AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
MAJ d'Halloween : découvrez les nouveautés
Personnages à privilégier
Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.

Missions Horrifiques
Les inscriptions sont ouvertes !
Ici

Partagez | .
 

 You're like a big sis' to me ft. Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 21:31.
Est-ce que je peux vraiment dire que Cassandra était ma baby-sitter ? Oui. Même si elle était plus une amie de la famille, elle m’a quand même gardé avec mon frère jumeau, ça reste du baby-sitting. Gratuit probablement. Ou pas. Je connais ma mère, elle aurait insisté pour lui donner quelque chose en retour. Mais connaissant Cassandra, elle aurait peut-être refusé. Je vois très bien la scène : chacune insistant. Qui aurait gagné ? Ma mère. Elle est très persuasive. La seule personne qu’elle n’arrive pas à cerner c’est sûrement moi. Je suis trop têtu. En revanche, mon père est très convaincant. Incroyable qu’il n’arrive pas à me convaincre d’intégrer les CODECS. Je crois qu’il n’a pas vraiment essayé. M’enfin.

Revoir Cassandra fait un bien fou. C’est un peu comme si je revivais dans ce passé, à l’époque où mon frère était encore vivant tout en sachant qu’il ne l’est pas. C’est étrange mais j’aime ça. C’est une personne que j’ai connu hors de ma famille. Je me sens moins seul. Et puis, j’adore Cassandra. Je crois que je la considérais comme un membre de la famille. Je la voyais plus souvent que mes sœurs donc je pense que c’est normal que je l’aie prise pour telle. Oui, je pense que je peux dire qu’elle était plus une grande-sœur qu’une nounou. Ça m’aurait fait bizarre de rester en contact avec ma nounou alors que c’est plus naturel avec une sœur. Et ça ne me fait pas bizarre de la revoir. Puis, entre Elfes qui ont survécu à l’incendie, le peu d’Elfes qui ne travaillent pas avec eux, il est normal que l’on s’entraide et que l’on se fréquente.

J’ai été agréablement surpris lorsque Cassandra m’a contacté pour que l’on se voit hors de son Ranch. D’habitude, je lui rend visite là-bas. C’est cool qu’elle veuille sortir hors de chez elle. Je suis sûr que ça peut lui faire du bien et peut-être à moi aussi qui sait ? Entre les cours, le boulot, chez mon frère et chez mon meilleur ami, je ne sors pas beaucoup non plus. La peur de perdre quelqu’un que je viens de rencontrer j’imagine. Enfin bref, on s’est donné rendez-vous dans le parc de la ville et je suis actuellement en train de rejoindre ce lieu prêt à revoir Cassandra. Ouais, ça ne peut que me faire du bien de sortir prendre l’air et voir quelqu’un d’autre que mon frère ou mon meilleur ami. Ils seraient fier de moi, je suis sûr. Moi je le suis en tout cas. Et je suis fier aussi de Cassandra. Incroyable que l’on soit des Elfes qui ne sortent pas beaucoup. Bon, pour Cassy, elle a un Ranch donc elle a de la nature près d’elle. Pour ma part, je n’ai que des plantes et les chats des voisins. Voilà pourquoi il est mieux pour moi que je sorte vraiment et ne pas seulement aller à la fac, au boulot et autre. Il m’arrive d’aller dans ce parc avec mon frère lorsqu’on se fait des journées entre nous. Mais aller au parc avec quelqu’un d’autre que lui, c’est cool aussi. Peut-être même mieux. Et j’ai vraiment cette impression de vivre dans le passé. J’ai tous ces flash-backs nostalgiques qui ressortent lorsque je suis avec elle. Je ne vis dans le passé. Enfin, j’essaye de ne pas le faire. Le passé était la meilleure époque de ma vie. Je n’ai que 22 ans et j’ai déjà l’impression d’avoir vécu plusieurs vies. C’était une époque où j’étais heureux, j’en suis sûr. J’étais distant avec mon frère, par jalousie mais il était vivant. Et le monde surnaturel se portait bien. Ce n’était pas la paix, mais c’était cool. Je rêvais d’avoir une vie d’Elfe normal, j’aurai surement eu un petit ami au lycée et il serait devenu mon mari actuellement. J’aurai repris contact avec mon frère et on serait redevenu le duo le plus infernal qui soit. J’aimerais bien vivre dans le passé, mais je me réveille tous les matins sans mon frère jumeau, c’est difficile pour moi de faire cela lorsque la réalité me met K.O. chaque matin et chaque soir. Alors, je prends chaque souvenir paisible que l’on m’offre et Cassandra m’en donne plein sans qu’elle le sache. Voilà pourquoi j’aime être avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 22:24.
Zach, c’est mon petit chouchou que j’ai gardé un nombre incalculable de fois lorsque nous étions encore un clan vivant au sein de la forêt. Nos mères étaient amies aussi nous nous rendions service entre familles. La mère de Zach a toujours voulu me rémunérer pour l’aider que je lui donnais mais j’ai toujours refusé. Alors je me suis bien souvent retrouvée avec un nombre incalculable de cookies à déguster. Cela profitait à toute la famille bien évidemment. Mais ça lui faisait plaisir et moi je préférais qu’il en soit ainsi car il m’était impossible d’accepter une rémunération pour passer du temps avec un gosse que je considérais comme mon petit frère. On se voyait tellement souvent qu’il n’aurait pu en être autrement.

Quoi qu’il en soit, ce fut un choc quand je l’ai retrouvé après la Révélation. Moi qui le pensais disparu avec la plupart de notre peuple durant le Grand Incendie. Pour moi cette période représente surement l’épreuve la plus difficile de ma vie et y repenser m’arrache le cœur. De nombreuses personnes ont disparu de ma vie ce jour où ou ont été portées disparues. Pourtant, retrouver Zach et parler du bon vieux temps fait naître une jolie nostalgie en moi avec cette impression, cela dit, d’avoir vécu plusieurs vies depuis.

L’une d’elle, d’ailleurs, m’empêche de me fondre dans la masse en ville ou encore d’être touchée par les autres au risque de devenir complètement hystérique ou tétanisée. Mais j’ai décidé, depuis ma discussion avec Blérim, qu’il était temps pour moi d’aller de l’avant et de lutter contre mes peurs afin de pouvoir aider les autres et plus particulièrement ceux qui sont appelés des Aberrations ou des Altérations. Je souhaite les aider à avoir une meilleure vie, une vie pour laquelle ils n’auraient pas besoin de se retourner de peur à tous les coins de rue.

Mais affronter ses peurs n’a rien de facile. En effet, j’ai proposé à Zach de nous retrouver dans le parc de la ville, ce qui sous-entend pour moi croiser plus de monde que je ne peux le tolérer sans être soumise à un immense stress. Et pourtant, je me lance. Arrivée au parc, il y a peu de monde et j’en suis contente. Je m’assure toutefois de rester aussi loin que possible des quelques passants que je croise histoire de ne pas provoquer de frayeurs ou d’attirer les regards. J’attends alors Zach sur un banc, isolé ans le parc. Je lui envoie d’ailleurs un message lui indiquant le chemin à prendre pour me trouver.

Au bout de quelques minutes je vois sa silhouette au loin. Je lève alors la main pour lui faire signe et j’affiche un grand et immense sourire, même si au fond, mon estomac est si noué que je serais incapable d’avaler quoi que ce soit.

« Zach ! Comment vas-tu ? »je lui demande joyeuse de le voir.

Malgré tout, j’ai gardé une certaine innocence et surtout mon optimisme. Je vois toujours le bon côté en chaque être quitte à devoir laisser tomber au bout d’un moment si ladite personne n’a finalement rien à sauver.

« Je vois qu’on est deux à avoir fait un effort ! » j’ajoute toujours avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 15 Avr - 23:47.
Je reçois le message de Cassandra lorsque j’entre dans le parc. Je ne suis pas en retard, je suis rassuré. Je n’ai jamais été quelqu’un qui aimait être à l’heure, mais savoir Cassandra toute seule dehors à m’attendre, ne me rassure pas trop, je ne veux pas qu’elle s’inquiète et panique. C’est pourquoi, je presse le pas lorsque je reçois son message et je réponds en même temps pour lui dire que je suis là, juste pour qu’elle ne s’inquiète pas. Dans son message, elle me disait où la trouver et je crois savoir à peu près où elle est. Je n’aimerais ne pas prendre trop de temps, je ne veux vraiment pas qu’elle panique ou s’inquiète. Certes, il y a peu de monde aujourd’hui, mais tout de même. J’ignore pourquoi elle ne veut que très rarement sortir de chez elle, je n’ai jamais osé lui poser la question. J’imagine que la raison ne doit pas être joyeuse. Elle doit être la même que la mienne. Peut-être qu’un jour elle en parlera et ça me donnera aussi envie d’en parler. Je sais me contenter de ce qu’elle me donne, sa présence et ses paroles rassurantes me suffisent, les souvenirs qu’on a partagés aussi.

Je la retrouve assise sur un banc et elle me fait signe. Bon, elle n’a pas l’air d’avoir attendu trop longtemps. Elle a l’air même plutôt bien. Je souris en retour du grand sourire qu’elle me fait. Cette jeune femme est vraiment belle. Si j’aimais les femmes, je pense que j’en serais tombé amoureux. Peut-être que Zech l’était. Enfin, amoureux comme peut l’être un garçon de l’âge qu’on avait lorsqu’elle nous gardait. C’est lorsque que je suis près d’elle qu’elle me salut. « Hey ! Je vais bien et toi ? » Je ne peux qu’aller bien lorsqu’elle est de si bonne humeur. Elle est une dose de bonne humeur a elle toute seule. Je dirais même qu’elle est une marmite. Je m’assoie à ses côtés sur le banc mais j’évite d’être trop près. Avec le temps, j’ai compris que le contact ce n’était pas non plus son truc. Je ne me souviens plus si à l’époque, elle nous faisait des câlins. Mais je sais pertinemment que je ne réclamais jamais de câlins, mais Zech oui. Il était calme, adorable et c’était toujours moi qui l’entraîner à faire des bêtises. Il faisait des dessins à tous le monde pendant que je préférais jouer au foot ou à manger lorsqu’il n’était pas l’heure de manger. Je jouais aussi à embêter mon frère, à lui voler ses crayons pour dessiner sur son si beau dessin (aussi beau dessin qu’un enfant de douze ans peut faire), quoique, il savait bien dessiner. Il aurait été dans une école d’art à coup sûr. C’est exactement ce genre de nostalgie que je retrouve tout le temps avec Cassandra.

Elle rajoute qu’elle remarque que moi aussi j’ai dû faire un effort. J’ai dû lui confier une fois ou deux que je sortais peu de chez moi, en tout cas, jamais sans mon frère ou mon meilleur ami. « Et oui. Mais ça ne peut que nous faire du bien, j’en suis sûr. » Je ne vois pas le mal que ça pourrait nous faire. Deux Elfes dans un parc, on est dans notre élément. Bon, pas autant que l’on peut être dans une forêt, mais il y a assez d’arbre et d’animaux.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Avr - 23:37.
J’essaye de ne pas le montrer mais je tremble tout de même un peu d’être aussi exposée. J’ai l’impression qu’ils vont me retrouver et me tomber dessus. Finalement, je me rends compte que depuis toutes ces années je vie dans la peur d’être retrouvée, enfermée, torturée, tuée.  Je me rends compte aussi que j’aimerais tellement lâcher prise et être à nouveau moi-même. Heureusement, j’au su poser un masque sur mes douleurs et encore aujourd’hui, face à Zach je sais être de bonne humeur, souriante et pleine d’entrain.  Il m’a toujours connu ainsi de toute manière alors un changement lui aurait surement fait un choc. J’essaye d’être fidèle au souvenir qu’il a de moi. Bien que je ne puisse plus lui offrir autant de câlins qu’avant. Remarquez c’était surtout son jumeau qui en était friand. Il m’en réclamait tout le temps.

« Ca peut aller. Je lutte pour ma sortie. » je lui avoue alors. De toute manière, il sait que je suis agoraphobe donc autant ne pas lui cacher que je stress à l’idée de me retrouver dans ce monde plein de gens. «  Mais en réalité, en sortant, je viens de réaliser que j’ai surtout peur d’être à découvert si tu vois ce que je veux dire ». Encore qu’il ne peut pas tout savoir car je ne lui ai jamais parlé de l’homme qui a abusé de moi. Si jamais je devais tomber sur lui à nouveau je ne sais pas vraiment comment je réagirais je dois bien l’avouer.

Je remarque toutefois que lui aussi fait des efforts et je suppose qu’au fond, il a du mal à voir d’autres lieux pour a peu près les mêmes raisons que moi. Il doit aussi avoir peur de s’attacher à d’autres personnes de peur de les voir partir d’une manière ou d’une autre.

« En tout cas ne m’en veux pas si je me mets littéralement à paniquer, c’est bien la première fois depuis bien longtemps que je sors du ranch et de la forêt. »

Décider de changer les choses ne se fait pas du jour au lendemain, on doit passer par certaines étapes, mais il est compliqué de lutter contre ses peurs. L’idée, serait de se focaliser sur autre chose, mais quoi donc ? Zach ? C’est déjà ce que je fais mais ce n’est pas encore suffisant, preuve que la peur est toujours plus forte que moi.

« Et si tu me racontais comment se passent tes études, si tu as fait de nouvelles rencontres etc ? »

Et si j’ai le courage je te parlerai de moi, de celle que je suis devenue et que tu as retrouvé après la Révélation. Je te conterai mon histoire pour que tu comprennes parce que ça aussi ça fait partie de moi et de ma thérapie.  Je regarde alors au loin où je vois un clan de coureurs se rapprocher dangereusement de nous. C’est pas possible, on ne va pas me laisser m’habituer lentement mais surement, faut qu’on me foute directement dans la mouise !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Avr - 0:49.
Autant Cassandra vient de réaliser qu’elle a peur d’être à découvert, autant pour ma part, je réalise que j’aime pas être dehors car chez moi, je me sens en sécurité, je ne fais pas attention aux créatures qui sont traqués dehors. C’est un autre monde chez moi, plus réconfortant. Je peux faire l’autruche pendant un temps. Mais sinon, je ne vois pas trop ce qu’elle veut dire. Si elle a peur d’être à découvert, c’est qu’elle veut être caché mais de quoi ? De qui ? Mais serait-ce la raison pour laquelle elle reste au Ranch ? Si elle veut rester cacher dans son Ranch alors oui, je peux comprendre qu’elle se sente à découvert. On est dans un endroit public et même s’il y a peu de monde, n’importe qui peut la croiser. Je hoche simplement la tête à ce qu’elle dit, comprenant ce qu’elle veut dire avec le peu que je sais sur elle.

Et j’ai de nouveau le droit à un autre indice sur elle. Elle pourrait paniquer ? Mince, comme s’appelle la peur de la foule déjà ? Mais, ça doit être sa peur. Cependant, je suis très loin d’être psychologue donc je n’ai aucune idée comment elle aurait pu avoir cette peur car, il me semble qu’avant, elle n’avait pas cette peur, mais je me trompe peut-être. « Il n’y a pas de soucis. Si tu as peur de la foule, je comprends beaucoup mieux pourquoi tu préfères rester au Ranch. » Je préfère ne pas lui demander depuis quand elle a cette peur et comment elle l’a eu. Je suis sûr qu’en lui donnant son temps, elle finira par me donner des pièces du puzzle petit à petit et ça me va. Je suis peut-être curieux mais pas au point de vouloir savoir son sombre secret. Bon, il n’est peut-être pas sombre mais j’ai très bien compris qu’elle n’en parlerait pas aussi bien.

Cool, on change de sujet, les études. Bon, je ne pense pas être l’élève le plus studieux donc les études ne sont pas si faciles pour moi. Je rame un peu d’ailleurs, mais ce n’est pas un problème si grave. Mais ça reste un problème et me plaindre, ce n’est pas vraiment mon truc. « Les études se passent normalement. Et non, je n’ai toujours pas fait de rencontre à la fac. » J’ai mon meilleur ami et ça me suffit amplement. Meilleur ami qui n’est pas dans la même licence que moi, donc je vais en cours seul, je les passe seul et ça me va. J’ai toujours été quelqu’un de solitaire, encore plus depuis que j’ai perdu mon frère jumeau. « Et toi ? Tu as réussi à faire des nouvelles rencontres ? Il y a forcément des personnes que tu rencontres au Ranch non ? » Tout le monde aime les cheveux, il doit forcément y avoir des enfants qui veulent apprendre à faire du cheval. La preuve que je suis quelqu’un de plus ou moins renfermer : je regarde mes pieds. Je ne fais très rarement pas attention à ce qui m’entoure. J’arrive à être dans une bulle même en présence de quelqu’un, incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 26 Avr - 23:36.
Zach est un ami formidable, je ne sais pas s’il s’en rend compte, mais je suis vraiment heureuse de le connaître, même si là tout de suite maintenant, j’ai un peur bleue d’être à découvert. Pourquoi ? Parce que je sais que celui qui m’a violé n’est pas bien loin, parce que je ne sais pas si ceux qui ont brûlé Reversa ne recherchent pas au fond à tuer les derniers survivants ou en faire des animaux de laboratoire. Mon esprit part dans tous les sens lorsque ma peur prend le dessus et malheureusement, je crois que je ne suis plus du tout rationnel dans ces moments-là.

« Oui je suis agoraphobe et phobique du toucher.  L’agoraphobie est née après l’incendie, je suppose que ça vient du fait que je vois un ennemi potentiel en chaque individu que je peux croiser. Et la phobie du toucher c’est parce que j’ai été violée après l’incendie, alors j’ai du mal quand on me touche et surtout les hommes. Mais j’essaye de me soigner. »

Autant être sincère avec lui, qu’il voit qu’il n’est pas le seul à avoir des stigmates du passé qui le hantent. Et surtout, ainsi il peut voir qu’il peut me faire confiance, que je peux le comprendre.

Mais ces histoires sont assez terrifiantes, et surtout elles n’aident pas à se focaliser sur autre chose, à penser à autre chose, alors je décide de changer de sujet.  Je lui demande des nouvelles e ses études, de ses rencontres, mais j’ai l’impression qu’il se renferme et me donne une réponse bateau pour passer à autre chose, seulement, je suis une fille coriace et perspicace.

« Il y a autre chose n’est-ce pas ? Pourquoi tu ne rencontres pas d’autres gens ? Ça te ferait du bien ? »

C’est amusant car il me retourne la question par la suite.  J’ai comme la sensation qu’il me cache quelque chose, au fond il en a tous les droits mais d’un autre côté j’aimerais tellement qu’il soit en paix avec lui-même, qu’il ne s’enferme pas plus qu’il ne l’était déjà auparavant. J’aimerais qu’il s’épanouisse. Pourtant, je n’insiste pas et décide de répondre gentiment à ses questions, en toute sincérité, tout en jaugeant la situation dans laquelle nous sommes afin de ne pas perdre pieds et d’éviter de perdre le contrôle.

« Oui je rencontre pas mal de personnes. Certaines reviennent d’autres non mais au final je me lie avec très peu de personnes. A quoi cela sert vu qu’on risque de tout perdre du jour au lendemain ? Peut-être ai-je… » et je m’arrête net car il y a trop de monde qui passe autour de nous, c’en est bien plus que ce que je peux supporter et la barrière que j’avais réussi à maintenir jusqu’à présent vol en éclat alors qu’une personne s’est approchée pour nous poser une question. Je n’ai même pas entendu la question, tout ce que j’ai vu c’est une violation de mon espace intime. Je me suis levée d’un coup et j’ai couru sous le couvert des arbres, laissant Zach derrière moi. Lorsque j’ai regardé dans sa direction de derrière mon arbre, un assez gros qui puisse bien me protéger, je m’en suis voulue d’avoir réagi si spontanément et avec si peu de discernement.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 18 Mai - 15:39.
What the … Elle a été … Merde ! Merde, merde, merde ! Et je ne sais même pas comment réagir. Je peux avoir de la compassion, mais … elle refuse d’être touché donc le câlin réconfortant, faut oublier. Faut que je parle, le silence est trop long. « Je … je comprends mieux. » Et si je dis quelque chose qu’il ne faut pas ? « Sur moi aussi l’incendie a eu des effets secondaires. La peur du feu par exemple. Et je suis claustrophobe également. » Peut-être que ça peut l’aider si je lui raconte mes peurs également. Il faut se soutenir, c’est sûr. Mais je n’ai jamais rien vécu d’aussi traumatisant que ce qu’elle a vécu. « Tu … tu vois quelqu’un ? Je veux dire … un psy ? » Mes parents m’ont conseillé que je continue d’en voir un lorsqu’on est revenu ici. Mais depuis la révélation, j’ai préféré arrêter de le voir.

Mais oui, pensons à autre chose. Parler des études m’allait, mais pas pour Cassy on dirait. Je ne peux pas lui en vouloir, elle veut juste s’assurer que j’aille bien. « D’autre gens ? Comme des Spectres et des Anges ? » Parce qu’on ne va pas se mentir, nous ne sommes pas entourés uniquement d’humain. « Des humains ? Et leur mentir sur ma nature ? » Sachant que je suis très mauvais menteur. Non, je suis fait pour être amis avec presque personne. C’est un fait et je m’y suis habitué. Mon meilleur ami me suffit amplement. Vraiment.

Je hoche la tête lorsqu’elle me raconte ce qu’il se passe au Ranch. Être en contact avec les chevaux est vraiment la meilleure des thérapies. Je comprends que certain reviennent. Mais comme moi, elle se lie avec peu de personne. Et je pense comme elle. A quoi ça sert de s’attacher à quelqu’un si on final on me l’enlève ? Comme on a fait avec mon frère jumeau et ma famille. Comme on a fait avec l’homme de ma vie. J’ai donné. Heureusement que mon meilleur ami est simplement humain. Maintenant, je n’ai plus qu’à prier pour que personne ne le transforme. Je n’ai rien contre les Nocturnes, mais si mon meilleur ami le devient, ça lui gâcherait la vie.

Mais soudainement, Cassy s’arrête de parler. Je tourne la tête vers elle pour savoir ce qu’il se passe. Et j’entend quelqu’un nous poser une question et Cassy se lève pour s’enfuir. L’homme devait être trop prêt d’elle. Je m’excuse au près de lui mais je lui réponds à sa question, il demandait simplement l’heure mais je le quitte rapidement pour retrouver Cassy cacher derrière un arbre. Cassy, c’est toi qui est censée me rassurer, non l’inverse. Je ne sais pas comment tu fais moi ! « Hey Cass’ ! Ca va aller ! Il est parti, il ne te ferra pas de mal ! » J’espère que m’y prend bien. « Tu veux qu’on aille ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 7 Juin - 23:06.
Vu la réaction de Zach, je l’ai clairement mis mal à l’aise et je m’en veux. Cependant, je ne peux pas revenir en arrière alors j’attends simplement qu’il assimile mes propos et qu’il se « calme » avant de passer à autre chose.  Je sais que c’est difficile d’enchaîner une conversation après une telle révélation mais pourtant, il le faut bien, c’est en quelque sorte ma thérapie. Alors, je suis contente, finalement, que Zach puisse reprendre la parole presqu’aussi vite. Il est doux et gentil Zach, je l’aime beaucoup, même si je ne le lui montre pas forcément.

« Je me rassure en me disant que l’on a tous développé au moins une certaine méfiance… » je me sens moins seule ainsi, et surtout quand mon ami me confirme avoir lui aussi développé une phobie. Même si au fond cela me désole car nous sommes trop jeunes pour déjà vivre enfermés dans nos peurs aussi irrationnelles soient elles.  « Non je ne vois personne, Poppy m’a beaucoup aidé et maintenant je m’occupe de moi toute seule. Je m’efforce d’aller de l’avant. C’est peut-être plus long que ça ne le serait avec un psy, mais ainsi je n’ai pas à cacher qui je suis… » Car parler à un psy sans expliquer que je suis une Elfe, je n’en vois pas l’intérêt. Et concrètement de nos jours, ce ne serait pas l’idée du siècle de dévoiler qui je suis réellement.

C’est d’ailleurs pourquoi je comprends les réticences de Zach à rencontrer du monde, surtout si c’est pour devoir mentir. Nous avons changé de sujet de discussion finalement, mais cela reste tout aussi compliqué… « Je comprends tes réticences Zach, mais on ne peut pas s’isoler. Tu sais que tu pourras toujours compter sur moi d’accord ? » parce qu’avoir quelqu’un qui nous comprend, qui sait qui on est c’est important pour notre équilibre et notre bien-être.  Malgré tout je suis également contre l’attachement parce que j’ai peur qu’on m’enlève la personne à laquelle je tiens. Malgré tout je me suis rendue compte qu’il est compliqué de se fermer totalement en rencontrant Blérim.

Mais la discussion s’arrête soudainement alors qu’un homme vient à notre rencontre. Je ne sais pas pourquoi mais il me fait peur et je m’enfuie. C’est complètement irrationnel j’en ai totalement conscience. Et alors que je me planque derrière un arbre, j’entends Zach s’excuser pour moi et répondre avant de le voir avancer et me rejoindre. J’ai les larmes aux yeux, énervée contre moi-même. Pourquoi j’ai fui comme ça ? Ce regard... il m’a saisi, il m’a fait frissonner… Je secoue alors la tête pour chasser les ondes négatives qui court-circuitent mes pensées.

« Non non Zach, il faut que je prenne sur moi, il faut que j’arrive à rester ici avec toi, avec le monde autour de moi. C’est mon combat, c’est mon défi. Mais je te remercie. Ne t’inquiètes pas je serai forte, je ferai en sortes, pour toi… mais ce regard, il m’a saisi. J’ai eu comme un flash et mon premier réflexe  a été de fuir, je ne sais pas pourquoi. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 27 Juil - 11:07.
J’ai vu un professionnel en Ecosse, un vrai escroc ! Je ne doute pas de la fiabilité des autres, mais celui qu’on m’a conseillé (obligé serait le terme exacte) m’inciter à prendre ma revanche en quelque sorte contre les responsables de l’incendie et il ne parlait pas des humains qui en était à l’origine mais des créatures surnaturelles. J’ai bien évidemment compris son petit jeu et je fais sembler d’aller dans son sens pour éveiller aucun soupçon, mais jamais je voudrais m’en prendre à des humains, ou à des vampires ou des lycans. A personne en fait, et ça, le psy bizarrement, avait du mal à l’assimiler. Depuis ce type, je ne veux plus aller voir un professionnel si c’est pour encore me bassiner avec cette envie de vouloir me venger ou que sais-je de comment c’est formulé. Alors moi non plus je ne vois personne et j’ai aussi développé une méfiance. Mon seul psy c’est le meilleur ami de mon petit ami. « Bah … peut-être que tu fais bien de t’occuper toute seule de toi-même. Actuellement, je pense qu’on ne peut que compter sur nous-même. » Dis-je avec dépit. Je sais que je peux faire confiance au meilleur ami de Nate. Il est humain et je le sais depuis que je suis revenu en Angleterre.

Je rencontre peu de monde et le peu que je rencontre finisse par disparaître et revenir sans son petit ami et complètement bizarre. Oui je fais référence à Jena. Je n’irais pas à dire que nous sommes amis, mais on est souvent à côté pour suivre nos cours et il se trouve qu’elle m’a manqué lorsqu’elle a disparu. Et voilà qu’elle apparaît en étant vraiment très étrange. Comme si elle était morte et qu’elle a réussite sans son âme. Enfin, elle m’évite surtout. Et je ne cherche pas à aller vers elle pour ne pas la brusqué, elle finira peut-être par revenir d’elle-même vers moi pour tout m’expliquer. « Je sais que je peux compter sur toi Cassie. T’es comme une sœur pour moi maintenant. » Maintenant que je n’ai plus que trois membres de ma famille et que TOUTES mes sœurs sont mortes.

Pour ce qu’il vient de se passer, je n’ai rien comprit et c’est tout à fait normal car il ne met pas arriver ce qui lui ait arrivé. Mon dieu, c’est tellement horrible que je n’arrive pas à dire exactement ce qu’il lui ait arrivé. Et je pense que j’ai la même réaction que si c’était arrivé à l’une de mes sœurs. Et en même temps, je ne sais pas comment réagir. « Tu as eu un flash-back, tu l’as dit toi-même et pourquoi tu l’as eu, je n’en sais rien, c’est un truc de mémoire, ça ne se contrôle pas. Tu veux retourner sur le banc ou tu préfères qu’on fasse un tour ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Juil - 22:25.
Par certains aspects, Zach me semble aussi perdu si ce n’est plus, que moi. Il ne semble pas vouloir voir le monde autrement que ce que l’on peut en voir au temps T. Peut-être a-t-il raison malgré tout, malgré mes peurs, j’ai envie de croire en un avenir meilleur et d’ailleurs, si je veux m’affranchir de mes phobies c’est aussi pour me donner les moyens de militer et d’aider les gens comme il se doit. J’ai une idée qui traîne en arrière-pensée et je compte bien gagner mon combat rapidement pour la mettre en place. Quoi qu’il en soit, j’aimerais également que mon ami aille de l’avant et se laisse vivre mieux que ça. Je l’ai connu beaucoup plus joyeux et surtout plus sociable qu’il ne semble me le décrire aujourd’hui.

« C’est triste quelque part ce manque de confiance que l’on a envers le genre humain et autre. Mais nous devons rester soudés les uns les autres et s’accorder parfois une rencontre. Il faut nous forger une carapace, une façade pour tester la relation avant de l’ancrer dans notre quotidien. Tu vois Zach cela fait de nombreuses années que je vie en appliquant le vivons cacher vivons heureux mais j’ai aussi la sensation de louper la moitié de ma vie. Alors j’ai envie de découvrir de nouveaux horizons, de retrouver mes amis. D’autant plus que t’avoir retrouvé ainsi que Connor par exemple, me donne l’espoir de retrouver d’autres membres de notre communauté. Et pourquoi ne pas essayer de la reconstruire plus tard ? Le temps des elfes n’est pas révolu, j’en suis certaine. »

Je pars un peu dans tous les sens mais je veux montrer à Zach que je veux changer et que je veux me battre pour notre liberté. Ainsi que celle des nocturnes d’ailleurs. Je suis ainsi faite et c’est une mission que je me suis donnée au fil du temps. Recueillir Blérim à la maison a renforcé cette idée.

Cependant, mon discours énergique et convaincu est interrompu par l’approche d’un inconnu qui me ramène bien rapidement à mon passé. Mon premier réflexe est de fuir et de me cacher. Le coureur lui a bien dû se demander ce qu’il m’a pris mais personne ne peut comprendre, je crois, la hantise de croiser son violeur, surtout lorsque l’on n’a pas vécu une telle agression. Heureusement, Zach est conciliant et il m’aide beaucoup.

« Et si nous marchions ! Je préfère, je me sens plus libre. » … je lui souris alors et lui tend la main pour prendre la sienne. J’ai confiance en Zach, je le connais depuis qu’il est tout petit. Alors lui donner la main, ça je peux le faire. Il sera mon ancrage pour le reste de la balade. « je suis vraiment désolée, tu me récupère dans ta vie bien cassée. Mais je vais faire tout le nécessaire pour me réparer et redevenir la grande sœur de cœur que tu connais depuis tout petit. » je lui avoue avec fierté. « Mais j’aimerais que tu me fasses une promesse avant, tu crois que tu peux le faire ? » je lui demande alors avec une certaine malice.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 5 Aoû - 20:56.
J’ai perdu mon frère jumeau, la personne avec qui j’étais très complice, il était mon tout, et je l’ai perdu, je l’ai vu mourir et il m’a interdit de mourir alors que je le voulais aussi. J’ai perdu mon petit ami, la personne que je pouvais aimer de tout mon être, de toutes mes forces, et je l’ai perdu, je l’ai vu être enfermé et il m’a interdit de le rejoindre. Et maintenant, il faudrait que je refasse confiance, que je m’attache de nouveau pour voir cette personne partir de nouveau ? Et il lui arrivera quoi cette fois ? Il devra habiter dans un autre pays à l’autre bout du monde ou il mourra comme mon frère ? J’aimerais oublier que j’ai souffert en ayant perdu des êtres chers, mais je n’y arrive pas parce que la douleur est là, marqué au fer rouge dans mon cœur et mon esprit. Mais sans ça, il est évident que j’aurais un grand sourire affiché actuellement et que je me plierais en quatre pour aider Cassandra, je l’aurais dit à mes parents pour les supplier de l’aider et je continuerais à sourire en espérant que ça l’aide. Mais je n’ai plus la force de sourire. Je n’ai plus goût à sourire. Je me laisse juste vivre en attendant que le monde devienne meilleur alors qu’il devient de pire en pire.

Je m’apprêtais à lui répondre mais un coureur nous dérangea et fit fuit Cassandra derrière un arbre. Sa peur me fait peur également. Je ne sais pas comment réagir et on sait à quel point je peux être maladroit, ce qui me donne moins envie de répondre pour dire des bêtises. Mais je vais vers elle tout de même. Ma peur de ne pas savoir comment m’y prendre ne doit pas me donner envie de l’abandonner. Comme si j’avais envie de l’abandonner en plus. Je veux trouver une solution pour qu’elle aille mieux. Je ne veux pas qu’elle panique une seconde fois mais elle ne veut pas quitter le parc non plus. Alors oui, peut-être que marcher et faire le tour du parc est mieux. J’aimerais la prendre dans mes bras ou qu’elle me prenne dans les siens mais si elle n’aime pas le contacte, je vais devoir oublier cette envie. Mais elle me prend la main et c’est déjà pas mal je trouve. Je lui serre la main doucement avant de commencer à marcher. « Ce n’est pas grave Cass’ je comprends tout à fait et je ne t’en voudrais jamais. » Cependant, j’ai peur de ce qu’elle me demande de lui promettre. « Tout dépend de la promesse que tu me demandes de tenir. » J’ai bien vu son sourire rempli de malice, c’est bien pour ça que je fais attention à ce qu’elle pourrait me demander de promettre. Je n’ai pas envie de lui faire de fausses promesses, elle ne le mérite pas, pas venant de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 5 Aoû - 22:21.
Le passé est un élément de ma vie que j’ai enfermé ans une case à laquelle je n’accède que très rarement et uniquement s’il le faut. Car à mes yeux le passé est douloureux. Ces derniers temps, cependant, je retombe sur des connaissances qui appartiennent à ce passé et sans le savoir elles me donnent espoir en l’avenir. Car cela veut dire que ce que l’on croit immuable ne l’est finalement pas toujours. Je pensais que toute ma communauté avait sombré dans les flammes. Mais pourquoi une telle pensée alors que j'avais moi-même survécu ? Le choc surement. Le choc d’avoir vu un parent brûlé vif et entendu ma mère hurler dans les flammes. Désormais, cependant, je voyais les choses autrement et peu à peu je rouvrais cette case. Ainsi, je me rendais compte que zach n’étais plus l’enfant que je gardais lorsque nous étions plus jeunes. Cet enfant joyeux et souriant. La vie lui a aussi asséné un coup assez fort pour qu’il ait du mal à se redresser. Il a changé. Comme moi. Mais cela ne veut pas dire que nous ne retrouverons plus jamais notre joie de vivre. J’ai décidé pour ma part, qu’elle faisait partie de moi et que désormais, mon combat serait de la retrouver. De retrouver la Cassandra pleine de vie que j’étais avant l’incendie.

Alors qu’une série d’évènements nous mène finalement à marcher dans le parc après que Zach se soit inquiété pour moi et que nous ayons échangés sur les raisons de mes peurs, je lui prends finalement la main. Le toucher est beaucoup plus simple avec quelqu’un qui appartient à mon passé. Je l’ai vu grandir alors je lui fais confiance. Peut-être que cela est naïf de ma part mais c’est aussi une part de cette naïveté qui fait que je suis capable de donner une seconde chance même au pire des criminels. Une chance de s’expliquer et une chance de se rattraper. Me connaissant, je crois que je serais même capable d’agir de la sorte avec mon violeur si jamais la balance penchait en sa faveur lors de notre rencontre. Car oui, je suis convaincue, qu’un jour je croiserai à nouveau son chemin. J’y suis préparée.

Mais nous n’en sommes pas là pour le moment. Je préfère, présentement, me concentrer sur mon ami. Un ami qui même s’il le cache un peu, va mal, je le vois. Un ami qui s’inquiète autant pour moi que moi de lui. « Je veux juste que tu me promettes de ne pas abandonner. De ne pas perdre espoir en la vie. De continuer le combat. Si tu veux nous pouvons nous soutenir. Mais remontes la pente, s’il te plaît ! » car s’il croit que je ne le vois pas, il se met le doigt dans l’œil. Je le connais depuis qu’il est tout petit et nous avons tous connus l’horreur dans le clan. Une horreur qui n’a pas d’égale. On nous a tout pris et pour certains, la vie après l’Incendie n’a pas été non plus de tout repos. « Si un jour tu sens que tu sombres, viens à la maison. C’est calme, il y a les chevaux et Poppy, et l’espace nécessaire pour méditer pour se sentir à la maison, comme avant. » je souris délicatement et finis par le serrer dans mes bras. Je fourre alors mon nez dans son cou. « Tu te rappelles quand nous étions plus jeunes, tu aimais bien me faire des câlins. Nous pouvions passer de longues minutes dans cette position et après tout allait mieux… » je murmure alors au creux de son oreille. « Ta présence m’est bénéfique alors j’espère que la mienne le sera pour toi aussi mon ami. » Puis je m’éloigne et lui reprends la main pour marcher.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 6 Aoû - 1:23.
Je ne sais pas si je peux lui promette une telle chose. Comment et grâce à quoi je pourrais remonter la pente alors qu’elle m’a l’air infranchissable ? Grâce à Cass et ses cheveux ? Bon dieu si c’était si simple, je l’aurais fait dès l’instant où j’ai retrouvé Cass. Je ne dis pas que ses chevaux sont inefficaces mais j’ai tellement perdu que je suis persuadé qu’il m’en faut plus. En fait, je pense qu’il me faut quelqu’un mais pour que j’ai ce quelqu’un, il faudrait que je prenne le risque de laisser cette personne entrer dans ma vie et de la perdre après. Parce que je vais finir par la perdre. Et pour remonter de nouveau la pente, il faudra que je me retrouve quelqu’un et je vais entrer dans une boucle sans fin. J’ai déjà perdu espoir. Mais je suis heureux que Cass arrive à ne pas le perdre.

Elle fini par me prendre ses bras et ce qu’elle me dit me fait lâcher une larmichette. Je ne suis pas sensible d’habitude, mais parler de ça avec Cass, je ne peux qu’être sensible. Surtout qu’elle me prend dans ses bras alors qu’elle m’avait dit qu’elle ne supportait pas le contact. C’est vrai que lorsque j’étais gosse, ses câlins arrivaient à faire disparaitre mes larmes et mes soucis. Mais je ne suis plus un gosse et mes soucis sont plus gros qu’une dispute de jalousie avec mon frère ou ma sœur qui quitte la maison. Cependant, il est possible que sa présence soit aussi bénéfique, la preuve, j’ai envie de lui faire cette promesse. Alors que nous reprenons la marche, je lui réponds : « Je n’en sais rien Cass si je peux te faire cette promesse. Je n’ai pas envie d’aller mieux si après un autre truc m’arrive et m’anéanti de nouveau. J’ai que vingt-deux ans et pourtant, je ne me sens plus en force. » Je soupire, lasse. Je me sens littéralement vider de mes forces et j’ignore si c’est parce que je n’ai plus envie de me battre ou si c’est parce que je suis en manque de faune et de flore. « Je viendrais chez toi, tu n’as pas à t’en faire surtout … j’ai l’impression que tu m’aide en fait. Rien qu’en me demandant de te faire cette promesse tu m’aides. J’ai envie de tenir cette promesse, de m’en sortir juste pour rendre fier quelqu’un. » Et non pas pour moi. Ça fait bien longtemps que je ne pense plus à moi. « Je vais faire un effort, ça je peux te le promettre. Mais de là à aller mieux, tout dépend de ce que l’avenir me réserve. » Parce que je suis vraiment convaincu que l’avenir me réserva quelque chose lorsque je serais heureux de nouveau.


Dernière édition par Zach Harries le Sam 11 Aoû - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 6 Aoû - 10:13.
Je serais bien naïve de croire qu’une étreinte peut changer la face du monde, mais par ce geste, je veux lui rappeler que le temps où nous étions plus jeunes n’est pas si loin que ça et que je suis là pour lui, que l’on peut s’aider et se soutenir. Comme on le dit bien souvent, petit – petits problèmes, grand-grands problèmes. Et bien évidemment, on ne les résout plus de la même manière mais je ne veux pas que Zach se sente seul. Perdre des gens est la pire des choses que l’on peut subir à mon sens surtout pour nous qui avons vécu un génocide. La peur de nous attacher est réelle désormais. J’ai d’ailleurs eu une longue discussion à ce sujet avec Risa car je sais désormais ce que je ressens pour Blérim sans pour autant oser le lui dire le lui avouer par peur de le perdre et de souffrir à nouveau. Alors oui, je sais ce que c’est. Pour autant laisser entrer du monde dans ma vie a aussi été la meilleure expérience que j’ai vécu depuis des années car elle me rappelle qui je suis réellement et surtout que je suis bien réelle, bien vivante.

« Justement Zach ! Tu n’as que vingt-deux ans ! Tu as la vie devant toi ! Ne la perds pas. Je sais à quel point il est difficile d’avancer et facile de se terrer et de se laisser aller, mais ce n’est pas ce que nos familles auraient voulu pour nous. Chaque fois que j’ai envie de sombrer, je me rappelle les moments heureux à Reversa et je vois le visage de mes parents. Je les vois me parler de la vie et de ce qu’ils espèrent pour moi. C’est dur je le sais, mais au fond qui ne souffre pas dans une vie ? Personne… Certains plus que d’autres. Et nous, nous avons vécu un génocide. Alors il est normal que nos stigmates nous entraînent sur un autre chemin, mais je suis convaincue qu’ensemble on peut remonter la pente. Il le faut, pour la mémoire de nos proches. » Ce que je ne dis pas c’est que pour ma part, je vais me battre pour eux. Je vais trouver un moyen et je n’abandonnerai pas. Tout comme je vais me battre pour le présent et l’avenir. Mais si je suis arrivée à ce point, à cette motivation, c’est grâce à Poppy qui m’a accueilli, Risa et Blérim.  Alors comme eux ont été là pour moi, moi je veux être là pour ma famille, pour mon clan.

Après les derniers mots de Zach, je m’arrête et je lui fais face. Je le regarde avec profondeur et douceur.  Le regard d’une grande sœur sur son petit frère qu’elle aime plus que tout. S’il savait le bonheur que ça a été pour moi de le retrouver vivant quand je pensais tout le clan en cendres…  je pose alors mes mains sur ses joues (envolée la peur du toucher – mais Zach est mon passé il a toute ma confiance) et j’embrasse son front, fière de lui, fière de cette nouvelle détermination.  «  Mais je veux t’aider Zach. Viens à la maison pour te ressourcer, tu sais que vivre en ville n’est pas bon pour nous et notre moral, alors n’hésites pas.  Mais surtout, essayer de t’ouvrir à autrui, prendre le risque d’aimer c’est prendre le risque de sourire. Ma meilleure amie me l’a fait comprendre il n’y a pas longtemps. Mais elle a terriblement raison car c’est aussi grâce à elle et deux autres personnes qu’aujourd’hui je veux me battre pour l’avenir et pour changer les choses.  Je suis convaincue que si tu trouves un let motive à ta vie, tu l’aborderas d’une meilleure manière.  Et surtout, il faut que tu acceptes que tu souffriras de nouveau et que tu auras également d’autres moments de bonheur parce que la vie est ainsi faite… »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 6 Aoû - 18:28.
Serais-je en train de vivre ma crise d’adolescence ? Je suis en crise ça c’est sûr, parce que je suis complétement perdu. Je suis tellement perdu que je préfère rester sur place parce que je ne sais pas quoi faire. Est-ce que je dois avancer et prendre le risque de me perdre encore plus ou prendre le risque de trouver mon chemin ? Wow, belle métaphore, on la met de côté hein ? Mais je suis tellement pessimiste que je suis convaincu que si j’avance, je vais me perdre encore plus. Et puis, il ne faut pas oublier que je suis malchanceux et maladroit, à tous les coups, je vais me perdre encore plus. Si en Ecosse les psys avaient vraiment servi, ils m’auraient donné un GPS, ou une carte, au moins un truc pour m’aider à m’en sortir. Peut-être que ma carte c’est Cass. Elle m’aide, je le sens. Je ne dis pas que demain je vais me mettre à chanter comme si j’étais dans High School Musical et que je vais voir la vie en rose, mais je sens un petit changement. Je sens une brèche qui s’est ouverte. En quelques phrases, Cass vient de briser ma carapace. Je la croyais dur pourtant. Mais c’est Cass, mon ancienne baby-sitter, ma sœur actuellement, ma seule sœur, évidemment qu’elle arrive à briser cette foutue carapace. Je me demande si je l’avais avec elle. Bien sûr que non, pourquoi me protéger d’elle ?

Et elle a raison sur un autre point. Zech n’aurais jamais voulu que je me laisse aller comme ça. Si son fantôme pouvait communiquer avec moi, il m’engueulerait. A sa façon. Il serait déçu surtout. Et il ne me reconnaitrait pas.

Je la regarde dans les yeux en sentant les miens devenir humide mais disons que c’est à cause du vent. Bon dieu ce qu’elle m’aide, elle n’a pas idée. Je pense même qu’elle rempli le rôle que ma mère aurait dû avoir. Je ne peux pas la blâmer, elle bien trop occuper à lécher les bottes des Anges. Si je peux avoir un peu plus souvent des câlins, je viendrais très souvent voir Cassandra pour me blottir dans ses bras comme le gros bébé que je peux être. Non sérieusement, je suis persuadé que me blottir dans ses bras, je pourrais oublier que mon ex est enfermé, que la moitié de ma famille est morte, que mon seul ami a son meilleur ami enfermé, je pourrais même peut-être sourire. « Bah ça craint la vie ! » Lâcher de tout mon cœur après elle ait fini de parler. Mais j’en fini par lâcher un rire. « Tu as raison. Ensemble, on peut s’entre-aider. Je viendrais chez toi souvent. Pour te voir et pour passer du temps avec la nature. Ça me manque d’être heureux, honnêtement, mais je l’associe à la peur maintenant. Je ne te cache pas que c’est le bordel là-haut. Mais je vais faire des efforts et grâce à toi, j’irai mieux. Pour le moment, tu seras cette personne à laquelle je m’accroche. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 6 Aoû - 22:33.
Je suis contente de cette entrevue. Elle nous permet, pour une fois depuis nos retrouvailles de parler à cœur ouvert et d’arrêter les faux semblants. Il faut dire que cela ne fait pas longtemps que nous nous sommes retrouvés. Bref tout ça pour dire qu’avoir une discussion franche permet à l’un comme l’autre de se faire des promesses que nous comptons bien tenir. Je suis d’ailleurs contente de voir que mon discours ne laisse pas Zach insensible, tout comme mon étreinte. J’ai senti ses bras se resserrer autour de ma taille comme s’il se lovait et se perdait contre moi. Je ne peux pas dire que c’est comme lorsqu’il était enfant, mais presque. Au fond, Zach est toujours très jeune, il à l’âge que j’avais lors de l’Incendie et à cet âge-là on a tendance à se laisser rapidement sombrer. Après tout c’est l’âge charnière où l’on passe de l’adolescent insouciant et puéril à l’adulte responsable. Les débuts de la vingtaine ne sont pas forcément faciles à vivre pour tout le monde, surtout lorsque l’on passe par des épisodes compliqués comme cela a été notre cas.

« On a jamais dit que la vie était simple et le pire c’est que l’on n’a même pas choisi de la vivre ! Mais pourtant nous sommes là et nous avons au moins autant de bonheur à prendre que d’embuches à surmonter et encore c’est mon côté pessimiste qui dit ça. Je suis sûre qu’arrivera un jour où nous vivrons bien. Juste bien. Et si ce n’est pas le cas, nous devons nous battre pour nos proches, pour qu’ils puissent avoir cette once de bonheur qu’ils recherchent. »

J’ai toujours eu le discours d’une militante, depuis que je suis gamine et d’ailleurs mes parents étaient sûrs que je finirai dans l’une de ces associations pour la défense des animaux puisque c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur depuis que je suis toute petite. Peut-être n’avaient –ils pas tort. Je m’en rends compte désormais, mais je suis une battante, c’est ça ma vraie nature, pas la loque que j’ai cultivée durant des années en vivant enfermée chez moi à aider Poppy derrière ma misère.

« Avec plaisir mon grand. Nous t’accueillerons toujours à bras ouverts, et ça tu le sais ! La maison est un havre de paix pour plus d’une personne. » je souris tendrement « et vu ce qu’il reste de notre clan nous nous devons de nous entre-aider, pour nos aînés, pour nos familles également. Quant à ta peur du bonheur c’est normal. Tu sais, j’ai une amie qui m’a récemment dit que cela faisait partie du contrat. Tenter de s’ouvrir aux autres, de laisser libre court à ses sentiments c’est aussi la possibilité de souffrir. Mais cela ne vaut-il pas le coup ? Gagner des mois, peut-être des années de bonheur ? J’ai compris à ce moment-là qu’il fallait savoir vivre au jour le jour. L’incendie aurait déjà dû nous apprendre ça. Prendre la joie, la bonne humeur, la possibilité d’être avec les personnes que l’on aime tant que l’on peut. Bien sûr qu’il faut du temps pour s’adapter et se reconstruire mais il ne faut pas s’interdire de vivre, d’aimer, de rire et d’être heureux simplement sous prétexte qu’un jour on risque de souffrir pour tout ça… »

Je m’arrête alors, puis je fouille dans mon sac. Je prends un lien dedans et je prends la main de Zach. Je nous le lien autour de nos deux poignets. « Dans ma famille, lorsque l’on se faisait une promesse, on avait pour habitude de la sceller par ce lien. Tu veux le faire avec moi ? » je lui demande.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Aoû - 2:15.
Ce que me dit Cass, que nous n’avons pas choisi notre vie, je pense directement aux Autres. Les Nocturnes et les humains à don. Eux non plus n’ont rien choisi. Ni qui ils sont, ni leur histoire, et pourtant, ils la vivent sans rechigner, sans verser une larme, sans se laisser enfermer dans une bulle et refuser de vivre. Eux, malgré ce qu’ils sont, ils vivent leur vie à fond. Je n’ai aucune raison de me renfermer en fait. Certes j’ai perdu la moitié de ma famille comme beaucoup d’autre, comme Cass, comme Persé. Mon ex est enfermé, mais il est vivant, comme beaucoup de Nocturnes et Humain, séparés de leur famille, de leur bien-aimé et même là-bas, ils continuent à vivre. Alors pourquoi moi, le petit Elfe que je suis, devrait arrêter de vivre ? Au nom de tout ceux qui sont encore en vie, je devrais me battre et arrêter de pleurnicher. Bordel, il faut que je voie Cass plus souvent pour faire partir ce pessimiste. « Tu as tout à fait raison. » Que dire de plus. Cass est faite pour dire des discours encourageants. Si jamais un groupe se forme pour libérer ceux enfermés au Ribcage, elle devrait en être la leader. Elle est parfaite pour motiver les troupes. Et je devrais en être. Pour mon ex, vu qu’il refuse de se battre. Le connaissant, il serait capable de rester à vie là-bas.

« Ça fait déjà quelques années que Ribcage existe, que … que mon ex est enfermé là-bas. J’ai eu assez le temps pour me reconstruire, mais je n’ai pas saisi l’occasion. » Il me manquait surement une Cassi pour m’encourager. « Maintenant, je vais prendre le temps. Je vais m’ouvrir aux autres. Être plus présent avec mes proches, avec mon frère. » Ouais, faudrait aussi que lui aussi arrête de me repousser en revanche. « Avec toi. »

Cass se mit à sortir un lien de son sac et le noue autour de nos poignets. Je suis casi sûr d’avoir vu certain gamin à l’école en avoir. Je crois que mon frère le faisait. Pas avec moi cependant, j’étais trop … nul pour accepter de faire une « promesse débile » à mon « frère si naïf ». Je regrette bien mes paroles actuellement. « Bien sûr que je veux le faire Cass. Je te promets que je me battrais pour m’en sortir. » Lui promis-je en la regardant dans les yeux. « Merci Cass. D’être en vie, d’être là pour moi. » Et comme je me sens d’humeur à me confier comme elle me le conseil, je finis par dire : « Il me manque. Mon ex, Nate. » Bordel, depuis qu’il est enfermé là-bas je n’avais pas dit son nom. « Et sans lui … » J’ai la voix qui tremble. Montrer mes émotions n’a jamais été un truc que j’aime. Je déteste ça. Surtout pleurer, on a les yeux rouges et le nez qui coule, c’est super élégant ! Mais il faut que ça sorte non ? « … Sans lui, je n’ai pas envie d’avancer. J’ai même cette impression que je n’arriverais pas à aller bien loin sans lui. Et j’ai peur … j’ai peur d’avancer sans lui. » Que lorsqu’il sortira, je serais en couple de nouveau. Ça, c’est bien un truc qui me fait peur. Il n’y a pas quinze mille gays ici, mais nous ne sommes pas seulement deux non plus. Un jour, un autre homme me plaira peut-être, ou un autre homme tombera amoureux de moi. « Est-ce qu’on peut avancer en attendant l’amour de sa vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Aoû - 10:23.
Je souris quand Zach me dit simplement que j’ai raison. Je lis en lui ce qu’il peut penser de tout ça. Personne n’a choisi de venir au monde, ce sont nos parents qui l’ont fait pour nous. Pour autant personne n’a l’idée, au départ de se suicider parce que ce choix lui appartient contrairement au premier. Puis d’instinct nous avons envie de rendre nos proches fiers de nous et de nos accomplissements. Je ne vois pas pourquoi cela serait différent que l’on soit une Aberration ou une Altération. Au fond nous sommes tous humains… Des humains améliorés voilà tout. Nous sommes l’évolution. Et en tant que tel il est normal que nous ayons les mêmes instincts que nos origines.  Bref, tout ça pour dire que l’homme et la science devraient de une assumer leurs créations et laisser le choix aux Nocturnes et aux évolués de régresser ou non.  Ils devraient également adapter leurs forces de police en conséquence. Plutôt que de traquer des Nocturnes laisser la chance à des Nocturnes de faire partie de leurs rangs pour arrêter les criminels qu’ils soient humains ou autre. Parce qu’un criminel ne fait pas de distinction de race. Ce n’est pas parce qu’on est un lycan qu’on est un criminel. Et ce n’est pas parce qu’on est un lycan ou un vampire que l’on ne peut pas être manipulé pour devenir un tueur comme pourrait l’être un humain… Et forcément avec cette affirmation mes pensées se tournent vers Blérim. Un lycan brisé par la vie que nous avons accueilli au mois d’octobre et qui risque de retourner au Ribcage dès qu’il sera rouvert.  Un risque qui me pétrifie alors que je n’ai encore rien avoué de mes sentiments à son égard.

Mais pour lors je suis avec Zach. « C’est dur de se reconstruire lorsque l’on vit seul tragédie sur tragédie, l’essentiel c’est de se rendre compte lorsque l’on touche le fond et de se bouger pour regrimper à l’échelle avant qu’elle ne s’effondre totalement. Mais tu n’es plus seul maintenant que je suis sortie de mon trou. Ta grande sœur de cœur est de retour ! » j’ajoute en souriant.

Je lui propose de nous lier par une promesse que l’on s’engagera à respecter quoi qu’il advienne. Je suis heureuse qu’il accepte le challenge alors je souris avec sincérité et joie.  « Je compte sur toi Zach pour tenir ta promesse. Quant à moi je te promets de m’ouvrir au monde et de donner un coup de pied bien placé à mes peurs pour redevenir celle que j’étais avant et plus encore. » et par plus encore j’entends des choses que Zach ne peut surement pas imaginé comme me battre pour les Aberrations et les Altérations.  Finalement j’ôte le lien et le range dans mon sac.

Lorsqu’il me remercie je le sers dans mes bras. «  Tu sais si je suis en vie c’est grâce à mon père.  Je l’ai vu brûler vif dans les flammes pour me sauver » j’avoue alors le cœur serré en repensant à ce souvenir.  Je le lâche alors et écoute sa révélation.  Je comprends sa détresse. Alors, j’observe les alentours et repère un endroit où nous serons tranquilles, sous le couvert des arbres. « Viens par-là Zach » lui dis-je en le tirant pas le bras vers l’endroit que j’ai repéré.  Je m’assoie alors dans l’herbe me rendant compte que je ne pourrai jamais vivre en ville, la nature me manquerait bien trop rapidement. « Es-tu sur que Nate est l’amour de ta vie ? Comment a-t-il été enfermé au Ribcage ? il y a été volontairement ? » Autant de questions qu’il est utile de se poser. Car est-il nécessaire d’attendre quelqu’un qui nous a abandonné ? Qui n’a pas eu le courage de nous faire confiance pour l’aider et qui est partie sans se retourner… ?  Zach a droit au bonheur et à l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Aoû - 21:08.
Je pense que j’avais remarqué que je touchais le fond. Il suffisait de voir mon manque de motivation pour tout. Pas de goût pour vivre, pour manger, pour socialiser. Je me demande comment Jena avait pu me trouver sympathique avant qu’elle ne disparaisse. Je ne ressemblais pas à une loque et si on avait voulu me tuer, je me serais quand même défendu, mais j’avais perdu de la motivation, ça c’est sûr. Et Cassie arrive et me donne de l’énergie pour me motiver et me battre. Je vais aller vers les autres, enfin ceux que je connais parce que vu ma timidité, je doute d’aller vers ceux que je ne connais pas. Mais je vais m’ouvrir à eux et avoir des relations sociables. Peut-être que je vais essayer de demander à Jena pourquoi est-ce qu’elle est devenue distante. Je suis heureux que je ne suis pas seul à devoir remonter la pente et je aussi content que ça vienne de Cass. Tout seul, je n’aurais jamais eu la force. Peut-être que cette motivation vient d’autre part pour Cassandra. Elle a parlé d’une amie.

Elle aussi a vu un membre de sa famille mourir en la sauvant. Evidemment. Je suis loin d’être le seul Elfe qui a tout perdu dans l’incendie. Qui a été sauvé dans l’incendie. Si les autres sont encore en vie, c’est parce qu’un autre lui a donné sa vie. Peut-être que ça aurait été moi qui me serait pris l’arbre que Zech a reçu sur lui. Je lui en veux tellement d’être venu me chercher alors qu’il aurait pu être dans un endroit en sécurité. Et peut-être que je m’en serais sorti aussi. Mais il a préféré faire demi-tour pour me prévenir de l’incendie. Je vous jure les gosses c’est débile ! « C’est Tyler qui est venu me chercher. » Le seul frère qui me reste. Sur le coup, j’aurais préféré qu’il ne le fasse pas et me laisse mourir avec mon frère. « Mais je remercie ton père de là où il est. » Parce que sans son père, je n’aurais pas Cassie avec moi, à mes côtés, à m’aider.

On finit par s’asseoir dans un carré d’herbe du parc et je m’empresse de glisser mes doigts entre les brins d’herbe pour utiliser mon don. Savoir ce que ressent cette verdure. « Je sais qu’il m’aime. Il a fait trop de chose pour moi par amour qui peut que me prouver qu’il m’aime. Et je l’aime aussi. Tellement. Au début, je ne pensais pas que ça serait aussi fort autre nous, qu’un jour, après le lycée, il ne finirait pas m’abandonner. Mais il ne l’a pas fait. Il m’a même demandé de vivre avec lui. J’ai dit oui. Et notre relation est devenu plus intense. On n’était plus des enfants qui se cherchaient et qui cherchaient de l’affection. On grandissait ensemble, on avait nos responsabilités ensemble. On vivait comme un couple et comme des colocataires et j’ai adoré ce mélange. Puis, il y a eu la Révélation et il a jugé qu’il valait mieux pour lui qu’il soit enfermé parce qu’il se pensait dangereux. Je n’ai jamais su ce qu’était son don. Mais si je ne l’ai jamais vu, c’est qu’il le maîtrise plutôt bien. Pourtant je l’ai vu en colère et … excité. Des émotions qui auraient pu le conduire à utiliser son don accidentellement. Je ne sais pas de quoi il a peur exactement, si c’est de son don ou si c’est ma réaction face à son don. Persé … » Ma marraine. « Elle s’occupe de lui là-bas, je crois. Elle lui parle, mais ce qu’elle lui dit ne lui suffit pas pour sortir. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 8 Aoû - 23:17.
La vie est faite de rebondissements, d’événements tristes et d’autres plus joyeux. C’est ainsi et pour tout le monde. Le pire je crois, c’est de le savoir sans avoir la connaissance du temps… Quand est-ce que je vais refaire surfae ? Quand est-ce que je vais rencontrer ma moitié ? Est-ce que j’aurais le temps de la rencontrer ? Et j’en passe et des meilleurs. Mais c’est aussi la raison pour laquelle nous devons prendre chaque instant comme si c’était le dernier que nous avions à vivre sur cette terre. Cela nous permet de vivre notre vie avec plus d’intensité et de regretter le moins possible de choses. Zach est un gosse intelligent il comprendra ce que je veux dire j’en suis sûre. Et déjà il montre des signes significatifs d’optimisme. Il faut croire que ma présence lui est bénéfique.
Je suis vraiment heureuse de le voir réagir et d’accepter cette promesse mutuelle. Ce n’est pas rien, surtout dans notre culture et encore plus pour moi. Pendant longtemps, elles étaient tout ce que j’avais, tout ce qu’il me restait. Car comme Zach j’ai perdu toute ma famille, ou presque dans l’Incendie de Reversa. C’est pour honorer nos morts que nous devons nous battre. Et en parlant de ça, j’ai une idée. Une idée que je dois partager avec Zach, mais plus tard, car pour le moment ses confidences sont importantes à prendre en considération pour l’aider à avancer.

« Je ne doute pas de l’amour que te porte ton compagnon Zach. Mais de son dévouement pour toi. Lorsque l’on aime une personne plus que tout nous ferions n’importe quoi pour la protéger, mais aller au Ribcage sans même te parler de ce qui le tracasse, quelque part, il y a quelque chose qui me gêne dans cette histoire. Je suis désolée d’être si honnête, mais cela me chiffonne. D’autant plus si tu dis que quelqu’un s’occupe de lui et essayer de lui faire entendre raison… Enfin, quoi qu’il en soit, à ta place, je garderai les souvenirs heureux avec Nate mais j’avancerai. Il ne veut pas sortir, même par amour pour toi alors pourquoi l’attendre ? Après tout tu n’as eu aucune explication et visiblement il n’en donne pas plus à Persé… Alors avance. Je ne te dis pas de rencontrer quelqu’un d’autre tout de suite, mais avance. Lie toi avec d’autres gens quand tu y seras prêt. Maintenant, si je dois être vraiment honnête avec toi Zach, si la personne que j’aime se retrouvait enfermée au Ribcage, je ferais tout pour l’en sortir et je l’attendrais… » Je me dois d’être honnête avec celui, même si je sais que ce n’est pas la solution et que j’espère qu’il ne me prendra pas au mot. « Mais tu me connais Zach, quand je m’attache je ne laisse jamais tomber si facilement. Je pourrais décrocher la lune pour la personne que j’aime, pour les personnes que j’aime. » Sous-entendu, même pour lui, mon petit frère de cœur. Alors avis à à la population, on ne touche pas un seul de ses cheveux !

Enfin, ce sujet clôturé, me voilà face à Zach, assise dans l’herbe. Comme lui, mes mains sont ancrées dans le sol. « écoute, j’ai une ultime proposition à te faire aujourd’hui. Si cette discussion m’a fait réaliser quelque chose, c’est bien que nos défunts nous manquent plus que tout. Est-ce que tu serais partant pour leur construire un autel en guise de tombe, dans une partie du bois ? Ou même au ranch… Qu’est-ce que tu en penses ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 9 Aoû - 22:01.
Avec les paroles de Cassandra, je me mets à douter de Nate. Pourquoi est-ce qu’il est réellement allé là-bas ? A-t-elle raison ? Que ce n’est pas juste parce qu’il se croit dangereux. C’est plus que ça ? Et pourquoi est-ce qu’il ne m’en a pas parlé ? Et pourquoi il ne voulait pas me parler de son pouvoir ? Avant, sur le coup, ce n’était pas des questions que je me posais. Il m’avait dit qu’il était dangereux et ne voulait pas en parler, je l’ai écouté et je n’ai pas posé plus de questions. Il faut dire aussi que je ne suis pas quelqu’un de très curieux et qui n’aime pas forcer les gens à parler. Mais ces questions maintenant semblent importantes.

« Tu penses à quoi exactement ? Si tu te pensais dangereuse, tu m’aurais parlé de ton pouvoir ? Et tu serais allé de toi-même à Ribcage ? Sinon pourquoi tu l’aurais fait ? » Maintenant que ça concerne Nate, je veux savoir ce qu’elle en pense. Elle m’a dit que ça lui semblait louche alors je veux avoir son avis total. « Je serais capable d’aller là-bas si je me sentais dangereux, surtout pour ceux que j’aime. » Nate, tu me prends la tête, sincèrement. C’est aussi pour cette raison que j’évite de parler de lui, parce que je me mets à me poser des questions que d’habitude, je ne me pose pas. « Peut-être qu’il y reste parce qu’il se sent utile là-bas. » Fini-je par dire. Je connais Nate depuis le temps donc je sais comment il est. Il est là-bas tout seul, il va essayer d’aider les autres tout en essayant de ne pas s’en faire des amis au cas où ils arrivent à sortir. Il serait même capable de les aider à sortir mais lui restera. « Je l’aime, vraiment. Et j’ai l’impression que je ne pourrais pas aimer quelqu’un d’autre que lui. Je ne veux que lui. J’avancerais mais je ne pense pas que je trouverais quelqu’un à sa hauteur. » Nate est unique et s’il n’existait pas, je n’arriverais pas à le créer aussi parfait qu’il est. Mais c’est peut-être mon côté romantique qui parle. Il n’y a que lui pour me faire dire ça. Quand je disais qu’il est unique. « Et je veux qu’il sorte de là-bas qu’il le veuille ou non. Mais comment faire ? »

« Et j’en pense Cassie que c’est une excellente idée, je veux totalement faire ça. Ils méritent d’avoir un cimetière, un endroit où reposer. Je ferais ça avec toi quand tu veux. » Fini-je par lui dire à sa proposition. Ouais je veux un endroit sain pour parler à mon frère. Parce que je lui parle mine de rien. Ça donne l’impression que je me parle à moi-même et je me demande si je ne suis pas en train de devenir fou. Alors que lui parler en face de sa pierre tombale, ça semblera plus normal et sain. Mais j’imaginerais toujours sa réponse dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 19 Aoû - 22:18.
[oups désolée j’étais persuadée de t’avoir déjà répondu -_-‘]

« Ecoute Zach je n’ai pas envie de te blesser ou de te faire douter de l’homme de ta vie. Tu me demandes quelque chose qui n’est que mon avis et qui peut être complètement faux. Après tout je ne le connais même pas et je ne l’ai jamais rencontré. » Je grimace car je ne veux vraiment pas lui dire que pour moi il y a bien plus derrière cet enfermement et que si Nate ne revient pas c’est que son amour pour Zach n’est pas assez fort, ou qu’il ne croit pas mon ami assez fort pour l’aider ce que je trouve inconcevable dans un couple même lorsque l’on cherche à protéger l’autre. « Maintenant pour répondre à ta question, en ce qui me concerne jamais je n’irai délibérément au Ribcage. Ce n’est ni plus ni moins qu’un camp de concentration qui possède, j’en suis certaine, une solution finale comme les Nasi à l’époque. Il faut être fou ou vraiment désespéré pour y aller volontairement à mon sens. Quant à un éventuel pouvoir dangereux, ma moitié serait surement la première personne à qui j’en aurais parlé et j’aurais cherché à contrôler ce pouvoir plutôt que de m’enfermer et me mettre à la merci du gouvernement qui pourrait m’utiliser de la mauvaise manière. »

Je baisse finalement la tête. La vérité, c’est qu’à mon sens Nate n’est pas dans la situation qu’il prétend être quelle que soit la vérité. Maintenant, enquêter sur son cas peut être dangereux et je n’ai aucune idée de comment aider Zach si ce n’est en parler à Risa. Elle fait partie du CAA et elle pourrait surement avoir des informations sur Nate. Mais d’abord je propose à mon ami d’avancer, de continuer sa vie… Cependant ça ne semble pas être une évidence pour lui, Nate est au cœur de son être et je ne peux pas lui en vouloir. Alors je me résous. « Je comprends Zach. On ne peut oubier ceux qu’on aime. Ecoute, si tu veux je connais quelqu’un qui pourrait avoir des renseignements sur Nate vu qu’elle est membre du CAA. Je peux la contacter si tu veux ? »

Je souris brièvement. Toute cette situation n’est pas facile. Les Elfes ont beaucoup soufferts avec l’Incendie, qu’ils aient dû fuir ou qu’ils aient été fait prisonniers et encore maintenant, ils sont les oubliés, pour le meilleur et pour le pire. Finalement, nous n’avons pas vraiment de marge de manœuvre et nous sommes souvent désarmés face aux injustices de la vie. Nous devons sans cesse faire profil bas et ce n’est pas toujours évident.

Pourtant, j’ai envie que la situation change. Alors pour commencer, je propose quelque chose d’assez fou à Zach mais qui je pense sera un élément clef de notre deuil et de notre avenir. Un endroit où l’on pourra rendre hommage à nos morts de 2010. Un endroit où les elfes pourront afficher le nom de leurs disparus et se recueillir sur leur tombe même si celle-ci est vide. Et je suis contente, pour ne pas dire très heureuse que Zach accepte l’idée. « Très bien ! Si ça te dit nous chercherons l’endroit ensemble et nous commencerons à le bâtir ensemble. » Je serre alors ses mains dans les miennes en souriant. Heureuse qu’un pas ait été fait vers l’avenir oubliant un peu le passé qui nous a tant meurtris.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 23 Aoû - 23:23.
Nate est à la merci du Gouvernement ? Mais qu’est-ce qu’il pourrait bien faire de lui ? Il est incapable de faire du mal à qui que se soit. Il ne serait jamais d’accord pour tuer quelqu’un. Il est trop pur et gentil pour ça. Donc quelque chose, peut-être, l’aurait poussé à s’enfermer là-bas, mais quoi ? De quoi a-t-il peur ? Et puis, je demande l’avis de Cassandra mais Nate n’est pas comme elle. Peut-être que la raison est toute conne, que c’est un truc que Cassandra ne fera jamais mais que Nate oui. Surement guider par la peur. Je ne suis pas plus rassuré que ça. J’aimerais tellement pouvoir lui parler et l’aider, mais comment je peux faire ça ? Je me sens tellement inutile et désemparé, surement des raisons qui m’ont données envie de ne rien faire de ma vie. « Peut-être qu’il est vraiment désespéré. » Lui répondis-je. Je ne sais vraiment pas ce qui l’a poussé à s’enfermer et je ne pense pas que je le saurais en demandant l’avis de Cass. Mais au moins, j’ai pu en parler. Bon, ça m’a donné plus de question qu’avant. Mais j’ai fait un pas vers l’avenir. « Merci Cass de ton avis. Mais je crois que je ne suis pas rassuré. Et ouais pourquoi pas demander à ton ami, mais je ne veux pas que ça la mette en danger en revanche. » Je ne sais pas quel risque on peut avoir lorsqu’on se renseigne pour ce genre de truc. Est-ce qu’on a le droit de parler à quelqu’un qui est enfermé là-bas ? Même si on est un agent du C.A.A. ? Je pourrais toujours demander à Persé, je sais qu’elle lui parle.

Pour ce cimetière, il faudrait un endroit où tous les anges et anciens anges puissent avoir accès. Au ranch, il y a un risque que Cassandra se face inonder de personnes qui veulent se recueillir et qu’elle ne connait pas forcément. Mais quelque part dans la forêt ça serait parfait. Je pense qu’on trouvera cet endroit lorsqu’on se baladera dans la forêt un autre jour. Je n’y ai pas remis les pieds là-bas depuis l’incendie. « Oui, ça me dit, ça serait merveilleux. » Je pense que Cassie et moi ne sommes pas les seuls à vouloir se recueillir. Après tout, nous avons tous forcément perdu de la famille dans cet incendie. Et peut-être qu’elle a raison, avoir un cimetière, un endroit pour leur rendre hommage, peut nous permettre d’avancer, ou nous aider au moins.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 30 Aoû - 23:01.
« Peut-être… » je réponds simplement à Zach. Je ne voudrais pas lui ôter ses espoirs car après tout c’est ce qui nous aide à survivre et à avancer. « Mais je crois que le seul moyen de savoir et de lui demander directement. » j’ajoute avec un ton beaucoup plus déterminer. Car spéculer n’amène que plus de questions et de doutes et au final cela nous torture plus que de raison.  C’est pour cela que je lui propose d’en parler à Risa, peut être qu’elle saura obtenir discrètement des informations. « Ne t’inquiète pas si elle ne peut rien faire, elle ne fera rien… » lui dis-je en souriant pour le rassurer. « En attendant, prends soin de toi et essaye de faire en sorte de vivre pour que Nate soit fier de toi. » j’ajoute pour essayer de lui donner un peu de baume au cœur.

Et en parlant de baume au cœur, j’évoque aussi l’éventualité de s’atteler à créer un cimetière pour honorer nos chers perdus lors de l’Incendie. Car u final, nous avons tous fuit pour nous protéger mais certains sont restés pour nous permettre d’avoir une vie et jamais on a pu leur offrir de sépulture. J’estime que c’est le moment. Et j’espère de tout cœur que cela pourra nous redonner à tous l’espoir dont nous avons besoin pour avancer.  « Tant mieux ! » je lance super contente et avec un grand sourire ! « On se dit rendez-vous ce week end pour un grand brainstorming sur le sujet ?» je lui demande avec un enthousiasme débordant. « Puis ce sera l’occasion pour toi de venir me rendre visite et de découvrir où je vis et avec qui ! » j’annonce encore plus fièrement. J’ai hâte de faire découvrir mon monde à Zach et de le rapprocher de cette nature à laquelle nous sommes intimement liés. Peut-être même que je l’initierai à la méditation s’il n’en fait pas déjà.

Puis sur ce, je dépose un bisou sur sa joue et me relève délicatement. «  Je pense qu’il est temps pour moi de rentrer et me remettre de mes émotions et pour toi de songer à ta nouvelle vie pleine d’espoir ! Et surtout, tu as mon numéro alors n’hésite pas à m’appeler si jamais cela ne va pas ou que tu as besoin de parler. Je serais toujours une grande sœur de cœur ! Et dès que j’ai des nouvelles pour Nate, je te tiens au courant aussi. D’accord !? »

Puis je me retourne et je rentre tranquillement à la maison, ravie d’avoir retrouvé mon petit Zach et d’avoir un nouveau projet qui nous tient à cœur, uniquement pour notre communauté. Une communauté éclatée.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Zach Harries
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Tom Holland J'ai rédigé autant de missives : 112 Livres en banque : 1327 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 5 Sep - 2:31.
Oui, Cassandra n’a pas tords, je devrais demander à Nate directement. Demander à Persé si je peux voir Nate quelques minutes pour lui poser ces questions. Mais est-ce qu’il voudra me voir ? Me répondre ? Il est capable d’être têtu et je n’aimerais pas faire perdre du temps à Persé. Est-ce que je veux vraiment savoir ? Ce sont les décisions de Nate, je suis personne pour les remettre en question et le mal est fait. Il est vrai cependant que j’aimerais des explications. Il m’a presque brisé le cœur, il m’a laissé seul, abandonné comme on abandonne quelqu’un au mariage devant l’hôtel. Il est parti sans explication, il m’a juste dit « je dois être enfermé » comme s’il était dangereux. Mais il ne l’est pas ! Persé s’occupe déjà de Nate. Enfin, je sais qu’elle le voit, qu’elle m’apporte des nouvelles de lui. Si l’amie de Cassie peut en savoir plus sur cette histoire, j’admet que ça m’aiderait beaucoup. Au moins pour avancer. Pour me donner une bonne raison si je peux faire une croix sur lui. « Ça marche ! » Lui répondis-je avec un grand sourire. Je vais montrer à Nate que je n’ai pas besoin de lui pour vivre. Mais il m’aura manqué, c’est sûr.

L’idée de créer un endroit où nos proches décédés pourront reposer en paix et nous permettre de faire notre deuil est vraiment une très bonne idée. Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas eu cette idée avant. Mais tant mieux qu’elle vienne enfin. Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! « J’ai surtout hâte de voir les chevaux. » Vivre en ville, ce n’est vraiment pas fait pour les Elfes. Ça manque terriblement de faune et de flore, vraiment ! Mais je n’ai pas le choix car mon appart est prêt de ma fac. Il y a le parc, mais ce n’est jamais suffisant. Il y a des chiens et des chats, mais on aime vraiment les animaux à foison. Comme avoir une ferme sans qu’ils soient enfermés. Et je suis presque sûr que dans son Ranch, il doit y avoir pleins d’animaux. Mais les chevaux sont tellement majestueux !

Enfin on se lève, on se prend dans les bras et on se dit au revoir. J’ai son numéro et je sais que je l’appellerais dès l’instant où je rencontrerais Aidan mon opposé et dès que Persé se sera rendu compte que j’ai coupé les ponts avec elle et qu’elle sera venu me voir pour me demander pourquoi j’ai fait ça, parce qu’Aidan est un gentil vampire. Ma vie se compliquera encore plus et je sais que j’aurais besoin du soutient de Cassie, ma grande sœur de cœur, qui commencera un peu à remplacer Persé lorsque j’aurai rencontré Aidan.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

You're like a big sis' to me ft. Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Cassandra Pierson
» Refuge 3, refuge secret de Thierry
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra
» Cassandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Rp's-