AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ouverture du forum
WOD a ouvert ses portes ce 02/06 rock
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages! ♥

Partagez | .
 

 Take my hand. (cassandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Rose Peterson
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai rédigé autant de missives : 14 Livres en banque : 400
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 3 Juil - 10:32.
TAKE MY HAND
cassandre et rose


L'air est étouffant, saturé par de putrides arômes émanant des carcasses animées qui jonchent le sol. Quelques créatures malodorantes, laissées à l'abandon par la Couronne et qui n'ont aucune importance à leurs yeux. Quelques charognes de plus à entasser derrière de hauts murs, à l'abris des regards indiscrets, effrayés par l'ignorance et la propagande habituelle. Elle ne tombera pas dans ce piège, Rose, car elle sait déjà où se cache la vérité. Elle sait que la Couronne ne gerbe que d'infâmes mensonges, hantée par la haine de ce qu'elle ne connaît pas. Croulant sous les innombrables listes de noms à rayer du globe, à entasser dans le Ribcage, tandis que Bristol oublie son nom et sa gloire d'antan, chantant les louanges du gouvernement. Au fond, elle s'est presque laissée tombée dans le piège, Rose. Elle aurait pu s'enfuir, mais elle avait cru bon de sous-estimer l'ennemi et la voilà enfermée comme une vulgaire bête de foire.
Sa tête est emplie d'obscurs images. Flash. De longues blouses blanches qui l'amènent. Flash. Une lueur scintillante au-dessus de son visage et une ignoble douleur qui transperce sa chair. Flash. Une seringue pénètre sa peau et vient déverser un liquide méconnu dans ses veines. Un cri et puis, le néant. Flash.   Elle revient à elle en un horrible sursaut, qui fait trembler sa vieille silhouette. Ses phalanges caressent machinalement ses bras, à la recherche d'un indice. De ce qu'ils ont bien pu lui faire subir, une énième fois. Une bête de foire. Voilà ce qu'elle est devenue, cette jolie Rose jadis grandiose, désormais frêle, chétive comme un oiseau mort. Flash. Un visage. Des cheveux de flammes et des traits fins. Une peau pâle. Elle reconnaît cette femme qu'elle a maintes fois croisé dans le quartier et qu'elle a rassuré mille fois. Elle aimerait la serrer dans ses bras, la rassurer et lui promettre que tout irait bien. Mensonge, car le monde s'écroule sous ses yeux.
Sa bouche est béante tandis qu'elle reçoit un faible coup dans le dos. On la pousse comme on pousserait un criminel, responsable des pires crimes. Rose n'a rien fait. Rose est une innocente, une âme dévouée aux autres. Une chirurgienne capable de panser les pires plaies. Bien loin des tueurs et des monstres que la Couronne laisse croire. Pire, se plaît à faire croire. Elle avance de quelques pas, conduite par un surveillant dont elle ignore le nom. Elle tremble comme une feuille morte, ravivée par le vent. Elle est hantée par quelques lueurs trop vives qui blessent son regard vieilli. Elle manque de s'écrouler, affaiblie par les souvenirs qui lui manquent. Flash. Une douleur immonde traverse ses veines et vient se loger jusqu'aux os. Elle est prise de tremblements, quelques horribles convulsions qui l'agitent. Les médecins cessent d'hurler quelques horreurs à son égard. Elle se voit s'envoler au-dessus de son corps et puis, elle jaillit parmi les ténèbres. Flash.

Ses paupières s'ouvrent et découvrent un toit devenu familier. La cellule est ignoble, trop éloignée du confort auquel elle était habituée à Bristol. Lentement, elle s'installe sur son lit. Elle laisse échapper un faible soupir d'entre ses lèvres bleues. Machinalement, elle caresse ses poignées, prête à plonger à nouveau dans un profond sommeil. Et puis, un bruit sourd, familier. La porte s'ouvre et laisse apparaître une silhouette. D'abord, floue, elle devine finalement la chevelure écarlate qu'elle s'enquiert tant d'apercevoir.
« Toi !  » hurle-t-elle presque, tandis que la louve s'avance, pénètre la cellule. La lourde porte se referme sur elle, les laissant prises au piège entre quatre murs. Rose se lève, rejoint en quelques enjambées maladroites la jeune femme. « Je t'ai vue au Rite Center. Dis-moi ce qu'ils m'ont fait, cette fois-ci. Dis-moi, je veux savoir. » Le timbre est lourd, pesant et laisse transparaître l'agitation qui plane sur son esprit. Ses deux mains, vieillies, ridées et faibles, saisissent les épaules de la rousse. Le regard est désespéré, fragile.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Cassandre E. Nealson
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai rédigé autant de missives : 257 Livres en banque : 1346 Je suis âgée de : 27
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 10 Juil - 21:42.

Cass Eda
Take my hand
Rose & Cassandre


Nouvelle journée au Ribcage. La chaleur de l'été commençait à se sentir, amplifiant la sensation du confinement et la puanteur des lieux. Aujourd'hui était aussi jour de test au laboratoire. Les tests n'étaient pas quotidiens, il faisait un roulement entre les diverses aberrations qu'ils avaient sous la main. Remarque il n'en manquait pas. Régulièrement des fugtifs étaient pris, malheureusement.  L'envie de liberté et de nature étaient parfois très forte, elle formentait des plans pour sortir d'ici..

On était venue la chercher pour l'amener au labo. Arrivée sur place, elle reconnut l'odeur familière d'une louve, qui faisait parti elle aussi des rats de labo. Elles se soutenaient mutuellement. L'ancienne était là depuis plus longtemps qu'elle. Alors qu'un gardien la menait à son box, Cassandre se crispa en entendant les cris de douleurs de sa congénère.  Durant tout le trajet, elle avait entendu cette souffrance, sous le regard sadique du gardien. Il avait fait ralentir l'aveugle expres pour qu'elle profite encore plus longtemps du spectacle. La Louve se retint de sauter à la gorge de ce salopard. Malheureusement, cela ne servirait à rien. Si ce n'est qu'engendrer de nouvelles douleurs. Cassande se souvint que suite à sa dernière visite ou elle avait osé parlé des labos, elle avait eu le droit à des tests musclés ou si on voulait être franc, c'était plus une torture corsée. On l'avait fait payé. Grand bien leur fasse, elle ne le céderait pas.

Dans le box, on l'obligea à se désaper. Pudeur et dignité n'étaient pas au rendez vous dans le coin. Puis, elle s'allongea sur une table en acier, les sangles métalliques se refermèrent sur ses membres. Prisonnière. Les cris s'entendaient toujours, certes atténué par la distance et l'épaisseur des murs. Des individus puant les produits détergents et médicaux, arrivèrent et lui fit tout un tas d'examen et de prélévements. Elle ne savait pas quoi exactement. Leur parler ne servait à rien, peu répondait avec en prime du mépris et du dédain dans leurs voix. Puis mentalement elle partit, se réfugiant dans une forteresse mentale. Se coupant ainsi de l'instant présent, l'ancienne musicienne jouait une partition.

Libérée de cette table, Cassandre fut sommée de quitter rapidement les lieux. Un peu dans les vappes, elle foula la terre avec plaisir. Sentir le soleil sur sa peau, ainsi que sa chaleur. Elle profita de la chaleur et de l'air bien que vicé par le reste de carcasse ici et là.. La louve alla chercher à mangern même si elle n'avait pas très faim pour le moment. Mais elle pensait à la louve agée, qui aurait surement besoin de reprendre des forces.

Rentrant dans son baraquement, qui comprenait plusieurs cellules dont celle de Rose et la sienne. Cassandre fut vite interpellée par la louve.

« Doucement Rose. » souffla t'elle, alors qu'elle cherchait à se dégager. Cassandre n'aimait pas les contacts rapprochés subis. «  Oui j'y étais. Je t'ai entendu... » Elle n'était pas prête de l'oublier. «  Mais je ne sais pas ce qu'ils ont fait. Tu sais bien qu'ils ne disent rien. »  Le ton était sarcastique, puis il se fit plus doux «  Mais d'après ce que j'ai entendu, ça avait un rapport avec de l'électricité... ce n'est qu'une supposition, je n'en sais pas plus. »

Puis Cassandre prit les mains de Rose et l'amena vers le lit à taton.

«  Tu devrais te reposer. Je t'ai amené de la nourriture. As tu des souvenirs ? »



Fight til you drop
Don't cry at the pain
Revenir en haut Aller en bas
 

Take my hand. (cassandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cassandre
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» Cassandre Desombre [vérifiée]
» ENORA ϟ ta gueule, cassandre.
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Bristol City :: Ribcage :: Aberrations District-