AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 100 points !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages!
MAJ d'avril
Kill your scarlings before they kill you
Découvrez les nouveautés - Intrigue

Partagez | .
 

 I didn't mean to... | Joren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 4574
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 7 Sep - 3:06.
Aidan & JorenI Didn't mean to...Aidan avait encore un peu de mal à croire ce qui lui arrivait. Il avait retrouvé son meilleur ami, avait repris contact avec lui et lui avait toute la vérité à son sujet. Si la révélation fut plutôt difficile à vivre pour Joren, ce dernier avait fini par plus ou moins accepter la nouvelle nature d’Aidan et lui avait même proposé un travail, à son bar. Sans doute avait-il surtout eu pitié de lui en apprenant qu’il passait le plus clair de son temps enfermé chez Athelleen. Au début, le vampire avait été réticent car il y avait toujours un risque, même s’il restait en cuisine pour préparer des sandwichs…Le gouvernement avait des yeux partout et il pourrait facilement être découvert. Et Joren vivrait alors un très mauvais quart d’heure. Il ne voulait pas que son ami mette sa vie en danger pour lui…et pourtant, il avait fini par accepter, bien que ça ait fortement déplu à son amie elfe. Cela faisait donc quelques jours qu’il allait au bar de Joren le soir pour lui donner un coup de main, tout en restant invisible aux yeux des clients de l’établissement. Et bon sang, ça lui plaisait, ça lui faisait du bien. Certes, il préparait des sandwichs, ce qui n’avait rien à voir avec le métier qu’il avait voulu faire avant, et certes il devait se cacher, mais ça lui permettait aussi de passer plus de temps avec Joren et d’essayer de vraiment renouer avec lui. Il lui était vraiment reconnaissant pour la chance qu’il lui offrait car son amitié et son approbation étaient importantes pour lui. Il ne pourrait sans doute jamais vraiment effacer ces trois années de doute pendant lesquelles il avait disparu, mais il ferait son possible pour retrouver son ami. Son meilleur ami.

Jusqu’ici, tout s’était bien passé, aucun incident n’avait été à déplorer. Aidan voulait montrer à Joren qu’il ne risquait rien en sa compagnie et qu’il n’était pas dangereux, qu’il n’avait rien à voir avec les vampires sanguinaires qu’on voyait bien trop souvent dans les films ou autres. Il voulait lui montrer qu’il était resté le même et qu’il faisait tout son possible pour ne pas changer. Hélas, on ne faisait pas toujours ce qu’on voulait et les choses ne se passaient pas toujours comme prévues non plus. Ce soir-là, tout allait basculer, même s’il l’ignorait encore alors qu’il terminait un énième sandwich. Le malaise le prit d’un coup, sans prévenir. Il connaissait l’origine de ce malaise et ça ne lui plaisait pas du tout. Récemment, il ne s’était sans doute pas assez nourri et à présent, il commençait à éprouver une sensation de soif presque insupportable.  Sa gorge semblait en feu et il avait du mal à garder un esprit clair. Merde. Sans plus attendre, il se dirigea vers la porte arrière qui donnait sur une petite ruelle, derrière le bar, espérant que l’air frais l’aide à reprendre ses esprits et surtout à se calmer. Il était encore un jeune vampire et même s’il pensait pouvoir contrôler son envie de sang, parfois, il avait vraiment du mal. Comme en cet instant. Une fois dehors, il ferma les yeux et tenta de se calmer, de penser à autre chose. L’espace d’un instant, il crut bien que ça fonctionnait… mais c’était sans compter sur l’humain qui avait eu la mauvaise idée de passer dans la ruelle à ce moment précis.

Aidan entendit les battements de son cœur et ouvrit les yeux. Ceux-ci se posèrent directement sur le cou de l’humain, observant la veine qui semblait y battre au rythme de son cœur. Une petite voix lui disait de résister, mais Aidan ne l’écoutait plus. Il s’avançait vers sa proie, l’air déterminé et néanmoins dans un état second. Il ne prononça pas un mot lorsqu’il attrapa l’humain qui ne devait pas avoir plus de 25 ans par les épaules pour le plaquer violemment contre le mur le plus proche, l’empêchant de bouger et de se défaire de son emprise. Il n’en pouvait plus. Les battements du cœur du jeune homme devenaient assourdissants. Le jeune vampire plongea son regard dans celui de sa victime et ne prononça que quelques petits mots. « Ne crie pas. » Il ignorait encore comment ça marchait vraiment, mais le fait était que l’humain se tut et ne laissa échapper aucun son lorsqu’Aidan plongea ses crocs dans la chair tendre de son cou avant de se mettre à aspirer ce liquide chaud et si vital pour l’un comme pour l’autre. Il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait, il en voulait juste plus, toujours plus. Comme s’il s’agissait d’une drogue. Cela faisait trop longtemps qu’il n’avait pas goûté au sang chaud d’un humain et ce n’était vraiment pas comparable aux poches de sang froides. Il sentit le jeune homme s’affaiblir sous sa prise. S’il continuait comme ça, le pauvre homme allait mourir.

Ce fut un bruit qui lui fit reprendre ses esprits. Le bruit d’une porte, non loin de là. Horrifié, Aidan lâcha sa victime qui s’affaissa au sol. Heureusement, l’homme était toujours en vie. Son cœur battait toujours. Il était faible, mais il survivrait. C’est alors que le vampire croisa le regard de Joren. Il ne s’était même pas rendu compte que du sang coulait le long de son menton, lui donnant vraiment l’air d’un monstre à cet instant. Non…non ! « Joren… » Lui qui s’était évertué à répéter à son ami qu’il n’était pas un monstre, qu’il n’était pas un vampire assoiffé de sang qui attaquait de pauvres innocents pour s’abreuver de leur sang…Tous ses efforts étaient vains, à présent. Il le savait et le voyait parfaitement à l’expression de Joren. Comment allait-il pouvoir réparer ça ? Sans parler de sa conscience qui le frappa de plein fouet. Il avait attaqué un innocent et il avait failli le tuer. Sans l’arrivée de Joren, il l’aurait probablement fait… « Je…Je ne voulais pas…» Ses paroles atteindraient-elles seulement son ami à cet instant ? Peut-être venait-il de tout gâcher et de perdre son ami pour de bon. Fait chier.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 323 Livres en banque : 6284
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 24 Nov - 13:40.
Bonjour!

Ce post n'a pas reçu de réponse depuis 1 mois ou plus longtemps. Si celui-ci est terminé ou placé en attente, merci de le signaler dans ce sujet .

Le staff

HJ: on prend toujours bien ton absence en compte, Jojo!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human normal is my jam
avatar
Joren O'Donnell
❝ Human normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 248 Livres en banque : 4839 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 23 Déc - 10:00.
Joren avait conscience du risque qu’il prenait. Si ses parents apprenaient la nouvelle, il était certain que son père lui aurait rappelé les principes d’or de la famille O’Donnell. Ne jamais aider les autres et ne compter que sur soi. Et oui, dans cette famille de grande fortune trop égoïste pour savoir partager, il était coutume de ne penser qu’à soi. Pas étonnant que le jeune barman ait eu la sagesse de quitter ce palais empoisonné pour un petit appartement exiguë au centre de Bristol. Ca faisait maintenant quelques jours qu’Aidan travaillait sous les ordres de Joren, au black, sans la moindre approbation de son chef. Il ne risquait à proprement parler rien, vu que le chef du snack-bar était la grande majeure partie du temps en vadrouille. Il circulait en Europe pour y implanter son idée, délaissant ainsi son premier investissement. Il avait misé gros sur Joren, lui chargeant une lourde responsabilité sur les épaules. S’occuper des comptes, de l’approvisionnement et du recrutement du bar. Fallait que ça tourne, que le chiffre d’affaire soit bon et que la réputation en fasse des gros titres dans les journaux ou les guides touristiques.

Pour le moment, Joren ne s’en sortait pas trop mal. Son équipe était constituée de Bernard, le chef cuistot et de Aidan qui remplaçait Ben. Ben était un gaillard solide qui préférait compter parmi les abonnés absents, plutôt que de mettre la main à la pâte. C’était le fils du chef. Joren ne pouvait pas le virer, mais le remplacer n’était pas interdit. Le jeune humain n’avait rien dévoilé à Bernard sur le côté obscur d’Aidan. Le risque qu’il prenait en engageant un vampire dans son établissement. Si cela s’apprenait, Joren et Bernard auraient de gros ennuis. Mais Joren était sûr de son coup. Aidan avait fait ses preuves et avait montré une volonté de fer.

Joren n’était pas le genre d’amis à laisser les autres pour compte. Il voulait se rendre utile et surtout aider son meilleur ami qui se trouvait dans une situation délicate. Il essayait de se mettre à sa place. Etre considéré comme une paria, comme un monstre et un fugitif, ne devait pas être facile à vivre au quotidien. Devoir vivre en vase clos chez une amie, ne plus faire confiance à personne, ne pas pouvoir dévoiler sa véritable nature à défaut d’être enfermé dans une prison, dans laquelle Dieu seul sait ce qui se passe. Non, ça ne devait pas être évident.

Aujourd’hui le bar était rempli. Derrière son comptoir, Joren distribuait les commandes en cuisine et apportait les sandwichs aux clients. C’était toujours stressant de devoir être partout en même temps. Il était content de savoir Aidan en cuisine, lui donnant un coup de main. Mais au fond de lui, il était sur sa réserve. Il n’avait toujours pas accepté l’idée que son meilleur ami soit un suceur de sang. Ca lui paraissait improbable et petit à petit, il avait fini par mettre ce détail sous silence, au fond de sa conscience. Aidan paraissait aussi normal qu’un être humain vivant et bien portant.

Le coup de bourre. Ca fusait dans tous les sens. Joren n’aimait pas être dépassé par les évènements et n’aurait pas craché sur un coup de main en salle. Embaucher une serveuse ça pourrait être une idée non ? Si ça fonctionnait avec Aidan, il pourrait même aider une autre Aberration. Mais là, il n’avait pas de serveuse sous le coude.

« La commande pour la table 6 et la table 9 Aidan ! »

Pas de réponse. Joren recula d’un pas et se pencha en arrière pour avoir une vue des cuisines. Il voyait Bernard bosser sur la préparation des steaks et du dressage des desserts maison. Mais aucune forme d’Aidan dans les parages. Le barman fronça les sourcils puis s’excusa auprès des clients pour leur dire de patienter un instant. Il entra en cuisine, inquiet par l’absence de son ami. Il ne fallait pas oublier que c’était un vampire et ne pas l’avoir dans son champ de vision pouvait être inquiétant.

« Bernard, où est passé Aidan ? »
« Oh je pense qu’il est allé dans la cour arrière. Il avait l’air de ne pas se sentir très bien l’jeunot. Doit prendre un p’tit coup d’air frais. Rien d’bien grave patron ! »
« Humm … »

Bizarrement, Joren ne ressentait pas les choses du même point de vue. On parlait d’un vampire. Pas d’un malaise banal d’un jeune homme fébrile. Il retroussa les manches de son sweat, puis se dirigea vers le couloir menant à la cour arrière. Il ouvrit la porte et là … le choc ! Aidan était bien là, penché sur le corps d’un jeune homme qui gisait sur le sol humide. Leurs regards se croisèrent. La pupille sombre d’Aidan revint à son état normal, mais Joren en avait assez vu pour savoir que le démon l’habitait. Merde … Non, ce n’était pas possible. Il lui avait juré de ne pas être un vampire comme les autres, de savoir se contrôler. Etait-ce un client ou un simple passant ? Qu’importe, la question n’était pas là. Il venait d’agresser un pauvre innocent à quelques mètres de son bar.

Joren ne disait rien. Il regardait simplement Aidan confus par ce qu’il venait de faire. La colère fusait dans ses veines et la peur le prenait à la gorge. C’était une sensation étrange qui l’empêchait de dire quoique ce soit. Aidan … il venait de le perdre pour de bon. Comment pouvait-il continuer à travailler avec un vampire en voyant ça ? Il ne savait pas se contrôler, c’était clair. Il prit une grande inspiration et descendit les marches du petit escalier en béton. Il avança, tout en gardant une bonne distance entre la scène macabre et la porte du bar.

« Aidan, mais qu’est-ce que tu as fait ? Bon sang ! Tu m’avais dit que tu savais te contrôler !! Il est … il est mort ? »

Joren se retenait d’insulter son ami de monstre ou de toute autre abomination. Ce n’était pas évident pour l’un comme pour l’autre. Mais là, il sentait qu’en simple être humain, l’univers d’Aidan le dépassait.

« Mais merde ! Tu pouvais pas te retenir non ? Faire ça ailleurs que près de mon bar ? Je t’offre un job, l’opportunité de revoir du monde, de retrouver ta place dans la société et toi … tu gâches tout. Imagine qu’une patrouille se fasse ici, qu’ils te surprennent dans tes habits de travail. Je peux dire adieu à mon bar, à mon boulot, à ma vie … Bordel … tu m’as menti, t’es une aberration comme toutes les autres. T’es pas différent des autres vampires en fait. Tu m’as menti Aidan … merde ! »

Il était déçu, en colère et dépité de savoir qu’il ne pouvait plus rien faire pour son ami. C’était un vampire, il devait l’accepter. Aidan, l’ami qu’il avait connu, était mort depuis longtemps, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 4574
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 28 Déc - 3:29.
Aidan & JorenI Didn't mean to...C'était un cauchemar. Comment avait-il pu en arriver là ? Comment avait-il pu laisser cette maudite soif prendre le dessus ? Qui plus est derrière le bar de Joren ? Il était trop tard pour revenir en arrière, beaucoup trop tard. Il savait que plus jamais il ne pourrait effacer cette scène de la mémoire de son ami et sans doute que ce dernier ne le regarderait plus jamais de la même façon. Sans doute allait-il le virer et de son bar et de sa vie. SI tel était le cas, il l'aurait bien mérité, de toute façon. Bordel, à quoi s'était-il attendu ? Avait-il vraiment pensé pouvoir parfaitement se contrôler après seulement trois ans d'existence en tant que vampire ? Il avait été bien naïf et à présent, il payait les pots cassés. Peu importe ce qu'il pourrait dire à Joren, le mal était fait et si le jeune homme ne voulait plus lui faire confiance, il ne pourrait pas lui en vouloir. Il vit bien son expression choquée et dégoûtée à la fois et le silence qu'il garda l'espace de quelques instants en disait long également. Tout comme la distance qu'il prit soin de laisser entre eux. Ce qu'il avait fait ? Une erreur, une grosse erreur dont il allait payer le prix fort. Voilà ce qu'il avait fait. Il ne se mettait pas seulement en péril lui-même, mais il mettait aussi Joren en danger. Après tout, ce dernier avait accepté de l'embaucher en toute connaissance de cause et ça pourrait très bien lui retomber dessus. Bon sang, Aidan n'avait jamais voulu tout ça. "Je..." Il n'osait même pas croiser le regard de son ami et il peinait à trouver ses mots. Parle, crétin ! Rassure Joren ! Dis-lui que ce type n'est pas mort ! Dis-lui !

Il ferma les yeux et tenta de se reprendre un minimum. "Il n'est pas mort... Il est juste...inconscient..." Aidan déglutit péniblement, le goût métallique du sang encore bien présent dans sa bouche. Bien trop présent. Et puis, la sentence tomba. Joren se mit à lui crier dessus, à lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur. Ça faisait mal, très mal. Le jeune vampire leva les yeux vers son ami, le regardant d'un petit air de chien battu alors qu'il sentait les larmes arriver. "Je suis désolé..." Il avait murmuré ces mots sur un ton à peine audible. Il avait tellement honte qu'il voulait disparaître au fond d'un trou. Peut-être devrait-il se présenter au Ribcage, finalement. Peut-être devrait-il prendre le risque de passer ce Rituel qui, pourtant, ne lui inspirait pas du tout confiance. Peut-être qu'une fois là-bas, il n'en ressortirait jamais vivant. Peu importe. Si cela arrivait, il l'aurait bien mérité. Oui, à cet instant, son optimisme avait laissé place à de la résignation. C'était déjà assez douloureux de s'être fait abandonner par la personne qui l'avait protégé jusqu'ici, si en plus son meilleur ami se détournait de lui, quelle raison lui restait-il ? "Je...Je le croyais aussi... Je suppose que je me suis surestimé..." C'était le cas de le dire. Il avait été convaincu qu'il y arriverait, qu'il réussirait à tenir le coup quoiqu'il advienne car il ne voulait pas ressembler à ces vampires qui attaquaient les humains à tout va pour les vider de leur sang. A présent, il n'était pas meilleur qu'eux...

"Je suis tellement désolé, Joren. J'aurais jamais dû accepter ta proposition. J'aurais dû rester loin de toi...Tu as raison...je ne vaux pas mieux que les autres aberrations." Prononcer ces mots était très douloureux. Il détestait le terme "aberration", mais à cet instant, il se sentait vraiment comme telle. Il fouilla dans sa poche et en sortit un mouchoir, puis se pencha vers l'homme toujours inconscient pour essuyer son cou et la petite plaie qui s'y trouvait. Puis, il se redressa pour refaire face à Joren. "Tu n'auras qu'à dire qu'il a trop bu ou un truc comme ça..." Il haussa les épaules. "Si tu as envie de me dénoncer, je ne t'en voudrai pas." Résigné. Totalement résigné. Il se sentait tellement mal qu'il aurait pu se mettre à hurler à pleins poumons. Mais hurler là, tout de suite, n'aurait définitivement pas été une bonne idée. "Je ne vais pas essayer de te convaincre, cette fois. Je sais que ça ne servirait à rien. Tu as raison...je suis dangereux. Je suis...un monstre comme les autres. Voilà pourquoi il vaut mieux qu'on ne se revoie plus. Adieu, Joren..." Prononcer ces mots avait été bien plus douloureux qu'il ne l'avait pensé. Cette fois, il ne put empêcher deux larmes de couler le long de ses joues. Joren faisait partie des quelques personnes qu'il ne voulait pas décevoir, il était l'une des personnes les plus importantes de sa vie et il venait de le perdre. Il lui tourna le dos et s'apprêta à disparaître avant de causer encore plus d'ennuis au jeune homme.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human normal is my jam
avatar
Joren O'Donnell
❝ Human normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 248 Livres en banque : 4839 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 30 Déc - 18:46.
C'était franchement agaçant de le voir dans cet état. Aidan faisait son caliméro. Le petit être fragile qui commettait des erreurs sans le vouloir. Sérieusement ? Joren avait du mal à avaler les propos de son ami. Ou du moins, de ce qu'il restait d'Aidan. Après tout, il était mort. Bel et bien mort ... ce qu'il voyait devant lui n'était qu'un monstre de plus dans cette ville de dingues. Un suceur de sang, un mort vivant qui se nourrissait de sang humain. S'il s'en était pris à ce pauvre homme, il aurait très bien pu s'en prendre à Bernard, Jarod ou même Joren. Non ... cette pensée était inconcevable. Aidan ne pouvait pas être capable d'une telle chose !

Et bien si. Il suffisait de lever les yeux pour voir cet homme étendu sur le sol, à demi conscient. Le sang qui perlait encore sur le menton d'Aidan donnait à Joren l'envie de vomir. Quelque chose en lui le mettait en colère. Au fond, il savait qu'il ne pourrait jamais accepter la nouvelle nature d'Aidan. Un vampire restait un être cruel, infecte, qu'importe ses actes. Comme il le disait si bien, il n'avait pas pu contrôler cet acte innommable.

Mais un autre sentiment le tiraillait de l'intérieur. Le sentiment de culpabilité. Laisser son ami partir dans cette jungle hostile, sans protection, n'était pas digne de lui. Joren n'était pas ce genre d'individu, indifférent au malheur des autres. Après tout, Aidan n'avait pas choisi de devenir ce qu'il était. Il faisait avec, du mieux qu'il le pouvait. Au fur et à mesure qu'il se rapprochait, Joren prenait conscience de la cruauté du sort d'Aidan. Comment aurait-il réagit à sa place ? Et si on inversait les rôles ? N'aurait-il pas voulu un peu plus de soutient, plutôt que des reproches ? Ça ne devait pas être évident tous les jours.

Voyant son ami tourner les talons, la tête basse, pour laisser son crime derrière lui et par la même occasion son meilleur ami, le coeur de Joren se resserra. Il déglutissait péniblement en voyant la victime se relever. L'homme titubait, se tenant la tête entre les deux mains. Il n'avait pas l'air d'aller bien du tout, mais il était en vie. Il s’éclipsa rapidement dans une ruelle adjacente après avoir laissé échapper un long râle angoissant.

- Aidan ! Attends ...

Il baissa le regard, légèrement honteux par la réaction qu'il avait eu toute à l'heure. Un ami ne devait pas agir de la sorte. Tout le monde avait le droit à l'erreur. Après tout, il n'avait tué personne. Juste pris le sang de quelqu'un sans son consentement. Rah, m'enfin bref, ce n'était pas bien grave, si ? Joren se massa les tempes, ne sachant pas trop comment raisonner. Devait-il pardonner et oublier ? Ou lui rappeler qu'il existait des règles qu'ils avaient mis en place pour leur sécurité et qu'il fallait les respecter ? Mais une chose était sûre, Joren ne voulait pas qu'Aidan s'en aille.

- Ecoute, oublie tout ce que je viens de dire. C'est débile de ma part. Je ne sais pas comment tu gères toute cette histoire, mais si j'étais à ta place ... je pense que j'aurai fait pire. Je ne peux pas t'en vouloir, te juger et ni te faire culpabiliser. Tu n'as pas choisi d'être qui tu es aujourd'hui. Avec ces patrouilles de Spectres, le CODECS, le Ribcage et cette délation perpétuelle que l'on voit partout ... t'as l'air de bien tenir le coup.

Il s'approcha d'avantage pour enfin poser une main chaleureuse sur l'épaule d'Aidan. Il contempla son visage déformé par la tristesse. Aidan Chase était mort depuis longtemps, mais un nouvel Aidan était là maintenant. Joren devait s'y faire, se le mettre une bonne fois pour toute dans le crâne. Il esquissa enfin un léger sourire du coin des lèvres.

- Je vais pas te jeter pour ça. Tu l'as pas tué, alors tout va bien ... j'ai juste eu peur. Tu sais, c'est pas évident pour moi non plus et je pense qu'il va me falloir un peu de temps pour que je m'y fasse. Tu penses qu'on pourra surmonter cette épreuve ensemble ?

Il lui tendit la main, comme pour signer un pacte. Joren ne savait pas dans quoi il s'engageait et ça lui faisait peur. Mais il était l'ami d'Aidan et jamais, jamais il ne l'abandonnerai.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 4574
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 14 Fév - 23:49.
Aidan & JorenI Didn't mean to...Aidan était vraiment au fond du trou. Il ne se souvenait plus de la dernière fois où il s'était senti aussi misérable. Il culpabilisait déjà beaucoup pour avoir craqué et mordu cet homme... mais les paroles de Joren lui faisaient bien plus mal encore. Entendre son meilleur ami, l'une des personnes les plus importantes de sa vie, lui dire des horreurs pareilles était tout simplement insupportable. Pourtant, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il pouvait même le comprendre. Il ignorait comment il aurait réagi à sa place, mais au fond, quelle importance ? Cette fois, Aidan était résigné. Si la dernière fois, il avait tout fait pour convaincre son ami de l'accepter, cette fois, il ne le ferait pas. Il pensait que tout était perdu, de toute façon. Il envisageait même de finalement se livrer au gouvernement, de se présenter devant le Ribcage. Après tout, qu'est-ce qui le retenait encore ici à présent ? Rien. Personne. Il avait toujours peur et il n'avait aucune confiance en ce soi-disant Rituel, mais à cet instant précis, il avait vraiment perdu toute volonté. Et ça l'énervait car au fond, ça ne lui ressemblait pas. Jusqu'ici, il avait toujours réussi à garder le moral - plus ou moins - et à positiver. Mais il fallait croire que ce temps était révolu. Cet incident fut sans doute le coup de trop, le coup qui l'avait mis à terre une bonne fois pour toutes. C'était du moins ce qu'il croyait.

Il avait fait ses adieux à Joren et commençait déjà à s'éloigner. Il aurait pu disparaître en un clin d’œil et le jeune homme n'aurait jamais pu le retenir. Pourtant, il avait décidé de s'en aller doucement, lentement. Peut-être que, malgré tout, tout au fond de lui, il espérait toujours. Rien qu'un peu. Peut-être... et finalement, il fut agréablement surpris en entendant Joren lui demander d'attendre. Il s'arrêta sans pour autant se retourner. Il ne décelait plus de colère dans sa voix...alors quoi ? Il l'écouta en silence, les poings serrés, les yeux toujours humides de larmes. Il se sentait tellement pathétique. Et puis, Joren lui demanda d'oublier ce qu'il venait de dire. Comment le pourrait-il ? Ses paroles lui avaient fait affreusement mal...et pourtant... Pourtant, il voulait les oublier, les effacer de sa mémoire pour toujours. Parfois, il se demandait comment il avait fait pour tenir le coup jusque-là. Et il ne savait pas du tout quoi penser des propos de Joren. Il y a quelques minutes à peine, son ami le traitait de monstre. A présent, il tentait presque de le consoler. Le pauvre Aidan était submergé par tout un tas d'émotions et ça le rendait presque fou. Il se mordit la lèvre inférieure, les poings toujours serrés lorsqu'il sentit la main de Joren sur son épaule, puis il se retourna enfin pour lui faire face. Ses joues étaient toujours humides, mais les larmes avaient finalement cessé de couler. "Arrête de jouer avec mes émotions comme ça..." Il avait murmuré ces mots d'un ton presque inaudible. Il se sentait soudain fatigué, à bout de forces. Moralement, surtout. Il fallait dire que cette soirée avait été - et était toujours - riche en émotions. Trop riche, sans doute.

Il l'écouta jusqu'au bout, puis regarda cette main tendue. Devait-il la saisir ? Il savait parfaitement qu'il valait mieux qu'il disparaisse de la vie de Joren une bonne fois pour toutes. Le revoir et tout lui avouer avait été une erreur et il s'en rendait compte maintenant. Néanmoins, il se sentait si désespérément seul qu'il n'avait pas envie de fuir. Tout le monde l'avait abandonné. Tout le monde. Sauf Joren. Alors, il finit par serrer cette main si chaude, alors que la sienne était glacée. Encore une preuve qu'à présent, tout les opposait. Il lâcha la main de Joren et croisa un instant son regard, plongeant son regard dans le sien, cherchant peut-être à voir s'il était sincère. Mais pourquoi ne le serait-il pas ? "Tu ne vas pas encore changer d'avis, hein ?" Il finit par détourner le regard et hésita quelques petites secondes avant de prendre Joren dans ses bras pour se blottir un instant contre lui. Il pouvait entendre les battements de son cœur, sentir le sang circuler dans ses veines et sentir la chaleur qui émanait de son corps. Mais bizarrement, c'était presque rassurant. En même temps, il venait de se nourrir, alors Joren ne risquait rien. Théoriquement. Il finit toutefois par le lâcher au bout de quelques instants et se frotta la nuque d'un air embarrassé. "Désolé...Je crois que c'était juste trop d'émotions pour moi..." Il poussa un petit soupir avant de finalement esquisser un petit sourire. "Merci de m'accorder une nouvelle chance. Je ferai tout pour ne pas te décevoir. Je te le promets." Et il avait bien l'intention de tenir cette promesse quoiqu'il advienne.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human normal is my jam
avatar
Joren O'Donnell
❝ Human normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 248 Livres en banque : 4839 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 20 Fév - 10:15.
Ne pas changer d’avis ? Joren ne pouvait rien promettre. Décortiquer la nature profonde d’un vampire n’était pas dans ses cordes. A vrai dire, Aidan était le seul vampire qu’il connaissait jusqu’à présent et se contenterai de ça. Au fond, il avait peur. Il avait peur pour Aidan, de le voir s’enliser dans quelque chose dont il ne maitrisait rien. De toute façon, cette vie n’avait plus aucun sens. Les lycans et les vampires rodaient dans les rues de Bristol, à l’affut d’une proie. Et même si Aidan était son meilleur ami, Joren pouvait très probablement, un jour, se retrouver sous forme de proie. Pour son propre ami. Mais ça, il se le gardait pour lui. Il n’avait pas envie de faire culpabiliser son meilleur pote, alors qu’il regrettait déjà ce qu’il venait de faire.

L’accolade lui faisait du bien, même si cette froideur corporelle était quelque chose d’inhabituelle et dont il avait vraisemblablement du mal à s’y faire. Joren considéra Aidan d’un air à la fois compatissant et à la fois inquiet. Le CODECS trainait partout ces derniers temps et les agissements du vampire n’étaient pas là pour le rassurer. S’il voulait garder son emploi dans les cuisines du restaurant, il lui faudrait savoir se tenir un temps soit peu, ses envies primaires.

« Ok je ne changerai plus d’avis, par contre tu dois vraiment me promettre de ne plus céder à la tentation. Du moins ici. Je sais que c’est dur pour toi. Si on compare le sang humain à une drogue ou du sucre, c’est vraiment difficile d’arrêter ou de ne pas céder. Faut vraiment avoir un mental d’acier … donc je peux comprendre. Mais si tu veux rester en vie et ne pas me foutre dans la merde par la même occasion, mieux vaut que tu te tiennes à carreaux, ici. »

Joren pivota sur ses talons pour reprendre la direction des cuisines. Ils avaient un service en cours et les clients n’allaient pas attendre éternellement. Heureusement, Jarod gérait le truc, mais Joren n’aimait pas laisser cet énergumène seul en salle … il était capable du meilleur comme du pire. Ah la la, ces Nocturnes et ces Altérations … ils en donnaient du fil à retordre.

« J’essayerai de trouver des poches de sang humain que je planquerai dans la chambre froide. Comme ça, si jamais tu as des envies de meurtre, tu pourras te servir et ne causer aucun tort à personne. »

Bon c’était plus facile à dire qu’à faire. Se procurer des poches de sang … mince, il ne savait même pas comment s’y prendre. Aller à l’hopital et leur dire « bonjour, me faudrait quelques poches de sang pour un pote vampire. Il ne sait pas gérer ses addictions vous savez, donc pour éviter des meurtres à gogo, baahh ça serait cool une ptite aide. » Nan, c’était peine perdue. Il devrait se débrouiller pour en voler. Rien que cette idée lui tordait les tripes. Il savait également que l’hôpital manquait de don du sang, alors voler des poches de sang, c’était comme condamner d’autres personnes malades, en quelque sorte. Ah ces vampires …

« Je t’avoue qu’il me faudra un certain temps pour accepter ce nouveau mode de vie. Pour un humain c’est plus compliquer, je pense que tu en as conscience … mais t’es mon pote Aidan. Mon meilleur ami. Alors j’vais pas te laisser dans la merde comme ça. T’es déjà mort une fois, ça serait vraiment con de crever une seconde fois par ma faute. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
The Crown
❝ Admin ❞
J'ai rédigé autant de missives : 323 Livres en banque : 6284
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 6 Avr - 19:54.
Bonjour!

Ce post n'a pas reçu de réponse depuis 1 mois ou plus longtemps. Si celui-ci est terminé ou placé en attente, merci de le signaler dans ce sujet .

Le staff.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my fangs
avatar
Aidan Chase
❝ Too sexy for my fangs ❞
J'ai rédigé autant de missives : 373 Livres en banque : 4574
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 8 Avr - 1:42.
Aidan & JorenI Didn't mean to...Aidan réprima un soupir aux paroles de Joren. Comme s'il ne le savait pas. Comme s'il ne savait pas ce que le sang provoquait chez les vampires et donc chez lui. Il finit par laisser échapper un petit rire sans joie, ne sachant pas trop comment réagir. "Tu crois vraiment que je ne le sais pas ? Qu'est-ce que tu crois que j'ai fait ces dernières années ? J'ai tenté d'apprendre à me contrôler et...jusqu'à ce soir, j'ai plutôt bien réussi. Il paraît même que je me débrouille plutôt pas mal pour un petit jeune." Il haussa les épaules, semblant assez détaché d'un coup. Jusqu'à présent, il avait vraiment fait preuve d'une volonté de fer. Il avait entendu bon nombre d'histoires de jeunes vampires qui avaient été incapables de se retenir et de lutter contre leurs pulsions, devenant incontrôlables, telles des bêtes sauvages. Aidan n'était pas comme ça. Du moins, il tentait de s'en convaincre. Car ce soir, il avait bien failli devenir ce qu'il craignait le plus. Devenir un monstre assoiffé de sang lui faisait peur. Toutefois, il était sûr que tant qu'il aurait des gens comme Joren à ses côtés, il y arriverait. "Je te le promets." Il avait murmuré ces mots, la tête baissée. Il avait promis, mais il ne savait pas du tout s'il pourrait tenir cette promesse. Il ferait tout pour y arriver, c'était certain, mais serait-ce suffisant ? Il ne voulait plus décevoir son meilleur ami. Il n'oublierait sans doute jamais son expression lorsqu'il avait découvert ce qu'il avait fait et cette expression lui avait fait vraiment mal. S'il se raccrochait à ça, ça marcherait peut-être.

La suite le surprit grandement et il regarda un instant le brun avec des yeux de merlan frit. Il avait perdu l'esprit ? "Hein ?" Il cligna des yeux, tentant d'assimiler ce que son ami venait de dire. Il voulait lui trouver du sang ? Avait-il donc perdu l'esprit ? "Joren...je...j'apprécie, mais...tu sais que tu risques gros si tu fais ça ? Si tu te fais prendre, tu feras quoi ? Je ne veux pas risquer de te perdre...Je ne veux pas que tu te mettes en danger pour moi." N'était-il pas un peu tard pour ça ? Rien qu'en acceptant de rester ami avec Aidan, rien qu'en acceptant de le garder à son service et en lui proposant de loger chez lui...Joren se mettait dans une merde pas possible. Bon sang. Il était vraiment un ami en or. Le meilleur dont le jeune vampire aurait pu rêver. Il en eut même les larmes aux yeux. Bordel, ce qu'il détestait être aussi sensible, parfois. "Je ne sais pas si je mérite tout ça...Je..." Il prit une profonde inspiration, puis finit par esquisser un sourire sincère. "Peu importe. Si les rôles étaient inversés, je ferais exactement la même chose pour toi. Alors... merci. Merci du fond du cœur. Tu es vraiment le meilleur ami du monde !" Au moins, il avait retrouvé un peu de sa bonne humeur habituelle. Il détestait vraiment se sentir misérable ou triste, alors oui, il était plutôt content de la tournure que prenaient les choses, même s'il savait pertinemment qu'il ne pourrait cesser de s'inquiéter pour Joren.

Il s'approcha de Joren et posa une main sur son épaule. "Je ne te décevrai pas." Après tout ça, il n'en avait tout simplement pas le droit. Il ne voulait pas réduire les efforts de Joren à néant. "Je t'aime, tu sais." Il lui adressa un petit sourire avant de retourner en cuisine. Ils avaient perdu assez de temps et le service serait chaotique s'ils s'absentaient trop. "Si j'étais amoureux de toi, je te demanderais bien en mariage, tiens." Il lui fit un petit clin d’œil suivi d'un rire un peu idiot, signe qu'il plaisantait, évidemment. Mais il ne pouvait s'empêcher de se dire que Joren était quand même le mec parfait. Sous tous les aspects. "Allez, au boulot !" Sans perdre une seconde de plus, il se remit donc au boulot, un léger sourire aux lèvres. Oui, il se sentait déjà bien mieux.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human normal is my jam
avatar
Joren O'Donnell
❝ Human normal is my jam ❞
J'ai rédigé autant de missives : 248 Livres en banque : 4839 Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 4 Mai - 23:21.
RP TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

I didn't mean to... | Joren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Southville & Bedminster-