AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue ♥
MAJ d'Halloween ; découvrez-la
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages! ♥️

Partagez | .
 

 I didn't mean to... | Joren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai rédigé autant de missives : 239 Livres en banque : 2032
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 7 Sep - 3:06.
Aidan & JorenI Didn't mean to...Aidan avait encore un peu de mal à croire ce qui lui arrivait. Il avait retrouvé son meilleur ami, avait repris contact avec lui et lui avait toute la vérité à son sujet. Si la révélation fut plutôt difficile à vivre pour Joren, ce dernier avait fini par plus ou moins accepter la nouvelle nature d’Aidan et lui avait même proposé un travail, à son bar. Sans doute avait-il surtout eu pitié de lui en apprenant qu’il passait le plus clair de son temps enfermé chez Athelleen. Au début, le vampire avait été réticent car il y avait toujours un risque, même s’il restait en cuisine pour préparer des sandwichs…Le gouvernement avait des yeux partout et il pourrait facilement être découvert. Et Joren vivrait alors un très mauvais quart d’heure. Il ne voulait pas que son ami mette sa vie en danger pour lui…et pourtant, il avait fini par accepter, bien que ça ait fortement déplu à son amie elfe. Cela faisait donc quelques jours qu’il allait au bar de Joren le soir pour lui donner un coup de main, tout en restant invisible aux yeux des clients de l’établissement. Et bon sang, ça lui plaisait, ça lui faisait du bien. Certes, il préparait des sandwichs, ce qui n’avait rien à voir avec le métier qu’il avait voulu faire avant, et certes il devait se cacher, mais ça lui permettait aussi de passer plus de temps avec Joren et d’essayer de vraiment renouer avec lui. Il lui était vraiment reconnaissant pour la chance qu’il lui offrait car son amitié et son approbation étaient importantes pour lui. Il ne pourrait sans doute jamais vraiment effacer ces trois années de doute pendant lesquelles il avait disparu, mais il ferait son possible pour retrouver son ami. Son meilleur ami.

Jusqu’ici, tout s’était bien passé, aucun incident n’avait été à déplorer. Aidan voulait montrer à Joren qu’il ne risquait rien en sa compagnie et qu’il n’était pas dangereux, qu’il n’avait rien à voir avec les vampires sanguinaires qu’on voyait bien trop souvent dans les films ou autres. Il voulait lui montrer qu’il était resté le même et qu’il faisait tout son possible pour ne pas changer. Hélas, on ne faisait pas toujours ce qu’on voulait et les choses ne se passaient pas toujours comme prévues non plus. Ce soir-là, tout allait basculer, même s’il l’ignorait encore alors qu’il terminait un énième sandwich. Le malaise le prit d’un coup, sans prévenir. Il connaissait l’origine de ce malaise et ça ne lui plaisait pas du tout. Récemment, il ne s’était sans doute pas assez nourri et à présent, il commençait à éprouver une sensation de soif presque insupportable.  Sa gorge semblait en feu et il avait du mal à garder un esprit clair. Merde. Sans plus attendre, il se dirigea vers la porte arrière qui donnait sur une petite ruelle, derrière le bar, espérant que l’air frais l’aide à reprendre ses esprits et surtout à se calmer. Il était encore un jeune vampire et même s’il pensait pouvoir contrôler son envie de sang, parfois, il avait vraiment du mal. Comme en cet instant. Une fois dehors, il ferma les yeux et tenta de se calmer, de penser à autre chose. L’espace d’un instant, il crut bien que ça fonctionnait… mais c’était sans compter sur l’humain qui avait eu la mauvaise idée de passer dans la ruelle à ce moment précis.

Aidan entendit les battements de son cœur et ouvrit les yeux. Ceux-ci se posèrent directement sur le cou de l’humain, observant la veine qui semblait y battre au rythme de son cœur. Une petite voix lui disait de résister, mais Aidan ne l’écoutait plus. Il s’avançait vers sa proie, l’air déterminé et néanmoins dans un état second. Il ne prononça pas un mot lorsqu’il attrapa l’humain qui ne devait pas avoir plus de 25 ans par les épaules pour le plaquer violemment contre le mur le plus proche, l’empêchant de bouger et de se défaire de son emprise. Il n’en pouvait plus. Les battements du cœur du jeune homme devenaient assourdissants. Le jeune vampire plongea son regard dans celui de sa victime et ne prononça que quelques petits mots. « Ne crie pas. » Il ignorait encore comment ça marchait vraiment, mais le fait était que l’humain se tut et ne laissa échapper aucun son lorsqu’Aidan plongea ses crocs dans la chair tendre de son cou avant de se mettre à aspirer ce liquide chaud et si vital pour l’un comme pour l’autre. Il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait, il en voulait juste plus, toujours plus. Comme s’il s’agissait d’une drogue. Cela faisait trop longtemps qu’il n’avait pas goûté au sang chaud d’un humain et ce n’était vraiment pas comparable aux poches de sang froides. Il sentit le jeune homme s’affaiblir sous sa prise. S’il continuait comme ça, le pauvre homme allait mourir.

Ce fut un bruit qui lui fit reprendre ses esprits. Le bruit d’une porte, non loin de là. Horrifié, Aidan lâcha sa victime qui s’affaissa au sol. Heureusement, l’homme était toujours en vie. Son cœur battait toujours. Il était faible, mais il survivrait. C’est alors que le vampire croisa le regard de Joren. Il ne s’était même pas rendu compte que du sang coulait le long de son menton, lui donnant vraiment l’air d’un monstre à cet instant. Non…non ! « Joren… » Lui qui s’était évertué à répéter à son ami qu’il n’était pas un monstre, qu’il n’était pas un vampire assoiffé de sang qui attaquait de pauvres innocents pour s’abreuver de leur sang…Tous ses efforts étaient vains, à présent. Il le savait et le voyait parfaitement à l’expression de Joren. Comment allait-il pouvoir réparer ça ? Sans parler de sa conscience qui le frappa de plein fouet. Il avait attaqué un innocent et il avait failli le tuer. Sans l’arrivée de Joren, il l’aurait probablement fait… « Je…Je ne voulais pas…» Ses paroles atteindraient-elles seulement son ami à cet instant ? Peut-être venait-il de tout gâcher et de perdre son ami pour de bon. Fait chier.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 

I didn't mean to... | Joren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Iles de Fer -> Garde de Joren Hoare ▪▪ Herald Salfalaise ▪▪ Feat Travis Fimmel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster-