AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 100 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages!
Joyeux anniversaire wod !
Implements of Destruction
Découvrez les surprises - Intrigue

Partagez | .
 

 Un diner de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 26 Jan - 22:58.

Kahlan vérifia une dernière fois que tout était prêt. Le champagne était au frais et le vin ouvert il y avait une demie heure pour libérer ses arômes. Les cassolettes de poissons n'attendaient qu'à être réchauffées, tout comme l'écrasé de pommes de terre. Pour l'entrée, c'était plus simple, la jeune femme avait préparé une salade de crevette, mangue et avocat. Frais et savoureux. Conformément à ce que lui avait dit Katrina, elle n'avait pas préparé de dessert. Son amie devait l'apporter elle-même.

La rouquine passa dans la cuisine. Elle avait pensé à acheter du pain dans cette boulangerie française qui avait ouvert à deux pâtés de maison et avait volontairement omis les hors d'oeuvre. Inutile de se goinfrer de cochonneries à l'apéritif, cela leur gâcherait le repas, par la suite. Se tournant pour regarder par delà l'îlot de la cuisine, elle sourit en voyant la table dressée pour deux. Tout était en ordre et n'attendait plus que l'arrivée de son opposée.

Kahlan était nerveuse. C'était ridicule ! Elle connaissait Katrina depuis des années. Depuis ses six ans, pour être précis. Aujourd'hui, elle en fêtait vingt quatre. Un rapide calcul suffisait à établir l'implacable vérité. Cela représentait les trois quarts de la vie de la jeune femme. Alors pourquoi cette nervosité ? Non seulement elles se connaissaient bien mais en plus, elles étaient opposées. Autant de bonnes raisons pour que la soirée se passe bien.

Au fond, Kahlan savait pourquoi elle était stressée. Elle n'avait jamais parlé de ce qu'elle ressentait pour la rouquine. Katrina lui avait expliqué que le lien d'opposition était quelque chose de très fort et qu'il pouvait apporter tout un panel de sensations aux deux personnes et Kahlan en avait pleinement conscience. Parfois, elle ressentait le stress de son amie et, une fois, elle avait éprouver une douleur vive alors qu'elle n'avait elle-même aucune blessure. C'était Katrina. Une mission qui avait mal tournée et virée en altercation. La spectre avait prit un coup qui avait fait écho chez Kahlan.

Mais ce qui rendait la jeune femme nerveuse n'avait rien d'un écho. C'était bien là, omniprésent. Agréable et dangereux. Une part d'elle voulait tout dire à Katrina. Une autre l'intimait à la prudence. D'ordinaire, l'irlandaise ne se serait pas posé de question et aurait suivit la première voie mais, ici, c'était différent. C'était trop important. Elle pouvait y perdre non seulement son amie et mais aussi son opposée.

Bien sûr, Katrina connaissait l'orientation sexuelle de Kahlan et cela n'avait jamais posé de problème dans leur relation. Elles avaient cinq ans d'écart et la première avait longtemps été la babysitter de la seconde. Elle devait la considérer comme sa petite sœur. Sentiment qui désolait la concernée mais dont elle ne disait rien. Mieux vaut une grande sœur que rien du tout. Katrina était hétéro et Kahlan le savait.

Un jour, peut-être qu'elle oserait lui en parler. Un jour, … mais pas aujourd'hui. La jeune femme soupira légèrement avant qu'un large sourire n'éclaire son visage. Elle sut que Katrina était arrivée avant même d'entendre la sonnette de l'entrée. Le lien d'opposée avait au moins ça de pratique ! Kahlan se dirigea d'un pas léger vers la porte et l'ouvrit en souriant.

« Salut Trish ! »

Elle s'avança instantanément pour la prendre dans ses bras quelques secondes et se fit violence pour la lâcher et reculer, s'effaçant pour la laisser entrer.

« Tu connais la maison ! Fais comme chez toi ! »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 27 Jan - 22:32.
La soirée s'annonçait bien. Il y avait quelques jours, Kahlan et moi avions prévu quelque chose pour son anniversaire. Elle et moi nous connaissions depuis longtemps, au divorce de mes parents, elle avait vécu quelque chose de similaire et quand j'étais de passage à Lisburn, pour voir mon père, et qu'elle y était aussi, il arrivait souvent que je devais jouer à la babysitter. Ce n'était pas désagréable, à l'époque, je ne savais même pas quoi faire avec mon père, pendant mes séjours en Irlande du nord, il travaillait plus souvent que je ne pouvais passer du temps avec lui.

Certes, Kahlan et moi avion perdu un peu contact quand j'avais commencé mes études pour intégrer la police. Jusqu'au décès de sa mère, je ne l'avais jamais revue, mais quand j'avais su pour les funérailles et que j'avais appris que la jeune femme allait être là, je sus que je devais y être.

Tout avait changé, ce jour là. Je la connaissais déjà très bien, mais jamais je ne me serait douté que j'allais avoir besoin d'elle pour le reste de mes jours. CE lien s'était mis entre nous, le lien des opposés. De tous les habitants sur cette planète, il a fallu que ce soit la petite fille que je surveillais quand j'allais chez mon père qui soit mon opposée. Au moins, ce n'était pas une de ces aberrations.

Ce lien nous forçait à nous revoir, mais pour moi, comme pour elle j'imagine, c'était loin d'être un supplice. J'aimais la voir et la revoir, comme dans le bon vieux temps. Comme ce soir-là, jour de son anniversaire, je le lui avait dit, puisqu'elle m'invitait chez elle, de ne pas préparer le dessert, j'allais m'en occupé et j'avais fait le même gâteau que je lui préparais avant : un gâteau au chocolat avec une gelée de framboise liée au agar-agar dans le milieu et glacé à la framboise aussi. Le tout, évidement, agrémenter de copeaux de chocolat et de poudre de cacao.

Donc, finalement prête pour la soirée, j'étais simplement vêtue d'un pantalon noir, assez moulant en plus, et d'un t-shirt aux manches amples, je quittai mon domicile, prenant la voiture pour traverser la moitié de la ville. Rapidement, j'arrivai chez elle, le dessert sur le siège passager, je le pris avant d'aller sonner à la porte de mon opposée, mais elle m'ouvrit pendant que j'appuyais sur le bouton. La porte ouvert, la sonnerie retentit derrière Kahlan qui me saluait. Je ne réussis qu'à sourire bêtement devant l'absurdité de la situation, elle savait depuis plus de cinq minutes que j'arrivais et j'avais quand même sonné.

"Salut, Kahly"

Elle me serra contre elle, d'une façon si vive que j'eus de la difficulté à ne pas échapper le dessert. J'en riais, après qu'elle m'eut lâchée. Mon amie me laissa entrer, ensuite, en me confirmant ce que je savais d'ores et déjà : faire comme chez moi, et cette règle était réciproque.

"J'ai emmené ton gâteau d'anniversaire."

Et là, je lui affichais mon sourire le plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 28 Jan - 14:58.

La maison n'était pas très grande. Une cuisine ouverte sur la pièce de vie comportant un espace salon et une table de salle à manger, une chambre, une salle de bain minimaliste et, comble du luxe, des toilettes séparées. Le gros avantage était l'accès au toit de l'immeuble qui permettait d'avoir une vue imprenable sur la ville. Kahlan aimait y passer du temps à la nuit tombée pour observer les étoiles.

"Hummmmmm ! Chocolat et framboise ! Mon préféré !"

La jeune femme n'eut donc pas une grande distance à traverser pour déposer le gâteau sur le plan de travail de la cuisine après avoir rapidement détaillée son invitée.

"Sympa, ce haut. C'est nouveau ?"

Elle-même avait opté pour un simple jean arborant des arabesques colorées le long des jambes et une chemise à carreaux rouges, aux manches relevées, ouverte sur un t-shirt imprimé. Un large bracelet de cuir brun recouvrait son poignet droit alors que le gauche était ceint d'une montrer fantaisie.

"Qu'est-ce que tu bois ?"

Elle servit son amie et hésita longuement avant de finalement s'ouvrir une simple bière et rejoignit Katrina au salon. Elle s'assit sur le canapé à côté de son amie, une jambe sous les fesses et un bras reposant sur le dossier pour lui faire face.

"Alors ? Comment a été ta journée ?"

Elle savait que les journées de la spectre pouvait être terriblement ennuyeuses comme extrêmement dangereuses. Alors qu'elle plaignait son amie pour les premières, elle les espérait intérieurement. Cela valait toujours mieux que de la voir blessée, ou pire.

"J'espère que tu as faim parce que je me suis démenée toute la journée. J'ai suivi la recette à la lettre ! Normalement, ça devrait être mangeable !"

Elle grimaça légèrement avant de sourire. La jeune femme n'était pas particulièrement connue pour ses talents culinaires. Quand elle s'éloignait de la recette pour adapter un plat à sa guise, elle se laissait bien souvent emporter par son enthousiasme débordant et tentait de nouvelles saveurs. Malheureusement, le résultat était rarement probant. Elle avait découvert que, contrairement à l'idée reçue, un plat ne contenant que de bonnes choses n'était pas forcément bon à son tour.

"Et puis, au pire, … on se gavera de dessert !"

Elle se mit alors à rire à l'idée d'avoir complètement foiré son repas d'anniversaire. Mais ce n'était pas bien grave, la compagnie comptait plus que la nourriture, n'est-ce pas ?

Kahlan fixa alors son regard sur Katrina et ne put s'empêcher de la trouver magnifique. Elle avala une gorgée de bière pour masquer son trouble et détourna légèrement le regard. Ce n'était pas le moment d'avoir de telles pensées.  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Jan - 22:26.
Sa remarque au sujet du gâteau ne me surpris pas, elle me fit même sourire, je me doutais bien que Kahlan le mentionnerait, elle raffolait de ce dessert quand je le lui faisais, à Lisburn. En plus, ça devait bien faire une dizaine d'année que je ne lui avais pas fait cette recette.

"Je savais que ça te plairait."

Depuis que Kahly était arrivée à Bristol, j'aimais lui rendre visite. L'opposition aidait, mais j'avais toujours apprécié cette gamine de six ou sept ans qui était devenue une belle jeune femme à faire tourner la tête des hommes. Dommage pour eux, ils n'avaient aucune chance. Mais bon, j'aimais rendre visite à mon amie, malgré que l'endroit était assez petit. C'était un avantage dans certaines situations, comme là : elle n'avait pas à marcher beaucoup - et briser la conversation - pour aller poser le gâteau dans la cuisine. Elle se permit même de me passer un petit commentaire sur mon haut.

"Oui, je l'ai acheté la semaine dernière et hors de question que je laisse une de ces aberrations me le détruire sur mes heures de travail! Il m'a couté trente livres."

Et le détour pour le frigo n'était pas grand. Je l'avais quand même suivie à la cuisine, alors qu'elle me demandait ce que je voulais boire.

"Poses-tu vraiment cette question à un Irlandaise? Je vais te prendre une bière."

Elle me servit et, prenant mon breuvage, j'allai l'attendre au salon. J'avais même eu le temps de m'asseoir avant de voir la jeune femme me rejoindre avec, elle aussi, une bière à la main. Elle prit place à côté de moi, la jambe sous les fesses. Sa question n'était pas étonnante, sachant ce qu'il y avait entre elle et moi, ce lien, je ne pouvais pas lui en vouloir d'être inquiète, par moment.

"Ennuyante, encore une fois. Je préfère travailler de nuit dans les rues qu'être à mon bureau en plein jour. Je sais que je dois quand même faire la paperasse, mais je préfère l'action, tu le sais bien."

Je m'en voulu de lui avoir dit ça, je venais de lui dire que je préférais risquer ma vie, et qu'elle perde son opposée, plutôt que d'être en sécurité dans mon petit bureau. Je me mis à regarder le sol, honteuse, alors qu'elle me parlait du repas qu'elle avait préparé avec acharnement et en respectant la recette.

"Seulement mangeable? Je suis sûre que ça va être mieux que ça, enfin, si tu n'as pas échappé la salière dedans."

Je savais que la cuisine n'était pas son point fort, encore moins la pâtisserie, c'était un peu pour ça que j'avais fait le gâteau, en plus que je savais qu'elle l'aimait. Au moins, on riait des petites erreurs qui lui était arrivé de commettre et j'était heureuse de voir qu'elle faisait des efforts pour moi, sans rien espérer en retour.

"Après plus de quine ans, tu n'as pas changé : tu cours toujours pour avoir ta dose de sucre, quand on se voit..."

Oui un peu nostalgique, la fille, mais c'était de si beaux souvenirs que je ne pouvais pas m'empêcher de le lui rappeler. Je riais, même.

"Je sûre que tu vas déclarer ton repas infecte pour dévorer le gâteau."

Chose possible, avec Kahlan.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 1 Fév - 13:22.

Kahlan ne masqua pas son sourire lorsque Katrina affirma qu'elle savait que le gâteau lui plairait. La jeune femme avait toujours aimé la cuisine de son amie et, plus particulièrement, ses pâtisseries. Il était évident qu'elle avait choisi de faire ce gâteau-là pour lui faire plaisir. Et c'était réussi.

Kahlan ne put s'empêcher de faire une remarque sur le haut de la spectre qui lui allait à ravir. Elle profita d'être de dos pour grimacer légèrement lorsque Katrina mentionna qu'elle ne le mettait pas pour travailler de peur de l'abîmer durant ses traques. Elle n'aimait pas cette partie du travail de la spectre. C'était dangereux et, selon elle, abusif. Mai c'est un sujet qu'elle évitait d'aborder. Leurs points de vue étaient bien trop différents sur le sujet. Autant éviter les sujets qui fâchent.

Le sourire lui revint bien vite lorsque, en pure irlandaise, Katrina lui demanda une bière.

"Oh, tu sais, j'ai l'esprit ouvert. Je te jugerai pas si tu explores d'autres horizons !"

Faisait-elle uniquement référence aux apéritifs ? C'était son intention première mais, en prononçant cette phrase, elle se rendit compte que c'était également vrai pour des horizons bien éloignés de l'alcool.

Repoussant ces réflexions stériles, Kahlan la suivit au salon et prit des nouvelles de sa journée de travail. Elle était toujours un peu inquiète. Katrina savait se défendre et maîtrisait son boulot mais il comportaient des risques qui ne pouvaient pas être négligés. Elle grimaça à la réponse de son amie.

"Oui, je le sais. Mais, égoïstement, je préfère que tu t'ennuies, tu m'en veux pas ?"

Elle noya sa réponse dans une longue gorgée de bière et orienta la discussion sur un sujet plus agréable. Son absence totale de talent culinaire. Le subterfuge fonctionna à merveille et la jeune femme s'exclama avec une indignation feinte.

"Hey ! T'es pas juste ! Ce n'est arrivé qu'une seule fois ! Et j'avais huit ans ! Maintenant, je sais suivre une recette, … à peu près, …"

Elle se mit à rire au souvenir de cette fameuse journée où elle avait décidé de préparer le repas alors que Katrina devait la surveiller pour la soirée. La purée était très réussie, si on omettait ce puissant goût de sel qui les faisait grimacer à l'idée d'avaler une bouchée. Elles avaient fini par décongeler une pizza qu'elles avaient mangé en regardant un film.

Finalement, elles pouvaient toujours mettre le plat de côté s'il n'était pas bon et se rabattre sur le dessert. Ce n'était pas Kahlan qui s'en serait plainte. Et elle fut bien vite mise à jour. Prétextant d'être vexée, la jeune femme posa une main sur son estomac.

"Est-ce que c'est ta façon de me dire que je suis trop grosse ?"

Elle savait bien qu'elle était loin d'être un surpoids et que Katrina ne pensait pas une chose pareille mais, derrière sa taquinerie joueuse, une petite partie d'elle s'inquiétait tout de même de la façon dont Katrina la percevait.

"De toute façon, il n'y a qu'une seule façon de le savoir, …"

La jeune femme se leva.

"A table !"

Elle se dirigea vers le four qu'elle alluma pour faire réchauffer le plat et sortit l'entrée du frigo. En amenant le tout, elle désigna un siège à Katrina et la servit.

"J'espère que tu aimes toujours la mangue."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 8 Fév - 1:16.
Pourquoi je me devais de démontrer mes origines à chaque fois? Cette question que Kahlan m'avait posée, ce n'était pas la première fois qu'elle me la posait, et à chaque fois, je répondais que j'allais prendre une bière. Ce n'était pas parce que j'étais fermée à l'idée de boire autre chose, j'aimais le goût de la bière. J'avais quand même souri à son petit commentaire auquel je répondis après le court trajet entre la cuisine et le salon.

"Oh, tu sais, j'ai souvent essayé de nouvelles choses : le saut à l'élastique, le parachute, mais je garde ma bière."

Par contre, je me demandais somment interpréter ses mots, parlait-elle d'autre chose, comme le sexe? Non! Je savais pour son orientation, elle ne me l'avais jamais caché, mais... non, je ne pouvais pas m'imaginer qu'elle souhaitait que j'aille dans les bras d'une femme. Même si c'était déjà arrivé, mais je ne le lui avais dit; c'était arrivé une seule fois.

Malheureusement, mon travail était aussi de notre discussion, c'était un sujet tellement délicat : j'aimais ce que je faisais, traquer les Aberrations, et elle avait peur de ce qui pouvait m'arriver, je le savais et je le sentais, à travers notre lien, à chaque occasion que je lui mentionnais devoir travailler un soir. Elle buvait, alors que je lui répondais :

"Je ne peux pas t'en vouloir, Kahly, mais il ne m'arrivera rien. Je ne suis jamais seule lors de mes patrouilles, on est toujours en groupe de deux ou trois."

Et comme toujours, elle changeait de sujet, orientant la conversation vers ses talents culinaires peu développés. La pauvre, je la plaignais. Elle avait tellement de talents, mais il lui en manquait dans ce domaine.

"C'est justement ce "à peu près" qui me fait peur, chérie, c'est rarement le résultat que tu espères. Comme la purée..."

Je riais avec elle, heureusement qu'elle n'était pas susceptible sur le sujet. Non, en fait, elle était trop gourmande et préférait que je lui fasse un bon dîner chez moi, dessert inclus, plutôt que de cuisiner elle-même - comme elle avait fait, ce soir - mais il lui arrivait de vouloir tenter le coup de m'impressionner à suivre la recette de Gordon Ramsey, et je faisais le gâteau. Et elle s'empressait de passer au dessert. Je ne me gênais pas pour lui en passer un commentaire auquel elle répondit d'un faux air offusqué.

"Mais non, tu n'es pas grosse, celui ou celle qui te dit ça aura affaire à moi, tu as tout pour plaire, tu t'en fais pour rien,"

Mais allait-elle s'urger de servir le dessert? Elle s'empressait déjà pour le repas. Je la suivis, comme toujours, dès qu'elle se fut levée. Elle me demanda si j'aimais toujours la mangue.

"Tu rigoles? Tu sais bien que j'adore ça, ça a toujours été mon fruit préféré."

Je pris place à la table, à l'endroit où mon amie avait servi mon assiette, soit en face de sa place à elle, et je vis rapidement les mangues et les crevettes accompagnées de quelque morceaux d'avocat.

"Ça a l'air bon, au moins, il ne reste qu'à goûter pour voir si ce l'est..."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 8 Fév - 19:19.

Kahlan sourit à la justification de son amie affirmant avoir souvent tenté de nouvelles expériences.

"Et quelque chose qui ne soit pas sportif ?"

Elle savait que Katrina aimait ce genre d'activités et s'amusait à le lui faire remarquer de temps en temps. L'adrénaline semblait lui plaire autant que la bière et ce n'était pas une mauvaise chose en soi, sauf lorsque cela mettait sa vie en danger, comme dans son travail.

La seule chose que Kahlan pouvait reprocher à la spectre c'était de trop aimer cette partit de son job qui consistait à traquer les aberration, mettant ainsi sa vie en jeu. Bien sûr, Katrina tenta de la rassurer, comme toujours, mais elle savait très bien qu'elle ne pouvait pas être aussi catégorique. Aussi douée et bien accompagnée soit-elle, Katrina ne pouvait pas être sûre qu'il ne lui arriverait jamais rien durant ces chasses nocturnes. Mais il était inutile de remettre ça sur le tapis. Pas ce soir. L'irlandaise noya ses sombres pensées dans une longue gorgée de bière et changea de conversation.

Son manque de talent culinaire était un terrain bien moins glissant et bien plus propice à la rigolade. En effet, la jeune femme avait un talent certain pour gâcher chacune de ses préparations. Mais, ce soir, elle s'était vraiment appliquée.

Kahlan sentit son coeur rater un battement en entendant le surnom que lui avait donné Trish. Elle avait l'habitude de ce genre de chose entre elle mais certains noms avaient sur elle plus d'effet que d'autres, bien qu'elle ne l'ai jamais avoué à son amie. Elle aurait simplement aimé que Katrina y donne un autre sens. Mais l'irlandaise avait toujours su profiter de ce qu'elle avait plutôt que de se morfondre sur ce qu'elle n'avait pas.

"Je te jure que je me suis concentrée aujourd'hui ! J'ai tout suivi à la lettre ! J'ai même acheté un verre doseur pour être sûre !"

Et ce n'était pas peu dire. La cuisine de Kahlan était du genre, minimaliste. Elle se faisait, le plus souvent, livrer ou se contenter de faire réchauffer au four des aliments achetés tout prêts. Souvent, elle se fournissait même directement dans la cuisine de Katrina, usant et abusant des tuperware lui permettant de transporter les bons petits plats de son amie.

Alors que Trish lui faisait remarqué son attraction maladive pour les desserts, le jeune femme mima d'être vexée, se questionnant se son poids. Elle fut bien rapidement rassurée par la spectre qui lui affirma qu'elle avait tout pour plaire.

"Tu trouves ?"

Mais cela ne suffisait pas. Pas pour tout le monde. Cela dit, savoir que Katrina la trouvait jolie n'était pas désagréable.

"Je suis contente que tu sois là, …"

C'était le premier anniversaire que Kahlan passait depuis la mort de sa mère. Elle n'en avait pas eu conscience jusqu'à aujourd'hui mais, son père n'ayant pas pu se déplacer et sa mère décédé, la jeune femme se serait sentie très seule si Katrina n'avait pas été présente. Elle lui sourit tendrement avant de se lever pour ne pas la mette mal à l'aise.

Les deux jeunes femme passèrent à table et il s'avéra que Kahlan avait bien choisi son entrée. Crevette, avocat et, … mangue, le fruit préféré de son amie. Rester à espérer que ce soit bon. La jeune femme piqua un trio avec sa fourchette et la leva vers sa bouche.

"Le moment de vérité !"

Elle enfourna la fourchette dans sa bouche et prit quelques secondes avant de sourire.

"Pas mal ! Tu peux y aller ! C'est mangeable !"

A vrai dire, elle trouvait même ça très bon. Elle se surprenait à avoir même réussi l'assaisonnement. Si le plat principal pouvait être aussi réussi, ce serait vraiment parfait.

Kahlan fixa Katrina en souriant, attendant son verdict tout en continuant de manger le contenu de son assiette. Elle fut contente de constater que son entrée plaisait à la spectre et prit son temps pour la déguster. Elle devait montrer à Trish qu'elle savait se retenir et ne pas se jeter sur le chocolat.

"Je t'épates, hein ?! Je me permets d'en profiter, ce sera peut-être pas le cas pour la suite, …"

La jeune femme rit doucement en leur servant à toutes les deux un verre de vin blanc.

"J'ai prévu d'aller aux voeux du maire après-demain. Tu comptes venir aussi ?"

Une fois l'entrée terminée, Kahlan desservit les assiettes et apporta, à l'aide de gants de cuisines, deux cassolettes de poisson accompagnées d'un écrasé de pommes de terre qu'elle déposa devant chacune d'elles.

"Attention à ne pas te brûler, le plat est très chaud."

Elle n'avait nullement envie que la jeune femme se blesse en venant manger chez elle. Une fois de nouveau assise à sa place, Kahlan prit un air inquiet et attendit que Katrina ne goûte à sa préparation.

"Si c'est immangeable, dis-le !"

L'odeur qui se dégageait du plat durant la cuisson et qui venait d'embaumer l'appartement était alléchante mais, peut-être que ce n'était qu'une illusion.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 10 Fév - 1:48.
Qu'avais-je bien pu essayer de nouveau en dehors des sport? Évidemment, les nouveaux partenaires pour le sport de chambre ne comptaient pas. Je m'abstins donc de répondre, de toute façon, une réponse négative était inutile, tout comme les nouvelles méthode de traque que nous avions au travail. Pour Kahly, le travail n'était jamais nouveau, je traquais toujours ces monstres et elle avait toujours peur que l'un d'entre eux ne réussisse à me faire du mal. Je savais que ça n'arriverait pas, mais, comme toujours, j'avais de la difficulté à convaincre mon amie et opposée de cette réalité.

Comme toujours, la cuisine demeurait un des meilleurs sujets de conversations. Si j'y avais du talent, pour Kahlan, c'était autre chose, et ce n'était pas juste une histoire d'assaisonnement. Mais cette fois, elle disait avoir tout fait pour que le repas soit mangeable. Je la croyais, tout en espérant que ce soit un succès, cette fois. Il ne restait qu'à savoir si elle avait bien suivi la recette, sinon elle se jetterait dans le gâteau et prendre des fesses. Pour ma part, qu'elle y croit ou non, elle avait tout pour plaire, je ne faisais que la rassurer sur ses doutes :

"Mais oui, tu es belle comme un cœur."

Et elle m'avait avec elle, encore ce soir, comme toujours, depuis le décès de sa mère. Dommage qu'elle n'avait personne d'autre que moi avec elle, depuis le décès de sa mère, Kahlan n'avait que moi qui vivait près d'elle, l'opposition nous aidait à ne pas nous éloigner l'une de l'autre. J'étais même heureuse d'être avec elle.

"Tu sais bien que j'aurais raté cette soirée pour rien au monde, j'ai même demandé un congé, ce soir, pour être là."

C'était aussi pour ça que j'avais passé ma journée dans mon bureau, le soir de l'anniversaire de mon opposée avait plus d'importance que la traque, après tout. En plus, je voulais passer du temps avec elle, depuis quelques jours, je ne faisais que travailler, de nuit. Rien de mieux que de me retrouver avec Kahlan et manger avec elle et je commençais à avoir faim, heureusement qu'elle annonçait le dîner. Dans la cuisine, j'avais déjà l'eau à la bouche à voir l'entrée. J'y goûtai peu après Kahly. Comme elle le disait, c'était bon, quelque chose d'épatant avec elle.

"C'est vraiment bon. Et tu as commencé sur un si belle note qu'il serait difficile de gâcher ça."

Elle nous servit le vin, j'aurais préféré une autre bière, mais je n'allais certainement pas me permettre de faire la difficile au sujet de l'alcool. En fait, j'allais avaler tout ce qu'elle me servirait, je voulais lui faire plaisir et passer un bon moment avec elle. Un peu gâcher par sa mention de son intention à aller au discours du maire.

"J'y suis un peu obligée, ça fait parti du travail. Tu souhaites que j'y aille avec toi?"

J'adorais ses crevettes, alors, je souhaitais qu'elle réussirait aussi son plat principal qui sortait tout juste du four. J'eus droit à ses inquiétudes sur le risque de brûlures et son incertitude sur la qualité de son repas. J'y goûtai pour la rassurer.

"Heureusement que je ne suis pas allergique au poisson. Et c'est très bon, même si c'est un peu fort en poivre.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 10 Fév - 15:01.

Kahlan sourit à le mention du congés.

"Faudrait peut-être que je demande une dérogation pour fêter mon anniversaire tous les mois, … ou toutes les semaines, … "

Si ça pouvait lui éviter les traques, alors cela conviendrait parfaitement à l'irlandaise, surtout qu'elle profiterait de sa présence par la même occasion. Que du positif ! Mais elle doutait que la spectre accepte ce genre de chose.

L'entrée était réussie mais le plat serait-il à la hauteur de leurs attentes ?

"Hum, … on devrait peut-être s'en tenir là ? Finir sur une note positive ?"

Mais ce serait dommage après tous les efforts que Kahlan avait fournis toute l'après midi. Un plat chaud ne pouvait pas faire de mal en plein hiver.

La jeune femme indiqua son intention d'aller assister aux voeux du maire et Katrina lui avoua qu'elle-même n'avait pas le choix.

"Ah bon ? Ils vous oblige à assister à ça ? Mais dans ce cas, tu feras partie de la sécurité ou simple spectatrice ?"

Elle se doutait qu'un évènement de ce genre devait nécessiter des mesures de sécurité renforcées, surtout en présence du maire. Dans ce cas-là, même si elles y allaient ensemble, elle ne pourrait pas le rester durant le discours, mais tout était bon à prendre.

"Avec plaisir ! Et puis, ça m'évitera de prendre le bus, …"

Kalhan n'avait pas le permis de conduire et n'avais pas l'intention de le passer. Elle avait toujours préféré marcher et, dans le cas de distances trop longues, le réseau de transport en commun de Bristol était plutôt bien fourni.

Lorsque vint le moment de passer au plat principal, Kahlan servit les cassolettes et attendit le verdict de son opposée. Très bon mais trop de poivre. L'irlandaise grimaça légèrement et goûta à son tour.

"Ouais, … t'as raison, … Zut !"

Elle aurait voulu que tout soit parfait mais il y avait toujours un truc qui n'allait pas. Au moins, le goût, bien que trop prononcé, ne rendait pas le plat infecte.

"T'es pas obligé de manger, hein, …"

Elle n'allait pas non plus la forcer à avaler quelque chose qu'elle n'aimait pas. Elle-même étant habituée à ses ratés culinaires n'était plus effrayé par un assaisonnement imparfait, même si elle préférait tout de même la cuisine des autres. Et puis, les épices, ça réchauffe.

Finalement, le repas n'étais pas si désastreux et Kahlan sourit en mangeant, silencieusement. Sirotant doucement son vin de temps à autres, elle profitait simplement des bienfaits de la présence de son opposé.

"J'ai dans l'idée de former un groupe de lecture à la librairie. Qu'est-ce que t'en pense ?"

Elle lui demandait souvent son avis sur ses idées et projets, trouvant toujours intéressant de croiser les points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 16 Fév - 22:47.
Je souris à la remarque de Kahlan, il était vrai que passé des soirées entières avec elle était agréable, mais il ne fallait quand même pas abuser des bonnes choses. Même si l'idée de passer plusieurs soirs avec elle me semblait agréable. Après tout, l'opposition nous y aidait, nous nous entendions déjà bien avant cela.

"Tu sais que je passe tous mes soirs de congé avec toi, j'ai juste demandé à être libre, ce soir. Pour tout le temps sup que je peux faire, on me le doit bien."

Je me doutais qu'elle n'apprécierait pas que je fasse des heures supplémentaires. La cerise sur le gâteau : je les faisais volontairement. Une chance que j’évitasse de le mentionner, je ne voulais pas gâcher - encore - une soirée parce que je tenais à mon travail et qu'elle le trouvait trop dangereux. J'avais vu un homme se faire dévorer par un de ces monstres, je voulais sauver autant de personnes que je le pouvais et éliminer un maximum de ces aberrations, par la mort ou le rituel.

Cependant, j'étais occupée ailleurs, avec Kahlan, pour la soirée entière, et nous étions en train de manger. Pour une rare fois - il faut quand même se le dire - Kahly avait réussi à faire une recette convenablement avec cette entrée, et dire qu'elle voulait en rester là, sur une note positive.

"Dis pas de conneries, j'ai faim et tu as fait des portions miniatures. Je veux goûter au plat principal."

J'allais peut-être le regretter, mais je me devais de l'encourager, notre amitié le méritait. Tout comme l'amitié méritait que je sois avec elle à cet événement organisé par le maire.

"Peut-être les deux, je n'ai pas encore reçu mon horaire pour cette journée. À moins d'être malade, j'y serai."

Elle emmena enfin le repas, une cassolette de poisson. La cuisson était bonne, le poisson étant encore juteux, par contre, mon opposée avait un peu surdosé le poivre. C'était quand même bon, si on aimait le poivre.

"Mais non, je vais manger. Tu y as mis tous les efforts du monde et ce n'est pas le poivre qui me dérange, c'est plus le sel, mais pour ça, ça va."

J'aimais le poivre, même s'il y en avait un peu trop, ce n'étais pas si grave, ça restait mangeable, je buvais seulement un peu plus de vin. La soirée allait bien, encore aucune dispute réelle au sujet du travail. En fait, Kahlan parlait surtout de ses projet à la librairie.

"C'est une excellente idée, en fait. Fonce. Il faut bien faire connaître la littérature aux gens. C'est même toi qui m'avais donné l'envie de lire."

Ça faisait si longtemps de ça, mais ce souvenir me paraissait être arrivé hier. Je devais avoir quinze ans, à moment-là...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Fév - 17:33.

Quelque chose dans la réponse de Katrina fit froncer les sourcils de Kahlan. Tout à coup, une sorte d'angoisse lui comprima la poitrine.

"Réponds honnêtement s'il te plaît. Tu ne viens pas ici parce que tu t'y sens obligée n'est-ce pas ?"

La spectre avait affirmer passer tous ces soirs de libres avec elle mais un doute étrange était né chez la rouquine. Est-ce qu'elle venait parce qu'elle en avait envie ou parce qu'elle s'y sentait contrainte ?

"Ce n'est pas à cause de notre opposition, si ? Ou parce que tu crois devoir veiller sur moi ? parce que je n'ai plus sept ans, je n'ai pas besoin de baby sitter."

Elle savait qu'elle n'était pas la personne la plus prudente qui soit mais, si c'était là la seule raison, alors Kahlan préférait qu'elle ne vienne plus. La compagnie de quelqu'un qui se forçait n'était pas ce qu'elle préférait. Même si elle chérissait chaque moment passé avec Trish. Mais la jeune femme calma rapidement ses doutes et elle se sentit tout de suite plus légère.

La discussion reprit en même temps que le repas et les deux femmes en vinrent à évoquer le discours du maire deux jours plus tard. Trish ne connaissait pas encore ses obligations pour la soirée mais lui proposa de l'accompagner.

"Et bien, dis moi quand tu le sauras !"

Kahlan grimaça devant sa boulette quant au dosage des épices mais Katrina lui assura que c'était bon quand même. Le poivre ne la dérangeait pas. Ou, du moins, moins que le sel. La jeune femme sourit à cette anecdote et mangea sa propre part en discutant de ses projets pour la librairie.

"Oui ! Tu n'étais alors qu'une pauvre âme illettrée ! Il a bien fallut que je fasse quelque chose !"

Elle en rajoutait à peine et se mit à rire en pensant à cette soirée, elle avait une dizaine d'année et c'était les vacances d'été. Katrina jouait les baby sitter ce soir là et, lorsqu'elle était arrivée, Kahlan était dans la peau d'une héroïne grecque ayant pour mission de sauver la Terre d'une armée de titans destructeurs. Elle avait entraîné l'adolescente dans son jeu et en avait fait son acolyte cyclope luttant contre les hécatonchires. Elles avaient passées une super soirée à rire et l'avait terminé en lisant le roman ayant inspiré l'imagination de Kahlan.

La jeune fille n'avait pas encore découvert son don à cette époque mais cela ne l'empêchait pas d'aimait la lecture.

"D'ailleurs, tu étais parfaite dans le rôle du cyclope !"

Elle rit de plus belle en terminant son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 25 Fév - 3:10.
"Comment peux-tu croire ça? J'ai été là aux funérailles de ta mère, c'était mon choix. Même si l'opposition s'est mis entre nous, tu resteras toujours la petite fille que je surveillais durant l'été, quand j'allais voir mon père, et on a toujours eu des moments fous. Si je suis là, c'est parce que c'est ton anniversaire et que je tenais déjà à toi bien avant qu'on devienne opposées. Si je passe tous ces soirs avec toi, ce que tu me manques, chose qui serait quand même le cas si on n'était pas liée comme on l'est. Tu m'as manquée pendant toutes ces années."

Mes paroles étaient sincères, je savais qu'elle le sentait au fond de moi. J'étais là parce que je l'aimais depuis qu'elle était haute comme trois pommes, je garderai toujours un bon souvenir de tous les moments que nous avions passés ensemble. C'était même déchirant qu'elle crû que je n'étais là qu'à cause de l'opposition. Certes, c'était un argument de plus pour la voir, mais ce n'était pas une raison, pas pour moi.

"À moins d'être à l'hôpital, je te promets que j'y serai."

Et j'étais mieux de ne pas être à l'hôpital, elle allait me remettre sur le dos que mon travail était dangereux et que je devais faire attention à ma santé. Et elle ne se calmerait probablement jamais si j'y allais à causse du travail.

Le repas étais bon, j'étais même contente de voir qu'elle faisait tous les efforts du monde pour me faire plaisir, surtout que j'étais assez fine bouche, sauf pour le poivre. Et elle mentionna le moment où elle m'avait initiée à la lecture. Son commentaire était un peu exagérer, mais pas complètement faux.

"Je savais très bien lire, je n'aimais pas ça, avant. C'est juste que Maupassant ne m'intéressait pas, tu m'as fait connaître autre chose et j'en suis bien reconnaissante. J'arrive à la fin du dernier roman que tu m'as suggéré."

Il y six mois. Je manquais de temps pour lire, entre mes devoirs au CAA et le bonheur que j'avais à passer du temps avec elle, il ne me restait qu'une demi-douzaine d'heures pour lire, chaque mois.

Je me souvenais encore de ce soir-là, quand elle m'avait porter ce cache-œil de pirate pour que je n'aie qu'un œil visible, comme un véritable cyclope de la mythologie grecque. C'était là que ça avait commencé : à Lisburn, en Irlande du nord. De bon souvenir.

"C'était toi qui avait fait la lecture et je m'étais endormie dans ton lis tellement tu m'as épuisée, tu t'en souviens?"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 25 Fév - 16:42.

Kahlan fit de son mieux pour faire bonne figure. "Tu resteras toujours la petite fille que je surveillais durant l'été". Un coup en plein coeur qui lui fit imperceptiblement manquer une respiration. Elle savait qu'elle ne serait jamais plus que ça pour la spectre. Une amie, ou pire, une petite soeur. Et elle devait faire avec. Mais elle savait aussi que l'affection de Trish était sincère et fut égoïstement contente de lui avoir manqué autant.

"Toi aussi tu m'as manquée. Je suis désolée, …"

Elle aurait dû savoir que Trish ne venait pas la voir par obligation et avait été bête de l'envisager mais elle manquait souvent de discernement lorsque cela concernait la spectre. Elle orienta la discussion sur un sujet qu'elle voulait plus léger mais l'affirmation de la jeune femme la fit grimacer.

"Ne dis pas ça. Je n'ai pas envie de venir te voir à l'hôpital."

Non pas qu'elle ne le ferait pas si Katrina était blessée ou malade mais elle préférait largement que cela n'arrive pas.

"Et puis, je finirai par mourir du faim si tu n'es pas là pour cuisiner décemment !"

Elle se mit alors à rire légèrement pour alléger un peu l'ambiance et Trish lui rappela un souvenir d'enfance qui la fit franchement rire. Elle revoyait la jeune femme, adolescente, se balader dans la maison avec un cache oeil, à la recherche du glaive de feu pour détruire les hécatonchires et sauver le monde entier. Qu'est-ce qu'elles avaient pu rire, ce soir-là. Comme bien d'autres d'ailleurs.

Puis, le sourire de Kahlan se fit bien plus tendre en se rappelant comment avait fini la soirée. Celle qui était sensée veiller sur elle avait finit par s'endormir, dans son lit, alors que la jeune fille lui faisait la lecture. Le monde à l'envers. Mais elle se souvenait aussi qu'elle avait été la plus heureuse des petites filles lorsque, à la fin de son chapitre, elle avait posé son livre et s'était blottie doucement contre elle pour s'endormir à son tour.

"C'est là que j'ai découverts que tu parles en dormant !"

Elle se remit alors à rire et finit son assiette. Constata qu'il en était de même pour son amie, elle se leva et débarrassa les cassolettes, amenant le tout vers la cuisine tout en continuant à discuter.

"Quelque chose à propos d'Athéna et du glaive qui avait fondu sur tes sandales grecques, …"

Elle riait encore lorsqu'elle revint avec deux assiettes à dessert, une pelle à tarte et le gâteau de Trish.

"Et sinon, comment t'as trouvé le bouquin ?"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 6 Mar - 19:56.
"Ce serait à moi, de m'excuser. De la façon que je l'ai dit, ça portait à confusion."

Oui, je me sentais mal. Malgré le fait que je savais que Kahlan se sentait mal de m'avoir posé cette question. Je pouvais aussi la comprendre d'être incertaine au sujet de ma présence, nous avion été si longtemps sans nos voir et maintenant, l'opposition nous y poussait, en plus de notre volonté. Les choses changeaient depuis le décès de sa mère, les choses changeaient tellement.

Parmi ces changements, elle s'inquiétait de plus en plus pour moi, surtout à cause du travail. Juste mentionner la possibilité que je puisse aller faire un court séjour à l'hôpital la faisait réagir. Je veux bien admettre que personne saint d'esprit ne souhaitait voir quelqu'un se rendre à l'hôpital, Kahly avait réagi assez rapidement. Il fallait quand même qu'elle y ajoute une blague.

"Mais non, tu t'améliores grandement en cuisine. Tu va réussir à survivre, même si je ne suis pas là pour te faire à manger."

Ou presque. J'essayais de l'encourager, mais elle et moi savions qu'elle était à la limite des causes perdues, au sujet culinaire. Elle arrivait très bien à subvenir à ses besoins nutritifs, mais se plaignait souvent du mauvais goût qu'elle obtenait, quand elle ne s'achetait pas une pizza. Mais, au moins, elle le prenait en riant. Comme ce soir-là, à Lisburn.

J'avais remarqué une léger changement dans son regard, quand j'avais mentionné m'être endormie alors qu'elle lisait. Certes, c'était assez ironique de dire que ça avait été le monde à l'envers : normalement la babysitter lisait et l'enfant s'endormait. Et je m'étais réveillée quand la porte s'ouvrit, et la petite s'était blottie contre moi pour s'endormir aussi.

"Non, je ne parle pas en dormant, tu t'es imaginée des choses."

C'était la première qu'on m'en parlait. Aucun partenaire ne m'avait fait se commentaire. Pourtant, au nombre de nuits que je n'avais pas passées seule, au moins un aurait dû s'en rendre compte. Aucun ne m'en avait fait part.

Au final, j'avais eu raison : Kahlan Flynn était vraiment accro à mes desserts et avait fait vite pour desservir les cassolettes de poisson et revenir avec le gâteau, essayant de cacher la manœuvre avec un question au sujet du roman.

"Pas si mal, mais je dois t'avouer que je manque beaucoup de temps pour lire. Entre le travail, le sommeil et le temps que je tiens à passer avec toi, il ne me reste que trois heures par semaine pour lire."

Prenant la pelle à tarte, je commençai à coupé le premier morceau. Non sans la taquiner : j'avais coupé un côté de sa part, m'apprêtant à couper le second si petit qu'elle n'en aurait que trois ou quatre bouchées. J'attendais sa réaction qui serait sûrement si rapide...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 6 Mar - 21:10.

Trish s'excusa à son tour et Kahlan lui sourit pour lui faire comprendre que ce n'était pas bien grave. L'irlandaise avait conscience d'avoir exagéré et se sermonna intérieurement. Elle devrait faire plus attention à l'avenir. Lorsqu'elle enchaina sur sa probable mort de faim si Katrina n'était pas là pour lui faire des plats comestibles, elle sourit à la réponse de son amie.

« Tu y crois, toi ? »

Elle savait parfaitement que ses points forts n'étaient pas là et remettait à d'autres, Trish ou traiteurs, le soin de remplir son assiette. D'ailleurs, le gâteau trônant sur le plan de travail de la cuisine lui faisait de l'oeil depuis le début du repas mais elle devait montrer à la spectre qu'elle savait attendre avant de déguster son succulent dessert.

« Est-ce que tu me traite de menteuse ?! »

Elle prit un air choqué mais son regard trahissait son amusement.

« Je t'ais clairement entendu parler lorsque tu dormais ce soir-là. Je ne suis pas folle tout de même ! »

Elle se retint de rire et se mordit la lèvre inférieure devant l'obstination de son amie.

« Mais ce n'est pas grave. C'est même plutôt mignon d'ailleurs, … »

Ce soir-là, elle avait eu l'impression d'être particulière en entendant les paroles que l'adolescente prononçait dans ses rêves. C'était à la fois un privilège et une intrusion, dans un certain sens. Même si les paroles de Katrina n'avaient rien eu d'intimes cette fois-là. Qu'en était-il de ses rêves aujourd'hui ?

Se sentant glisser vers un terrain dangereux, la jeune femme se leva vivement pour débarrasser la table et noya le poisson en questionnant son amie sur le livre qu'elle lui avait conseillé. Celle-ci avoua ne pas avoir beaucoup de temps à consacrer à la lecture.

« Eh bien c'est très simple. Je pourrais te faire la lecture ici ? Du coup, on pourrait passer du temps ensemble en augmentant ton temps littéraire. Si ça te dit. »

Elle finit de ranger les cassolettes dans son petit lave-vaisselle et saisit le gâteau.

« A moins que tu ne me dénonces au CODECS pour usage de mon don en dehors du cadre strictement professionnel, bien sûr, … »

Cette supervision du gouvernement l'agaçait au plus haut point mais elle était obligé de se rendre à ces rendez-vous hebdomadaires et justifier chaque usage de son don. Mais, comme pouvaient-ils savoir si elle l'utilisait en privé ? C'était ridicule mais c'était sa vie, désormais.

Kahlan posa le gâteau et la pelle à tarte devant Katrina et disposa deux assiettes proche du plat. Lorsqu'elle vit la part que s'apprêtait à découper son amie, elle grimaça.

« Hey ! T'as vraiment peur que je ne rentre plus dans mes pantalons ou quoi ? Donne-moi une vraie part ! »

Elle savait que la spectre s'amusait avec elle et avait couru comme une débutante mais la perspective de ne goûter que deux ou trois bouchées de cette merveille la désolait. Faisant mine d'être vexée, elle tourna les talons et se dirigea vers le frigo d'un pas exagérément saccadé. Elle en tira une bouteille de champagne et attrapa deux flûtes sur le chemin du retour vers la table.

« Si je ne te connaissais pas aussi bien, Katrina Ni Canann, je pourrai croire que tu cherches à m'empêcher de manger mon gâteau d'anniversaire ! »

Elle la regarda d'un œil inquisiteur et haussa un sourcil pour marquer davantage sa posture. Mais elle perdit son sérieux très rapidement et se mit à rire, remerciant la jeune femme de lui avoir finalement servi une part digne de ce nom. L'irlandaise déboucha le champagne et en servit les deux flûtes avant d'en tendre une à la spectre.

« Une année de plus ! Je suis contente de la fêter avec celle qui parle en dormant ! Et j'espère en fêter beaucoup d'autres avec toi ! »

Elle fit tinter son verre contre celui de son amie et avala une gorgée de champagne, un sourire aux lèvres et le regard dans le sien.  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 12 Mar - 0:48.
Y croyais-je? Je ne savais pas vraiment quoi répondre, je ne voulais pas la blesser, mais - il faut l'admettre - malgré tout les efforts que Kahlan pouvait faire, elle faisait toujours un petit quelque chose qui rendait ses plats moins agréables.

"Non, mais tu n'auras pas vraiment le choix... Tu dois bien connaître quelqu'un d'autre qui sait cuisiner?"

Mais la fêtée avais aussi changé de sujet, mentionnant que je parlais dans mon sommeil. Chose fausse, évidement. J'étais loin de parler pendant que je dormais. Je ne disais pas qu'elle mentait, mais...

"Tu pourrais très bien te payer ma tête."

Et ce serait bien une douce vengeance, je me payais un peu la sienne, niveau cuisine, par moment. Elle pouvait très bien rire de moi. Quoi que, soit elle riait de moi en prétendant que je le faisais; soit elle riait de moi parce que je le faisais réellement. Nah, je ne parlais pas dans mon sommeil. Elle osait même qualifier ça de "mignon."

"Mignon? Je ne parle pas dans mon sommeil Kahlan Flynn. Arrête de prétendre que c'est le cas et de qualifier ça de mignon..."

Elle était partie, les assiettes dans les mains, me proposant de me faire la lecture. Cette fille avait un de ces talents en lecture, elle pouvait vous faire voir ce qu'elle vous lisait comme personne d'autre ne savait faire. J'avais déjà été dans sa boutique, une fois, pour me rendre compte de la façon qu'elle utilisait pour captiver tout le monde. J'aurais bien aimé revivre cette expérience, j'allais accepter, avant qu'elle ne mentionne le CODECS.

"T'inquiète, ce ne sera pas moi qui te dénoncerais. En plus, ton talent est inoffensif, tu sera approuvée d'ici quelques semaines, c'est certain.

Rapidement, je m'étais retrouvée avec le gâteau et la pelle à tarte devant moi. C'était un peu le temps de me venger, en lui servant un morceau si petit qu'elle en serait aussi offusquée que je l'étais à propos de ce que Kahlan mentionnait. Sa réponse était venue si rapidement, je n'avais d'autre choix que de lui servir une vraie part du gâteau. Je lui servis un gros morceau, un large sourire moqueur au visage en la regardant revenir avec le champagne,
mais je ne pouvais pas m'empêcher de la taquiner

"Mais non, je ne veux pas t'en priver, c'est juste que tes fesses sont si belles que je ne veux pas les gâcher. Ça déplairait aux hommes."

Comme si Kahly se souciait des hommes...

"Tu sais, une bière m'aurait contentée..."

Oui, ma fierté d'irlandaise, encore. Je ne buvais qu'en compagnie de Kahlan, parfois avec des collègues aux jours de congé, mais je préférais vraiment la bière à n'importe quel autre alcool.

"Je souhaite aussi passer d'autre soirée comme celle-là, et pas seulement tes anniversaires futurs. Je t'aime énormément, tu le sais, tu es comme ma sœur."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 12 Mar - 19:27.

Kahlan fit mine de réfléchir sérieusement.

"Bien sûr ! Il y a Subway, Strabucks, McDo, Tom Pizza et un super thaïlandais à trois rues d'ici mais ne me demande pas la nom c'est imprononçable !"

Elle se mit à rire à la fois de sa plaisanterie et de la tête que fit son amie lorsqu'elle lui affirma qu'elle parlait en dormant.

"Eh bien je te promets que je ne me payes pas ta tête. Ca devrait te suffire, non ? Et puis je dis que c'est mignon si je veux. C'est mon anniversaire, j'ai bien le droit ! Et puis, qu'est-ce que tu vas me faire si je continue, hein ?"

Elle lui tira la langue dans un geste taquin et alla chercher le dessert.

"Je vois pas en quoi ça te dérange, d'ailleurs."

Kahlan proposa à la spectre de lui faire la lecture de temps en temps, à moins qu'elle ne la dénonce au CODECS.

"Je t'ai pas dit ? J'ai eu la notification ce matin. Approuvée, comme tu le disais. Mais je n'ai le droit d'utiliser mon don que dans un cadre professionnel. Ils sont chiants quand même !"

Elle soupira en posant le gâteau sur la table devant Katrina et s'offusqua de la taille de la part que celle-ci voulait lui donner. Une portion de mouche inadmissible ! Et elle le fit bien comprendre à la spectre qui s'empressa d'affirmer que c'était pour ne pas gâcher l'attrait de son postérieur. Il fallut tout de même qu'elle rajoute que cela déplairait à la gente masculine. Kahlan souffla d'un air détacher.

"Qu'ils pensent ce qu'ils veulent, ça m'est bien égal !"

Mais ça, Trish le savait parfaitement et s'en amusait, d'ailleurs. Elle ramena alors une bouteille de champagne et deux flûtes qu'elle remplit alors que son amie lui affirmait qu'elle se serait contentée d'une bière.

"Ttttttttt ! Pas de ça ! On ne trinque pas  à la bière le jour de son anniversaire ! Non mais !"

Kahlan porta alors un toast, ravie de pouvoir passer cette soirée avec la personne la plus importante de sa vie. Elle sentit son coeur sauter de joie en entendant le début de la réponse de Trish. Entendre ses mots-là dans sa bouche, même si elle savait qu'ils n'avaient pas le sens qu'elle souhaitait, était toujours une grande émotion. Mais la fin du toast lui broya le coeur et elle dut faire un effort conscient pour se souvenir de comment respirer. Elle fit de son mieux pour ne rien montrer et reposa sa flûte après une gorgée qu'elle voulu franche. L'irlandaise coupa une portion de gâteau à l'aide de sa cuillère et l'avala sans en sentir le goût.

"C'est succulent ! Tu m'excuses une seconde, je dois aller au petit coin."

Sur ce, elle se leva et se dirigea vers les toilettes dans lesquels elle s'enferma. La seconde d'après, elle avait fermé les yeux et s'appliquait à garder une respiration calme. Elle n'avait que quelques minutes devant elle avant que Katrina ne se doute de quelque chose.

Elle devait se maîtriser. Et puis, ce n'était pas comme si c'était nouveau. Elle s'en doutait, de toute façon, et ce n'était pas près de changer. Voilà un moment que la jeune femme tentait de se convaincre de passer à autre chose, d'ignorer ces sentiments envers son opposée. Mais c'était plus fort qu'elle et, ce soir, elle avait du mal à gérer. Est-ce que c'était parce que cette soirée était particulière ? Ou alors parce que ce n'était pas la première remarque de Trish dans ce sens, de la soirée ? Au fond, peu importait. C'était comme ça et il allait bien falloir qu'elle s'y fasse.

Après avoir inspiré profondément et s'être recomposé un visage souriant. Kahlan tira la chasse, pour la forme et sortit des toilettes. Elle fit un rapide passage dans la salle de bain, prétextant de se laver les mains mais en profitant pour vérifier qu'elle était présentable et revint, tout sourire, à la salle à manger.

"Désolée. J'ai pas été trop longue ?"

La rouquine avala une seconde bouchée de gâteau et la fit descendre avec ce qui devait être une gorgée de champagne et qui se transforma en l'intégralité de sa flûte. Lorsqu'elle reposa son verre vide, elle sentit un léger vertige qu'elle trouva salutaire. Aussi se resservit-elle nonchalamment en en relançant la conversation.

"Tu ne m'as pas dit ce que tu pensais de mon idée de te faire la lecture."

Kahlan évita soigneusement de croiser le regard de Katrina en dévorant sa part de gâteau. Elle allait très probablement s'en resservir aussi.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Avr - 2:06.
Je ne pouvais rien faire d'autre que de rire à la mention de tous les restaurants qu'elle pourrait fréquenter s'il m'arrivait quelque chose. C'était un peu décevant, cependant, qu'elle devait constamment se fier sur une autre personne pour faire ses repas; même si elle y mettait tous les efforts du monde, elle avait toujours de la difficulté à cuisiner.

"Et si on exclus les restaurants? Honnêtement, Kahly, tu dois bien être capable de te faire au moins un sandwich, sans mettre trop de moutarde."

J'éclatai de rire cette fois. Franchement, si elle en était incapable, j'allais devenir désespéré par son cas. Elle me remettait aussi mes moqueries sur ses talents culinaires : elle se moquait de moi, en disant que je parlais dans mon sommeil. Même sans l'opposition entre nous, je savais que je ne pouvais plus me passer de cette amie dans ma vie, cette complicité que nous avions développer à Lisburn m'avait tellement manqué.

"Je vais te laisser le bénéfice du doute... mais c'est uniquement parce que c'est ton anniversaire."

Il fallait bien que je lui laisse un petit quelque chose. Et puis, son geste de gamine m'avait fait sourire, il n'y avait qu'elle pour me tirer la langue... Ou pour me lire un roman. Avec ce don qu'elle avait, on n'avait même pas à s'imaginer les scènes, on les voyais... J'étais même heureuse d'apprendre que le CODECS l'avait approuvée pour l'utilisation de son don.

"Tu as d'autres bonnes nouvelles? Je sais que c'est chiant de pouvoir l'utiliser que dans le cadre du travail, mais dis-toi que j'ai les mêmes limitations. Et puis, ce qui se passe entre nous deux reste entre nous deux, tu es bien d'accord?"

Évidement qu'elle l'était. Mais elle n'était pas tout à fait d'accord avec l'idée de plaire aux hommes. Comme si elle s'en était déjà soucié, de leur opinion. Tout comme elle ne se souciait pas vraiment de mon opinion sur les boissons alcoolisées. J'avais droit à du champagne plutôt que de la bière.

Tout comme à son habitude, Kahlan déclara le gâteau de délicieux, mais je ne m'attendais pas à la voir se lever pour se rendre à la salle de bain. Je ressentais son inconfort, mais je n'arrivais pas à savoir pourquoi elle était ainsi, après tout, rien ne changeait de nos habitudes. Elle revint à la table, je n'avait même pas touché à ma part de gâteau depuis qu'elle s'était levée, je voulais l'attendre; ce gâteau serait toujours partagé avec cette amie que j'avais.

"Mais non, tu as bien le droit de prendre le temps qu'il faut à la toilette."

Nous mangeâmes ensemble... Bon, elle semblait plus boire sa flute que manger, mais ce n'était qu'un détail.

"Tu devrais te calmer sur l'alcool, Kahly... Pour la lecture, je crois qu'on va remettre ça a une autre fois, je ne crois pas que tu puisses réussir à lire dans ton état actuel et je dois quand même me lever tôt, demain, j'ai encore des rapports à remplir. D'ailleurs, il commence déjà à ce faire tard, je vais devoir y aller."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Avr - 20:51.

Kahlan sourit à l'exaspération de son amie.

"T'inquiète pas, va ! Je ne vais pas mourir de faim !"

La jeune femme tenta, en vain, de masquer un large sourire lorsque Trish capitula et admit, à demis mots, qu'elle parlait bel et bien en dormant. Une caractéristique que la libraire trouvait des plus charmantes. Elle en profita pour lui proposer de lire pour elle et lui annoncer qu'elle avait été validée par le CODECS, même si l'utilisation de son don lui était restreinte.

"Et bien oui, figure-toi ! L'école maternelle du quartier s'est montrée très intéressée pour venir avec les classes découvrir la librairie et assister à une séance de lecture. On doit se revoir la semaine prochaine pour fixer les modalités des visites."

Kahlan appréciait beaucoup les enfants et pouvoir les faire profiter de son don était pour elle une source de joie simple. Alors pourquoi s'en priver ? Elle avait montré son avis du CODECS aux enseignants afin que tout soit clair et qu'il n'y ait pas de surprise ou de mauvais pas. Maintenant, il ne restait plus qu'à se tenir prête.

L'irlandaise regard son homologue avec connivence lorsque celle-ci affirma qu'elle ne la dénoncerait pas et que nul n'avait à savoir ce qu'il se passait entre elles deux. Elle n'avait eu aucun doute là-dessus et avait simplement chercher à taquiner son amie.

Kahlan se maudit de la fausse note qui la poussa à s'isoler quelques minutes. Tris allait forcément trouver cela bizarre et cela gâchait la bonne ambiance de la soirée. Mais la jeune femme ne parvint pas faire bonne figure face aux insinuations répétées, bien qu'involontaires, de la spectre. Il allait pourtant falloir qu'elle tienne si elle ne voulait pas lui mettre la puce à l'oreille et ruiner leur relation.

Lorsqu'elle revint à table, Kahlan trouva les effets de l'alcool salvateurs, sur le moment, elle ne se priva donc pas d'en profiter mais elle grimaça lorsque Trish le lui fit remarquer. Ce n'était pas méchant mais ce n'était pas des plus plaisant non plus. L'irlandaise posa la flûte qu'elle tenait en main, sans un mot, et avala une bouchée de gâteau.

C'est alors que la spectre annonça son départ.

"Déjà ?"

Kahlan soupira. Evidemment, elle avait raison. Elle devait être en forme le lendemain mais la jeune femme ne put s'empêcher d'afficher une mou déçue. Un doute subsistait tout de même et elle ne voulait pas se coucher en se demandant encore si son sentiment était réel.

"C'est à cause de moi ?"

Son isolement inopiné suivit de sa propension à boire un peu trop avaient pu mettre Katrina mal à l'aise et la poussait à partir. Kahlan ne ressentait aucun malaise à travers son lien d'opposée mais peut-être que le champagne brouillait sa perception des choses.

"Est-ce que j'ai quand même droit à un câlin ?"

Si elle avait osé, elle lui aurait demandé de rester avec elle cette nuit-là, comme lorsqu'elles étaient enfant. Pouvoir s'endormir blottie contre Trish aurait été un magnifique cadeau d'anniversaire. Mais elle savait qu'elle ne pouvait pas lui demander une telle chose. C'était déplacé. Et trop dangereux. Alors elle se contenta de se lever et d'écarter grand les bras en affichant une mine d'enfant suppliant pour la faire fléchir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Katrina Ní Canann
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 61 Livres en banque : 1974 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 2:02.
Le sourire de Kahlan m'encouragea un peu, tout comme les quelques mots que mon amie me dit. Ce n'allait quand même pas être un peu trop de moutarde qui allait la tuer... Non?

J'avais capitulé, il ne servait à rien d'en ajouter sur "ce que je disais en dormant." Je savais que ce n'était pas vrai, je croyais que ce n'était pas vrai, mais c'était l'anniversaire de Kahly, je devais bien lui faire plaisir et savoir ce qui se passait de bien dans sa vie. J'étais contente de savoir que la libraire allait bien en affaire et qu'elle était encore loin de la faillite. J'aurais été tellement déçue de savoir la librairie fermée, la lecture était la passion de Kahlan. Et c'était un peu avec sa lecture qu'elle m'avait donné l'envie de travailler dans la police, au départ, avec Hercule Poirot... Tout allait pour le mieux, quoi...

Jusqu'à ce moment où Kahly avait dû se rendre à la toilette. Je me demandais ce qu'elle avait, mais je mis rapidement son attitude sur la faute de sa consommation d'alcool. Pour ma part, je n'en avait pas bu beaucoup, je ne voulais pas me réveiller avec la gueule de bois, même si l'opposition entre Kahan et moi allait probablement m'en donner quelques symptômes. Après avoir fini le gâteau, je déclarai que je devais quitter. C'était vrai, en partie, j'avais encore du travail à finir; mais je détestais voir mon opposée dans son état... Je crois même que je l'avais offusquée en lui faisant remarquer qu'elle buvait un peu vite...

"Malheureusement, j'aimerais rester, crois-moi, mais demain est la dernière journée pour remettre mes rapports de la dernière semaine."

Mais malgré mes explications, elle doutait encore de ce que je lui disais...

"Non, ce n'est pas ta faute, c'est pour le travail. Je repasserai demain, si tu veux, il n'est pas prévu que je fasse de rondes... Tu pourras me faire la lecture"

Je lui offris mon plus beau sourire. Je voulais la rassurer et elle ne refuserait jamais de me lire un passage d'un roman. La dernière demande de mon opposée était loin de m'étonner, mes mots ne semblaient pas l'avoir rassurée suffisamment...

"Mais oui, viens là..."

Me levant, je lui tendis les bras pour qu'elle s'y réfugiât, comme quand elle n'avait même pas dix ans...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat
avatar
Kahlan Flynn
❝ Défenseuse des femmes libérées de la litière pour chat ❞
J'ai rédigé autant de missives : 185 Livres en banque : 3160 Je suis âgé(e) de : 24
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
7/20  (7/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 14:40.

Katrina avait beaucoup de travail et des dossiers à rendre le lendemain. Une bonne excuse pour se coucher tôt et se lever aux aurores afin d'être dans les temps. Mais cela n'empêcha pas Kahlan d'être déçue de voir son amie partir si vite. Bien sûr, elle tenta de faire bonne figure et se contenta de réclamer un câlin après s'être assurée de ne pas être en cause dans le départ de la spectre.

Lorsqu'elle vit Trish se lever et ouvrir ses bras en lui demandant d'approcher, l'irlandaise ne se fit pas prier et l'enlaça en souriant. Les yeux fermés, elle profita des quelques secondes que lui donnaient la bienséance avant de desserrer son étreinte à regret.

« Merci d'être venue. Et moi aussi je t'aime. »

Mais pas comme une sœur. Evidemment, Kahlan garda cet élément pour elle et laissa s'éloigner Trish qui referma la porte derrière elle. L'irlandaise ne retint alors plus son profond soupire et pivota sur elle-même pour embrasser la cuisine et la table à manger du regard. Elle avait du rangement à faire et commença par tout rapporter à la cuisine, vidant sa flûte de champagne au passage.

Il ne lui fallut pas bien longtemps pour redonner à son appartement une allure propre et rangée. Mais la jeune femme n'avait pas du tout sommeil. Ne souhaitant pas se mettre à comater devant la télévision, elle se fit un chocolat chaud et enfila une grosse veste avant d'ouvrir la porte qui la mènerait sur le toit terrasse de son immeuble, privilège de son appartement au dernier étage. Là, elle s'assit sur le rebord du toit, les jambes passées entre les larges barreaux de la balustrade et sourit en contemplant la ville encore illuminée des par les décorations des fêtes de fin d'années.

Elle aussi avait une année de plus. En sirotant son chocolat, elle se demandait combien de temps elle parviendrait à jouer le jeu ainsi face à Trish. Finirait-elle par s'y faire ou allait-elle tout lui dire et ruiner leur liens ? L'irlandaise soupira de nouveau. Pourquoi est-ce que tout devait être aussi compliqué ?




RP TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Un diner de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [abandonné] Invitation à diner [PV John]
» Let's go diner sweet face [Avery][HOT]
» Un diner presque parfait [Agni et Cassi] [fini]
» Un dîner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Rp's-