AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 100 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages!
MAJ d'avril
Kill your scarlings before they kill you
Découvrez les nouveautés - Intrigue

Partagez | .
 

 Un empire contre un dimanche sans emmerdes || Kahlan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 4 Fév - 17:10.
S’il y avait une chose pour laquelle était douée Clara, c’était la compartimentation. Il y avait dans sa tête de la place pour tout et bien définie pour que rien ne rentre en contact. Devoir et vengeance. Justice et ressentiment. Ordre et désirs personnels. Travail et vie privée. Elle était si bonne à ce petit jeu que la personne qu’elle était dans les bureaux du CAA et celle qu’elle était à la seconde même où elle quittait les quartiers militaires pouvaient être perçues comme radicalement différentes. A vrai dire, ses collègues auraient sans doute été bien surpris de croiser la Clara qui se baladait ce dimanche dans le parc Victoria avec son fils Cedric dans les bras.

Le ciel était, sans surprise, occupé intégralement de nuages gris, mais le journal n’avait prévu aucune précipitation et même si l’air restait frais, la journée était suffisamment belle pour sortir. La rousse avait toute la journée pour penser à autre chose que la situation de la ville avant de devoir réenfiler ses chaussures militaires lundi matin. Elle avait donc l’intention de profiter le plus possible de son temps libre avant d’avoir à enfermer la Clara relax dans un coin de sa tête et reprendre sa panoplie mentale professionnelle. Même si elle devait reconnaitre, en toute honnêteté, que sa panoplie de maman n’était pas vraiment celle dans laquelle elle se sentait le plus à l’aise. La rousse détonnait dans l’ordre et la gestion. Mais comment canaliser un être fragile, demandeur et imprévisible ? C’était impossible, en effet. Ne pas le voir de la journée dans la semaine pour ne le retrouver qu’une fois le soir arrivé n’était pas si mal que ça, elle pouvait mieux profiter des moments passés avec son fils que si elle était avec lui tout le temps. Peut-être que c’était une chose horrible à penser mais il ne fallait pas oublier que sa perception des choses était légèrement déviée du fait de son angélisme.

« Aie »

La petite menotte de son fils tenait fermement une mèche de ses cheveux et l’agitait follement comme un hochet. Oui, c’était légèrement douloureux. Et l’éloigner d’elle ressemblait bizarrement à une espèce d’épreuve irréalisable entre ses doigts scellés dans ses cheveux roux et ses vêtements ou ses jambes qui semblaient pris dans la bandoulière du sac qui l’accompagnait dès lors qu’elle partait quelque part avec Cedric. Etant donné que garder dans ses bras un élément à l’origine de douleur n’est pas très naturel, la rousse s’approcha du banc le plus près et s’y agenouilla en posant son petit elfe sur les planches vertes.

« Mais comment tu t’es débrouillé, bon sang ? »

Râla t-elle après avoir dégagé ses cheveux en regardant le méli-mélo de jambes, écharpes, de bandoulière et fils de moufles. Une tentative malheureuse de retirer le sac pour entamer un début de démêlage et son contenu se répandit en pagaille sur le sol. Reprenant Cedric dans ses bras, la rousse commença à rassembler le tout comme elle le pouvait d’une seule main en gardant l’autre pour maitriser son fils décidé à se transformer en une larve beuglante. Rha ! Elle n’avait besoin que de deux secondes, deux pauvres secondes, de calme pour tout ramasser ! Ce n’était quand même pas trop demander, si ?

« Bordel. »

Fut la seule conclusion possible en voyant son fils donner un coup de pied dans sa main pour faire voler un biberon vide à quelques mètres de là.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 180 Livres en banque : 2868 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 5 Fév - 20:08.

Kahlan avait eu besoin de se changer les idées. Après le rêve plus que déstabilisant de la nuit, rester enfermée dans son petit appartement n'était pas une option. Elle avait besoin d'air et de penser à autre chose qu'à son opposée. Une sortie au parc s'était imposée d'elle-même lorsque la jeune femme avait remarqué les rayons de soleil filtrant par sa fenêtre.

Vêtue de son gros manteau rouge aux larges boutons gris, son bonnet foncé vissé sur sa tête, elle descendit à pieds les cinq étages de son immeuble et sourit en inspirant à fond l'air frais de la ville.

Quelques minutes après, la voilà rendue à destination. Observant le monde autour d'elle, la jeune femme se balada dans les allées, sans but précis et sourit en apercevant, au loin, une femme rousse portant un bébé dans les bras. Le petit était entortillé dans les lanières du sac de sa mère et celle-ci semblait peiner à s'en défaire.

Kahlan se dirigea nonchalamment dans leur direction mais resta en retrait, ne souhaitant pas déranger la jeune mère. Du moins, c'était son intention jusqu'à ce qu'un biberon ne roule à ses pieds. D'un geste fluide, la rouquine le ramassa et fit quelques pas vers le duo insolite.

"Et dire que les médias nous vendent la maternité facile, …"

Elle sourit en tendant l'objet à sa propriétaire.

"Laissez-moi vous aider. Vous avez les mains prises."

Ne s'arrêtant pas au biberon, l'irlandaise s'occupa de ramasser le contenu du sac répandu au sol et de le remettre dans le contenant.

"Et voilà !"

Elle tendit le sac à la mère et se releva dans la foulée.

"On dirait que le petit ange n'a pas vraiment envie d'être sage, …"

Son sourire à l'enfant démentait ses paroles. Kahlan avait toujours aimé les enfants et avait un contact facile avec eux. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle elle accueillait gratuitement des classes dans sa librairie et allait souvent lire des histoires aux enfants hospitalisés.

C'était, finalement, la seule chose qui pouvait la rendre nostalgique. Elle savait qu'elle n'aurait, elle-même, jamais d'enfants. A moins d'en adopter. Une conséquence logique à son attirance envers les femmes. La biologie pouvait parfois être vraiment désagréable. Mais les orphelinats étaient remplis d'enfants adorables qui n'avait pas eu de chance. Eux aussi méritaient le bonheur, non ?

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 5 Fév - 21:59.
L’énervement menaçait de remplacer le simple agacement d’un instant à l’autre mais avant qu’elle n’ait eu le temps de se retrouver submergée, une voix douce vint la couper dans son élan. Circonspecte, la rousse baissa les yeux sur cette main qui tenait le biberon. La rousse n’avait pas tellement l’habitude d’être aidée, peut-être un peu parce qu’elle envoyait d’ordinaire bouler tous ceux qui s’y risquaient. Mais la Clara du dimanche était légèrement plus encline à se laisser aider que la Clara de la semaine. Le fait d’avoir un gamin braillant à deux centimètres de son oreille, inexorablement emmêlé à elle l’aidait à s’ouvrir à cette possibilité. Elle attrapa le biberon qu’on lui tendait en sécurisant habilement Cedric contre elle par une torsion de coude et regarda cette inconnue qui ne lui devait strictement rien ramasser tout ce que son sac avait déversé sur le sol.

« Oh… euh, merci. »

Trouva t-elle quand même la présence d’esprit de dire entre deux blancs mentaux. En un tour de main, tout était revenu dans son sac et Clara avait gagné un ange gardien.

« Merci beaucoup. »

Elle préféra réitérer ses remerciements de manière plus formelle et polie maintenant que son obstacle principal venait d’être levé sans qu’elle ait ne serait-ce que besoin de s’y pencher. Rien que pour ça, l’ange aurait été prête à dresser un autel de dévotion en l’honneur de sa jeune sauveuse. Sa remarque fortuite sur son fils lui tira un petit sourire très vite camouflé.

Si le père du bambin en question avait été dans les parages, la remarque de la jeune rousse les aurait bien fait rire tous les deux. Si Cedric pouvait être un véritable petit ange au sens qu’il revêtait face à l’imaginaire collectif, il avait réussi à esquiver les gênes de sa mère pour embrasser ceux, elfiques, de son père. Private joke par définition, Clara aurait sans doute été malvenue de rire seule de quelque chose qu’elle aurait été incapable d’expliquer à la jeune inconnue, par paresse et par sécurité. Elle finit par se secouer – un peu d’indulgence, s’il vous plait, son rythme était calé sur celui de son fils depuis la veille, et ce n’était pas un rythme qui lui seyait à merveille –, et sourit tranquillement à la jeune femme en remontant le petit elfe sur sa hanche dont le visage était rougi et couvert de larmes.

« Oui, il l’est pourtant d’habitude. Mais je crois qu’il ne doit pas trop aimer le froid, ou l’alignement des planètes ne doit pas lui convenir. »

Ou peut-être qu’il était malade. C’était la seule chose qui avait tendance à le détourner de son rôle d’enfant modèle. L’ange passa une main sur le front de son fils et, n’y décelant aucune température suspecte, la fit glisser sur ses joues pour en effacer les larmes. Mais vu que sanglotait Cedric comme un perdu, elle allait devoir recommencer très prochainement. Peut-être qu’en focalisant l’attention du petit sur quelque chose que son propre malheur, elle pourrait le calmer.

« Je m’appelle Clara, et la fontaine ci-présente, c’est Cedric. »

Elle fit les présentations en libérant le pied de son fils d’un premier niveau de nœud. Elle attrapa une de ses petites mains et la tendit doucement en direction de la jeune inconnue.

« Regarde, Cedric, on dit “Bonjour” quand on rencontre une nouvelle personne. »

Mais le gamin repartit dans un grand sanglot. Mouais, niveau sociabilité, il allait falloir retravailler.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 180 Livres en banque : 2868 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 7 Fév - 15:38.

Kahlan sourit aux remerciements de la jeune mère et ferma le sac avant de le lui remettre. Autant être sûre que tout ne soit pas à recommencer dans une minute. L'enfant, quant à lui, se mit à pleurer de plus belle et des larmes coulèrent sur ses joues. L'irlandaise grimaça légèrement à ce spectacle. Un enfant en devrait pas avoir autre à faire que rire et profiter de sa jeunesse. En voir un dans cet état était un crève coeur.

A en croire la mère, le petit garçon était plus sage d'ordinaire. Elle tenta de faire un peu d'humour qui fit rire Kahlan.

"Ah ! Ces planètes ! Jamais où elles devraient être !"

Mais la mère suspecta une maladie quelconque à en croire le geste aussi affectueux que soucieux qui suivit. Elle ne sembla pas trouver une température anormale à son fils et essuya ses joues en se présentant.

"Enchantée ! Je suis Kahlan."

La rouquine allait tendre la main pour prendre celle du garçon en souriant mais celui-ci se remit à pleurer. Elle prit un air faussement vexé.

"Je sais bien qu'on doit se méfier des inconnus mais tout de même. Je n'avais encore jamais fait pleurer quelqu'un à la première rencontre, …"

La jeune femme sourit tout de même au petit garçon.

"Salut Cédric. T'as l'air un peu grognon aujourd'hui ? T'aimes pas le parc ? C'est pourtant un endroit sympa, …"

Puis, comme prise d'un doute, Kahlan releva le regard vers Clara.

"Est-ce qu'on se connaît ? Vous m'êtes vaguement familière, …"

En effet, l'irlandaise avait comme une impression de déjà vu. C'était surtout la voix de Clara qui lui rappelait quelque chose mais impossible de se souvenir dans quel contexte.

"Je tiens une librairie dans le quartier. Daoine Cleite. Peut-être êtes-vous déjà venue ?"

Mais cette hypothèse lui paraissait peu probable. En général, elle se souvenait assez bien de ses clients. Où avait-elle pu la croiser ? Ce n'était pas les endroits qui manquaient. Kahlan aimait voir du monde et prendre l'air. Il n'était pas rare qu'elle passe des après midi au musée ou dans un café, quand ce n'était pas des promenades comme aujourd'hui. Mais le fait que la voix de la mère lui rappelle quelque chose prouvait qu'elle n'avaient pas fait que se croiser. Les deux femmes s'étaient parlé. Comment pouvait-elle avoir oublié ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 8 Fév - 11:34.
Clara se mit à sourire franchement à l'autre jeune femme en l'entendant prendre un air faussement vexé pour faire remarquer qu'elle n'avait jamais fait pleurer une autre personne le jour de leur première rencontre. Et là-dessus, l'ange n'avait aucun mal à la croire. La rousse, Kahlan de son prénom très original, n'avait vraiment pas l'air d'être quelqu'un de méchant. Elle devait bien avoir une décennie de moins que la militaire, ce qui lui fichait un bon petit coup de vieux au passage, et respirait la gentillesse. Même sans prendre en compte son apparence et attitude générales, rien que le fait qu'elle se soit arrêtée pour aider une parfaite inconnue et faire la discussion à un bambin braillard suffisait à confirmer cette hypothèse.

Avec son travail et l'ambiance paranoïaque et méfiante qui l'accompagnait, rencontrer quelqu'un comme cette Kahlan était très rafraichissant. Elle avait tendance à oublier que le monde ne se résumait pas qu'à des individus qui, volontairement ou non, mettaient le reste de la population en danger et qu'il fallait trouver pour les enfermer en attendant de pouvoir leur offrir un traitement. Ce genre de piqure de rappel ne pouvait que lui faire du bien pour lui permettre de se rappeler ce pour quoi elle travaillait. Elle fut interrompue dans ses réflexions par la remontée soudaine des yeux de Kahlan vers les siens.

Familière ? Clara fronça légèrement les sourcils. Non, la jeune femme ne lui disait rien mais d'un autre côté, elle passait tellement de temps à rencontrer de nouvelles personnes qu'elle ne pouvait décemment pas toutes les retenir.

« Non, je ne crois pas...

Elles s'étaient peut-être bien rencontrées, ou peut-être que non, et ce n'était que son don angélique qui suggérait à son interlocutrice cette impression. Surtout qu'elle n'avait vraiment aucune chance de l'avoir rencontrée dans une librairie !

« Oh non, ça m'étonnerait. C'est triste à dire mais je n'ai pas mis les pieds dans une librairie depuis des années au moins ! Je n'ai pas le temps… En général, je me contente de les commander en ligne ou de les acheter en version numérique quand j'en ai besoin. »

Face à une libraire, ce discours sonnait comme une confession honteuse.

« Mais qui sait ? Je renouerai peut-être lorsque ce bonhomme sera en âge de lire. Histoire de lui faire découvrir le merveilleux monde des livres. »

Un sourire s'épanouit sur ses lèvres lorsqu'elle tourna la tête vers la chair de sa chair, à qui les plans de sa mère pour son futur semblait passer à des kilomètres au-dessus de sa tête. Il devait sans doute savourer toute l'attention que ses larmes de crocodile attiraient sur lui. Clara retourna la tête vers la jeune femme.

« Kahlan, Daoine Cleite… tout cela sonne très... »

Répéta t-elle en bénissant la phonétique. Si elle avait du écrire le nom de la librairie ou pire, devoir le lire à partir de l'écrit, la rousse était sure qu'elle aurait réussi à l'écorcher d'une manière ou d'une autre. Alors que là, il lui suffisait de répéter platement la prononciation de la jeune femme. Facile ! Quant à savoir d'où cela venait… elle n'était malheureusement pas suffisamment experte pour déterminer si cela venait de Galles, d'Ecosse ou d'Irlande. En désespoir de cause, elle tenta :

« ...gaélique ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 180 Livres en banque : 2868 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 9 Fév - 19:35.

D'après Clara, les deux jeunes femmes ne s'étaient jamais rencontrées.

"Bizarre, … je pourrais pourtant jurer que je connais votre voix, …"

Mais où l'avait-elle entendue ? C'était une autre histoire. La mère continua en affirmant qu'il était impossible qu'elles se soient rencontrées à la librairie pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas mis les pieds dans ce genre d'endroit depuis très longtemps. Kahlan grimaça légèrement en l'entendant avouer qu'elle commandait sur internet ou, pire, achetait des livres numériques.

C'était pour elle une hérésie que de livre sur un écran numérique. La relation à l'objet lire était tellement importante pour elle qu'elle ne pouvait concevoir une autre lecture qu'avec un livre dans les mains. Et puis, quoi de plus beau qu'une bibliothèque ? Mais elle n'était pas là pour faire sa propagande. Cependant, elle ne put s'empêcher de glisser une information, sur le ton de la discussion.

"Je prends aussi les commandes, si les clients veulent un titre qui n'est pas disponible en rayon."

Clara tenta de se rattraper en prévoyant de fréquenter davantage les librairies lorsque son fils serait en âge de lire. Une remarque qui fit sourire la libraire.

"Vous en faites pas, je comprends parfaitement ! Et, si je peux me permettre, vous bossez dans quoi ?"

C'est alors que la mère se questionna sur l'origine du nom de la librairie tout comme sur celle du prénom de la rouquine. Kahlan sourit et acquiesça doucement.

"Irlandais, en fait. Daoine Cleite, c'est du gaélique, ça veut dire "le peuple de la plume". Quant à Kahlan, … ma mère était fan d'un cycle de livre fantasy dont l'héroïne s'appelle comme ça. Une sorte d'hommage."

La jeune femme reporta son attention sur le bébé et prit un ton de confidence.

"Heureusement que ce n'était pas le Seigneur des Anneaux. J'aurais finis par m'appeler Frodon !"

Kahlan se mit à rire, satisfaite de ne pas avoir fait pleurer Cédric cette fois-ci.

"Et vous ? Vous aimez quel genre de livres ?"

Elle adorait avoir ce genre de renseignement. On en apprenait beaucoup sur quelqu'un en connaissant ses lectures. Cela renseignait à la fois sur ses hobbies mais aussi sur son caractères, ses aspirations et, bien souvent, sur ses rêves également. Kahlan voyait bien la jeune femme fan de romans policiers mais ne préféra rien avancer pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 12 Fév - 9:50.
La rousse haussa les épaules avec un petit sourire désolé. Il était tout à fait possible qu'elles se soient rencontrées mais Bristol était une grande ville… Elles avaient pu se croiser et ne se remarquer qu'à peine, pas suffisamment pour laisser une trace importante dans l'esprit l'une de l'autre…

En tout cas, concernant le sujet de la concurrence déloyale d'Amazon, Clara avait trouvé le sujet pour vautrer ses deux pieds dans le plat. Vu la grimace de la jeune femme, il était évident qu'elle ne partageait pas l'opinion commune qui reconnaissait les avantages du web lorsqu'il s'agissait de se procurer un livre ou tout autre objet culturel. Certes, ce n'était pas comme aller dans une librairie, un discaire ou un bouquiniste, mais cela avait l'avantage de s'épargner du temps quand on savait ce que l'on cherchait et de l'argent quand on ne voulait pas se perdre dans les rayons et repartir avec dix livres sous les bras. Le sourire de Clara arbora une touche plus contrite mais elle ne répliqua rien. Même si la libraire prenait les commandes, l'ange préférait recevoir ses livres chez elle et ne pas se déplacer. Elle ne trouvait déjà pas suffisamment d'heures dans la journée pour allier vie professionnelle et vie personnelle, alors elle ne comptait pas couper dans son temps libre en faisant des détours.

« Dans un milieu complètement différent de la librairie !

On entrait sur un domaine miné. D'expérience, la rousse savait que si une grande majorité de la population de Bristol approuvait largement le CAA et le CODEC, ceux qui venaient de Réversa ainsi qu'une infime partie de hippies qui semblait croire que les Nocturnes n'étaient pas dangereux ne les voyaient pas d'un très bon œil. Or, elle n'avait aucun moyen de savoir où allait l'opinion de la jeune Kahlan.

« Je travaille au service de la ville, au CAA. »

Plutôt que de guetter la réaction de la jeune fille, l'ange préféra enquiller sur une question qui la taraudait : l'origine de son nom et de celui de sa librairie. En tout cas, elle devait reconnaître que le nom choisi pour son commerce était très poétique, et convenait parfaitement pour une librairie. Elle eut un petit rire en l'entendant plaisanter sur le ton de la confidence en regardant Cedric.

« Ou Galadriel ! Il paraît que ça devient très à la mode en ce moment. »

En fait, Clara se rappelait même très clairement l'avoir vu dans un des livres de prénom que le père de Cedric avait acheté lorsqu'elle était enceinte. Elle l'avait feuilleté pour lui faire plaisir et en avait ensuite tiré les pires exemples pour se moquer des jeunes parents qui nommaient leur progéniture sans penser un seul instant à leur futur. Sa question la désarçonna une fraction de secondes. On ne pouvait pas dire qu'elle ait un genre particulier. En général, Clara lisait quand elle avait besoin d'un renseignement ou se reportait sur le journal lorsqu'elle avait besoin d'une lecture sans prise de tête.

« Oh… Je lis un peu de tout. Des essais de tactique, de la poésie, des livres sur la musique… mais récemment, c'est plus sur les livres dédiés à l'éducation que je me penche. »

Ajouta t-elle avec un petit sourire pour son fils qui était passé de sanglots extrêmement bruyants à des petits hoquets désespérés.

« Vous tenez une librairie généraliste ou plutôt privée ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 180 Livres en banque : 2868 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 14 Fév - 19:52.

Alors que Clara répondait à sa question, un large sourire étira les lèvre de Kahlan. Non pas qu'elle appréciait particulièrement les membres ou l'objectif du CAA, mais elle y avait une connaissance qu'elle appréciait tout particulièrement.

"Ma meilleure amie travaille aussi pour le CAA. Vous la connaissez peut-être. Katrina Ní Canann."

Le monde était très petit, finalement. Tout du moins, Bristol l'était. Mais la rouquine semblait pressée de changer de sujet. L'agence était souvent matière à débat, il était compréhensible qu'elle ne veuille pas s'attarder sur un sujet potentiellement houleux. Kahlan, elle-même, n'était pas vraiment en accord avec les agissements du CAA et du CODECS mais elle n'avait pas non plus le droit de les dénigrer.

L'irlandaise s'amusa à prendre Cédric en aparté pour se moquer de la propension de sa mère à choisir des prénoms de personnages de romans et Clara rebondit sur sa plaisanterie en avançant que le prénom Galadriel, issu du Seigneur des Anneaux, était en vogue depuis la sortie des films adaptés des romans. Cela fit rire la jeune femme.

"Oui, c'est vrai ! Mais ça vaut toujours mieux que Gandalf !"

Elle espérait vraiment que personne n'aurait l'idée saugrenue d'appeler ainsi sa progéniture. Mais, malheureusement, les parents faisaient toujours preuve de beaucoup d'ingéniosité pour gâcher, dès la naissance, la vie de leurs enfants.

Kahlan fut curieuse de savoir quel genre de livres lisait son interlocutrice mais elle ne put retenir un froncement de sourcils en entendant sa réponse. Aucun roman dans ce qu'elle cita. Il ne s'agissait que de livre fonctionnels ou instructif. La jeune femme trouva cela triste, elle qui adorait se plonger dans des univers et des histoires merveilleuses et au rebondissements fréquents.

"Aucun roman ? Aucune histoire pour vous changer les idées ou simplement vous détendre ? C'est pourtant le meilleur type de lecture ! Enfin, je suppose que ça dépend des goûts de chacun, …"

L'irlandaise sourit finalement. Après tout, qui était-elle pour juger la qualité de lecture des autres ?

"Généraliste. Je mets un point d'honneur à avoir un peu de tout, mais je vous avoue que les rayons littéraires sont plus fournis que les documentaires ou guides touristique. J'essaye de prendre en compte les demandes et avis des clients pour les commandes hebdomadaires et fournir une collection adaptée aux envies de mes clients. Mais bon, … pour avoir un exemplaire de toutes les parutions, il me faudrait bien plus d'espace, … et de fond d'investissement !"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 22 Fév - 13:33.
Parler du CAA avec quelqu’un de l’extérieur ne l’emballait pas des masses. Conscience professionnelle ou juste méfiance naturelle, l’ange préférait ne pas révéler d’informations sur ses collègues, qu’elle les connaisse de près, de loin ou même pas du tout. La jeune femme était pourtant très aimable et cela l’embêtait un peu de la remballer sèchement, alors elle préféra un certain compromis.

« Hum… Peut-être. »

Se contenta t-elle donc de répondre avec un sourire aimable flottant sur ses lèvres. Au moins, elle était contente de ne pas avoir à alimenter un débat pour savoir si oui ou non le CAA était envoyé par le diable et persécutait une gentille branche de pauvres créatures sans défenses. Non, elle n’inventait en rien ces arguments, elle s’était déjà retrouvée confrontée à des gens qui lui sortaient des énormités pareilles.

La conversation, accompagnée en arrière-plan des sanglots mouillés de Cedric qu’elle berçait mécaniquement, s’orienta doucement mais sûrement vers la lecture. Kahlan était curieuse de savoir ce qu’elle lisait, sans doute une forme de déformation professionnelle, mais elle manifesta une grande surprise en l’entendant lister tout un tas de livres mais aucun roman. En même temps, sa vie était suffisamment riche sans qu’elle ressente le besoin de s’évader par le biais d’un roman. En plus, elle était extrêmement compliquée dans ce domaine. Elle trouvait niais les romans d’amour ou n’importe quelle forme de fiction qui se sentait obligée d’ajouter une romance entre ses personnages pour émoustiller la ménagère frustrée. Les romans policiers lui semblaient fastidieux, les fictions inutiles et les romans de science-fiction emplis d’imprécision et de circonvolutions farfelues. Elle préférait les textes précis, qui transmettaient un vrai savoir plutôt que perdre son temps. Voyant la jeune femme s’enflammer, Clara haussa simplement les épaules avec un sourire affable. Désolée mais non, elle était comme ça.

« Je n’ai pas le temps de lire des romans… »

Expliqua t-elle avec un nouvel haussement d’épaules. Elle enchaina en lui demandant ce qu’elle vendait dans sa librairie. Après tout, elle pourrait toujours tirer bénéfice à connaitre de nouvelles adresses dans la ville.

« Vous n’avez rien sur le folklore ? Avec les récents événements, on pourrait croire que les gens commenceraient à s’y intéresser, non ? »

Elle était assez curieuse d’avoir son avis. Après tout, on ne surestimait jamais assez la valeur de l’opinion locale. Cela faisait presqu’un an que le grand secret avait été éventé et que les habitants de Bristol avaient été embrigadé dans cette histoire de cinglé. Ce n’était que justice qu’ils se renseignent un peu sur ce qu’ils avaient à affronter.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 180 Livres en banque : 2868 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 25 Fév - 15:51.

Clara resta évasive sur le sujet de sa profession et s'empressa de changer de sujet. Il n'en fallut pas plus à Kahlan pour comprendre qu'elle ne souhaitait pas en parler. La jeune femme aborda alors le sujet de la lecture mais il était évident que la mère et elle n'avait pas beaucoup de points commun. Alors que l'irlandaise adorait lire des romans fantastiques, la policière, elle, se plaisait dans des texte théoriques et pratiques.

Lorsque Clara l'interrogea sur le folklore, Kahlan sourit.

"Oh ça oui ! J'en ai des tas ! C'est fou ce que les gens en demandent ! Mais, le problème avec les livres traitants des vampires et des loups garous, c'est qu'il y a autant de versions que de livres. Faire le tri entre les inventions d'auteurs en quête de reconnaissance et les informations réelles applicable à certains bristoliens aujourd'hui, n'est pas aisé. Finalement, il n'y a qu'eux pour démêler assurément le vrai du faux."

La jeune femme fit une pause pour faire des grimaces à Cédric qui séchait enfin ses larmes.

"J'ai aussi beaucoup d'ouvrages sur le folklore d'autres régions. Egypte, Grèce, Mésopotamie, Asie orientale, Amérique du sud et, évidemment, Irlande !"

Elle affectionnait, depuis toute petite, le folklore de son pays natal. Elle y avait toujours cru, même maintenant qu'elle était une adulte mais, après tout, si les loups garous existaient, pourquoi pas les selkies ?

Un vent frais se leva et Kahlan remonta la fermeture éclaire de son manteau. Cela lui rappela que l'enfant et sa mère étaient avant tout là pour se promener.

"Je suis désolée, je vous accapare. Vous avez sûrement envie de vous balader un peu, pas de rester bavasser avec une libraire un peu excentrique."

Elle sourit à la petite famille.

"En tout cas n'hésitez pas à passer à la librairie si l'envie vous en prend, et que vous avez un moment. Je suis sûre qu'on pourra trouver quelque chose pour ce bonhomme."

Sur ce, la jeune femme fit un pas de côté, laissant le passage libre à Clara.

"Et toi, n'embête pas trop ta maman. C'est pas facile de s'occuper d'un petit ange !"

Elle fit un clin d'oeil au garçon qui la regardait sans comprendre et sourit à sa mère.

"Ce fut un plaisir de vous rencontrer, Clara. Je vous souhaite une bonne fin de journée."

Kahlan, le sourire aux lèvre, s'éloigna d'un pas léger.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Jessica Chastain J'ai rédigé autant de missives : 352 Livres en banque : 4723
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 5 Mar - 22:07.
RP TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Un empire contre un dimanche sans emmerdes || Kahlan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Clifton :: Victoria Park-