AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésite surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Pour garder l'esprit rpgique, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois !
MAJ d'Halloween : découvrez les nouveautés
Personnages à privilégier
Ils nous manquent !
Pro-gouvernement - membres du CODECS/CAA
Un personnage CAA ou CODECS rapportera 100 points, un Ange ou Spectre 50 points.

Missions Horrifiques
Les inscriptions sont ouvertes !
Ici

Partagez | .
 

 Jarod ✤ rose red violent blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 14:23.
avatar avatar
Jarod Hoban Cochrane
Avatar: Dominic Sherwood

Humain à don - Freak like me

Statut: Approuvé et s’il était mauvaise langue, il demanderait bien jusqu’à quand. Il est surveillé, mais pas tout à fait à cause de son don. Ce serait plutôt à cause de ce dont il est capable avec du bon matériel qui dérange.

Âge: 29 ans (8 décembre 1988)

Métier: Coursier indépendant, barman avec des horaires abracadabrantesques. Il était réputé pour être un artiste mais les contrefaçons et les faux papiers, ça fait désordre sur un cv. Les arrestations aussi. Il coopère donc avec le CODECS quand il le siffle.

Lieu de naissance: Reversa bien que ses informations officielles indiquent Bristol.

Don: La floraison. Jarod est capable de faire pousser les végétaux plus rapidement. Il ne les revitalise pas, ne les soigne pas, il les fait juste pousser plus vite. Il... accélère juste le boulot de mère nature. Ce don, sans le détester, il ne l’aime pas. S’il sait l’employer et en connait sa limite actuelle et il ne compte pas repousser ladite limite. Cette limite, c’est la multiplication du réseau de racines. Plus le réseau est étendu et conséquent plus il puise dans ses ressources et s’affaiblit. La dernière fois où il a tenté d’accélérer la croissance d’un arbre, il s’est mis à saigner du nez et légèrement des yeux et des oreilles avant même que l’arbre soit adulte. Il n’est pas prêt de retenter l’expérience volontairement ou non.

Particularité: Lors de l’enquête du CODECS, ses activités illégales ont été déterrées. Si son don, ou de manière générale sa personne, n’entraînait pas forcément la nécessité de l’envoyer au Ribcage, ses activités le pouvaient. Il a accepté de faire des expertises pour le CODECS en matière de faux papiers et de faux documents et aussi de les aider à éviter que d’autres puissent le faire pour ne pas y être envoyé. L’opportunisme n’est pas une vertu ? À ses yeux, si.
Opinions: Aux yeux de Jarod, tout ça n’a semblé être qu’une vaste blague jusqu’à ce qu’il comprenne et accepte que tout était vrai. D’autant plus vrai quand il avait enfin quelques réponses à des questions qu’il se posait depuis longtemps. Une altération, voilà ce qu’il était, qui il était. Et désormais, il savait aussi d’où ça venait, d’où il venait, vaguement... mais il n’en saurait sûrement jamais beaucoup plus.

Dans tout ça, ce qui le dérange le plus au fond, c’est que ce bordel a mis à jour ses activités illégales et qu’il a une laisse autour du cou. Que certaines personnes soient des vampires, des anges, des lycans ou même la fée Clochette ou le Père Noël, il s’en fout comme de sa dernière chaussette, trouée ou pas. Il n’aimait pas l’autorité avec un grand A avant et il ne l’aime toujours pas maintenant. Peut-être même encore moins, si c’est possible. En résumé, ses opinions sont à tendances variables, surtout quand ça concerne sa pomme ou son compte en banque. Le reste, c’est loin d’être son problème.


Révèle-toi
Jarod est ce que l’on appelle couramment un petit con voire, un salopard.

Très jeune, il a compris qu’il devrait apprendre à se débrouiller et que personne ne ferait rien pour lui alors il a agi comme n’importe qui. Il s’est protégé. Son égoïsme vient tout droit de cette période. Quoi qu’il arrive, il se faisait passer avant les autres et c’est toujours vrai aujourd’hui. L’opportunisme, c’est la même histoire. Ce qui était bon à prendre devait être pris, surtout si ça servait ses intérêts, bien entendu. Les mensonges sont venus bien plus tard. D’abord pour se couvrir, ils sont devenus une seconde peau au point qu’il ne sait probablement plus comment être honnête avec quelqu’un ou à propos de quelque chose. Son éloquence est d’une grande aide en la matière. Il serait capable de faire inculper un saint.

Sarcastique de la pointe des cheveux jusqu’au bout des orteils, il agace, d’autant plus qu’il n’épargne rien ni personne. Pour couronner le tout, il est intelligent ou plutôt ingénieux et il le sait, ce qui le rend hautain et on ne peut plus irrévérencieux. De quoi envenimer la plupart des situations même si elles n’étaient pas mauvaises au départ.

S’il n’a pas forcément un mauvais fond, il faut admettre qu’il est difficile de voir ses bons côtés bien que l’on peut sentir que son malaise est profond, presque autodestructeur. Excessif en tout et pour tout, il est capable de coller son poing dans la figure de quelqu’un pour une broutille. Légèrement sanguin, il réagit au quart de tour, un autre moyen de se protéger. Cette excessivité joue aussi énormément dans sa vie sur le plan des addictions. Cigarettes, herbes, antidouleurs, parfois même alcool ou pire, acide, il ne se refuse rien même s’il devrait. Inutile de dire qu’il est étiqueté comme étant quelqu’un d’instable au plus haut point. Dans les mauvaises habitudes, on peut même ajouter la malbouffe. Ses talents en cuisine s’arrêtent aux pâtes et encore, il serait capable de faire brûler de l’eau.

Contrefaçons, faux et usage de faux ne viennent pas non plus de nulle part. Son ingéniosité n’a d’égale que sa créativité. Il est capable de passer un temps infini pour arriver au résultat qu’il souhaite juste par orgueil. Et du talent, il en a à revendre mais il l’utilise bien entendu à mauvais escient et pour son propre gain. Cependant, il pratique toujours la peinture par simple plaisir, la sensation de laisser couler les problèmes étant toujours bien présente, et puis, les yeux aussi doivent se faire plaisir non ?

Paradoxalement, son esprit brillant est un bordel sans nom tout comme son environnement personnel, sans doute une conséquence de son envie, son besoin de liberté. Il en est épris et est prêt à tout pour ça au point d’accepter une laisse pour échapper à une cage. Il est persuadé qu’une quelconque forme d’enfermement le tuerait.


Confie-toi
Reversa. Cette ville aurait probablement pu jouer un grand rôle dans l’histoire de Jarod mais elle n’est qu’anecdotique. Pourtant, cette ville, il y est né. Le 8 décembre 1988 pour être exact. Ce que signal son certificat de naissance est tout autre. Il est bien né le 8 décembre 1988 mais à Bristol. C’est là, dans un hôpital, que les gens qui ont trouvé le nouveau né qu’il était l’ont déposé.

Normalement, un bébé est adopté rapidement et ça a été le cas. Les vrais problèmes sont arrivés après. Quand le gamin qu’il était jouait dans le jardin, un jardin dont la pelouse était toujours trop haute, dont les plantes poussaient toujours trop vite. Jarod trouvait ça joli, plus joli que la pelouse taillée, plus joli que des petites pousses. L’ennui, c’est que ses parents adoptifs ont fini par s’en rendre compte et comprendre qu’il était responsable de tout ça. Et c’était très mignon. Jusqu’à ce que ce que la peur s’installe parce qu’ils ne comprenaient pas.

Sans être maltraité, il fut délaissé, négligé. Le petit garçon n’était plus qu’un meuble, un objet encombrant. Quand les services sociaux finirent par s’en mêler, au plus grand soulagement des parents adoptifs, la garde fut retirée mais jamais rien ne dut dit à propos de cette petite particularité. Fin de l’histoire ? Certainement pas.

Famille d’accueil numéro un. Beaucoup d’enfants, très peu temps, surveillance inexistante. La loi de la jungle primait mais tous étaient perdants puisque le gagnant était puni d’une façon ou d’une autre. Là encore, jamais de maltraitance physique, pas à proprement parler. Enfermé dans le placard, privé de nourriture, démonstration d’amour inexistante, aucune considération autre que négative, neutre dans le meilleur des cas. Comprenant très vite qu’il ne gagnerait jamais, il comprit pourtant qu’il était mieux de perdre en arrivant premier et en ayant quand même récupérer quelque chose que de ne rien avoir du tout. Devenu plus difficile à gérer que les autres après seulement quelques mois, il était de retour dans le système. Fin de la bagarre ? Neuf ans.

Famille d’accueil numéro deux. Des croyants qui se sentaient investis d’une mission. Les règles étaient tellement strictes que les standards n’étaient atteignables par personne, pas même ceux qui les avaient mis en œuvre. Aucune maltraitance ici, pas au sens stricte du terme. Ni physique, ni mentale. Simplement un environnement tellement malsain qu’il aurait donné envie à n’importe qui de fuir, ce que fit Jarod. Fin du malaise ? Onze ans.

Famille d’accueil numéro trois. Nettement plus vivable et sympathique mais les premiers dégâts étaient déjà faits. Cette famille était patiente et a essayé de défaire ce qui avait été fait par ses parents adoptifs et par les deux précédentes familles. Si Jarod doit bien quelque chose à cette famille, c’est son amour de l’art. On peut même dire qu’ils sont à l’origine de sa vocation. Honnêtement, la vie était pas mal du tout pour lui. Aucune raison de tenter de fuguer, aucune règle ridicule, pas de bataille constante. Fin du paradis ? Douze ans.

Retour en famille d’adoption. Pourquoi est-ce arrivé ? Personne n’a jamais compris. Une erreur du système ? Une erreur d’un juge ? Quoi qu’il en soit, Jarod était de retour chez les Hopkins. Et si ce petit monstre était là, autant qu’il soit utile non ? Ce don étrange et honteux qui l’avait envoyé dans le système devint donc une source de revenu pour ceux qui avaient tenté de s’en débarrasser. Qu’il le veuille ou non, son don servirait et inutile de dire qu’il ne l’aimait pas. En particulier quand il se sentait fatigué ou qu’il avait mal à la tête. Les aspirines lui étaient distribuées comme des bonbons. Tout ça était nettement plus intelligent que la fois précédente. Ils jouaient à la petite famille alors qu’ils... se détestaient. Au moins, il avait le temps d’apprendre à dessiner, à peindre. Pas mal de choses lui était accordées pourvu qu’il se taise. Fin du business et de l’échange ? Seize ans.

Jarod avait seize ans tout pile quand il a décidé qu’il allait disparaître. Mettre les voiles et ne pas compter sur qui que ce soit. Oh, il aurait aimé retourner dans la famille d’accueil numéro trois, c’est certain mais, il avait grandi depuis et il leur devait déjà beaucoup au fond. En plus, il ne croyait plus vraiment au compte de fée. Il pouvait se débrouiller tout seul à cet âge. Petit à petit, il se fit un nom dans la contrefaçon d’art même si on ne le prenait pas au sérieux. Au fil du temps, il fut même repéré par un de ces fameux criminels en col blanc. Adopté en quelque sorte même puisqu’il prit son nom. Il put se mettre à la page pour contrefaire mieux, améliorer ses techniques, faire passer réellement le faux pour le vrai, passer de plus en plus de techniques de vérification. Cette période fut très productive puisqu’il se mit également à la contrefaçon de papiers d’identité et de documents. C’était... rentable. C’était le moins que l’on puisse dire. Il ne manquait pas d’argent, de temps, il était nourri, logé et blanchi. Il pouvait enfin mener une vie presque normale, celle d’un adolescent. S’amuser, aimer, détester, se plaindre, être malheureux, se faire larguer, pleurer sur son sort, sans que ça ne puisse le mettre dans une position délicate.

La vie était devenue belle, facile. Une vraie vie. Une vie où il pouvait oublier ce don à la con.

Jusqu’à ce que le fisc foute tout en l’air et embarque cette seule et unique figure paternelle valable à ses yeux. Sans égard, ils ont confisqué tous les biens de ce père de substitution, y compris celui que Jarod occupait. Il venait à peine de fêter ses vingt-deux ans quand il fut donc obligé de ramasser ses affaires et de dégager. Après ça, il continua son business, s’arrangeant toujours pour éviter d’être inquiété, refuser les contrats dangereux susceptibles de le faire coincer. Il y avait de quoi remercier son parcours et il le savait. Il devait son génie à ces gens qui l’avaient poussé dans ses retranchements. Pour autant, il ne les pardonnait pas. C’était très paradoxal comme situation, comme ressenti mais il faisait avec.

Et puis cette révélation... ce maudit moment où il a su. La blague était franchement mauvaise. C’était ce qu’il s’était dit. Sauf que les preuves étaient là et avec elles, des réponses qu’il n’avait jamais cherchées. Les gens comme lui, les altérations avaient forcément des liens avec Reversa. Ça lui faisait une belle jambe. Sauf qu’avec la chute de cette maudite ville, c’est sa vie à lui qui a chuté quand son don et sa nature ont été découvert. Tout a été déterré sauf peut-être les noms de ceux avec qui il partageait cette foutue génétique. Le fait qu’il ne veuille pas de ce don jouait en sa faveur mais pas ce qu’il était capable de faire avec ses compétences, ses connaissances. Alors plutôt que de finir enfermé au Ribcage, il fit ce qu’il faisait de mieux. Proposer ses services de faussaires, fournir au CODECS son expertise en matière de faux, les avancées dans le domaine, tout ce qui le garderait hors de ce ghetto, cet ersatz de liberté où il se sentait déjà étouffer. Approuvé mais surveillé, il fut obligé de déménager à nouveau, de construire une nouvelle vie avec interdiction formelle de déroger à cette seule règle : aucuns faux papiers pour les aberrations et les altérations. Si on retrouvait son travail sur l’un d’entre eux, il était cuit. Son don, c’était évident alors il ne sourcilla même pas, quoi qu’il eut un sourire moqueur quand on le lui précisa. Dire à quelqu’un qui détestait son don de ne pas l’utiliser, c’était enfoncer une porte ouverte.


Hors-jeu
Pseudo et âge: ohora et majeure, promis juré ! (J'ai passé le cap des réducs depuis un moment mais j'ai pas atteint le prochain cap de réducs. Ça vous aide pas vrai ?)

Comment as-tu connu le forum? C'est la faute de Cassandra, faut lui demander.

Qu'est-ce qui t'a convaincu de t'inscrire? C'est encore la faute de Cassandra. Bon, ok, j'avoue. Faire pousser de la verdure avec Dominic Sherwood, c'était mon rêve.

Depuis combien de temps fais-tu du RP? Pfiou ! Longtemps ? Très longtemps ? Vraiment très longtemps.

Fréquence de connexion: Euh... ça dépend. Souvent ? (Ok, probablement un petit passage par jour minimum si tout va bien.)

Un commentaire? Mangez des pommes !




Dernière édition par Jarod Cochrane le Mer 7 Fév - 11:57, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai pour Avatar : Logan Lerman J'ai rédigé autant de missives : 439 Livres en banque : 2080
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 15:07.
Citation :
Faire pousser de la verdure avec Dominic Sherwood, c'était mon rêve.

Je... Neutral

Bienvenue parmi nous, monsieur I love you nemu
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Your Conscience
avatar
Edana J. May
❝ Kill Your Conscience ❞
J'ai pour Avatar : Anna Speckhart Double Compte : Sloane R. Carter J'ai rédigé autant de missives : 1083 Livres en banque : 903 Je suis âgé(e) de : 27
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 19:20.
Welcome parmi nous Jaja! string Hâte de voir ce que ton pousseur d'herbe va devenir! xDDD

N'hésite pas si tu as une question, le staff est à ta disposition (mon petit doigt me dit que tu sais déjà qui aller trouver! xD) :coeeur:

Bonne rédaction I love you


Kill Your Conscience
So what you gonna hit me with next? Darwin or a Crucifix? So why you wanna do me like this? It's always so extreme, so what's it really mean? So you kill your conscience. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Elf normal is my jam
avatar
Cassandra Cicéron
❝ Elf normal is my jam ❞
J'ai pour Avatar : Alexandra Daddario J'ai rédigé autant de missives : 209 Livres en banque : 713 Je suis âgé(e) de : 30
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
8/20  (8/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 19:27.
Comment ça c'est ma faute et encore ma faute !! Promis j'ai enchaîné personne *range les chaînes derrière le canapé*

Bienvenue ma cocotte :d
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Cassandre E. Nealson
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai pour Avatar : Karen Gillan Double Compte : Anthea Blackrain J'ai rédigé autant de missives : 1276 Livres en banque : 1122 Je suis âgé(e) de : 29
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 21:40.
Bienvenuuuuuuuuue Jaja du love

Bon courage pour la fichette super


Fight til you drop
Don't cry at the pain
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Déc - 21:54.
Aidan : Je suis ravie que ma bêtise t'ait fait rire ! J'suis fière What a Face

Edana : Merci pour toutes les réponses à mes questions I love you

Cassandra : Ta faute, ouais ouais mais jotem amour licorne

Cassandre : Merci cat

Et puis merci à tout le monde pingouin love
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 496 Livres en banque : 1490
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
20/20  (20/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 23 Déc - 10:43.
Les recommandations du CODECS
Pour que tu puisses vivre en liberté

Votre dossier a été examiné par les agents du Comité Organisationnel Des Dons Et Capacités Surnaturelles. Ceux-ci sont parvenus à la conclusion suivante.


Vous avez été APPROUVE


Veuillez prendre en compte les recommandation suivantes sous peine d'emprisonnement dans le Ribcage.

Vous n'êtes pas autorisé à utiliser votre don. Si vous dérogez à cette règle, vous serez aussitôt arrêté et enfermé dans le Ribcage. Vous devez également référer tous les trois mois au CODECS pour le suivi de votre dossier. Si vous ne pouvez vous présenter à votre rendez-vous, veuillez prévenir votre agent au minimum 48h avant la rencontre. Tout manquement à cette rencontre vous vaudra également un emprisonnement dans le Ribcage le temps de la révision de votre dossier.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Your Conscience
avatar
Edana J. May
❝ Kill Your Conscience ❞
J'ai pour Avatar : Anna Speckhart Double Compte : Sloane R. Carter J'ai rédigé autant de missives : 1083 Livres en banque : 903 Je suis âgé(e) de : 27
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 23 Déc - 10:44.
Moh le pauvre doudou! J'ai eu tellement mal au coeur sur son parcours! (en vrai c'est étonnant qu'il soit pas encore plus pourri... xDDDD)

Tout est bon ! Je te laisse le petit guide de validation ♥️

FÉLICITATION
Tu es des nôtres, t'as fini ta fiche comme les autres !


Le petit guide du nouveau !


Hey bravo pour ta validation ! Tu as su déjouer les pièges de la fiche et construire un personnage jouable parmi nous ! Donc déjà bravo !  

Avant de commencer à arpenter les parties du forum, je t'invite  à ouvrir ta fiche de liens et ta liste de Rp. Une fois ces étapes accomplies, tu as la possibilité d'aller demander un sujet, de voir le récapitulatif des personnages présents sur le forum et aussi de poster des annonces pour des pistes de personnage.

Viens jeter un coup d’œil au Comptoir de Bristol qui t'expliquera comment avoir des points et surtout comment les utiliser pour faire évoluer ton personnage ! C'est également là que tu pourras faire tes demandes de rang personnalisé et de création de lieu(x).

Tu pourras Flooder à volonté par ici et créer ton forumspring .

Le staff est à ta disposition en cas de besoin !  

Enfin, le plus important :  Amuse-toi bien  



Kill Your Conscience
So what you gonna hit me with next? Darwin or a Crucifix? So why you wanna do me like this? It's always so extreme, so what's it really mean? So you kill your conscience. BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Kyle A. Lewis
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai rédigé autant de missives : 30 Livres en banque : 227
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
4/20  (4/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 29 Déc - 18:37.
Bienvenue à toi ténébreux Domdom !! *-* En espérant que t'aies du fun sur le fofo sushis tronco potte
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 29 Déc - 18:50.
Merci beaucoup ô poilesque moitié de la reine des casses pieds ! (Et ça rime en plus. What a Face ) Et je n'en doute pas une seule seconde Neutral
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
In Cauda Venenum
avatar
Éris Livingstone
❝ In Cauda Venenum ❞
J'ai rédigé autant de missives : 274 Livres en banque : 363
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
12/20  (12/20)
Don:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 29 Déc - 19:09.
Mais de rien mon bel ami ! J'aime déjà ta prose ! Un de ces quatre on se mange des nachos ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Perséphone L. Carlton
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai pour Avatar : Katheryn Winnick Double Compte : Abel J'ai rédigé autant de missives : 1457 Livres en banque : 2180 Je suis âgé(e) de : 39
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Citoyenneté:
15/20  (15/20)
Don:
Songs of the Day: Roots - In This Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 30 Déc - 16:33.
Je passe chez tout le monde, alors c'est l'occasion de le crier de façon moins temporaire que sur la CB : BIENVENUE ! lama (Ma phrase est étrange, que Tata Crown me pardonne.)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Jarod ✤ rose red violent blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Oscar et la dame Rose
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» La fête de la rose à Chaalis
» Blue max

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Personnages-