AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 300 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages! ♥️
Lancement event
Rendez-vous sur For My Sake ! rp Evil or Very Mad

Partagez | .
 

 Homeless | Cassandra & Blerim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Balkan wolf
avatar
Blerim D. Troshani
❝ Balkan wolf ❞
J'ai rédigé autant de missives : 179 Livres en banque : 912 Je suis âgé(e) de : 28 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 10 Jan - 14:05.
Homeless

Cassandra & Blerim



Il est tard, deux heures du matin passées. Blerim referme la porte d'entrée, doucement. Il sait qu'il y a des règles à respecter ici. Des horaires. Mais lui, il en a marre. Il a juste envie d'être libre. De ne pas avoir de contes à rendre à qui que ce soit. Qu'on lui foute la paix une bonne fois pour toutes. Si cela ne dépendait que de lui, il ne serait pas chez quelqu'un d'autre. Non, il serait seul, dans un appartement miteux, et il rentrerait à l'heure qu'il voudrait, voire pas du tout s'il n'en avait pas envie. Depuis qu'on l'a accueilli ici suite aux incidents qui ont eu lieu dans le Ribcage vers mi-octobre, l'Albanais fait un effort pour ne pas trop déranger le vieux et sa fille, mais parfois c'est vraiment trop lui demander. Ici, il ne se sent pas à l'aise, il se sent surveillé. Il sait qu'ils se méfient de lui. Parce que c'est un lycan. Parce que c'est un étranger. Et un ancien trafiquant, en plus. Oh oui, le blondinet se doute bien que le CAA leur a filé un dossier sur lui, sur son passé. Alors, eh bien, s'ils ont un dossier sur lui, c'est pas la peine de faire leurs curieux et de lui poser plein de questions personnelles. Il a toujours été du genre réservé, de toute façon, et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer. Il ne faut pas compter sur le jeune homme pour découvrir tous les détails sordides de son passé. Et pas qu'à cause de son anglais assez limité, d'ailleurs.

Le lycan est fatigué. L'incertitude, par rapport à sa situation, par rapport à sa petite sœur qu'il refuse de croire morte, ça l'épuise. Il aimerait juste pouvoir s'installer quelque part en ville, trouver sa petite sœur, morte ou vivante et... ne pas avoir peur tout le temps. Mener son petit bonhomme de chemin sans emmerder qui que ce soit, et sans qu'on vienne l'emmerder aussi. Il n'a jamais rien demandé à personne. Car il sait que l'aide, ça vient toujours avec un prix. Quelque chose qu'il faut donner en retour. Là, c'est pareil, il suppose. Ces bons citoyens veillent sur lui, font peut-être même un rapport pour le CAA. Non ? Cela ne l'étonnerait pas. Ce n'est pas de la générosité gratuite, et il le sait. Ils ont passé un accord avec le CAA... Ou bien ils ont été obligés de le faire. Qu'est-ce qu'il en sait ? Tout ça le dépasse tellement. La politique, la manipulation. Certains parlaient des Anges à Réversa, de ce qu'ils avaient pu faire par le passé. Mais ces humains, ces Bristoliens... Valent-ils mieux que ces Anges ?

Un soupir s'échappe de la bouche du jeune homme. Les lumières sont éteintes, il n'entend pas de bruit. Super, ils sont déjà partis se coucher, probablement dorment-ils déjà, sans aucun cauchemar terrifiant. Il les envie presque, cette normalité qu'ils possèdent. Des vies banales, ou du moins, c'est ce qu'il croit. Le vieux, d'origine indienne, semble être un homme paisible, possédant une force tranquille assez impressionnante. Très différente de la force brute qui suintait des pores de son oncle tyrannique et qui inspirait la peur. Cassandra, la fille adoptive, était quant à elle assez discrète. Ils n'avaient que rarement parlé plus d’une minute de suite. Elle est belle, elle a des yeux magnifiques. Blerim ne s'est jamais réellement retenu de la regarder, d'apprécier sa beauté. Mais, clairement, elle n'est pas intéressée par lui, alors il a fini par garder ses distances lui aussi. Ne pas faire de vagues, faire un effort pour obéir aux règles établies, tout simplement. Collaborer dans certaines tâches ménagères parfois. Et comme il y a la forêt tout autour, il laisse son loup se dégourdir les pattes parfois, comme dans le temps. Ça, c'est la plus grosse raison pour qu'il n'ait pas encore tenté de s'enfuir. Ici, il a trouvé un environnement qui lui rappelle la vallée où il est né, en Albanie. La forêt. La Nature. La paix... Cela lui fait beaucoup de bien, ce contact avec la Nature. Il en oublie presque que le Ribcage n'est pas très loin. Dans le fond, l'idée de rester ici ne lui déplaît pas tant que ça, à vrai dire.

Par contre... Ils ne sont pas au lit, non. Le lycan vient tout juste de s'en rendre compte, grâce à son odorat fin. Les lumières s'allument alors soudainement. Ils l'attendaient. Bordel.

« Bonsoir. »

Dit-il, comme si de rien n'était. Bah quoi ? Ce n'est pas la première fois qu'il rentre tard sans prévenir, mais... Lui n'est pas son père et elle, elle n'est pas sa sœur ! Ils ne vont pas le gronder quand même ? Le Balkanique se dirige alors vers le frigo pour attraper une bière, qu'il décapsule ensuite. Son regard cristallin croise celui de l'indien, lourd de reproches. Blerim serre la mâchoire. Etrange sensation, il aurait presque préféré qu'il le gronde. Il regarde alors la jeune femme, avant d'aller s'affaler sur le canapé, bière à la main. L'étranger poussa un soupir.

« Désolé. Le temps passe trop vite... Je ne vois pas l'heure. Je ne veux pas inquiéter. »

Comme d'habitude, son anglais est rouillé et il ne sait toujours pas conjuguer les verbes au passé. Mais quoi, il vient de s'excuser, non ? Il ne manquerait plus qu'ils l'interrogent sur ses occupations, hein ? Quand il n'est pas sous leur toit, il peut sniffer autant de coke qu'il veut. Ils ne sont pas sa famille. Pas son foyer. Il refuse.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
 

Homeless | Cassandra & Blerim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra
» Cassandra
» Cassandra Vernon [Malkavian]
» Cassandra Duval
» Le journal de Cassandra : une soirée trop arrosée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster-