amplement. Meilleur ami qui n’est pas dans la même licence que moi, donc je vais en cours seul, je les passe seul et ça me va. J’ai toujours été quelqu’un de solitaire, encore plus depuis que j’ai perdu mon frère jumeau. « Et toi ? Tu as réussi à faire des nouvelles rencontres ? Il y a forcément des personnes que tu rencontres au Ranch non ? » Tout le monde aime les cheveux, il doit forcément y avoir des enfants qui veulent apprendre à faire du cheval. La preuve que je suis quelqu’un de plus ou moins renfermer : je regarde mes pieds. Je ne fais très rarement pas attention à ce qui m’entoure. J’arrive à être dans une bulle même en présence de quelqu’un, incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 79 Livres en banque : 1125 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 26 Avr - 23:36.
Zach est un ami formidable, je ne sais pas s’il s’en rend compte, mais je suis vraiment heureuse de le connaître, même si là tout de suite maintenant, j’ai un peur bleue d’être à découvert. Pourquoi ? Parce que je sais que celui qui m’a violé n’est pas bien loin, parce que je ne sais pas si ceux qui ont brûlé Reversa ne recherchent pas au fond à tuer les derniers survivants ou en faire des animaux de laboratoire. Mon esprit part dans tous les sens lorsque ma peur prend le dessus et malheureusement, je crois que je ne suis plus du tout rationnel dans ces moments-là.

« Oui je suis agoraphobe et phobique du toucher.  L’agoraphobie est née après l’incendie, je suppose que ça vient du fait que je vois un ennemi potentiel en chaque individu que je peux croiser. Et la phobie du toucher c’est parce que j’ai été violée après l’incendie, alors j’ai du mal quand on me touche et surtout les hommes. Mais j’essaye de me soigner. »

Autant être sincère avec lui, qu’il voit qu’il n’est pas le seul à avoir des stigmates du passé qui le hantent. Et surtout, ainsi il peut voir qu’il peut me faire confiance, que je peux le comprendre.

Mais ces histoires sont assez terrifiantes, et surtout elles n’aident pas à se focaliser sur autre chose, à penser à autre chose, alors je décide de changer de sujet.  Je lui demande des nouvelles e ses études, de ses rencontres, mais j’ai l’impression qu’il se renferme et me donne une réponse bateau pour passer à autre chose, seulement, je suis une fille coriace et perspicace.

« Il y a autre chose n’est-ce pas ? Pourquoi tu ne rencontres pas d’autres gens ? Ça te ferait du bien ? »

C’est amusant car il me retourne la question par la suite.  J’ai comme la sensation qu’il me cache quelque chose, au fond il en a tous les droits mais d’un autre côté j’aimerais tellement qu’il soit en paix avec lui-même, qu’il ne s’enferme pas plus qu’il ne l’était déjà auparavant. J’aimerais qu’il s’épanouisse. Pourtant, je n’insiste pas et décide de répondre gentiment à ses questions, en toute sincérité, tout en jaugeant la situation dans laquelle nous sommes afin de ne pas perdre pieds et d’éviter de perdre le contrôle.

« Oui je rencontre pas mal de personnes. Certaines reviennent d’autres non mais au final je me lie avec très peu de personnes. A quoi cela sert vu qu’on risque de tout perdre du jour au lendemain ? Peut-être ai-je… » et je m’arrête net car il y a trop de monde qui passe autour de nous, c’en est bien plus que ce que je peux supporter et la barrière que j’avais réussi à maintenir jusqu’à présent vol en éclat alors qu’une personne s’est approchée pour nous poser une question. Je n’ai même pas entendu la question, tout ce que j’ai vu c’est une violation de mon espace intime. Je me suis levée d’un coup et j’ai couru sous le couvert des arbres, laissant Zach derrière moi. Lorsque j’ai regardé dans sa direction de derrière mon arbre, un assez gros qui puisse bien me protéger, je m’en suis voulue d’avoir réagi si spontanément et avec si peu de discernement.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 67 Livres en banque : 889 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 18 Mai - 15:39.
What the … Elle a été … Merde ! Merde, merde, merde ! Et je ne sais même pas comment réagir. Je peux avoir de la compassion, mais … elle refuse d’être touché donc le câlin réconfortant, faut oublier. Faut que je parle, le silence est trop long. « Je … je comprends mieux. » Et si je dis quelque chose qu’il ne faut pas ? « Sur moi aussi l’incendie a eu des effets secondaires. La peur du feu par exemple. Et je suis claustrophobe également. » Peut-être que ça peut l’aider si je lui raconte mes peurs également. Il faut se soutenir, c’est sûr. Mais je n’ai jamais rien vécu d’aussi traumatisant que ce qu’elle a vécu. « Tu … tu vois quelqu’un ? Je veux dire … un psy ? » Mes parents m’ont conseillé que je continue d’en voir un lorsqu’on est revenu ici. Mais depuis la révélation, j’ai préféré arrêter de le voir.

Mais oui, pensons à autre chose. Parler des études m’allait, mais pas pour Cassy on dirait. Je ne peux pas lui en vouloir, elle veut juste s’assurer que j’aille bien. « D’autre gens ? Comme des Spectres et des Anges ? » Parce qu’on ne va pas se mentir, nous ne sommes pas entourés uniquement d’humain. « Des humains ? Et leur mentir sur ma nature ? » Sachant que je suis très mauvais menteur. Non, je suis fait pour être amis avec presque personne. C’est un fait et je m’y suis habitué. Mon meilleur ami me suffit amplement. Vraiment.

Je hoche la tête lorsqu’elle me raconte ce qu’il se passe au Ranch. Être en contact avec les chevaux est vraiment la meilleure des thérapies. Je comprends que certain reviennent. Mais comme moi, elle se lie avec peu de personne. Et je pense comme elle. A quoi ça sert de s’attacher à quelqu’un si on final on me l’enlève ? Comme on a fait avec mon frère jumeau et ma famille. Comme on a fait avec l’homme de ma vie. J’ai donné. Heureusement que mon meilleur ami est simplement humain. Maintenant, je n’ai plus qu’à prier pour que personne ne le transforme. Je n’ai rien contre les Nocturnes, mais si mon meilleur ami le devient, ça lui gâcherait la vie.

Mais soudainement, Cassy s’arrête de parler. Je tourne la tête vers elle pour savoir ce qu’il se passe. Et j’entend quelqu’un nous poser une question et Cassy se lève pour s’enfuir. L’homme devait être trop prêt d’elle. Je m’excuse au près de lui mais je lui réponds à sa question, il demandait simplement l’heure mais je le quitte rapidement pour retrouver Cassy cacher derrière un arbre. Cassy, c’est toi qui est censée me rassurer, non l’inverse. Je ne sais pas comment tu fais moi ! « Hey Cass’ ! Ca va aller ! Il est parti, il ne te ferra pas de mal ! » J’espère que m’y prend bien. « Tu veux qu’on aille ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

You're like a big sis' to me ft. Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster :: St Andrews Park-