AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ouverture du forum
WOD a ouvert ses portes ce 02/06 rock
Pour garder l'esprit de famille, n'oublie pas de rédiger
au minimum 1 rp par mois ou de poster 50 messages! ♥

Partagez | .
 

 LAZARUS ✤ a world that threw you away.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
avatar
Lazarus A. Turner
❝ Human for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 235 Livres en banque : 1385 Localisation : Entre deux rives.
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 0:06.
avatar avatar
Lazarus Abraham Turner
Avatar: Garrett Hedlund

Humain à don d'organe - Ready, aim, fire

Statut:Altération, sans domicile fixe et vivant dans l’anonymat la plus totale. Ne s’est jamais révélé aux yeux de la Couronne ni même du CODECS.

Âge: 32 ans.

Métier: À la face du monde, vu comme un mendiant-ivrogne-vagabond avec sa guitare sur le dos, mais sous ce masque de bouffon de sel se cache la fable du pantin de verre : chasseur indépendant d’Aberrations qui jusqu’à présent sait comment préserver sa couverture.

Lieu de naissance:Bristol, représente.

Don: Tout ce qu’il touche, il le nécrose. Par simple contact, il absorbe toute forme de vie, pour de ses propres mains la réduire à cendre et poussière. Doué d’un facteur fort incommodant qui engendre de graves séquelles physiques, si utilisé avec excès, allant jusqu’à imiter le bilan de santé de son adversaire. Inhaler la vie d'une personne souffrant de blessures neurologiques peut le plonger dans un profond coma. Don utilisé qu’en cas de nécessité majeure, de ce fait il prend soin de dissimuler cette capacité afin de ne pas trahir sa couverture de simple SDF. Sa nécrose ambulante ne fonctionne pas sur les vampires… logique, quand on y pense, mais pain in the ass.

Particularité: Traqueur d’Aberrations, ça ne l'a jamais interpellé, il rêvait de devenir un grand auteur-compositeur-interprète. Même si la vie en a décidé autrement : On. Ne. Touche. Pas. À. Sa. Guitar. C’est sacré ! C’est la prunelle de ses yeux ! Déterminé à retrouver l'assassin de sa mère, il en est venu à chasser les aberrations pour son propre compte, tel un loup solitaire n'appartenant ni à la structure du CAA ni à une quelconque autorité.
Opinions: Un monde occulte est l’écrin à un univers de salvations. Il n’approuve pas une seule seconde la Révélation et son phénomène. Si le mendiant tapit au fond de lui se contrefout des répercutions, une autre partie de lui-même réagit très mal à ce nouveau monde en pleine commotion. L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne, comme on dit si bien. Son opinion sur le Gouvernement, ses dispositions, elle demeure mitigée entre un scepticisme profond et un blase tout aussi grave. Hormis le suicide collectif, comme porte de sortie, il ne voit pas autre chose. Tyrannie, tyran, tyranniser, l’Histoire se répète et il flaire déjà l’odeur de chairs cramées. Drôle d’intuition, pour lui qui porte la putréfaction au bout de ses doigts de fée farfadet. Ce qu’on lui propose ne lui convient pas et il se comporte comme un petit trou du cul gâté qui tire la gueule. Raciste, convaincu que sa mère a été tué par une Aberration, il m’éprise les crocs-blancs et loupiots, pensent que les Anges sont des connards de petits opportunistes qui prennent le Monde pour une vaste fourmilière, alors que les autres races ne lui font ni chaud ni froid et croyez moi c’est pas avantageux pour vous. En gros, il s’est flanqué SDF pour tirer la plug sur la société et son système anarchique. Il traque, chasse, pourchasse, déchaîne son cercle de l’Enfer, pour retrouver celui qui lui a donné cette sensation de sentir s’ouvrir sous ses pieds la terre et le faire s’écrouler dans ce trop humain potage infect. Il est raciste, mais pas ignorant et n'approuve encore moins les extrémistes, les moyens employés par la couronne et pense que les membres de CAA puent du bec. Le kamikaze qui va aller se faire sauter au sein du Ribcage ? Bordel, que neni, ça ne sera pas lui ! Il veut juste achever en paix sa petite partie Cluedo, puisque convaincu d'avoir trouver le colonel Moutarde, avec le revolver !



Révèle-toi
« Ce n'est pas un mauvais garçon. Il a simplement manqué de chance dans la vie. »

Ce que ta mère pouvait le répéter souvent. Tu entends encore sa voix, elle passe au travers tes forêts de symboles, elle erre dans le crépuscule de ta tête, déchire tous les suaires. L'écho de ses paroles qui de loin se confond dans une ténébreuse et profonde uniformité, vaste comme la nuit et flamboyante comme le jour. La voix de ta pauvre mère est en ton cœur mortel un céleste opium. Tu vacilles entre mourir et vivre au bord d'une éternité jonchée de malédictions, de blasphèmes et de plaintes. Mais tu n'es pas un mauvais garçon. Tu as simplement manqué de chance dans la vie. Un écho du passé, un cri répété et une voix que tu ne peux empêcher de mourir dans les souvenirs. On ne te demande plus si tu es heureux ou non. Toi-même tu n'en sais rien. Tu es ce que tu dois être : un garçon qui a manqué de chance dans la vie. Ton état d'esprit est comme la roulette russe, face à certaine situation, tu espères que le mécanisme s'enraille, pour ne pas te retrouver face à un trou noir… face à l'abominable trou de mémoire. Une enveloppe de chair vide. À ce point sans entrailles. Un fantôme éphémère qui recherche toujours un lendemain. Sans éclair de vie, tu passes, trépasses, pensif comme l'amour, beau comme le malin, tenant aux creux de tes mains ces cœurs qui pour toi ne cessent de s'ouvrir, rameaux encore tremblants, encore palpitants, tombés, comme le Christ, pour t'avoir aimé et finir par en souffrir. Puisque les gens ne te comprennent plus, restant en périphérie de toi, ils oublient que la roulette russe est assassine. Un détail, un tour de trop, une seconde de plus, une seconde de moins et c'est le cours des choses qui fatalement change. Lunatique, imprévisible, une journée pour toi c'est confronter une série d'événement qui te change et te redessine. La journée tombe, tu peux parfois tomber avec elle, t'emporter dans l'abîme et voir s'éteindre ton étoile contraire tout haute perchée dans le firmament d'étoiles fixes. Crépuscule dans ta tête. Dans la vermine, tu te vautres, de l'alcool tu es avili et dans la misère tu te pâmes. Clochard et ivrogne, tu restes dans l'ombre et ses cécités noires. Tu es un éclat de ténèbres en ces indispensables noirceurs qui t'étreignent. Tu sais, pour avoir trop vu, pour avoir trop vécu, que le soleil des vivants ne réchauffe plus les morts. Devant ce théâtre tragique, ton âme indifférente n'éprouve ni charme ni essor et tu restes une ombre errante. Clochard, ivrogne, avec le temps, tu as oublié et nulle part le bonheur ne t'attend. Solitude si chère, jamais elle ne t'altère. Un seul être qui manque, tout qui se vide dans l'ennui, hélas tu ne te souviens même plus de cette perdition ! Que le tour du soleil commence ou finit, d'un regard impassible tu le suis dans son cours, perdu dans le crépuscule de ta tête où les jours et les nuits se lèvent et se confondent. Calme, secret, énigmatique, bohème, t'es une injection de narcotique, mais sans les effets secondaires ! Tu apaises, tranquillises, soulages, écoutes, regardes, attends, fais savoir que tu es là et que ça va aller. Monstre à une seule tête, mais deux battements de cœur. Tu changes constamment la mélodie du Mal, ces cordes de violon que tu affliges, tu joues sur celles-ci jusqu'à les faire se lamenter, frémir et se briser. Tu joues constamment entre le Laid et le Beau. Sourd de neige et l'âme en sang. Raciste, tu es plus sourd que le cerveau d'un enfant, le crépuscule noir et froid qui embaume ton crâne t'a fait tomber dans les flots nacrés et les voûtes de braises. Échouages hideux dans les flammes, tu as offerts tes dons et qualités au mauvais ciel ! Humain, avec toute sa complexité, tuer pour te prouver, tu peux en être capable… mais tu entends encore la voix de ta mère qui passe au travers tes forêts de symboles et dit : « Ce n'est pas un mauvais garçon. Il a simplement manqué de chance dans la vie. »


Confie-toi

Présentement dans le quartier sud de Bristol...

La nuit drape le ciel de son étrange voile sinistre et métallique. En les canyons urbains, ce sont les ombres qui se prolongent et s'étendent comme un agenouillement sur Bristol. Douce et endormeuse petite mort quotidienne. Tu aimes qu'elle te vienne et revienne. À chaque fois, tu y décèles une âme en émulsion, une étincelle de vie, un fragment de poésie, tout se redessine sous la clarté cruelle et astrale d'un rayon de pleine lune. Rivalité stellaire, l'Ombre et la Lumière qui luttent pour son droit d'exister dans la voûte constellée, il y a du meurtre et de la passion en tout ça. Un rien d'éternité. Un éclat de Paradis. Un éclat d'Enfer. Éclisses de deux univers qui retrouvent toujours votre bonne et vieille planète Terre et la gorgent. Au moins ça qui reste inchangé. Lot de consolation. Salutaire et réconfortante pensée. Éphémère et peureuse lucidité qui te quitte déjà. Tu n'es pas là pour ça. Alors tu fermes les yeux et prives tes sentinelles de givre à la lumière. Tu peux être ici. Tu peux être ailleurs. Au final, qu'est-ce que ça change ? C'est samedi. Tu sais le sais, grâce à cette feuille de papier journal que tu as repêché des ordures, ce matin, alors que tu zonais en les florissantes périphéries du St Andrews Park. Parce que tu avais envie de coucher tes états d'âme sur une feuille de papier et que ce lieu d'allure paisible t'a toujours inspiré. T'as couché tes états d'âme sur cette feuille de papier journal et c'est comme ça que tu as découvert que c'est samedi. La fièvre du samedi soir ? En ce qui te concerne, tu l'as toujours eu. Pas dans le sens Travolta… Grand Dieu, non ! mais plutôt dans le style de Lord Byron : tu aimes les samedis. Et ce samedi soir, dans un pub branché de l'arrondissement du Sud, la musique gothique et techno habituelle disparaît, pour l'espace d'une nuit, afin de céder son règne au son grave, spleenétique et magnétisant d'une vieille guitare acoustique. Toujours l'éternel combat entre l'Ombre et la Lumière qui luttent pour son droit d'exister. La querelle jetant son dévolu sur un étrange guitariste d'allure miteuse, qui a sortit de son étui, usé par les longs voyages, son instrument de musique et faire mélodieusement écho à l'état d'âme qui lui a traversé l'esprit ce matin.

Les heures lugubres de ce samedi soir sont lentes et tu ne les as pas vues défiler. Tu es depuis longtemps au-devant de cette scène à la charpente modeste, le cul écrasé sur le petit tabouret de bois, la tête dans la brume, alors que tes doigts grivois et amochés pincent les cordes de ta guitare acoustique, laissant flotter dans l'air ces faibles coups de litanie qui apportent une pateline harmonie. Tu enchaînes les accords, ta main gauche caressant le manche de ton instrument avec une grâce et minutie que personne ne soupçonne chez-toi. Tu laisses entendre ton air de spleen au travers de la salle, l'éclaboussant que de notes graves et retentissantes. Et tu le sens que tout s'éteint. Tu le vois cet horizon qui recule. Tu regardes et contemples ce lointain noir qui se forme dans le crépuscule de la lueur tamisée de ce lieu qui t'aura demain oublié. La foule qui ne s'occupe pas de toi, ton blues n'étant là que pour meubler les blancs de conversation et donner une certaine ambiance. Tu peux être ici. Tu peux être ailleurs. Au final, qu'est-ce que ça change ? Certains te regardent, curieux, d'autres t'ignorent, royalement, mais ce n'est pas pour eux que tu joues : tu joues pour toi. La semelle de ton vieux Converse usé faisant office d'un petit rythme alors que tu tapes légèrement du pied sur le bois vermoulu.

La porte du pub s'ouvre à grande volée et fracas. De nouveaux arrivants. De nouveaux clients. Ton monde qui explose. Tout s'allume. L'horizon se rapproche rapidement de toi. Tu vois. Tu ressens. Troublé, tu ne laisses rien paraître, tes doigts glissent avec langueur sur les cordes, tes deux billes de saphirs qui se lèvent et se posent sur ce petit groupe d'hommes aux épaules bien carrées. Ils s'approchent du zinc, mais ne commandent rien. Ils peuvent être ici. Ils peuvent être ailleurs. Au final, qu'est-ce que ça change ? Quand des policiers déguisés en civils se rameutent dans le coin, tu sais que c'est le moment pour toi de t'en aller, mais sans prendre la poudre d'escampette. Trop suspect. Toujours dans ton harmonie du soir, toujours dans la fièvre du samedi soir, tu prends le temps de terminer ta chanson, d'adresser un sourire à ceux qui se sont intéressés à toi, allant même jusqu'à répondre à la jeune fille huant ton départ :

- Rien n'est éternel, joli cœur. Avec un peu de chance, à une autre soirée,  nos chemins se croiseront, sourire charmeur, voix d'enchanteur et de poète, elle n'entend que les humains amours et tranquillement tu te lèves.

Ta guitare soigneusement rangée en ton vieil étui, tu l'agrippes et l'amarres à ton dos. Le cœur contant, le cœur battant, le regard vif, la tête toujours dans les brumes, tu t'éloignes de la scène, te fais doucement un chemin parmi la foule et gagne la sortie de ce pub.

Sur le trottoir, tu prends le temps de contempler la nuit qui s'est installée sur Bristol, ville dont tu es originaire et qui t'as vu naître au rythme des ces éphémères qui te bercent et te bouleversent, il y a toi, son cœur qui gronde et au travers d'un battement l'apaisement des bruits, une fine brise t'effleure, s'engouffre dans les pans de ta veste. Tu respires et expires, entièrement ouvert au vent de cette nuit et à son ténébreux murmure. C'est une heure solennelle. Tu es de bonne humeur. Tu siffles et avances enfin dans les mystères de la petite mort quotidienne. Des flasques d'eau sur le bitume, reflet et miroir par où tu vois le ciel d'en bas, aussi sombre et lugubre que le ciel d'ici-haut. Avec les réflexions que tu as, tu le sais, tu aurais pu être un grand musicien ! Mais la vie étant ce qu'elle est : une série d'événements que personne ne peut contrôler, tu as décidé de garder ta poésie pour toi. Ton histoire ? Tu la conserves dans les coffins de ta mémoire, te permets une fois de temps en temps de l'extirper de ta boîte de pandore, pour te souvenir de qui tu es et ce que tu as fait. Là est ta bête noire, pas vrai ? Traîner cette sensation de toujours savoir qui tu es, mais n'avoir jamais rien fait pour le prouver.

« Ce n'est pas un mauvais garçon. Il a simplement manqué de chance dans la vie. »

T'as manqué de chance ou de courage, Lazarus ? Qu'est-ce que maman peut dire de toi ? Tu n'en sais rien. Tu peux être ici. Tu peux être ailleurs. Au final, qu'est-ce que ça change ? Jouer ta vie sur un seul tir et hurler ta vie jusqu'à en rire. Vautré dans la vermine, déchet de la société, une mauvaise note à un concours de jeunes virtuoses et tu as tout laissé tomber. Péché d'orgueil. T'as jamais accepté l'échec. T'as jamais accepté cet échec. Et tu t'es gâché. Abandonné tes études de Sciences Politiques, pour vivre de ta musique, finalement renoncer à ton rêve et te retrouver à la rue. Tu t'en veux. Beaucoup. Tu passes et repasses le scénario de ce samedi soir de l'automne 2009 dans ta tête. Tu te demandes ce que tu as fait de mal. Tu te demandes ce que tu n'as pas fait, pour que les choses tournent si mal. Si tu n'étais pas allé à ce stupide concours de jeunes virtuoses. Si tu n'avais pas échoué. Si une dispute avec ta mère n'avait pas éclaté à la sortie de la salle d'audition. Si vos chemins ne s'étaient pas séparés. Si le souvenir de son dos tourné n'était pas la dernière image que tu conserves d'elle. Si la photo de sa déliquescente dépouille, retrouvée dans les ravins de la route oblique, n'avait jamais martelé les portes de ta conscience. Avoir une chance de remonter le temps et tout faire autrement. Tu as écouté ces maux depuis si longtemps, qu'ils ont fini par ne plus te faire écho. Tu es sourd et tu as l'âme en sang. T'as la fièvre du samedi soir, elle te brûle, te consume et immole !

Et ce sont eux, tu le sais, qui te l'ont ravis de tes bras qui encore hier à l'ombre de son souvenir tremblaient. Ce jour, tu ne l'oublieras jamais, celui où pour toi et tous ces autres, sous l'oeil du jour, l'horreur violemment éclatait. D'où venaient-ils, qui étaient-ils ? Ça personne ne le savaient, tout ce que l'on avait fini par vous murmurer était que le surnaturel existait. Reversa, Reversa, que tous scandaient! Et de l'âpre du mal à l'ombre du scandale qui sentait la rage qui en toi montait. Et il était toujours là, le cauchemar auquel incrédule tu ne croyais, jusqu'à ce que le gouvernement apporte la mort jusqu'au devant de la cité que tu adorais. C'est alors que tu as décidé, que tu les chercherais et tous en la noirceur du monde devenu l'antre de ton hécatombe les retrouverais. De tes traques, tu n'as laissé en ton sillage aucun cadavre, car la mort n'est pas le présent qu'en son nom tu leur gages, la vérité, voilà l'enfant qui te ravage et que tu sondes en la marée des visages. Tu ne les veux pas eux, tu le veux lui, celui qui te l'a pour l'éternité ravis.

Tu peux être ici. Tu peux être ailleurs. Au final, qu'est-ce que ça change ? T'as promis sur sa tombe et tu vas retrouver celui que tu veux réduire poussière, cendre et néant !

Rien n'est éternel.
Péché d'Hybris.
Et tu avances dans les mystères de la petite mort quotidienne.


Hors-jeu
Pseudo et âge: DISTURBED et 27 balais

Comment as-tu connu le forum?
C'est une histoire bien amusante. Il faisait nuit, j'avais un petit creux, j'ai ouvert la porte de mon frigo et la lumière fut   Nah. Nah. Nah. Plus sérieusement, je m'étais inscrite sur l’ancienne version et j'suis une inconditionnelle charmée de votre style et imagination qui a trooopppp le feu de Diou !    

Qu'est-ce qui t'a convaincu de t'inscrire?
CEY CETTE PETITE PESTE DE ERIS QUI M'A MISE AU PARFUM DE TOUT ET BOURDEL QUE JE SUIS HEUREUSE QU'ELLE SE SOIT JOUÉ DE MA CURIOSITÉ AINSI !  bravo

Depuis combien de temps fais-tu du RP?
O.M.G... j'étais jeune et pure... ce qui signifie que ça fait depuis si longtemps ! Une dizaine d'années environs  chou

Fréquence de connexion:
3 à 4 jours, principalement les week-endeuh  ancetre

Un commentaire?
MON DIEU MAIS C'EST KEWA CE REBOOT DE LA MORT QUI TUE ABSOLUMENT TOUT. CHAPEAU MELON ET BOTTE DE CUIR À VOUS ! TOUT LE TRAVAIL, JE ME PROSTERNE, C'EST TROP MAGNIFIQUE ! LE DESIGN, LA NARRATION DES ANNEXES ET LE CONTEXTE QUI DÉCHIRE LE STRING DE SA MAMIE ! VOUS ENVOYEZ DU STEAK, LES AMIS ! JE SUIS JOIE. JE SUIS ÉBAHIE. JE SUIS TROP RAVIE !  nemu  nemu  nemu  nemu  nemu




Dernière édition par Lazarus A. Turner le Dim 18 Juin - 14:12, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
In Cauda Venenum
avatar
Éris Livingstone
❝ In Cauda Venenum ❞
J'ai rédigé autant de missives : 154 Livres en banque : 979
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 0:08.
VIENS DANS MES BRAS SPECE DE SALE CLOCHARD DES ILES !!

Je suis trop contente que tu sois ici !! Viens viens viens ! On est BIIIIIEN !!!

*caresse la belle crinière*

Tu sais que t'as une belle toison ? Un jour, je te ferais des tresses au détour d'une sombre ruelle, en attendant, bon courage pour ta fiche mon chou ! J'ai trop hâte de voir ce que tu nous réserves et de dévorer tes lignes !!  nemu

*cravache Lazazou*

Allez grouille, mon addiction n'attend pas ! xD

*essuie sa bave au passage*

Sérieux, ton kit, je l'aime, y.. y... Y m'hypnotise !!!

*offre de la teq*

Parce que tu le vaut bien Cool

sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt    sushis  biglove  ymca  ronde  hunt   ymca  ronde
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Angel for the cause
avatar
Clara F. Sedwick
❝ Angel for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 237 Livres en banque : 1243
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 9:19.
Oulà , je n'aimerais pas me retrouver face à ton don ><

Bon courage pour le reste de la fiche et bienvenue sur WOD ymca
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Ivy N. Coleson
❝ Spectre for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 236 Livres en banque : 1227
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 9:30.
WHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT? TOI? ICI?
OH MY FUCKING GOD!!!!
lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!


'TIN MAIS SERIEUSEMENT? SERIEUSEMENT? lol!

BIENVENUE DANS LE COIN MA POULICHETTE A POIS!
glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin glouglou amour licorne biglove du love love calin
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
It's fun to lose and to pretend
avatar
Edana J. May
❝ It's fun to lose and to pretend ❞
J'ai rédigé autant de missives : 340 Livres en banque : 1172 Je suis âgée de : 26
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 12:21.
:coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur: :coeeur:

JE SUIS TROP CONTENTE QUE TU SOIS DE RETOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR ♥

Et en plus... tu me ferais aimer la bouille de ton ava, et ça c'était pas gagné! *_*

Je plussoie tellement Clara, ce don de vrai connard xDD Je kiffe, je surkiffe même !

J'ai hâte de voir ce que tu nous a concocté cette fois-ci

Courage pour la rédaction et au besoin, n'hésite surtout pas! *_*


dying to feel again
First comes the blessing of all that you've dreamed, But then comes the curses of diamonds and rings. Only at first did it have its appeal, but now you can't tell the false from the real. Oh, you'll no longer feel when your heart's turned to gold.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Perséphone L. Carlton
❝ Spectre for the cause ❞
En ligne
J'ai rédigé autant de missives : 345 Livres en banque : 1513 Je suis âgée de : 38
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day: Planet Hell
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 13:52.
OMG, toi ici nemu Bienvenue ! Avec un perso qui promet d'enflammer le RP encore une fois fire  Ah c'est une excellente surprise ! Tu me rends toute joie à l'idée de pouvoir te rencontrer en jeu pingouin love
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
avatar
Lazarus A. Turner
❝ Human for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 235 Livres en banque : 1385 Localisation : Entre deux rives.
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 14:44.
Éris : (Ça commence bien, j'allais écrire Éros xD). MOUHAHAHAHAHAHA ! Owwiii, des tresses. Une belle coiffure pour ma chevelure crasseuse de gueux, que demander de plus ? Tu fais de moi ton plus fier cobaye ! Je grouille, j'y grouille, je vais m'atteler à la rédaction de cette fichette... mais tu me donnes envie de prendre mon temps... il fallait pas sortir la cravache. Cey mon talon d'Achille Laughing Marchi pour le bel accueille qui pétille de smiley et de belles paroles. Ça fait vraiment tout chaud au cœur ! Bien hâte de retrouver la vilaine Éris dans le RP ! I love you

Clara : HHHHHIIIIII ! Merci beaucoup pour le petit mot de bienvenue. Pour le coup, je suis tellement comme toi et Edou, c'don de connasse, ce que j'aimerai pas y faire face... avoir la capacité de gangrener un panier de fruits, cey la poisse si on vit avec lui No Jamais rien à bouffer dans le frigo xD Marchi beaucoup et au plaisir de te croiser in RP !

Ivy : HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA ! LE COUP DE RIRE QUE JE ME SUIS PRIS EN TE VOYANT SOUS CE VISAGE ! COMME DANS LE BON VIEUX TEMPS ! FRANCHEMENT, LES HASARDS FONT SI BIEN LES CHOSES ! MERCI BEAUCOUP ET CE QUE J'AI HÂTE DE RP AVEC TOUUUUAAAAAAAA DE NOUVEAU AVEC CE PERSO QUE TU SAIS SI BIEN JOUER ! pingouin love pingouin love pingouin love pingouin love pingouin love

Edana : lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Hahahahaha ! Tu veux que je te confie un secret ? La tronche de mon avatar, de base, j'en suis jamais été fan paf mais avec barbe et l'air négligé, j'ai comme succombé pour le visage de Lazarus xD. J'ai comme l'impression que nous allons agréablement nous surprendre xD. Je prends le défi comme un petit velours sur mon petit coeur. Cey vraiment tout gentil ! Et puis merci beaucoup pour l’accueille ! Trop impatiente de te croiser sur votre petit bébé qui déboîte tout !

Perséphone : Je suis joie et amour d'avoir à nouveau la chance de te croiser in RP avec ton perso ! Merci beaucoup pour les gentils compliments, je vais tâcher d'être à la hauteur des attentes et d'offrir un petit brin d'homme digne d'être nommé comme tel ! Tout hâte de te tenir à nouveau compagnie dans le RP ! Encore merci pour le message de bienvenue lama
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Too sexy for my claws
avatar
Cassandre E. Nealson
❝ Too sexy for my claws ❞
J'ai rédigé autant de missives : 247 Livres en banque : 1292 Je suis âgée de : 27
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 31 Mai - 21:03.
Non mais c'est quoi ce don de malade ? Je ne suis pas d'accord ! ( surtout si tu comptes l'utiliser contre moi xD!)

Quel accueil enflammé ! Cool Tu as des groupies Razz

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue amour licorne

C'est vrai que ça fait plaisir de te voir ici potte J'ai hâte d'en lire plus sur Lazarounet !

Bon courage pour la fichette rock
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
It's fun to lose and to pretend
avatar
Edana J. May
❝ It's fun to lose and to pretend ❞
J'ai rédigé autant de missives : 340 Livres en banque : 1172 Je suis âgée de : 26
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 1 Juin - 20:37.
Lazaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!

Alors, déjà, je surkiffe le perso' sombre et "brisé" *_* J'avoue, il me parle beaucoup. Et cette plume que tu gardes, mon dieu :coeeur:

J'ai eu un dilemme à la validation mais je vais quand même te demander une petite retouche, ou plutôt un petit ajout (sauf si tu sais m'expliquer pourquoi c'est pas dedans^^).

Première chose: quel est le statut de Laza au sein du CODECS ? Il est déjà révélé et approuvé ou alors, pas du tout et donc il est tranquille? Comment ça tourne à ce niveau-là? =D

Ensuite je suis chiffonnée par l'absence d'une partie de la Révélation dans l'histoire et comment Lazarus s'est retrouvé chasseur. Je comprends bien le don et pourquoi il fait partie du CAA, mais beaucoup moins comment il en est arrivé à traquer seul (et tuer j'imagine?) les Aberrations. Un petit passage ou une explication plus détaillée quelque part dans la fiche là-dessus et je te valide, mon petit poulet I love you


dying to feel again
First comes the blessing of all that you've dreamed, But then comes the curses of diamonds and rings. Only at first did it have its appeal, but now you can't tell the false from the real. Oh, you'll no longer feel when your heart's turned to gold.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Human for the cause
avatar
Lazarus A. Turner
❝ Human for the cause ❞
J'ai rédigé autant de missives : 235 Livres en banque : 1385 Localisation : Entre deux rives.
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 1 Juin - 22:45.
Cassou, haaaaannn, comment que tu es trop choupie. Avec un tel message, je te confirme que je ne peux pas faire qu'il utilise son don contre toi. Ça serait un sacrilège de faire bobo à une aussi charmante petite lupine ! Merci beaucoup pour l'acceuille, je vais t'offrir un steak pour bien te louanger ! sushis

Edanou, oh mon dieu mais merci beaucoup pour les compliments sur ma plume ! Je suis vraiment heureuse de voir que le personnage te parle et je peux comprendre que l'histoire de Lazarus peut ne pas être saisie au premier vol. Je me doutais que j'allais devoir peaufiner et c'est ce que je me suis empressée de faire. (Il n'est pas révélé et ne fait pas parti du CODECS Laughing)

Citation :
STATUT:Altération, sans domicile fixe et vivant dans l’anonymat la plus totale. Ne s’est jamais révélé aux yeux de la Couronne ni même du CODECS.

DON: Tout ce qu’il touche, il le nécrose. Par simple contact, il absorbe toute forme de vie, pour de ses propres mains la réduire à cendre et poussière. Doué d’un facteur fort incommodant qui engendre de graves séquelles physiques, si utilisé avec excès, allant jusqu’à imiter le bilan de santé de son adversaire. Inhaler la vie d'une personne souffrant de blessures neurologiques peut le plonger dans un profond coma. Don utilisé qu’en cas de nécessité majeure, de ce fait il prend soin de dissimuler cette capacité afin de ne pas trahir sa couverture de simple SDF. Sa nécrose ambulante ne fonctionne pas sur les vampires… logique, quand on y pense, mais pain in the ass.

PARTICULARITÉ: Traqueur d’Aberrations, ça ne l'a jamais interpellé, il rêvait de devenir un grand auteur-compositeur-interprète. Même si la vie en a décidé autrement : On. Ne. Touche. Pas. À. Sa. Guitar. C’est sacré ! C’est la prunelle de ses yeux ! Et pourtant la vie en a décidé autrement, déterminé à retrouver l'assassin de sa mère, il en est venu à chasser les aberrations pour son propre compte, tel un loup solitaire n'appartenant ni à la structure du CAA ni à une quelconque autorité.

Passages histoire de changés a écrit:
Sur le trottoir, tu prends le temps de contempler la nuit qui s'est installée sur Bristol, ville dont tu es originaire et qui t'as vu naître au rythme des ces éphémères qui te bercent et te bouleversent, il y a toi, son cœur qui gronde et au travers d'un battement l'apaisement des bruits, une fine brise t'effleure, s'engouffre dans les pans de ta veste.

Passages histoire de changés a écrit:
Et ce sont eux, tu le sais, qui te l'ont ravis de tes bras qui encore hier à l'ombre de son souvenir tremblaient. Ce jour, tu ne l'oublieras jamais, celui où pour toi et tous ces autres, sous l'oeil du jour, l'horreur violemment éclatait. D'où venaient-ils, qui étaient-ils ? Ça personne ne le savaient, tout ce que l'on avait fini par vous murmurer était que le surnaturel existait. Reversa, Reversa, que tous scandaient! Et de l'âpre du mal à l'ombre du scandale qui sentait la rage qui en toi montait. Et il était toujours là, le cauchemar auquel incrédule tu ne croyais, jusqu'à ce que le gouvernement apporte la mort jusqu'au devant de la cité que tu adorais. C'est alors que tu as décidé, que tu les chercherais et tous en la noirceur du monde devenu l'antre de ton hécatombe les retrouverais. De tes traques, tu n'as laissé en ton sillage aucun cadavre, car la mort n'est pas le présent qu'en son nom tu leur gages, la vérité, voilà l'enfant qui te ravage et que tu sondes en la marée des visages. Tu ne les veux pas eux, tu le veux lui, celui qui te l'a pour l'éternité ravis.

Merci pour l'étude mon dossier chou
Autre souci et j'édite du love

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
It's fun to lose and to pretend
avatar
Edana J. May
❝ It's fun to lose and to pretend ❞
J'ai rédigé autant de missives : 340 Livres en banque : 1172 Je suis âgée de : 26
❝ Info + ❞

You Gonna Need A Grave
Relations:
Songs of the Day: Paint it black ~ Rolling Stones ♦ In Chains ~ Shaman's Harvest ♦ Evil Ways ~ Blues Saraceno ♦ Sick Like Me ~ In this Moment ♦ Who we are ~ Imagine Dragons ♦ Raise Hell ~ Dorothy ♦ Who did that to you? ~ John Legend ♦ Knocking on Heavens door ~ Raign ♦ The Conflagration ~ Stone Sour ♦ Whore ~ In this Moment
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 1 Juin - 23:09.
Tout est bon dans le cochon mon Lazouuuuuuuuuuu ♥ Eda et toi vous allez pas être copains (comme cochon, c'était pour la vanne --->) mais j'adore *_*

Du coup, je te valide mon mignon *_* Je te laisse le guide de validation et enjoyyyyyyyyyy ♥♥♥♥♥

   
FÉLICITATION
Tu es des nôtres, t'as fini ta fiche comme les autres !


   Le petit guide du nouveau !


   Hey bravo pour ta validation ! Tu as su déjouer les pièges de la fiche et construire un personnage jouable parmi nous ! Donc déjà bravo !  

   Avant de commencer à arpenter les parties du forum, je t'invite  à ouvrir ta fiche de liens et ta liste de Rp. Une fois ces étapes accomplies, tu as la possibilité d'aller demander un sujet, de voir le récapitulatif des personnages présents sur le forum et aussi de poster des annonces pour des pistes de personnage.

   Viens jeter un coup d’œil au Comptoir de Bristol qui t'expliquera comment avoir des points et surtout comment les utiliser pour faire évoluer ton personnage ! C'est également là que tu pourras faire tes demandes de rang personnalisé et de création de lieu(x).

   Tu pourras Flooder à volonté par ici et créer ton forumspring .

   Le staff est à ta disposition en cas de besoin !  

   Enfin, le plus important :  Amuse-toi bien  

   


dying to feel again
First comes the blessing of all that you've dreamed, But then comes the curses of diamonds and rings. Only at first did it have its appeal, but now you can't tell the false from the real. Oh, you'll no longer feel when your heart's turned to gold.BY PHANTASMAGORIA
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

LAZARUS ✤ a world that threw you away.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers of dawn :: You Need A Company :: Face Your Demon :: Fiches Validées-