AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur WOD futur Padawan ♥
N'hésitez surtout pas à nous rejoindre :coeeur:
Toute inscription rapportera 300 points !
En ce moment, la boutique du forum est à - 50% ! Profitez en !
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages! ♥️

Partagez | .
 

 Vient on va s'éclater tu verras ! C'est parti pour le nightclub alors (Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Leigh C. Danvers
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 86 Livres en banque : 2487
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 16 Juin - 13:34.
Ribcage, endroit où je travaille depuis ma majorité. Alors oui, j'ai évolué en boulot. Aujourd'hui, je suis d'ailleurs conseillère du CAA. Là-bas, j'ai rencontré plusieurs personnes. Certaines sont passées dans une relation de connaissance, car nous ne discutons pas vraiment. D'autre sont devenu plus des liens amicaux et la personne dont je parle s'appelle Ivy. Elle et moi sommes tout deux des Spectres. Quoi de plus pour s'entendre et nous sommes tout deux à fond dans notre boulot. La seule différence entre elle et moi, c'est qu'elle arrive à se lâcher certain soir à aller s'éclater, tandis que moi, je n'y arrive pas vraiment.

C'est pourquoi, celle-ci le demanda de sortir avec elle ce soir, car nous étions toutes les deux en "congé". Oui en "congé", c'est une façon de parler, car nous croisons une aberration pendant cette soirée, le boulot reprendra directement. Du moins surtout pour moi. Je ne laisserais aucune aberration fuir.

Enfin, voilà que je dois le préparer pour sortir en boite. Ça faisait tellement longtemps. Je ne savais d'ailleurs pas quoi me mettre. Soupirant, pourquoi avais-je accepté ? Nous devons nous rejoindre devant la boîte, pourquoi pas lui envoyer un message pour annuler. Prenant mon portable, je commence à chercher son numéro et repose mon portable quelques second après l'avoir trouvé. Il ne faut pas que je lui fasse faut bon. Allant alors dans ma penderie, je regarde mes tenues et vois que je n'ai pas grand chose. Ah ! Une robe noire, pourquoi pas. Me passant vite fait sous la douche, je sors après dix bonnes minutes. M'habillant de la robe noire, je mets des chaussures à talons et part me regarder dans le miroir. Ça ira, de toute façon, je fais ça pour me détendre. Pas pour plaire.

D'ailleurs, plaire à quelqu'un, je n'y arriverais pas, depuis que je l'ai en tête, je n'arrive pas à me l'enlever. Lui, une aberration... Comment pouvais-je avoir une aberration dans mon esprit chaque instant. Je faisais tout pour ne pas penser à lui, tout pour l'oublier sans succès. J'en avais même à déprimé de ne pas le revoir depuis la dernière fois, mais je me le refuse.

Bref, il était bientôt l'heure. Mettant ma veste en faux cuir, je me dirige vers ma porte, prend mon petit sac préparé avec soin, avoir de quoi me défendre si besoin, mon porte-feuille et mon portable. Enfin prête, enfin, je le pensais, je sors de chez-moi et descends les escaliers pour arriver par la suite à l'extérieur. Appelant un taxi de la main, je n'avais pas envie de prendre ma voiture, ce soir, j'avais envie de boire quelques verres donc aucune voiture.

Un taxi s'arrêtant à ma porté, je rentre dans celui-ci et indique l'adresse où je souhaite aller. Quinze minutes plus tard, je suis enfin arrivée. Remerciant et payant le taxi, je descends et vois déjà le monde à l'extérieur. Qu'est-ce que je fichais là... Prenant mon portable, j'écris à Ivy que je suis en face du club et que je l'attends. Croisant alors les bras après avoir envoyé mon message, je reste silencieuse et regarde la ville et ses lumières. Qu'elle était belle la nuit cette ville, mais qu'est-ce qu'elle cachait aussi tellement d'aberrations...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Ivy N. Coleson
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 435 Livres en banque : 3576
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day: Adam Lambert + Ghost Town
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 1 Aoû - 23:59.
C'est parti pour le night club

feat Leigh


This shit, that ice cold. Michelle Pfeiffer, that white gold. This one, for them hood girls. Them good girls, straight masterpieces. Stylin', while in. Livin' it up in the city. Got Chucks on with Saint Laurent. Gotta kiss myself, I'm so pretty. I'm too hot (hot damn). Called a police and a fireman. I'm too hot (hot damn). Make a dragon wanna retire, man. ||  Uptown Funk - Bruno Mars

Congés! Congés! Congés!!! Sans mentir, j'ai bassiné ma colocataire toute la semaine avec ce mot. Un mot magique, libérateur. Pour autant, ça ne reste qu'un mot. De la poudre aux yeux. Si dans la théorie, ce mot signifie "liberté", en réalité ça signifie "semblant de liberté". Mon don, celui de détecter les aberrations, ne me permet aucun congé réel. Néanmoins... Congés! Congés! Congés! Ce soir, c'est alcool, danse, danse et alcool! Nuit blanche avec la possibilité de dormir la journée entière pour récupérer! Oh que oui! Je jubile! Si d'ordinaire, je n'attends pas d'avoir un congé pour m'éclater, je reste toutefois raisonnable. Je ne bois jamais trop. Je ne rentre presque pas trop tard. Des restrictions que je peux envoyer en l'air le temps d'une nuit. Et pour cette épopée, j'ai demandé à Leigh de m'accompagner. Elle est belle, jeune et a grandement besoin de se lâcher un peu. Deux canons comme nous... ça sent les consommations gratuites à plein nez. Comment faire la fête sans dépenser le moindre centimes? Ne me remerciez pas tout de suite pour mes bons conseils. Il nous restera à nous débarrasser des gros lourdingues.   

Adressant un clin d’œil complice à mon reflet, je m'admire une nouvelle fois dans le miroir.  Ma robe, d'un bleu électrique, possède des manches en dentelles et si ma poitrine est bien cachée, l'arrière reste largement échancrée, dévoilant une grande partie de mon dos. Le vêtement se resserre au niveau de ma taille et s'évase jusqu'à mi cuisse, telle une jupe  patineuse. Sexy mais pas vulgaire. Quant à mes yeux, ils sont ourlés de noir et mes lèvres légèrement teintées d'une couleur claire. Fin prête, j'attrape mon sac de soirée que je perche sur mon épaule et abandonne mon domicile sans le moindre regret. Mentalement, je liste le contenu de mon sac : téléphone, argents en liquide, tampons, bonbons mentholés, mini kit de crochetage. Mon arme blanche, quant à elle, se dissimule contre ma cuisse, maintenue grâce à un holster en cuir noir.   

Arrivée en bas de mon immeuble, je grimpe dans le taxi que j'ai appelé plus tôt dans la soirée. Si d'ordinaire j'aime marcher, j'apprécie beaucoup moins cette activité quand je suis perchée sur des talons d'une dizaine de centimètres. Pendant que le chauffeur remplit son rôle en parcourant les rues de la ville, je laisse mon regard dévier sur le paysage et accessoirement sur mon reflet. Mon seul regret et de ne pas avoir su camoufler correctement l'hématome à mon front. Le vibreur de mon téléphone se fait d'avantages entendre que ressentir. A moitié souriante, j'extirpe le cellulaire que j'examine. Leigh. La rousse pulpeuse déjà présente au point de rendez-vous, je tente d'évaluer rapidement dans combien de temps je serais en mesure de la rejoindre. Deux minutes. A peine. Répondant un simple "j'arrive", je prépare déjà l'argent pour le conducteur. Une fois à destination, j'ordonne au chauffeur de garder la monnaie et m'extirpe de ce vieux tacos.

L'avantage d'être grande et de se percher sur des talons de dix centimètres, c'est la vue d'ensemble que cela octroie. Sans aucune difficulté, je repère mon amie et sa chevelure flamboyante. Bon sang, j'adore ses cheveux. J'aimerais avoir les mêmes sans avoir à me ruiner chez le coiffeur.

— Leigh! que je l'interpelle en agitant ma main dans les airs. 

Une fois certaine d'avoir attiré son attention, je la rejoins et enroule mon bras autour du sien.

— Prête pour la soirée de ta vie?

Amusée et un brin conspiratrice, je lui lance un bref clin d'oeil avant de nous diriger jusqu'à l'entrée. Habituée de cette boîte et surtout, bien connue par le videur, ce soir, nul besoin de faire la queue. Grand, musclé, cheveux mi-long réuni en queue de cheval, Nikolaï enflammée mes hormones de par son simple regard d'aciers. Dommage qu'il ne se soit jamais rien passé entre nous. Toutefois, de vous à moi, c'est probablement parce qu'il ne s'est jamais rien passé qu'il me rend toute chose. C'est donc sans surprise que je lui adresse mon sourire le plus godiche au monde, manquant de suffoquer sous mon taux d'hormones en ébullition. A tout les coups, ça n'échappera pas à Leigh.


Made by Lunatic Café

Revenir en haut Aller en bas
 

Vient on va s'éclater tu verras ! C'est parti pour le nightclub alors (Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Astoria Greengrass (terminé)
» Devine d'où vient cette image?
» Vis au Jour le Jour et tu verras où cel ate mènera ...
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: Dead End :: Archives :: Rp's-